• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Björk prend vraiment les gens pour des con…cepts

Björk prend vraiment les gens pour des con…cepts

Avant la série de concerts donnés par Björk jusqu’au 8 mars à Paris, l’Express titrait évoquant son spectacle-concept « Biophilia » : A quoi faut-il s’attendre ? Sans hésiter : au pire.

La surprise, bien sûr, ne pouvait résider que dans le dit « spectacle-concept ». L’album Biophilia est en effet dans les bacs depuis l’automne 2011 et tout un chacun avait déjà pu prendre la mesure de son côté inégal, pour ne pas dire rébarbatif, pour ne pas dire plus.

Mais l’être humain est ainsi fait, quand il aime un artiste : il l’aime. Il est donc sottement prêt à tout (en l’espèce) au nom du bon vieux temps.

D’abord à attendre une bonne heure que Björk Guömundsdottir, grande prêtresse de l’électro-experimento-alternatif pointe le bout de sa perruque et de ses semelles compensées. Même si on a - largement - le temps de contempler la scène, son orgue « céleste » et sa harpe à balanciers géants, de fantasmer sur l’expérience que nous allons immanquablement vivre dans une lumière bleutée : ça agace.

Puis, alors qu’on y croyait plus, sous les huit écrans disposés à 360 degrés projetant qui, une angélique voie lactée, qui, les polyèdres de Kepler-Poinsot (après vérification : pas du tout) apparaissent les choristes, les informatico-virtuoses et la femme de la soirée.

Et là, ça se gâte. La sourde intuition devient triste réalité. Pourtant, il y aurait de l’idée : une cage de faraday descend des cintres pour participer au voyage dans le « vivant », la stratosphère ou encore un bouillon de culture grouillant et propre à vous retourner un estomac déjà irrité par l’incorrection excentrique (pourtant habituel) de la voisine du volcan Eyjafjöll.

Auparavant, on vous aura prévenu que pour préserver « l’ambiance » et le travail de l’équipe Björkienne tous azimuts, vous ne pourrez pas emporter de souvenirs photographiques de cette inoubliable (c’est le mot) intervention artistique. Je vais âprement tâcher de m’en consoler.

 

PREPARATION H

Une voix grave sortie tout droit de la promotion pour le Blue Ray – genre : vous avez été séduits par les DVD, vous serez maintenant sur votre séant avec …. - vous prévient dans la langue de Shakespeare que vous êtes partis pour l’infini, en étant un lien entre l’immensément grand et l’immensément petit ».

Björk a du aller promener ses guêtres dans la formidable (cette fois) exposition « Mathématiques : un dépaysement soudain » de la Fondation Cartier, l’an passé. Mais sans en retenir grand-chose …

Bref, la machine est lancée. La cohorte de jeunes filles toutes plus blondes les unes que les autres, venues de Virgin Suicid de fifille Coppola, se mettent à pousser la goualante des affligées pour épauler la star du Nord en se trémoussant de façon plutôt cocasse. Avec un sourire figé aux lèvres, le tout donnant l’impression qu’elles sont traitées à la Préparation H mais qu’elles font leur maximum pour que personne ne s’en aperçoive.

L’Islandaise raconte aux journalistes que c’est à la suite d’une conversation plus ou moins arrosée sur les beautés (réelles) du National Geographic avec des copains qu’elle a une l’idée de son « concept ». Il a du se perdre en mer du Nord.

Toujours est-il que ce beau monde se produisait au « Cirque en chantier » à l’île Seguin. Il va ensuite déplacer ses tréteaux high tech au Zénith. A guichets fermés, semble-t-il. Les pauvres bougres.

Le plus surprenant c’est que la salle ne se soit pas vidée comme le trou noir cosmique du concept. Avant de fuir comme un voleur mal renseigné, au quatrième titre de Biophilia (une sombre histoire sur les plaques tectoniques) je n’ai vu qu’une dizaine de personnes dans la pâleur de l’éclairage me précéder pour quitter les lieux.

Et c’est peut-être là qu’est le « miracle de la vie » de Björk. Là, et dans le prix « concept » du billet .

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 26 février 2013 10:20

    Si le prix du billet permet de quitter la salle sans en réclamer le remboursement, le concept est novateur.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 février 2013 12:02

      Depuis qu’elle a fait l’actrice il y a quelques années ......
      Dommage pour l’immense talent (on peut meme parler de don à ce niveau ) gaché ....
      Nous reste les premiers albums ,et c’est déjà beaucoup ,voir énorme ....


      • Agoranymous633 26 février 2013 12:07

        C’est une opinion politicienne ou juste ultra Marine ?


      • Detoxinfo.fr Detoxinfo.fr 26 février 2013 12:31

        Il y a des pannes d’inspirations importantes actuellement.... C’est dramatique.


        • morice morice 26 février 2013 17:28

          ah on s’aperçoit enfin de ce qu’elle est !! j’en suis ravi !!!


          il y a longtemps, dans un canard de musique j’avais taxé sa voix de « grincement de porte » : elle a toujours pris les autres pour des... gonds.

          • aimable 26 février 2013 19:04

            excellent , un talent spécial élites !!!!!!!


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 février 2013 20:10

            Sur ses premiers LP elle n’est pas « chanteuse »....
            Elle composait tout ,sa voie ne devenant qu’une voie parmis les instruments ...


          • bert bert 27 février 2013 04:11

            y’a plein de superbes remix(s) sur la toile !!!!

            trance élecrto dubstep
            j’écoute ça tous les jours smiley
            en sugarcubes

            • fdeck 28 février 2013 11:18

              Cet article pondu par un « anti-Björk » est navrant !


              L’artiste est, il est vrai, soit adorée, soit détestée... mais que ceux qui ne l’aiment pas trouvent de vrais arguments, et pas une série de critiques plus creuses les unes que les autres comme celles déblatérées dans cet article inutile.

              • Denis Thomas Denis Thomas 28 février 2013 11:49

                Bonjour monsieur. Vous avez du mal lire, ou j’ai du mal me faire comprendre. Je ne suis pas un anti Björk mais un fan décontenancé...
                C’est qui est « navrant » c’est la production actuelle de l’artiste tant en studio que sur scène (l’avez vous vu, au fait ?). Mais, évidemment, cela est affaire de goût...
                Mais vous avez raison sur un point cet article est inutile car trop tardif. Les prochaines dates, ainsi que souligné, sont complètes. Il ne pourra donc dissuader personne de perdre son temps ou ses illusions.
                Je terminerai sur une remarque générale : les commentaires les plus agressifs (quels que soient les sujets traités) émanent la plupart du temps de ceux qui n’écrivent jamais aucun article...


              • zoumi02 28 février 2013 18:25

                Bonsoir M THOMAS.
                Quand on écrit sur une prestation artistique, il est tout fait normal de parler de l’artiste ou de son oeuvre. Mais dans votre article, vous portez un jugement sur le publique de l’artiste. Vous l’insultez même. Ce n’est plus du journalisme !! Vous allez même jusqu’à insulter vos lecteurs qui réagissent, comme M THOMAS, en considérant qu’il n’écrit jamais. Pour qui vous prenez-vous ? C’est vous qui êtes agressif !! Quand à moi, j’ai hâte d’aller à ce concert, et tans pis si je suis déçus. Cordialement.


                • zoumi02 28 février 2013 18:27

                  Pour le lecteur qui réagit, je voulait parlé de fdeck. Pas de vous bien sur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires