• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Chanteuse Inuit du Grand Nord Québécois

Chanteuse Inuit du Grand Nord Québécois

Chanteuse Pop Polaire de Salluit

Un bout du Nunavik à Québec

Danielle et moi arrivons d’un petit voyage de 36 heures à Québec. L’objectif : assister à la prestation de la chanteuse Inuit Élisapie Isaac. Une seule soirée au théâtre du Petit Champlain dans un quartier touristique du Vieux-Québec. Une soirée à saveur autochtone qui méritait le détour de 550 kilomètres.

Restauration du Vieux-Québec

Quartier-Petit-Champlain vieux québec art cultureUn voyage des plus plaisant. Découvertes de plusieurs restaurants intéressants et originaux dont Le Lapin Sauté juste à côté du Petit théâtre Champlain ou le Pub St-Alexandre sur la rue St-Jean, à quelques pas de la Porte St-Jean.

De longues marches dans le Vieux-Québec, en partant du Théâtre du Capitole, la rue St-Jean, Le Château Frontenac, le Funiculaire, le quartier du Petit Champlain… Une belle balade mais avec une température un peu froide malgré que nous soyons presqu’à la fin d’avril.

Pour le stationnement, j’ai découvert le stationnement sous l’Hôtel de Ville de Québec qui offre 1500 places de stationnement. J’ai pu abandonner l’automobile sans me soucier du stationnement.

Finalement, en ce qui concerne le but ultime de notre présence à Québec, le spectacle d’Élisapie Isaac. Une voix originale et spéciale, une présence sur scène très chaleureuse, deux musiciens multi instrumentalistes très performants… La musique n’était pas trop forte par rapport au chant d’Élisapie. Les deux ont joué la percussion en même temps que la guitare. En plus de chanter, ils ont été capable d’alterner guitares électrique, sèche et contrebasse en plus de rajouter le piano à leur prestation !

Une finale acoustique

La finale sans micro pour Élisapie et deux guitares acoustiques sans amplification a bien montré la proximité des artistes et de leur public dans une salle intime du théâtre du Petit Champlain. Le charme d’une salle de 230 places.

Malgré que Danielle n’ait rien compris aux chansons interprétées en anglais et en Inuktitut l’animation en français a permis de faire tomber Danielle sous le charme d’Élisapie.

Salluit et le Nunavik

Pour ma part, j’étais déjà charmé par Élisapie lorsqu’en 1995, je l’ai entendu présenter un Throat Song lors de l’une de mes présences à Salluit. Élisapie avait été l’une de mes étudiantes sur l’intervention de crise auprès de personnes suicidaires.

Pour sa prestation au Théâtre du Petit Champlain, Élisapie n’a pu faire un Throat Song, ce type de chant exige d’avoir deux chanteurs qui performent ensemble.

Prochaines dates des prestations d’Élisapie Isaac (mises à jour sur sa page Facebook) :

2 mai 2014, Magasin général Le Brun, Maskinongé 819-227-2650
9 mai 2014 Centre Culturel Henri-Lemieux – Théâtre du Grand Sault. Lasalle
6 juillet 2014, Place des Arts, théâtre Maisonneuve
19 juillet 2014, Victoria Park, London, Ontario.

Autres textes sur Autochtone et Inuits


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Alex Alex 23 avril 2014 17:53

    Avec une « présence sur scène très chaleureuse, » il est préférable qu’elle ne se produise pas dans un igloo sur la banquise...


    • Raymond Viger Raymond Viger 23 avril 2014 18:37

      Merci Alex pour cette pointe d’humour !


    • Alex Alex 23 avril 2014 22:22

      Par cet article, je découvre ceux que vous avez déjà publiés ; je les lirai quand j’aurai un peu de temps libre.
      Puis-je vous suggérer d’écrire – au moins pour les lointains Français – quelques reportages sur le Nunavik et le Nunavut ?
      J’ai toujours en tête le nom de Kuujjuaq (et de Resolute Bay bien plus au nord) pour être souvent passé à proximité... mais à plus de 12 000 m d’altitude, ce qui n’en donne pas une idée très précise. L’adaptation de l’homme (les indigènes) aux conditions difficiles des régions inhospitalières du globe est fascinante. Du moins tant qu’ils n’ont pas connu la « civilisation ».


    • Raymond Viger Raymond Viger 23 avril 2014 22:41

      Bonjour Alex.

      Je vois que vous êtes un grand connaisseur du Grand Nord Québécois.

      Je vais tenter d’écrire d’autres articles sur le Grand Nord et les Inuits. Je vous tiens au courant au fur et à mesure des nouveautés.

      Raymond.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires