• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Boardwalk Empire, le renouveau d’HBO ?

Boardwalk Empire, le renouveau d’HBO ?

La voici donc enfin !

Cela faisait près de deux ans que je l'attendais. Deux ans que les premières rumeurs se sont répandues sur le net. Scorsese allait donc s'impliquer dans une série labellisée HBO.
 
Pendant un long âge d'or, la chaîne câblée détenait le leadership de la "création originale". Mais récemment FX, Showtime et AMC ont marché sur leurs plates-bandes et la concurrence est devenue féroce. Depuis l'arrêt des Soprano, de Oz ou de Six Feet Under, la chaîne semblait avoir du mal à renouveler son offre et à proposer des programmes à la hauteur de ces séries emblématiques. HBO innovait moins que par le passé. La saga familiale Sons Of Anarchy ou la série TV socio-historique Mad Men auraient pu faire partie jadis de la programmation de la chaîne. Ces concurrents lui ont volé la vedette aussi bien auprès des critiques que du public. Il lui fallait donc réagir et frapper fort pour reconquérir un secteur. Pour cela il fallait lancer un programme susceptible de se démarquer en marquant les esprits. Le débauchage du producteur Scorsese va dans ce sens. Les premiers teasers m'ont fait saliver et m'on fait fonder de très grands espoirs. En outre, Scorsese n'était pas seul : certains des créateurs des Soprano étaient aussi de la partie, notamment les scénaristes et réalisateurs Terence Winter et Tim Van Patten. La présence de Steve Buscemi au casting dans le rôle titre achevait de me rendre impatient.
 
Cette impatience était sans doute due au fait que j'étais orphelin de la famille Soprano. J'étais en manque de cette série qui figurera sans doute toujours tout en haut de mon Panthéon des sagas. J'avais besoin de ma dose de fictions où les gangsters sont les héros. J'étais en manque d'une série qui faisait office de fresque aux thèmes multiples, où chaque épisode est emprunt de symbolisme. A la vue de la promo ambitieuse de Boardwalk Empire, il était possible qu'un successeur de ma série culte par excellence était peut-être arrivé. Après avoir vue la saison 1, il s'avéra que je n'était qu'en partie (seulement) rassasié... mais avec du recul peut-être en demandais-je trop...

 


Ce que l'on retient en premier lieu lors du visionnage de cette série ce sont les décors et les costumes qui sont d'un esthétisme rarement atteint pour une production télévisuelle. La reconstitution d' Atlantic City pendant les années folles est tout simplement bluffante. Les maisons, commerces et publicités bordant la fameuse promenade en bois ont été incrustés numériquement. Cela justifie le budget astronomique de l'épisode 1 d'une durée d' 1H13 qui est le Pilote le plus cher de l'Histoire de la télévision. Boardwalk Empire est d'une beauté visuelle magnifique, ce qui ajouté à des acteurs charismatiques et une musique d'époque splendide fait que cette série est tout simplement... classe !
 
 
L'action se déroule donc à Atlantic City, dans les années 20 pendant la prohibition. Le personnage principal Enoch "Nucky" Thompson, trésorier du comté, est l'homme le plus influent et le plus riche de la ville. Il est bien évidemment corrompu jusqu'aux os, se démenant pour diriger le crime organisé local et le trafic d'alcool illégal. La narration est somme toute assez classique pour ce genre de série puisque l'on suit l'évolution des personnages qui gravitent autour de Nucky. Ce dernier est tiraillé par le bien et le mal, par l'ambition et la rédemption (tiens donc ça me rappelle quelqu'un...) D'autres figures historiques interagissent autour de Nucky parmi lesquelles le jeune Al Capone. Il y a aussi Jimmy : vétérant meurtri dans sa chair et traumatisé par la Première Guerre Mondiale, L'agent du FBI Van Alden, un personnage psychologiquement "instable" et dérangé, sorte d'électron libre et imprévisible de l'intrigue. Les rôles féminins sont particulièrement soignés et intéressants. Le principal estMargareth : veuve d'une petite frappe qui croisera la route de Nucky. Mais c'est surtout l'époque des suffragettes, l'apparition du vote des femmes aux USA et le début d'une émancipation.
 
Pourtant, si la série est plaisante à regarder, les coups de théâtre ne sont pas légion. C'est un peu trop bavard, les acteurs sont parfois mornes. On pourrait même dire que l'ensemble finit par atteindre un certain essoufflement. Le season final est plutôt convenu. On a aussi une petite impression de déja-vu. Même si le contexte est différent, on ne peut s'empêcher de faire le parallèle avec Deadwood.
 
Néanmoins je ne peux me permettre de ne pas garder espoir de voir cette série tutoyer les sommets de son genre tant le potentiel demeure énorme. HBO a en tout cas récolté de grands succès d'audience grâce à Boardwalk Empire et la critique a consacré la série. (Golden Globe de la meilleur série dramatique, Meilleur acteur pour Steve Buscemi). Quand à moi sans doute me suis-je montré trop exigeant... Après tout, la première saison des Soprano était peut-être aussi la plus convenue des six et la moins jubilatoire...
 
 
 
Boardwalk Empire :
Saison 1 (2010) 12 épisodes
Diffuseur en France : Orange Cinémax.
La saison 2 débutera aux USA en Septembre prochain pour 13 nouveaux épisodes.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • BABAYAYA BABAYAYA 7 juillet 2011 10:05

    je pencherai plus pour « a game of throne » pour le renouveau HBO....


    • chaphi 7 juillet 2011 16:34

      Je partage totalement ce point de vue, game of thrones dès la première saison atteint des sommets narratifs, un jeu d’acteur impeccable, elle a tout d’une grande. Boardwalk Empire me fait plus penser à un joli produit marketing bien emballé mais finalement pas très emballant :/


    • ykpaiha ykpaiha 7 juillet 2011 18:50

      Apres un Rome gigantesque.
      En passant par un « The Wire » grandiose
      Maintenant game of throne épique...
      Que dire a part que TF1 se porte bien et qu’en France on sait produire de grandes de tres grandes série...
      Euh je me trompe ?


    • Zord Zord 7 juillet 2011 19:22

      Boardwalk Empire, sans être spécialement mauvais en endormira plus d’un dans son canapé. Heureusement que certains acteurs portent la série à bout de bras.

      Game of thrones saison1, ahh... quel bonheur pour le fan des livres que je suis. et à la fois quelles craintes pour les saison à venir qui me paraissent inadaptables, en espérant qu’ils me fassent mentir.


    • worf worf 8 juillet 2011 16:22

      d’accord avec la plupart des réactions, je commence à regarder Game of Thrones et je craque !
      Auparavant j’avais déjà craqué pour :
      - deadwood, meilleure série western pour moi,
      - The Wire, meilleure série policière qui dépasse largement ce cadre,
      - Rome, une des meilleures séries historiques avec The Tudor,
      - six feed under,
      - band of brothers, meilleure série militaire,
      J’ai moins accroché à La caravane de l’étrange, contes de la cryptes ou Sex & the city mais ils restent une boîte ayant produit parmi les meilleures séries ces dernières années.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires