• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Chercher les secrets des mots

Chercher les secrets des mots

Si vous utilisez des mots et que vous ne savez pas ce qu’ils signifient pour vous, rien de tel qu’un dictionnaire d’étymologie pour satisfaire votre curiosité. De la même manière que la généalogie permet d’anticiper l’avenir, savoir le secret des mots permet de savoir où l’on va.

S’intéresser à la généalogie de Platon suffit-il ?
Photo Emmanuel Boutet

N’avez-vous jamais voulu vous intéressez aux mots ? On se passionne de connaître la signification de son nom de famille. Ne voulez-vous pas aller plus loin en recherchant le secret des mots de votre nom de famille ? Le secret d’un mot c’est un oubli historique, non mis sur papier ou détérioré. C’est l’arrêt de l’histoire d’un mot. Cependant vous verrez que les mots sont aussi un compromis. On ne sait pas en effet si certains mots viennent bien d’une certaine langue. Les mots nous rendent intelligents parce qu’ils ont un sens en fonction de la langue d’origine. Par exemple le grec contient beaucoup de mots de la pensée. Le grec s’est par ailleurs inspiré du bouddhisme.

C’est le dialogue qui nous permet de lier nos pensées afin de se comprendre, pour comprendre son interlocuteur. Si nous ne connaissons pas comment il comprend les mots qu’il utilise, nous pouvons nous induire en erreur. Connaître la politique de son interlocuteur est primordial.

De la même manière, Platon définissait à sa manière les mots qu’il utilisait. Un cahier personnel servirait d’ailleurs à définir ses termes utilisés. Si vous voulez créer, il est important de connaître la définition des mots que vous utilisez, car votre auditeur pourrait ne pas vous comprendre. Vous avez par ailleurs des dictionnaires étymologiques en fonction de votre domaine étudié.

En plus du dictionnaire d’étymologie, connaître le latin et surtout le grec ancien permet d’être un véritable francophile. Nous avons indexé notre alphabet, anciennement latin, sur l’alphabet grec. Les mots grecs ont des définitions très mentales. Ils permettent notamment de comprendre pourquoi il est important de lier. Connaître la définition du mot symbole vous permet d’aller plus loin que ce que l’école apprend. En effet, la symbolique permet de délier puis de lier, ceci afin de trouver de l’imaginaire pour ensuite retourner dans le réel. La symbolique donne envie de lier dans ses rêves, afin qu’ils nous rapprochent du réel.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • caillou40 caillou40 23 août 2014 10:01

    Les belles phrases sont écrites sur un tableau noir avec une craie...a la fin du cours on efface le tableau et les esprit restent vides...
    Combien d’hommes « célèbres » ont eu de bons mots...écrits dans le vide hélas car rien ne change..la barbarie augmente et les mots s’envolent avec le vent.. !
    Ouvrez les yeux...


    • caillou40 caillou40 23 août 2014 10:02

      Désolé je me suis trompé d’article...+++


    • rocla+ rocla+ 23 août 2014 10:13

      Moi qui croyais que la thymologie  c’ était pour élever des thyms .




      • Plus robert que Redford 23 août 2014 16:29

        Bon article, bien argumenté et frappé au coin du bon sens.

        Mais publier ceci dans Agoravox, n’est-ce pas un peu comme, disons, sautiller dans une décharge d’ordures en pulvérisant un peu de déodorant ??

        La pauvritude insondable de nombreux commentaires, tant au plan de l’orthographe qu’à celui de la grammaire, rendant certains billets tordus, abscons, voire carrément incompréhensibles ?

        Les dictionnaires d’étymologie renferment des trésors pour ceux qui savent les apprécier, encore faut-il posséder un minimum de références « littéraires » pour ressortir les liens qui ont conduit les mots à leur signification actuelle : ce que l’on nomme pompeusement la « culture »..

        De culture, nombre d’intervenants n’en on que clipophile, tendance Nabila... 


        • soi même 23 août 2014 23:21

          C’est bien de replonger dans le passé des mots, mais que vous savez qu’au moyen-age à de l’apparition du roman de la Queste du Graal, le Français était la langue la plus inventive de son époque !
          Il traduisait l’esprit de cette époque qui était un lien intime avec l’entendement et le sentiment.

          Le dernier reste littéraire de cette époque est l’œuvre de Rabelais, un chez-d’œuvre de littérature avant que le français devienne une langue morte quand le pouvoir, c’est crue bon de crée l’Académie Française !

           


          • rocla+ rocla+ 24 août 2014 08:32

            d’ un article de Marmor :


            A 18 piges, si tu charbonnais, avec un peu de fraîche et un croumi, tu te carmais la Simca P60 rush bi color ! Alors là, mon poteau, le samedi soir, rancard avec les gaziers de la bande, au rade du coin, où on faisait la bamboche et on se rinçait la dalle au Picon-bière, en attendant les donzelles, les guêpes, qui se pointaient en futal à feu de plancher, moulant bien le valseur et caraco flattant les roberts, entamer un twist endiablé sur une reprise d’Eddie Cokran par les chaussettes noires. Les tournées tombaient, toutes casquées en fraîche, pas de CB, la feraille dans le morlingue, les biftons dans le larfeuille, avec les fafs. Avec dix sacs, tu tapais l’apéro-kemia, la bectance au resto, le paquet de tiges de 8, Goldo ou Gitanes, un paquet de Salem menthol bout filtre pour les gisquettes, et le dancing Macumba, où il fallait faire gaffe aux Apaches de l’autre quartier, souvent enfouraillés de surins à cran d’arrêt, chaînes de vélo ou poings américains, pour te secouer ta greluche ou ton blé. Ils nous foutaient les copeaux parfois avec leur quincaillerie, nous on préferait la bonne vieille baston à la loyale, mailloche et coups de satons dans les roustons, avant que la maison poulaga rapplique en estafette bleue.


            Si t’ as encore besoin des tymologies tu m’ rencardes …. smiley





            • rocla+ rocla+ 24 août 2014 08:36
              Pour lire l’ article taper  :  
              T’entrave l’argomuche ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès