• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Born in 69 » : le nouveau Bob Sinclar

« Born in 69 » : le nouveau Bob Sinclar

En 2007 et après le succès des deux albums « WESTERN DREAM » et « SOUNDZ OF FREEDOM » - compilation sous forme de Dj mix truffé d’inédits -, BOB SINCLAR décide de quitter la routine parisienne et part un an à Los Angeles pour chercher l’inspiration propice à un nouveau disque. Sur place, il découvre des nouveaux sons folk-rock (America, Boz Scaggs, John Fogerty, Michael McDonald, Dan Fogelberg) ; le compte à rebours Born In 69 (prochain album à paraître le 11 Mai) vient de commencer. En 2007 et après le succès des deux albums « WESTERN DREAM » et « SOUNDZ OF FREEDOM » - compilation sous forme de Dj mix truffé d’inédits -, BOB SINCLAR décide de quitter la routine parisienne et part un an à Los Angeles pour chercher l’inspiration propice à un nouveau disque. Sur place, il découvre des nouveaux sons folk-rock (America, Boz Scaggs, John Fogerty, Michael McDonald, Dan Fogelberg) ; le compte à rebours Born In 69 (prochain album à paraître le 11 Mai) vient de commencer.

Après avoir travaillé sur une dizaine d’instrus entre Septembre 2007 et Mars 2008, Bob Sinclar part en Jamaïque, où il va enregistrer au studio Bad Yard - malgré une fièvre monumentale qui lui tombe dessus à peine arrivé à Kingston - de nombreux chanteurs, tels que Christopher Martin, Tony Rebel et Queen Ifrica. De retour à LA, quelques maquettes sont dans la boîte : des bonnes vibes, des supers vocaux, mais pas encore les frissons de « Love Generation » ou « World Hold on », pas encore les beat implacables de « Rock this Party » ou « Sound of Freedom ». C’est en retournant à Paris pour enregistrer les musiques avec son équipe, l’ingénieur du son et coproducteur Cutee B notamment, que Bob Sinclar réussit enfin à agencer son puzzle.

« A ce moment-là, je ressors ce que j’ai fait à Los Angeles et produis les morceaux. J’appelle Steve Edwards qui vient à Paris en Octobre, sample Richie Havens “We Are Everything“ ( une chanson un peu psyché cithare dans l’esprit des Beatles) et un disque d’un groupe Illusion sorti en 1969. Autour d’un titre un peu flow power, « Peace Song », le concept du disque commence à se dessiner ».

Autre idée folle : mixer, en un « blend » audacieux, « Je ne t’aime plus » de Manu Chao avec la voix reggae dancehall de Shabba Ranks, sur le titre « Love You No More ». Manu Chao accepte d’être samplé, et Shabba Ranks vient enregistrer à l’heure au studio de New York où Chris s’est installé fin 2008 : autant dire deux miracles.

C’est aussi à New York que va être enregistré ce qui va devenir le premier single de ce Born In 69 : le groupe légendaire Sugarhill Gang - qui signa le tube ultime du rap old school « Rappers’ Delight », en 1979 - accepte de collaborer avec Bob Sinclar.

Sur une ligne de basse signée Cutee B, les MCs Wonder Mike et Master Gee ressortent tous leurs gimmicks uniques, accompagnés par un hook imparable - inspiré par la chorale enfantine d’un disque de Kid Créole -.

« Lala Song » est terminé ; un bijou entre rap et dancefloor qui tombe à pic. « Moi je me dis : “Bob Sinclar et Sugarhill Gang, ça tue“(rires). Je ne sais pas pourquoi, mai sd’entrée de jeu, j’y crois. Et le jour de l’enregistrement, Wonder Mike et Master Gee me disent qu’ils viennent de CNN où ils étaient invités pour les 30 ans de “Rappers’ Delight“ ! Après un an de tâtonnements, la magie opère ».

La magie est bien palpable sur ce premier single. Un morceau festif à la fois vintage et moderne, funky et pop. « J’ai trouvé le concept Born In 69 en tournant autour du thème peace & love et flower power. Mon anniversaire est le 10 mai 2009 et l’album sort le 11 mai. C’est un beau cadeau » conclut le DJ producteur Bob Sinclar.

Avec ce disque résolument fun, éclectique et dansant, Bob Sinclar ne se contente pas de se souhaiter bon anniversaire : il inonde le globe avec son groove qui ne connaît pas la crise.

Retrouvez l’univers et l’actualité de Bob Sinclar ici :

MySpace : http://www.myspace.com/bobsinclar

Site evenement  : http://www.bornin69.com 

Site officiel : http://www.bobsinclar.com

 

 

« Lala Song » - sortie digitale le 23 Mars

« Born in 69 » - sortie le 11 Mai 2009


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Topaloff Topaloff 26 mai 2009 13:46

    (Il y a redondance dans votre intro.)


    A l’heure actuelle, nous sommes officiellement le 26 mai, pourtant : « le compte à rebours Born In 69 (prochain album à paraître le 11 Mai) vient de commencer. »

    Vous parlez au futur d’un album déjà paru ? Cet article est-il un publi-reportage teinté d’un décalage temporel ?

    Pourquoi ne pas plutôt avoir fait une chronique de l’album après écoute ?

    • myspacebuzz myspacebuzz 26 mai 2009 14:06

      Hé hé bien vu en effet smiley
      Disons qu’il s’agit d’un communiqué de presse prévu avant la sortie de l’album mais c’est une petite info a rectifier je te l’accorde


      • Topaloff Topaloff 26 mai 2009 14:12

        Depuis quand Agoravox est devenu le refuge des communiqués ? L’immigration choisie est finie ?


        Je suis étonné que les modérateurs aient laissé passer un tel article...

        • belalugosi 26 mai 2009 16:40

          Publicité pour un article que vous trouverez en tête de gondole chez Carouf et consorts.

          Produit faisant parti des 10000 autres surveillés par hadopi, autant dire le haut niveau...


          • LeGus LeGus 26 mai 2009 17:22

            Mes amitiés de Belgique à Christine et son dada Hadopi

            http://www.search-torrent.com/download.php?id=1414928


            • mat 26 mai 2009 22:05

              Ho, un publi reportage, on se croirait dans un magazine de presse féminine...


              • nico235 27 mai 2009 00:13

                Bob Sinclar... Alors, fait il partie de la liste des artistes Pro-Hadopi... Ah, oui !



                Bon, et bien, comme ce monsieur, qui a fait deux trois trucs pas mal, enfin bon, c’est dansant, et puis il se contente de pomper de la vieille house -je les connais tous tes samples, Bob, c’est efficace, mais niveau création pure tu te foules pas, hein - et met du toasting a la noeud dessus... Bof. Depuis son album Champs Élysée, qui était superbe, c’est très facile tout ça. Mais faut dire que ça marche, alors tant mieux pour lui. 


                Enfin bref, comme ce monsieur, donc, ne souhaite pas qu’on le télécharge, et bien, je ne le téléchargerais pas, ce qui signifie que je n’écouterai pas son album pour voir s’il me plait, et qu’il n’y a donc absolument aucune chance que je l’achète.


                Et si je vois qu’il mixe dans une soirée, eh ben, je n’y serais pas non plus. Fallait réfléchir avant. Il ferait mieux de passer un coup de fil à son mentor Cerrone, qui lui, bien que de l’ancienne génération, a tout compris.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès