• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Après tout, si çà marche » avec Michel Boujenah & Cristiana (...)

« Après tout, si çà marche » avec Michel Boujenah & Cristiana Reali

Après tout, si ça marche, le Théâtre Marigny n’aura pas eu besoin de nominations aux Molières pour relancer la fréquentation de ses deux salles, en troisième partie de saison 11-12.

En effet, les deux Michel sont aux manettes, à savoir pour draguer le public concomitamment, « Le Fau » et le vrai « Boujenah » l’un, travestissant son exhibitionnisme artistique en Popesco et l’autre, en se faisant misanthrope atrabilaire afin de mieux défier son sentiment de déception universelle.

Avec Woody Allen en mentor virtuel, le one man « Enfin libre ! » se coltine à un véritable personnage théâtral, fût-il transposé du cinéma New Yorkais pour s’adapter aux mœurs très parisiennes.

Deux jeunes femmes pour faire-valoir celui-ci « en creux » dans la dépression et l’insatisfaction chronique, l’une déjà trois nominée aux Molières de la comédienne, et l’autre qui pourrait l’être, à juste titre, en révélation féminine 2012, vont mettre la pièce adaptée et mise en scène par Daniel Benoin, sur les rails du succès populaire, nourri par avance de bouche à oreille.

Ainsi, mère et fille déjantées à souhait, Cristiana Reali et Nora Arnezeder entreprennent un pas de deux dingues qui vaut, à lui seul, le déplacement du spectateur au Théâtre dirigé par Pierre Lescure, si ce n’est que le père et néanmoins ex-mari, Eric Prat n’est pas en reste, pour leur donner le change.

Un système de décors, à la fois sophistiqué et artisanal, pratique la translation latérale et l’ascension aller-retour dans les cintres, de façon à assurer la fluidité cinématographique à ce spectacle bien vivant, malgré le suicidé raté de Maurice, alias Boujenah Michel.

Davantage râleur et rustique provincial qu’intello urbain de la Grande Pomme, celui-ci parcourt la scène de cour à jardin en quête de justifications toutes trouvées à son asociabilité qui, en définitive, sera battue en brèche par Mélodie, plus déterminée que jamais elle ne le fut à squatter ce type phénoménal.

Après tout, si ça marche…. les autres pourraient, fort bien, eux aussi, avoir envie d’en faire autant et de lâcher les grands principes au profit du plaisir partagé par tous.

photo © A. Hanel

APRES TOUT SI CA MARCHE - ***. Theothea.com - d'après Woody Allen - mise en scène : Daniel Benoin - avec Michel Boujenah, Cristiana Reali, Nora Arnezeder, Matthieu Boujenah, Charlotte Kady & Eric Prat - Théâtre Marigny

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Question à l’auteur ou aux auteurs ... camouflés
    Le principal acteur de cette oeuvre (qui a réussi à mettre le pied à l’étrier à l’un des siens selon toute apparence) n’en est-il pas le producteur ?


    • Theothea.com Theothea.com 25 avril 2012 16:51

      Cher Henri Diacono

      C’est beaucoup d’honneur que vous me faîtes, mais je suis obligé de vous décevoir ; non, je ne suis pas le producteur de «  Après tout, si ça marche  », ni d’ailleurs celui des pièces concernées par nos 624 chroniques de théâtre mises en ligne sur Agoravox depuis le 18 juin 2005, extraites des 1584 publiées sur notre site EN COULISSE Theothea.com depuis 1996.

      A ce sujet, la fiche Agoravox «  auteur de l’article  » rappelle nos intentions éditoriales.

      C’est, donc, en toute indépendance que je rédige mes chroniques cherchant, effectivement, à valoriser le spectacle vivant…. tout simplement parce qu’il le vaut bien mais, principalement, parce qu’il constitue une lecture privilégiée du monde dans lequel nous vivons.

      Ce qui, bien entendu, présuppose de conserver en permanence un regard critique et vigilant mais surtout bienveillant !…

      Cordialement

      JM / Theothea.com


    • J’ai peut-être mal formulé ma question restée sans réponse, et si oui, je m’en excuse.
      Je demandais simplement de savoir si le principal acteur de la pièce n’était pas également le producteur du spectacle, le bailleur de fonds si vous préférez..
      Quant à l’adjectif « camouflés », mon intention était mon désir de vous voir identifié par un nom.
      Sans rancune (surtout) et dans l’attente de votre réponse. 


    • Theothea.com Theothea.com 26 avril 2012 04:30

      Cher Henri Diacono alias Henri François,

      Suite à votre question reformulée, je vous indique le lien signalétique de «  Après tout, si ça marche  » sur le site web du Théâtre Marigny : 

      http://www.theatremarigny.fr/fr/programmation/bdd/id/114-apres-tout-si-ca-marche-

      Vous constaterez que cette création relève d’une coproduction entre le Théâtre Marigny et le Théâtre national de Nice.

      Quant à la signature de mes chroniques théâtrales sur le web, j’ai décidé, une fois pour toutes en 1996, que ce serait «  Theothea ».

      Depuis, je n’ai qu’à me féliciter de ce choix éditorial.

      Cordialement

      JM / Theothea.com


    • Cocasse Cocasse 25 avril 2012 16:02

      Michel Boujenah est l’archétype des « humoristes » qui m’ennuient et ne me font pas rire.
      Et les films de
      Woody Allen m’ennuient encore plus.
      Donc c’est mal barré pour me donner envie d’aller voir votre pièce.


      • Theothea.com Theothea.com 25 avril 2012 17:03

        A l’intention de Cocasse,

        Comme précisé ci-dessus à Henri Diacono, il ne s’agit, en aucun cas, de ma pièce, mais bien de l’une de mes 624 chroniques publiées sur Agoravox depuis 2005.

        Ceci dit, c’est bien entendu votre droit le plus strict de ne pas apprécier Woody Allen et Michel Boujenah.

        Un conseil néanmoins, intéressez-vous par curiosité à Nora Arnezeder !… C’est une véritable révélation !…

        Cordialement

        JM / Theothea.com.


      • lucmentin 25 avril 2012 16:55

        Je suis 100% d’accord avec « Par Cocasse », ces gens m’ennuient et ne me font même pas rire.

        Il faut avouer que le besoin de faire applaudir, d’inciter à applaudir est si pressant que médias et autres altruistes se régalent de la bêtise embiante.

        Je ne fas pas partie de ces gens. C’est tout.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès