• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Bedos : J’ai retrouvé mon flingue !

Bedos : J’ai retrouvé mon flingue !

(Cotton Club St Julien les Metz, 12-11-08)

Lorsque Laurent Gerra flingue la télé, Guy Bedos, quant à lui, dégomme la politique ! Tel un Renaud en guerre, notre comique entre en résistance contre les puissants de ce monde. Humour au vitriol, puissamment caustique et mordant, sa répartie n’en demeure pas moins un véritable régal, tant pour les néophytes que pour les habitués.

Tout y passe : les actualités, l’élection de Barack Obama, notre Sarkozy en herbe qui devient pour le coup le « Nabot Léon » ou le « Nain », accompagné de « Blanche Neige » pour Ségolène, Brice Hortefeux, Georges Bush Junior, Kouchner, Rachida Dati, etc… Eh oui, l’enfer c’est les autres !!!

En ce bas monde aussi cruel que crétin, les mots deviennent dans ce contexte des bombes à retardement, qu’il convient de dégoupiller avec prudence tant le terrain devient miné sous sa hargne incisive et piquante. Il limoge, il assassine, il décime, mais que de bonheur à l’écouter : tout est tourné en dérision et comme le dit si bien Doris Lussier, « Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux, c’est l’humour ! »

Encore faut-il bien évidemment comprendre le second degré, les jeux de mots subversifs ou sous-entendus. Mais sous ce masque satirique et ironique, se cache un homme au cœur tendre, aussi gros que tous les continents réunis, rallié à diverses causes et n’hésitant pas à défendre haut et fort ses convictions les plus prononcées, comme ce fut le cas lors du renvoi de son grand ami Siné.

Dans tous les cas, son succès reste phénoménal : le Cotton Club enregistre salle comble et les fous rires du public dans la salle sont les meilleurs témoins de son triomphe, tant son franc-parler décape une société plus que décadente. Mais le plus important, c’est que notre mascotte sait à peu près rire de tout, de tout le monde, mais surtout de lui-même !

Enfin bref, n’est-il pas juste d’affirmer que « tout humour un peu élevé commence d’abord par cesser de prendre au sérieux sa propre personne ? » D’ailleurs, à la fin du spectacle, Guy Bedos déclarait : « vouloir définir l’humour, c’est prendre le risque d’en manquer. »

Comme quoi, faire rire, c’est faire oublier. Qu’il est bon le temps d’un sketch de taire une journée harassante combinée à l’esprit des mauvais jours ! Et quel bienfaiteur sur la terre qu’un distributeur d’oubli comme Guy Bedos ! Reviens-nous quand tu veux, l’ami !

Sandra WAGNER (rédactrice de www.melting-actu.com )


Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • wesson wesson 22 novembre 2008 11:15

    Bedos, il n’a jamais cessé d’être un humoriste, un vrai, de la trempe de ce que fut Desproges.

    Talentueux, follement sarcastique, percutant, et on ne peut même pas lui coller de sales histoires sur le dos genre racisme, alcoolisme ou diverses tares dont les médias puissent se repaîtrent. 

    Bref, tous les ingrédients sont réunis pour que cet artiste aille de succès en succès sur scène, soit aimé par le public et soit relégué après le porno à la télé, quand il y passe.



    • Yifu66 22 novembre 2008 15:10

      Il est certain que Bigard a beaucoup plus droit aux débuts de soirées sur nos chaines que ce fringant flinguant Devos... Ainsi va le PAF... A baffer donc.


    • Yifu66 22 novembre 2008 15:13

      Désolé, remplacer "Devos" par Bedos" !


    • norbert gabriel norbert gabriel 22 novembre 2008 17:27

      qu’est-ce ce qu’un sujet tabou dans ce contexte ?


    • norbert gabriel norbert gabriel 22 novembre 2008 17:32

      en ce moment parmi les humoristes connus, c’est Anne Roumanoff qui balance le plus sur Sarko, pas que sur lui, d’ailleurs, disons qu’elle respecte une sorte de majorité démocratique, 80% de scuds contre la droite et le reste pour les autres... qui sont un peu ramollos sur le plan contestation...


      • moebius 22 novembre 2008 21:59

         Bedos un comique qui sombre dans la mélancolie, les politiques sont maintenant beaucoup plus drole que lui. Ont ne rit plus des politique c’est eux qui nous font rire


        • le saviezvous 22 novembre 2008 22:11

          les fachos sont au claviers ce soir quand voit les - 17 et les -15 des deux premiers commentaires !!!
          une phrase de Bedos à laquelle je pense souvent en ce moment :
          "il n’y a pas d’ amour il n’ y a que des preuves d’amour...en politique c’est pareil il n’y a pas de gauche, il n’ y a que des preuves de gauche !!! à bon entendeur salut
          http://www.sachonsle.canalblog.com/


          • jak2pad 23 novembre 2008 12:17

            je suis peut-être un crapaud baveur, mais je ne suis pas obligé de m’extasier sur un nullard :depuis quand est - on obligé de trouver un comique de mauvais goût " bienfaiteur de l’humanité" ?

            On voit tout de suite la méthode, la même que vous utilisez depuis toujours : celui qui blablate comme moi est très très bien , et je l’approuve, puisque je m’approuve moi-même

            celui qui parle autrement est un crapaud baveur !

            votre réaction est à la hauteur de votre prose : on n’est pas d’accord avec moi, je dénonce à AgoraVox pour qu’on fasse taire cet insupportable

            vous êtes pour la censure ? ouvrez donc un blog à vous où vous serez entre amis, tous du même avis, tous dans la guimauve la plus suave

            Agora est un site pluridisciplinaire, n’en déplaise aux censeurs et aux cafteurs, et moi, j’ai le droit de dire à tous les lecteurs que je trouve bedos nul, chiant et hypocrite, et si les lecteurs n’aiment pas, ils me mettront des moins,moins,moins,beaucoup de moins....

            quand à votre article, relisez-vous avec un peu d’objectivité, et vous conviendrez avec moi que c’e unst cirage de pompe obséquieux

            en disant cela, je ne suis ni raciste (comme votre comique-troupier),ni commercial, ni diffamatoire ( puisque c’est la vérité toute smple), et même pas injurieux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès