• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Cachez ces vies que je ne saurais plus voir

Cachez ces vies que je ne saurais plus voir

Trompe-l’oeil de l’existence humaine et de la sélection naturelle, disparition de l’être sous l’objet sont autant de positions artistiques et intellectuelles défendues par l’artiste Desiree Palmen. L’artiste hollandaise intègre en effet l’environnement et camoufle l’individu. La matière plastique de la combinaison revêt cette homochromie qui calfeutre la personne et la confond avec l’objet.


Les tenues plastifiées cachent l’être dans cette société de passants qui passent sans se regarder, qui se heurtent sans s’excuser. Le travail de Desiree Palmen se fonde sur une mise en perspective de la disparition de l’individu au coeur d’une masse informe conduite par des agencements sociaux, des modes instituant la conformité, le formalisme intellectuel qui pousse l’individu à n’être plus qu’un objet parmi tant d’autres : objets rentables ou objet à éliminer.

Mais la perspective de cette artiste peut être double voire multiple surtout quand elle s’inscrit dans une société sécuritaire, qui veille au pas cadencé. Sous les caméras, l’individu devient le substrat inanimé, la morphologie mimétique de la disparition de l’être au profit du collectif. Autrefois lieu de concentration des regards, l’être revêt l’aspect informe de la politique totalitaire. Il n’est qu’une pierre d’une rue, un morceau d’asphalte, un livre encore autorisé par son gouvernement, un clochard qui doit disparaître des regards.

Dans les clichés pris en Israël, le camouflage se fait plus politique, plus empreint du désarroi dans une terre trop étroite pour accueillir l’unicité pacifique au sein de la diversité belliqueuse. L’individu n’a plus qu’une solution, se camoufler pour survivre et ne plus être renvoyé au reflet de sa propre identité.

Laurent Monserrat

  • Desiree Palmen vit aujourd’hui et travaille à Rotterdam. Elle a suivi la formation de l’académie des arts de Maastricht Jan van Eyck en se spécialisant dans le domaine de la sculpture. Plusieurs expositions lui ont été consacrées en Hollande, mais aussi aux Etats-Unis où Desiree Palmen a exposé ses oeuvres à New York en 2007.
  • Site internet de Desiree Palmen
  • A voir le document vidéo sur le travail de Desiree Palmen


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Jeanjean 6 mars 2008 16:38

     D’une création assez amusante, on tombe dans une critique sociale vraiment très intéressante et aussi très inquiétante. Le reportage est vraiment excellent et le rapprochement avec les SDF en France me semble vraiment très percutant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès