• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Aux Deux Colombes » de Sacha Guitry à La Pépinière Opéra

« Aux Deux Colombes » de Sacha Guitry à La Pépinière Opéra

La jauge du théâtre de la Pépinière Opéra a beau être de taille moyenne, il est indéniable qu’aux derniers rangs de l’orchestre la voix de Jean-Laurent Cochet ne portait pas suffisamment ce soir-là.

En interprétant délibérément le rôle de Sacha Guitry dans une évanescence stylisée mais molle, tout en contraste avec l’exacerbation du jeu des quatre comédiennes qui l’entourent et qu’il met en scène dans une truculence caricaturale, Jean-Laurent Cochet suscite une esthétique hystérisée des deux colombes, bientôt communicative à leurs deux complices objectives.

Cependant jouer Sacha au siècle actuel, ce pourrait être soit dans une distanciation infinie par rapport au personnage de référence, soit en dynamitant de l’intérieur les manières mondaines et faussement suffisantes du maître en comédie féroce.

Mais aucune option de cette alternative ne semble ici inspirer le propre jeu de l’immense professeur d’art dramatique qui, paradoxalement, semble vouloir se rendre transparent au regard du public en neutralisant la perspective burlesque de Guitry pour mettre à juste titre dans la lumière les prestations de ses partenaires féminines,Virginie Pradal, Catherine Griffoni, Paule Noëlle & Anne-Marie Mailfer.

De fait, les salves de rire sont bel et bien au rendez-vous des envois cyniques et misogynes, tant la provocation des tournures rhétoriques se prêtent volontiers au plaisir de se régaler du mot d’esprit.

Toutefois là où il semblerait qu’un feu d’artifices avec effets spéciaux devrait régaler l’assistance, c’est présentement des fusées éblouissantes qui se déchaînent dans le seul halo du numéro d’actrices, sans orbite maîtrisée par un porte-voix guttural légitime.

Bref, là-bas au fond de l’orchestre, l’ennui guettait avec persuasion alors même que les ingrédients étaient réunis sur scène pour faire imploser le théâtre du verbe, pourfendeur de bonnes manières, si toutefois l’acteur Jean-Laurent Cochet avait osé allumer la mèche qui semblait insidieusement le retenir aux planches, ce soir-là.

Photo © Claire Besse

AUX DEUX COLOMBES - * Theothea.com - de Sacha Guitry - mise en scène : Jean-Laurent Cochet - avec Jean-Laurent Cochet, Virginie Pradal, Paule Noëlle, & Anne-Marie Mailfer - Théâtre de La Pépinière Opéra -


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires