• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Arminius, récupération d’un mythe

Arminius, récupération d’un mythe

Tout au long de l’histoire ce qui allait devenir l’Allemagne récupéra le mythe d’Arminius, le chef chérusque qui stoppa l’invasion romaine aux frontières du Rhin:assimilé à Siegfried, instrumentalisé par Martin Luther, dressé contre Napoléon, symbole de l’unité allemande de 1870 et pour la dernière fois récupéré par Hitler...la dernière, pas tout à fait : le célèbre masque, symbole d’Arminius marque maintenant un désir de paix définitive, un artiste- Volker Johannes Trieb- l’a habillé de toutes les couleurs et de tous les symboles des pays de l’union européenne, chaque pays à le sien, mon avatar s’en est retrouvé tricolorisé...

En 2009 toute l’Allemagne célébrait le deuxième millénaire de la victoire d’Arminius sur les légions romaines, des milliers d’articles dans la presse européenne ; des centaines d’interviews,et aussi l’inauguration officielle du Musée" Varusschlacht/Kalkriese" par Angela Merkel et Christian Wulff (Maire d’Osnabrück, devenu depuis président de la RFA) .

Des centaines de chercheurs, toutes disciplines confondues, ont participé à la réalisation de ce lieu de mémoire, érigé à l’emplacement mêmes de l’embuscade : des milliers de monnaies romaines or et argent, des pièces d’équipements diverses, des ossements humains et animaux replacées, en dessin à l’échelle, dans le contexte initial de la colonne en campagne , le célèbre masque de cavalier romain, la reconstitution, particulièrement impressionnante par le nombre, en personnages miniatures des trois légions d’Auguste , de leurs alae, et accompagnateurs, les études poussées sur les us et coutumes des adversaires, sur les conditions climatiques, topographiques et environnementales à l’époque du massacre (grâce, en particulier, aux pollens contemporains recueillis ) le décryptage des témoignages des historiens romains et la synthèse des théories récentes quant à la localisation, tout concoure à rendre sa dimension à l’un des événements qui influa autant sur le destin de l’Europe...

... et l’exposition se termine sur un choc : les panneaux consacrés à la récupération du mythe d’Arminius par Hitler- encore et toujours ! l’Allemagne n’en finira donc jamais d’essayer de comprendre l’horreur... le traumatisme est toujours là, à fleur de peau, même si les derniers témoins disparaissent et que les historiens allemands de la nouvelle génération essaient encore de délier leur langue.

Nous sommes en 1932, Hitler pour gagner les élections n’hésite pas à se présenter comme l’héritier d’Hermann/Arminius*, le vainqueur chérusque, sur les affiches de propagande, près du mémorial gigantesque de Detmold, photo de groupe avec les sbires du NSDAP, ceinture,casquette, et svastika au bras, qui deviendra celui, armé, de la terreur... car bientôt le « monde d’hier »va basculer et il sera trop tard le piège se refermera sur un peuple qui se pensait alors encore libre...

L’année suivante, Hitler, une fois chancelier abandonnera le mythe Arminius, le nouvel ordre Nazi n’aura plus rien à faire d’un chef rebelle et des luttes tribales qui causèrent sa mort. Place au « Reich pour mille ans » : garde prétorienne, ordonnancement des « légions » brandissant des enseignes frappées de croix gammées, parades gigantesques avec salut olympique au nouveau césar, la nouvelle Allemagne a choisi le camp de Rome !

Comme en écho, un an après, vient de s’ouvrir à Berlin une exposition sur « Hitler et les Allemands »La longue mais nécessaire repentance, initiée avec bonheur par les autorités US en 1945, se termine : la nouvelle génération pourra -t-elle enfin tourner, après l’avoir lue, ce qui fut aussi une page d’histoire, si horrible fût-elle, et sur lesquels leurs parents gardèrent pour la plupart un mutisme dû à leur sentiment de culpabilité ?

Faisant preuve d’astuce, un chercheur de l’université de Francfort vient d’analyser la courbe de popularité d’Hitler, durant ces années de peste brune, en utilisant 5 paramètres inhabituels : courbe d’épargne/confiance, fréquence des noms de baptême nazis par excellence- Adolf, Horst et ...Hermann- courbe de condamnation des opposants, courbe des « sorties de religion » et courbes concernant le recul du nom du führer sur les écharpes mortuaires destinées à couvrir les cercueils de soldats tombés au front. Résultat : après une constante ascension jusqu’en 1938, la descente s’amorce déjà en 1939 pour commencer une chute vertigineuse dès 1941 ...si des élections avaient pu avoir lieu à cette époque, le démocrate Goerdeler, qui fut aussi personnage clé de l’opération Walkyrie, aurait eu toutes les chances de l’emporter** et l’horreur nazie n’aurait pu atteindre ses abominables excès...

 

*Hermann étant le nom germanisé d’Arminius

**Spiegel-on-line du 22/10/2010


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Georges Yang 16 novembre 2010 11:30

    Arminus est un héros allemand et peu importe la récupération nazie ; Si Hitler avait aimé les coquillettes ou les oeufs en meurette, il y aurait des bien-pensants qui voudraient de ce fait les retirer des menus de restaurants ou de cantine scolaire


    • ARMINIUS ARMINIUS 16 novembre 2010 12:19

      Arminius n’est pas un héros allemand : il est un mythe qui en tant que tel a été instrumentalisé à des fins parfois douteuses, comme le furent en France Jeanne d’Arc ou Vercingétorix. Je n’ai peut-être pas assez été explicatif quant à la dernière récupération du mythe voulue par les concepteurs du Musée : après la récupération Nazie ils ont voulu,en quelques sortes retomber sur leurs pieds pour transformer un symbole de guerre en symbole de paix, les masques d’Arminius personnalisés aux couleurs et portant les symboles de tous les pays d’Europe s’alignant plantés dans le sol comme autant d’enseignes de paix et d’espoir terminent l’exposition à quelques mètres du lieu du massacre... c’est un message à destination des jeunes visiteurs qui viennent, nombreux, en groupes et aux générations à venir...


    • Georges Yang 17 novembre 2010 12:32

      On instrumentalise toujours les mythes et les heros, ce n’est pas specifique a l’Allemagne
      Mais on vit dans une ere de repentance, on va bientot rayer Vercingetorix de notre histoire, comme on l’a fait de Charles Martel
      A force de ne vouloir offusquer personne, on ne pourra plus enseigner l’histoire


    • jack mandon jack mandon 16 novembre 2010 14:23

      Arminius

      L’historien romain Tacite écrit à propos d’Arminius : « Il fut sans aucun doute, le libérateur de la Germanie, un homme qui n’a pas, comme d’autres rois ou généraux, affronté Rome à ses premières étapes mais plutôt quand elle était au zénith de sa puissance. Dans les batailles, il a combattu avec un succès variable mais dans la guerre il est resté invaincu. Ses exploits survivent encore aujourd’hui dans les chants de son peuple...

      Il fallait bien qu’un jour vous nous contiez son histoire.

      La tentation était grande pour que ses exploits furent récupérés, comme la musique épique des dieux Wagnériens. Les tyrans se saisissent de l’énergie qui traverse l’histoire.

      La puissance des nations n’a pas d’état d’âme.


      • ARMINIUS ARMINIUS 16 novembre 2010 17:57

        J’avais aussi développé, dans« Petite Histoire de l’Europe pour les Plus ou moins Nuls » la théorie qui assimilait Arminius à Siegfried...merci pour votre article de ce jour, un régal comme d’habitude, à déguster sans modération.


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2010 14:31

        Soit dit en passant, le peuple des Chérusques ( la tribu d’Arminius ) a disparu de l’histoire avant la chute de l’empire romain ...


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2010 14:37

          Si jamais il y en a que ça intéresse, les Chérusques furent vassalisés par les Chattes qui furent eux même assimilés par les ... Francs.

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley

          Il est donc autant un héros pour les Allemands actuels que pour nous autres !

          Outre que pour les Allemands actuels il y en a un paquet qui descendent de tribus qui ont été soumises par les Francs !

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley

          C’est là tout le paradoxe de la récupération de l’histoire par les politiciens !


          • non666 non666 16 novembre 2010 15:20

            Sauf que les Francs, qui s’autoproclamère noblesse dans la Gaule vaincue renommée France ont été egorgés comme des porcs à la révolution française.
            Quand l’abbé Sieyès affirme qu’il faut renvoyer les nobles d’ou ils viennent (les Allemagnes) , il signifie clairement ce qu’il pense d’eux : des corps étrangers.

            Vouloir faire d’Hermann un heros français est donc légèrement abusif.


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2010 15:30

            Le moins qu’on en puisse dire c’est que vous avez une vision biaisée de l’histoire !

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley

            Toute la partie nord de le France est composée d’un mélange de population gallo- romaines et franques ... quand il ne s’agit pas d’Alamans ( en Alsace ) de Vikings ( en Normandie ) ou de Bretons (en Bretagne ).

            Dans la partie sud il y a eu des Wisigoths et sur la Loire des Sarmates (Iranophones ).

            Sinon, j’aime bien votre logo : est ce que vous êtes également un amateur de Metal ?


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2010 15:41

            Emile Mourey vient de m’envoyer un mail pour me faire part de sa RAGE : j’ai omis les Burgondes en Bourgogne !

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley

            Pardon ( comme qui dirait ) Mimile !

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley

            Pour enfoncer le fer dans la plaie, je signale également que les Gaulois eux même étaient des envahisseurs issus du Danube qui envahirent la Gaule alors tenue par les peuples campaniformes qui l’avaient eux même envahie.

            Au sud, les Ligures ont fait le même coup !

            En fait, les premiers « Français » sont issus des tribus paléolithiques qui se sont mélangés plus ou moins pacifiquement aux agriculteurs cardiaux ( dolmens et menhirs en Bretagne ) ainsi qu’aux agriculteurs rubanés issus du monde Danubien. 

            En conclusion, les autochtones les plus autochtones de France sont sans doute les ... Basques !

            ’Devrait peut être renommer le pays Euskadi pour être cohérent ...

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley

            Sans pour autant être certain que les ex habitants de Lascaux ne seraient pas lésés ...

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2010 15:53

            Ooops !

            On me signale qu’il y a une clique d’identitaires qui est en train de me moinsser !

            Pourtant, dans ce que je dis, finalement, c’est que vous êtes peut être cousins avec les gugusses que vous admirez dans vos Heimdal ... autrement que par votre mémé qui a été tondue à la libération pour collaboration horizontale !

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley

            Tant d’INGRATITUDE me fait (presque) pleurer !

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2010 15:55

            Pour ce qui est de pleurer, c’est évidemment une farce : un Cimmérien ne pleure jamais !

            Je vais demander à Subotai de le faire à ma place !

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley


          • brieli67 16 novembre 2010 16:10

            ALORS WALDI NICOLAS !!
            trop de testo ?
            promène toi à la Tête d’Or Et abreuve toi de vin de boules.
            retourne au bAR, doit y en avoir
             cause pour sots et celles....


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2010 16:25

            J’ai loupé un message de Waldy ?

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley


          • Waldgänger 16 novembre 2010 17:04

            Salut Alois, 

            Non, rien loupé, mais Bribri, même s’il est loin de n’avoir que des mauvais côtés, est parfois à côté de la plaque. Il doit croire que vous êtes moi.

            Faut pas t’inquiéter pour moi Bribri, le parc de la Tête d’Or reste beau et agréable malgré la perte de ses feuilles d’automne, j’y vais très régulièrement d’ailleurs. J’aurai une pensée pour toi la prochaine fois que j’irai. smiley

          • ARMINIUS ARMINIUS 16 novembre 2010 17:05

            J’ai commis trois articles dans AV sous le titre« petites histoires de l’Europe pour les plus ou moins nuls » sur le massacre de Teutoburger Wald,. dans celui du 28 Novembre 2008, je citais les noms des tribus alliées provisoires des Chérusques, dont les Chattes, qui d’après Tacite dans son« Germania »étaient tenus de se raser après la victoire, j’avais aussi parlé de l’attaque des Marses...personne n’avait relevé...
            Quant aux Francs considérés avec Clovis comme les premiers français ça fait aussi rigoler les Allemands, mais pas autant que la place de Charlemagne dans les livres d’Histoire de France.
            Il est grand temps d’écrire enfin l’histoire de l’Europe et de remettre à leur place tous ces personnages...


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2010 18:23

            Les Allemands peuvent toujours rigoler mais il est acquis que les Francs qui se sont établis en Gaule se sont assez rapidement mariés avec des Gallo Romains au point qu’il n’a plus été possible de dissocier les uns des autres.

            Il en va de même en ce qui concerne les Normands, les Wisigoths et les Burgondes.

            Les Bretons par contre, ont semble t il , été plus sauvages : ils auraient coupé la langue de leurs épouses Gallo Romaines pour qu’elles ne puissent pas enseigner leur langue à leur progéniture !

            En Allemagne par contre, il y a toujours eu une séparation entre les Francs, les Alamans, les Bavarois et les Saxons.

            Charlemagne n’est pas plus Allemand que Français il est d’abord un Franc et se sont ses descendants qui devinrent nos rois et empereurs.

            Pour plus de détails à ce sujet vous pouvez (re)lire Georges Duby !


          • alberto alberto 16 novembre 2010 15:03

            Bonjour Arminius :

            Merci pour ces nouvelles d’outre-Rhin.

            Il est possible qu’aujourd’hui la nation allemande, génitrice de tant de talents (musique, littérature, philosophie, médecine...) garde un traumatisme du fait des horreurs commises par certains de ses représentants à partir de 1933...Mais les enfants sont-ils responsables des crimes de leurs parents ? A fortiori quand les crimes ont été reconnus et dénoncés !

            Je me souviens d’être resté sans voix un jour où un suisse me reprochait, en tant que français, les malheurs qu’avait dû subir son pays pendant les guerres napoléoniennes !

            Si les musées d’Histoire pouvaient au moins servir à ça : dénoncer l’illusion des combats passés. Cela vaut surtout pour l’Europe qui se déchire depuis...Vercingétorix en passant par Arminius et bien d’autres !

            Bien à toi.


            • ARMINIUS ARMINIUS 16 novembre 2010 17:14

              Merci de ton commentaire, loin de moi de culpabiliser qui ce soit, surtout maintenant que l’histoire est passée et que les Allemands ont effectivement tout fait pour redevenir un état irréprochable ; mon seul but est encore d’essayer de comprendre l’histoire un pays que j’ai appris à apprécier depuis ma première visite à Hambourg en 1960, où j’ai découvert une jeunesse ouverte et accueillante loin de l’image véhiculé par mes ancêtres, militaristes anti-boche, vivants aux frontières du Nord...


            • non667 16 novembre 2010 15:36

              pour savoir les causes de la 2° guerre mondiale pas besoin d’être historien ni savant ni remonter au romains il suffit de savoir lire et de lire a la source sans falsification : mein kampf ..
               je pense que ce livre et leur situation vécue a plus fait pour l’adhésion des allemands à hitler que le mythe d’arminius .


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2010 15:45

                Notons cependant que Hitler ne s’est pas fait élire en 1933 en disant aux Allemands qu’il allait déclencher la deuxième guerre mondiale ET organiser un génocide !

                Il y a eu tromperie sur la marchandise !


              • ARMINIUS ARMINIUS 16 novembre 2010 17:26

                J’ai lu beaucoup de passages de Mein Kampf ( facile à trouver dans la biblio de ma belle-mère c’était le cadeau de mariage du führer à tous les jeunes mariés) ; c’est chiant en diable mais c’est vrai, l’essentiel du projet y est déroulé. Mais Hitler a bel et bien instrumentalisé Arminius : affiches de propagande, cérémonies de masse au pied de l’immense monument de Detmold, timbres, articles de Presse , couvertures de « Simplicimus », journal satyrique, il a tout fait avant les élections de 33 pour se présenter comme le nouvel Arminius, preuve que lui au moins croyait se rallier par ce biais l’adhésion d’une partie du peuple.


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 17 novembre 2010 10:19

                Vous nous dites que Hitler avait dit dans son mein kampf qu’il allait déclencher la deuxième guerre mondial ainsi que génocider les Juifs et les Tsiganes ?

                Et qu’en plus 30 % des Allemands ont voté pour lui en connaissance de cause ?

                Moi j’avais lu qu’en 1940 les Allemands ont eu PEUR quand la guerre a commencé contre nous : ce qui me fait penser qu’ils n’avaient pas envie de faire la guerre et que par voie de conséquence, ils n’auraient pas voté pour un belliciste.

                Ils se revoyaient déjà dans les tranchées pour 4 ans comme en 14-18 !

                A la place, ils ont eu le front de l’Est et les bombardements !


              • brieli67 16 novembre 2010 15:52

                Red Scare ??
                Vevey dit merci !

                Je tente de faire passer le message
                Le pool d’électeurs nationo-socialistes en cette période 30-40-
                Si 33% ont porté Hitler et sa clique au pouvoir.....
                Winston Churchill a gagné et s’est imposé avec 36 % de votes nazis sous son nom
                FD Roosevelt réélu avec plus de 38 % de votes ED -nazis....

                Vergangenheitsbewältigung
                words and music by Roy Zimmerman © 2004 (From « Security »)

                Vergangenheitsbewaeltigung
                Ja, that’s the word we have for dealing with the past
                Vergangenheitsbewaeltigung
                Eight little syllables for peace of mind at last

                But, now I see das Kinder in der Leder and brown shirts
                So, when I think about Vergangenheitsbewaeltigung
                It fills me mit Weltschmerz 

                Vergangenheitsbewältigung aux US en GB en France ?

                VGB what ? where ? Wer ?


                • brieli67 16 novembre 2010 16:32

                  HORS SUJET .

                  La bonne blague repliée

                  • Par jack mandon (xxx.xxx.xxx.7) 6 mai 20:43

                    Owen et tous

                    Un détail, selon la racine du nom (Dauzat)

                    Mandon vient de Mandoo, qui vient du vieux germain. Cela donne Man da, c’est à dire,
                    l’homme qui est là...à votre service.

                    En attendant merci pour ces nombreux commentaires intéressants et enrichissants

                  •  Par brieli67 (xxx.xxx.xxx.110) 6 mai 22:14

                    FAUT PAS INVENTER monsieur le pata-psychologue suisse !!

                    Mandard,Mandart, Mandon.

                    Dér. de Mande (panier) = vannier de loin le plus fréquent
                    ou de mander (faire savoir) qui ont fait mandier = huissier

                    abr. dérivés d’Armand.

                    Le mann (Herrmann, par exemple)dans les patronymes allemands est à la fin !

                    T’as pas honte de nous raconter des sornettes ?


                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 16 novembre 2010 17:30

                    Excellent article ; une petite remarque en passant Christian Wulff (CDU) a été ministre président de Basse-Saxe et n’a jamais été maire (Oberburgesmeister) d’Osnabrück, bien qu’il soit originaire de cette ville plutôt sociale-démocrate (ceci explique cela) ...


                    C’e’st lui qui, au titre de président de la république, vient de déclarer que l’islam faisait partie de la culture allemande, comme le christianisme de la culture turque, suscitant des réactions hystériques dans son parti qui voit dans le christianisme l’essence de la « Leitkultur » (culture dominante voire hégémonique) de la république fédérale allemande. (Lequel ? C’est une autre affaire.)

                    Comme quoi le concept de laïcité est encore en Allemagne pour le moins problématique...

                    • brieli67 16 novembre 2010 18:46

                      cimetière TURC à Berlin  au Columbaria-Damm depuis 1863.




                      Le concept LAICITE est bien plus polymorphe en « culture » teutonne, allemande
                      Trop facile Professeur Reboul. 

                      Laïcité, atheisme, paganisme ....séparation de l’Eglise et de l’Etat 

                      la Säkularisation cette aventure napoléonienne ( à la base piller les troncs et les biens des Eglises en territoires ennemies, redistribuer et répartir entre conquérants et riches, remplir le Louvre et autres galeries républicaines....
                      continue......
                       Pour tenir leur rang versus la protestante EKD dans la politique sociale, LES CATHOS LIQUIDENT LEURS BIENS. Des chapelles deviennent des manoirs et haut-lieux gastronomiques.

                      Sans évoquer la Kirchen/Hunde/steuer....

                    • ARMINIUS ARMINIUS 16 novembre 2010 17:32

                      Bonjour briely67 : toujours sur la brèche dès qu’il s’agit de Germanie ? à quand un article de votre part, que vous nous éclairiez enfin de votre science qui semble illimitée, quelque chose sur les Höhenstauffen par exemple...


                      • brieli67 16 novembre 2010 21:10

                        yOUP !! au Grenzenschmuggler 


                        PETITE BALLADE à STROSSBOOOOOOOOORY 
                        d’Maise Gass am Breujl ( BROGLY )

                        une plaque souvenir Napoléonien sur cet immeuble
                        sur les Collona-W

                        Hohenstauffen ? Barbarossa ? et ses corbeaux  sommeillent 


                        VICTIMES DE Louis XIV et de Vauban (super doc !)















                      • ARMINIUS ARMINIUS 16 novembre 2010 17:47

                        Oups ! Merci Sylvain Reboul, ma correctrice Osnabruckoise comme vous le savez probablement n’a pas eu le temps de me relire, elle m’aurait permis d’éviter cette gaffe !


                        • brieli67 16 novembre 2010 18:03

                          Un bon pas dans la Vergangenheitbewältigum niveau lycéens



                          DANS TOUTE BONNE LIBRAIRIE 


                           !!!! Parents et z’amis exigez les bons manuels d’histoire !!!!

                          • brieli67 16 novembre 2010 21:37

                            On va être généreux ce soir : une oeuvre collective d’il y a qqs années

                            la lecture en fonction du browser


                            • COVADONGA722 COVADONGA722 17 novembre 2010 10:10

                              yep Arminius , que du bon !
                              bonjour tous déja dis mais si ça peut en convaincre quelques uns
                              80% des dires de Brieli67 me passe au dessus de la tete « pas équipé » mais les 20%
                              qui me sont compréhensible : l’ asinus ! apprend !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès