• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Comédies musicales : merci les starlettes

Comédies musicales : merci les starlettes

La Corée du Sud a longtemps été connue comme le pays des Comédies Musicales. De nombreux producteurs sont passés par la Corée afin de jauger les retombées avant de se décider à se lancer sur d’autres marchés.

Entre 2005 et 2008, les comédies se démultipliaient au fil des mois. Les productions à succès comme Notre Dame de Paris ont bien compris qu’une carte devait être jouée au Pays du matin calme. Prenez également « Miss Saigon », une comédie qui assurait 85% de réservations en 2006. D’ailleurs, celle-ci devrait réapparaître sur les planches de Séoul dans les semaines qui viennent et espère rencontrer un grand succès.
 
Seul souci, les ventes ralentissent de plus en plus. Une reprise de « Miss Saigon » en début d’année n’enregistrait que 55% de réservations. Autant dire une catastrophe. « Le Fantôme de l’Opéra » a marché extrêmement bien jusqu’au mois de mai, mais les ventes de ticket sont en train de véritablement s’effondrer depuis quelques semaines.
 
« L’industrie des comédies musicales entre dans un âge de glace », annonce les experts. Si les critiques semblent indiquer que les comédies gagnent pourtant en qualité, les baisses des ventes de tickets ne trompent pas. Un seul signe positif semble pourtant se démarquer. Dès qu’une star coréenne fait son apparition dans une comédie musicale, les ventes semblent plutôt bien se porter.
 
Prenez par exemple « Mozart » qui compte la star Xiah Jun-Su, chanteur de l’ancien groupe TVXQ. La comédie enregistrait 99% de réservations lorsqu’il interprétait le rôle principal. Même après avoir quitté la pièce, « Mozart » enregistrait 74% de réservations.
 
Même histoire pour « Legally Blonde » dont l’un des rôles était interprété par Jessica, membre du groupe super-tendance Girls’ Generation. Les réservations plafonnaient à 90% en sa présence et à 70% lorsqu’elles ne jouaient pas.
 
Un dernier exemple avec la récente comédie « Midnight Sun » avec la présence de Taeyeon, également membre du groupe Girls’ Generation. Les ventes étaient à 98% avec elle et 78% sans elle.
 
Les Coréens sont plutôt avares lorsqu’il s’agit de sortir leur propre argent pour un événement culturel. Les seuls prêts à payer sont les fans de stars coréennes. La pièce « Chorus Line » le voit bien. Les producteurs ne souhaitaient pas mettre en scène des starlettes de pop coréennes, mais les investisseurs ont refusé d’apporter tout support sans la présence de stars. Résultat, Jung-Ah du groupe AfterSchool et Soo-Hyun du groupe U-Kiss ont des rôles.
 
Les comédies musicales n’attirent plus parce qu’elles sont belles, mais simplement parce qu’une star s’y perd parmi des inconnus…
 
Bienvenue en Corée du Sud

Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès