• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Blues Brothers : plus Django que Lincoln

Blues Brothers : plus Django que Lincoln

Ce film de John Landis sorti en 1980 tient plus de Django que de Lincoln, ne serait-ce que par la bande-son. Mais les trois films sont des regards que la société américaine jette sur ses problèmes raciaux.

Tout le monde a vu au moins une fois le film (sinon débrouillez-vous pour le voir). Comme ils ne sont pas noirs de peau, les deux personnages principaux, Jake Blues (John Belushi) et Elwood Blues (Dan Aykroyd) sont tout de noir vêtus et n’aiment que la musique noire, même s’ils sont contraints parfois de chanter du western ou de la country.

Si vous l’avez vu, vous vous souvenez des poursuites de voitures.

John Landis tient un petit rôle dans le film (un policier en voiture, comme Quentin Tarantino dans Django. Steven Spielberg aussi y fait une apparition (un employé qui revient dans cinq minutes).

Bien sûr, trente ans plus tard, des esprits chagrins déploreront que ce film est le summum du politiquement correct et de la pensée unique. Mais quand il est sorti, Ronald Reagan venait d’être élu ou allait être élu. L’Amérique et le monde allaient prendre pour trente ans de révolution conservatrice. Dans le film, ce sont des électeurs républicains (qui n’étaient plus ceux de Lincoln) qu’on fait sauter dans la rivière.

En 2005, j’ai acheté le DVD et je l’ai revu une fois de plus, mais en compagnie de mes garçons alors âgés de 16 et de 12 ans. Ils avaient été gavés des Taxi 1, 2 et 3. Ils n’ont cependant pas hésité à conclure que cette série française était une pâle copie des Blues Brothers, sans la musique, sans l’humour, et avec des scénarios indigents.

C’était un petit billet dans série « Les films qu’on peut revoir une fois par an ou presque ».

 

John Belushi est mort le 5 mars 1982 (trois jours après Philip K. Dick).

Les Blues Brothers, c’est aussi le nom d’un groupe de blues avec les mêmes (créé pour la télé américaine en 1976.

 

http://www.youtube.com/watch?v=HCTJeT2i9QU&a=GxdCwVVULXe0wjkloFeDbYmY3CjUqxC4&list=ML&playnext=1

 

http://www.youtube.com/watch?v=HCTJeT2i9QU

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=y1ehMrK3itM&feature=related

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=jYyBZE0kBtE&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=0J5g2IuZhCY&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=bdsYQzQBC3M&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=I3Y1Weja0Vw&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=qWEhU6cCuWQ&feature=related

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x7v4x4_james-brown-the-old-landmark-the-bl_music#.USOYefLrk3s

 

Quelle langue parle-t-il là ?


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 février 2013 19:56

    Une bande son .........OUAAAAAAAAH........
    Et Belushi ,génial ,trop génial , à la Dewaere .....


    • Spip Spip 21 février 2013 22:06

      C’était la plus énorme casse de voitures de l’histoire du cinéma ! J’ai toujours le disque, rien de tel pour vous redonner du tonus un jour de... blues.


      • Jean Marie Thiboult Jean Marie Thiboult 21 février 2013 22:31

        Bien résumé : la bande son et les poursuites.

        Avez-vous vu Belushi dans 1941 ?


        • Spip Spip 22 février 2013 00:06

          1941 ? Oh oui ! Ce film de Spielberg avait été boudé par les Américains, on peut comprendre pourquoi : portait peu flatteur de l’armée US, Belushi en aviateur complètement allumé, le général (Elliot Ness, celui des Incorruptibles) qui pleure au cinéma en regardant Dumbo, la bombe qui se décroche du B17 pendant la revue, etc. Un massacre hilarant...


          • Spip Spip 22 février 2013 00:20

            PS

            L’acteur qui joue le général, c’est Robert Stack, pas Elliot Ness bien sûr.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès