• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Cavalera Conspiracy : un parfum de nostalgie...

Cavalera Conspiracy : un parfum de nostalgie...

En arrivant à la Rockhal lundi soir, j’eus cette sensation étrange de replonger dans le passé. Dans ce cadre incroyable, perdu au beau milieu d’une friche industrielle, je me retrouvai entouré de centaines de « Hardos », arborant des tee-shirts sur lesquels apparaissaient les noms d’une multitude de groupes de Metal. Et c’est l’un des plus cultes d’entre eux, l’un des tout meilleurs surtout, qui revenait le plus souvent : Sepultura.

La raison à cela ? Les deux membres fondateurs du groupe brésilien, Max et Igor Cavalera, allaient se produire ici ce soir, à la tête de leur dernier projet musical, CAVALERA CONSPIRACY.

Douze ans après m’être déchaîné jusqu’à épuisement total sur les riffs endiablés des créateurs de Beneath the Remains et de Chaos AD, j’étais quelque peu excité à l’idée de revoir les frangins « en vrai ». Et, au moment où Max, légèrement empâté, commença à remuer toute la salle en posant sa voix surpuissante et inimitable, des frissons me parcoururent tout le corps. Igor, de son côté, se mit à taper d’une force et à une vitesse toujours aussi hallucinantes et les deux autres membres du groupe se mirent immédiatement au diapason.

CAVALERA CONSPIRACY, qui a sorti son premier album Inflikted en mars dernier, n’est pas et ne sera jamais SEPULTURA. Mais les deux frères, brouillés pendant dix ans, ne pouvaient ignorer leurs « vieux » fans, ceux de la première heure. Ils entamèrent alors leur offrande dès le quatrième morceau et la salle explosa littéralement lorsque retentirent les premiers accords de Refuse/Resist. J’étais submergé par l’émotion en entendant cette chanson que j’ai bien dû écouter un million de fois ! Et, comme si Noël tombait cette année au mois de juin, CAVALERA CONSPIRACY se transforma encore à plusieurs reprises en SEPULTURA, enchaînant les Troops of Doom, Policia, Arise et autres Roots Bloody Roots. Mes « frères » de Métal « headbanguaient » dans tous les coins de la salle, le sol semblait bouger par moments, la scène était à deux doigts de prendre feu…

Au moment de quitter la Rockhal, j’étais bouleversé, à la fois ravi et fier. Ravi d’avoir eu à nouveau 20 ans durant une heure et demie ; fier de porter le même prénom que l’ex-chanteur de SEPULTURA, véritable icône de toute une génération de « métalleux ».

MF (rédacteur sur www.melting-actu.com )


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • gecko gecko 5 juin 2008 14:19

    ROOOOOOOOOOOTSS BLLOOOODDDYY RROOOOOOOOOOOOOTSSS oui je l’ai aussi dans la tête, bon reste plsu qu a aller voir ce que donne les RAF(rage against le machin) reformés et on aura eu notre lot de flashback pour l’année ! smiley


    • gecko gecko 5 juin 2008 14:50

      (RATM pardon... j sais pas pourquoi j ai mis raf...)


    • merlin7511 5 juin 2008 15:01

      Ah la vache, j’ai vu Max sans Igor (Soulfly), Igor sans Max (Sepultura nouvelle formule), je vais enfin les voir réunis au Hellfest. J’en peux plus d’attendre ça !!!


      • merlin7511 5 juin 2008 15:07

        Sans oublier que dans The Cavalera Conspiracy, il y a aussi un certain Joe Duplantier...


        • gecko gecko 5 juin 2008 15:22

          yes gojira !


        • roOl roOl 5 juin 2008 16:42

          Parfum de nostalgie ... la radio vous voulez dire smiley


          • E-fred E-fred 5 juin 2008 20:18

            Et Body Count, c’est quand qu’ils se reforment ?

            Parceque marre de voir Ice-T faire le flic bidon sur TF1 !

             


            • yasunari yasunari 6 juin 2008 11:06

              Surtout quand on a beuglé COP KILLER.....


            • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 6 juin 2008 01:15

              Je dois reconnaitre que j’apprécie ce genre de musique même si le punkrock reste ma musique de prédilection


              • E-fred E-fred 6 juin 2008 19:35

                à Tetsuko

                Le Body Count, je l’avais vu présenté par Bruno Solo sur Top 50 en aout 1992 ! J’ai eût le seul album "vendu" en france à la Fnac à Strasbourg, le reste a été interdit à la vente à cause du morceau "Cop Killer"...comme quoi à la Fnac, à l’époque...


              • biztoback 6 juin 2008 11:10

                Moi c’est plus RATAHAMATA RATATA RATAHAMATA HAHATA !!!!!

                En tout cas je ne savais pas pr Cavalera Conspiracy, ils joueront seulement au hellfest ou il y aura d’autres date ?


                • Nicolas Cavaliere Nicolas Ernandez 6 juin 2008 13:56

                  L’album est faussement minimaliste ; en écoutant attentivement, on parvient à dénicher des nuances sonores, des bruitages électroniques, des percussions discrètes... c’est pas seulement un retour nostalgique à la brutalité des oeuvres de jeunesse, c’est aussi une étape dans la construction d’un son nouveau.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires