• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Atterrissage réussi

Atterrissage réussi

La pièce Atterrisage, écrite par Kangni Alem, en 2002, sera presentée a Paris, au musée Dapper, du 1er au 22 avril, au cours de dix séances. Cette pièce qui a déjà tourné en Europe et en Afrique de l’Ouest, n’avait pas encore ete jouée en région parisienne.

La troupe du "Theâtre Musical Possible" qui a monté cette pièce, réside en Belgique. Elle est dirigée par Denis Mpunga et comprend des acteurs qui sont pour la plupart d’origine africaine.

Atterrisage ne laisse personne insensible. La pièce retrace, avec sobriété et gravité, l’épopée dramatique qu’ont vécu, en 1999, deux adolescents, collégiens a Conakry. : Yaguine et Fode, malmenés par des conditions de vie et d’études très difficiles et précaires, sont élèves dans deux collèges de Conakry. Ils sont amis ; ils se concertent pour essayer d’échapper au décrochage scolaire qui les menace et à un avenir tout à fait incertain. D’où cette idée - ce projet - de partir et de rechercher ailleurs - en Europe, dont ils entendent tellement parler - une aide et ainsi de préparer un avenir meilleur, pour eux et pour leur famille restée au pays. D’où ce voyage périlleux dans le train d’atterissage d’un avion et leur arrivée a Bruxelles le 2 août 1999, retrouvés morts et porteurs d’un message d’espérance et de confiance en la solidarité avec les hommes et les femmes que nous sommes. Ils rappellent dans la lettre qu’ils portaient sur eux "les liens d’affinité et d’amour" qui existent entre nos deux continents.

Vous lirez cette lettre - elle se passe de longs commentaires tant elle est dense, dramatique et en même temps porteuse d’espoir. La pièce Atterrissage, jouée par quatre acteurs, est courte ; elle invite à la fois à la méditation et à la discussion, au débat sur les principaux thèmes récurrents, évoqués dans la lettre de Yaguine et Fode, à savoir :

- la jeunesse (les conditions de vie d’une grande partie de la jeunesse africaine, urbaine et rurale) et les perspectives qui lui sont données ;

- l’éducation en Afrique, tant primaire que secondaire et universitaire, dont les conditions sont, en moyenne, très insuffisantes ;

- les perspectives de développement ; les inégalités qui existent entre le Nord et le Sud et celles qui se creusent au sein des pays africains ;

- la migration, comme un des remèdes et une des sources d’espoir pour une autre vie.

Des débats seront organisés à l’issue de la pièce, dans la salle de spectacle du musée Dapper. Des invités sont prévus pour animer ces débats, avec le metteur en scène et les acteurs de la pièce.

J’ai vu cette pièce à deux reprises, à Bruxelles en 2005 et récemment à Bamako (decembre 2006). Elle me touche particulièrement parce que depuis 2001, une association a été créée en Belgique - le Fonds Message de Yaguine et Fodé - (qui est rattaché a la Fondation Roi Baudouin, à Bruxelles). En deux mots, ce fonds a pour objectif principal d’appuyer des adolescents, garçons et filles, scolarisés (formation générale ou professionnelle) ou descolarisés, pour leur permettre de poursuivre une formation ou de se réintegrer dans le système scolaire, et leur donner ainsi la possibilité d’aborder leur vie de jeunes adultes sans de trop lourds handicaps. Il s’agit de jeunes issus de milieux defavorisés, orphelins, enfants de femmes seules, jeunes de la rue, jeunes de la domesticité, etc. Les actions en cours apportent des appuis à des projets en Guinée, au Burkina-Faso, au Rwanda, en Ouganda et en RDC.

Je joins à cet envoi le dossier de presse élaboré par le musée Dapper. Il comprend, entre autres, différents renseignements pratiques pour les réservations (tel 01 45 00 91 75), l’accès libre à l’exposition "Gabon, présence des esprits" (avant 20 h 30 les vendredi et samedi, et le dimanche jusqu’a 19 h) et les heures d’ouverture de la librairie/ café/ restaurant qui se trouve au sous-sol du musée (la librairie est ouverte jusqu’a 19 h ; le restaurant est ouvert jusqu’a 20 h 30 le vendredi et n’est pas ouvert le samedi soir) La pièce sera jouée les vendredi et samedi soirs, le dimanche après-midi (15 h)

Les stations de métro les plus proches sont Victor Hugo et Etoile - Charles de Gaulle.

Rappel : le 16 juin est consacré depuis 30 ans - 16 juin 1976, massacre de jeunes Noirs à Soweto - à une "Journée internationale de l’Enfance africaine" et est célébrée de différentes manières dans de nombreux pays du Nord et d’Afrique. Le deuxième objectif du "Millénaire pour le Développement" est une cible à atteindre d’ici 2015, cible ambitieuse et difficile en matière d’éducation.

En espérant que vous viendrez voir Atterrissage avec votre famille, vos amis et avec des membres d’associations ou d’autres personnes concernées.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

nath


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires