Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « BARBARA » Roland Romanelli s’en émerveille au Rive Gauche

« BARBARA » Roland Romanelli s’en émerveille au Rive Gauche

JPEG - 67.2 ko
BARBARA
photo © Theothea.com

En 1974, Barbara avait composé la chanson "l'Homme en habit rouge" qui évoquait sa liaison pour un amant auquel elle avait offert le parfum éponyme "Habit rouge" de Guerlain.

Tel ce parfum expressif, délicat et raffiné, mélange d'effluves venant de la terre et de pavots rouges, Roland Romanelli, accordéoniste et pianiste, choisi très jeune par la longue dame brune pour l'accompagner en tournée, nous livre en retour un cadeau, fruit aromatisé d'une collaboration de 20 ans et d'une complicité incroyable partagée de fous rires et de mémorables engueulades. Il quittera, d'ailleurs, Barbara à la suite de sévères différents lors du spectacle qu'elle a voulu interpréter avec Gérard Depardieu "Lily Passion", sorte d'autobiographie romancée, histoire d'une chanteuse qui voue sa vie à son auditoire fervent.

"Ce spectacle je le lui devais" ; il est le reflet de ce que j'ai vécu auprès d'elle."

Ainsi, Roland Romanelli restitue au public une part du bonheur qu'il a eu de travailler avec cette grande dame de la chanson, la mettant sur un piédestal digne d'une divinité.

En 2002, il avait déjà signé avec la jeune compositrice Ann'so un spectacle en son hommage : "Ma plus belle histoire d'amour....Barbara", donné au théâtre de l'Européen.

En 2008, au théâtre des Nouveautés, il avait monté un spectacle musical en forme de poème : "Barbara 20 ans d'amour".

Cette fois-ci, c'est à la demande de Eric-Emmanuel Schmitt, qu'il récidive une nouvelle évocation de la dame en noir au théâtre Rive Gauche.

Dans un décor sobre, piano côté jardin, loge d'artiste en arrière-plan, accompagné par un violoncelliste Jean-Philippe Audin, c'est avec sa compagne Rébecca Mai, qu'il produit ce spectacle unique, à la fois théâtral et musical, très émouvant, entrecoupé d'extraits d'interviews données par Barbara. Son indicible présence est suggérée par le fameux rocking-chair qui la suivait dans ses tours de chants, situé côté cour de la scène, et sur lequel repose la fameuse écharpe qu'elle roulait autour de son cou.

Tandis qu'il nous raconte très pudiquement quelques anecdotes savoureuses sur l'artiste qui nous font mieux connaître sa face privée, la voix off de cette dernière vient confirmer la cocasserie de son tempérament de feu.

Et puis il y a Rébecca Mai : Tel un oiseau fragile, elle apparaît toute de noir vêtue, justaucorps ajusté sur un corps menu. Une grande force se dégage de sa silhouette gracile.

Elle se réapproprie Barbara sans jamais chercher à l'imiter. Grâcieuse, gestuelle de danseuse, elle est toute imprégnée de la ténébreuse chanteuse qu'elle admire et nous en livre le sens profond sans jamais accaparer la démarche de Barbara et même si sa voix n'en a pas le débit saccadé si captivant, elle donne une nouvelle couleur aux chansons.

Sa voix s'envole, caresse, vibre ou se brise, redonnant vie à une vingtaine de titres avec une modestie incroyable. On redécouvre, à l'occasion, des titres moins connus. Que d'émotions ressenties quand elle chante "Nantes" et son douloureux rendez-vous manqué au 25 rue de la Grange-au-loup - "Göttingen" - "la Solitude" - "ma plus belle Histoire d'amour, c'est Vous". Le superbe arrangement du morceau : "Dis quand reviendras-tu" nous met la larme à l'oeil et le poignant "Aigle noir" final, repris par un choeur inattendu dans la salle vous arrache le coeur. C'est un moment de frissonnante communion.

Les représentations scéniques de Barbara étaient de véritables messes envoûtantes.

Nous sortons de ce spectacle-hommage, habillé par les lumières de Jacques Rouveyrollis, happés et totalement séduits.

photos © Theothea.com

BARBARA et L'Homme en habit rouge - ***. Cat'S / Theothea.com - de Roland Romanelli & Rébecca Mai - mise en scène Eric-Emmanuel Schmitt - avec Rébecca Mai, Roland Romanelli & Jean-Philippe Audin - Théâtre Rive Gauche 

JPEG - 77 ko
BARBARA
photo © Theothea.com

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 2 mars 16:32

    Ahh merveilleuse Barbara !

    Bel hommage qui j’espère fera oublier le massacre « Bruelien »... 
    Pauvre Aigle Noir lapidé , Barbara ne méritait pas ça !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès