Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Berlin, ville d’art et de culture

Berlin, ville d’art et de culture

Berlin est une ville discrète, paisible et attachante. Les gens sont heureux de vivre dans cette ville si verte, en bordure de nombreux lacs, parcs et forêts de la région de Brandenburg. Cette capitale est surtout un espace culturel pluriel et de diverses nationalités. Berlin est un « multipot » dont le cœur bat 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 !

En déambulant dans cette ville mythique unifiée en novembre 1989, les stigmates du Mur de la honte et de la guerre froide ne sont qu’un souvenir, mais toujours ancrés dans l’esprit des Berlinois qui veulent maintenant propulser leur ville parmi les capitales en Europe les plus en vue dans ce début de millénaire ! "Pour Berlin, la culture n’est pas un luxe, mais une nourriture...", disait un journaliste italien. On dénombre pour cette ville de 3,5 millions d’habitants, et qui ne cesse de recueillir un nombre important d’immigrés, notamment des pays du bloc socialiste, 16 théâtres d’Etat, 3 opéras-orchestres symphoniques, 880 chœurs amateurs et professionnels, 400 troupes de théâtres dont 32 pour enfants, 14 cafés-théâtres, 134 salles de cinéma, 167 musées et galeries, 256 bibliothèques publiques et 17 musées. La "Staatsoper Unter den Linden Opera" édifiée en 1742 sur l’avenue qui porte d’ailleurs son nom, près de la célèbre "Brandenburg Tor", est considérée comme l’une des plus belles au monde, qui a servi d’ailleurs de plateau à des ténors "wagneriens" de cette famille de musiciens.

Le 7e art se taille une part de lion dans les activités culturelles de la ville de Brecht. Les salles obscures berlinoises accueillent en moyenne chaque année 12 millions de spectateurs. Chiffre à l’appui, le 58e Festival du Film international de Berlin (La Berlinale), qui s’est déroulé au mois de février de cette année et qui invite régulièrement des cinéastes et des comédiens internationaux de renom, a présente en ouverture, en avant-première mondiale, en présence des stars de la musique des sixties, les éternels Rolling Stones, leur film documentaire Sun Shine : ce festival, qui a été interrompu lors de la Seconde Guerre mondiale, se veut un rendez-vous cinématographique populaire, à la portée de toutes les bourses, a contrario des Festivals de Cannes et de Venise qui sont glamours et élitistes. Pour mémoire, les célèbres réalisateurs Fritz Lang et Joseph Von Stremberg ont tourné, dans les années 20 dans les studios de Balsberg, les classiques connus Metropolis et L’Ange bleu !

Cette grande métropole qui fait vivre des femmes et des hommes de plus de 120 nationalités est un véritable melting-pot de langues et de culture. A travers ses quartiers branchés aussi bien de Prenzlauerberg, kreuzberg, Shoneberg, Charlotenburg où se côtoient étrangers et alternatifs, et lorsque la courte saison estivale vous surprend avec une chope de bière et une saucisse "wurst" à la main, vous pouvez découvrir dans les nombreux cafés-bars-restaurants toutes les musiques et les mélodies de la planète jusqu’aux dernières contrées de l’Afrique, de l’Asie ou de l’Amérique latine. Vous pouvez vous déhancher sur les rythmes du reggae de Kingstone, de la samba de Rio, de l’afro-rock de Ouaga, du meringue des Caraïbes, du gnawa de Marrakech, du celte de Dublin, de l’arabo-andalou de Cordoue ou du berbère de l’Afrique du Nord. Au petit matin,vous pouvez vous épuiser dans l’"underground" techno des nombreuses discothèques de la ville. Et c’est tout un symbole lorsque, dans les années 60, le président disparu des Etats-Unis, J.-F. Kennedy, du haut de la mairie de Berlin a declaré "Ich bein eine free berliner". C’est véritablement une ville libre d’art et de culture !



Sur le même thème

Il y a culture et Culture
Avignon, la bataille de la culture
Printemps de Bourges 2014 : une édition réussie
Cannibales farce, le retour de la Compagnie Hercub' au Festival d'Avignon
Quelques jours à Amsterdam


Réactions à cet article

  • Par labenze (---.---.---.48) 24 avril 2008 15:22

    Petite correction :

    JFK a dit : "Ich bin ein Berliner" sur l’estrade de la mairie du quartier de Schöneberg.

  • Par LoOpinG (---.---.---.139) 25 avril 2008 12:27

    oui la citation de JFK est bien mal rapportée surtout que free en allemand ca veut dire « franco » d’après reverso...

    je suis d’accord avec l’auteur ; Berlin ca cartonne ! Pour ma part en tout cas, c’est une ville très attirante. le cout de la vie est super bas pour une capitale. la culture dont effectivement l’alternatif est importante. La ville est belle et étendue avec de nombreux espaces verts bref... mais l’article n’est pas très instructif. on dirait plus une publicité. il manque juste les lieux de couchages...

    • Par Khadra (---.---.---.192) 25 avril 2008 14:10

      C est vraiment une ville culturelle a bas prix ,compare a Paris,Londres ou Rome.Je vais a la Berlinale avec des copins et copines chaque annee et j ai rencontre des berlinois cool et sympas.On habite et on a fait les fous dans le quartier de prinzauleberg avec peu de budget. Au contraire j ai trouve l article bien fait et on peut survoler berlin avec les chiffres que donne l auteur .C est une ville qu il faudrait lui faire la pub .

  • Par Chema (---.---.---.125) 26 avril 2008 16:16

    Je suis d origine de Metz et je suis contente qu a Berlin il y a tant de nationalites et de cultures qui vivent ensemble.

    Je suis de mere Kabyle et je suis tres contente qu on chante et on danse sur les melodies berberes et de l abdalou du maroc et de l algerie . Bon courgage pour les groupes berberes de berlin.En ete je pense faire un tour en Allemagne et venir a berlin pour ecouter ces chansons.

    merci pour l article tres instructif !!!

  • Par jpc76 (---.---.---.12) 28 avril 2008 19:05

    Note sur JFK ; il a dit « Ich bin ein Berliner » ; or « ein Berliner » est un beignet traditionnel du coin. Pour éviter toute confusion, il fallait dire « Ich bin Berliner » (je suis berlinois). D’où les rires de la foule à l’époque.

    Quand vous écrivez les noms de quartiers « Prenzlauerberg, kreuzberg, Shoneberg, Charlotenburg », ayez au moins la politesse (!) de rechercher la bonne ortaugraf smiley Prenzlauer Berg (la montagne de Prenzlau), Kreuzberg (avec un K majuscule), Schöneberg, Charlottenburg (avec 2 t).

    Sinon dans l’ensemble l’article est bon, mais incomplet ; il y a tellement de chose à dire sur Berlin (« Berlin ist arm aber sexy », le quartier plutôt nazi de Lichtenberg, le quartier très particulier Neuköln, l’aeroport Tempelhof etc. etc.) :)

    • Par Marco (---.---.---.25) 29 avril 2008 13:53

      J’aime bien les gens qui prennent des grands airs avec des "ayez au moins la politesse..." alors que vous auriez pu simplement vous contenter de rectifier...

      Surtout que vous aussi vous avez fait une faute : ce n’est pas Neuköln mais Neukölln...

  • Par mab (---.---.---.125) 9 mai 2008 15:44
    mab

    Culture et « multiculturalité » -multikulti comme on dit dans cette ville, voilà ce que je retiens de cet article qui à cet égard rend très bien l’atmosphère de Berlin. Pour ceux que cela intéresse, il y a une chaîne de radio dédiée que l’on peut écouter en streaming et en podcast : www.multikulti.de Le week-end de la Pentecôte, il y a aussi le célèbre carnaval des cultures : www.karneval-berlin.de

    Evidemment, comme d’autres personnes ici l’ont fait remarquer, il y a encore beaucoup de choses à relater sur Berlin...mais comme dit le dicton francophone : Qui trop embrasse mal étreint. Une fois digérée la culture berlinoise, pourquoi pas une suite sur les espaces verts, les conflits sociaux, le mur dans les têtes, la politique ou la spéculation effrontée dans les quartiers de l’Est de la ville.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès