• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Comment devient-on un loup ?

Comment devient-on un loup ?

Ce sont des grands adolescents ou de jeunes adultes tranquilles qui très vite sont embrigadés par les islamistes.... Cela s'est passé en Algérie il y un peu plus de 20 ans aujourd'hui.

Comment peut-on s'enfoncer dans le terrorisme et en oublier toute humanité ?

Il existe des causes objectives : la crise, le chômage, le mal être, la perte de repères....Il y a aussi l'intervention au plus près des quartiers et des villages des intégristes, bien organisés....

Yasmina Khadra, écrivain de langue française, née en 1955 dans le Sahara français nous invite à réfléchir sur "la chute"qui va conduire des hommes et des femmes à tout abandonner pour s'abandonner à la violence extrême qui vise ceux et celles qu'ils fréquentaient encore quelques mois ou quelques semaines avant.
 

"A quoi rêvent les loups"

de Yasmina Khadra

collection pocket

Editions Julliard

mars 2012

274 pages

 

 L'engrenage infernal

Nafa Walib aurait pu avoir une autre vie.

Il aurait voulu être acteur.

Après un premier et dernier rôle, le voici chauffeur de maïtre.

Il côtoie des patrons très riches et notamment le fils de famille à la vie dissolue.

Il n'est plus dans la Casbah d'Alger à survivre difficilement, mais pour continuer comme chauffeur, il lui faut être attentif, obséquieux, disponible et prêt à tout accepter, même à couvrir un acte délictueux. C'est la rupture, Nafa finit par partir très vite.

Il tombe dans le filet des islamistes radicaux qui à la fin des années 80 organisent "la résistance" terroriste. Influencé et convaincu, il commence par remplir des missions de transport avant de prendre lui aussi des armes.

C'est l'engrenage infernal : après une première exécution, il n'a aucun regret ce qui le conduit à participer aux attentats et aux exécutions sommaires.

Les islamistes sont pourchassés par la police et l'armée.

La violence est extrême et les intégristes n'hésitent pas à tuer les intellectuels, les hésitants et même ceux qui n'appartiennent pas au FIS mais à une organisation similaire et surtout concurrente.

"La délation traquait la moindre anomalie...Des purges sanglantes furent opérées dans les milieux intégristes, notamment au niveau des réseaux de soutien. Parmi les corps dépecés que la Protection civile ramassait sur les terrains vagues, certains appartenaient à des sympathisants du FIS exécutés par leurs pairs".

La barbarie "à l'état pur" règne et Nafa, qui hier encore était écoeuré par la conduite de son maître est prêt à faire pire.

L'auteur, Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohammed Moulessehoul analyse avec force et dans un style alerte et "imagé" la situation de l'Algérie, déchirée il y a plus de 20 ans par une guerre civile. Il montre comment des jeunes apparemment équilibrés et à la recherche d'une intégration réussie peuvent tomber dans les mains des intégristes et devenir des loups implacables.

Ce roman réaliste nous conduit à une réflexion utile sur le mécanisme social, politique et psychologique qui conduit des hommes ordinaires à se transformer en tueurs sanguinaires....

Le fascisme vert comme le fascisme gris, ce n'est pas pour les autres mais à notre porte !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • blablablietblabla blablablietblabla 13 août 2012 10:34

    Bonjour, y a pas besoin d’aller en Algérie y qu’à voir en France l’ampleur que l’islam prend et s’affiche dans le domaine public.


    Et à coté de ça les musulmans crient à l’islamophobie au mépris de tout sens critique .

    Alors on dit que le racisme anti arabe s’efface au profit de l’islamophobie .

    Je trouve ça quand même assez curieux je suis basané nom et prénom Arabe et je n’ai jamais ressenti du racisme en France et pourtant j’ai 50 ans et cela fait 50 ans que je vit en France par conséquent si racisme y a il ne vient surement pas du pays d’accueil c’est pas possible .

    Il est vrai que je ne suis pas musulman ,est-ce du à ça je n’en sais rien !

    • CHALOT CHALOT 13 août 2012 11:00

      Il ne faut pas confondre l’islam et l’islamisme, d’ailleurs les musulmans sont les premières victimes de l’intégrisme.
      Ce qui est préoccupant ce sont les évolutions de certains comme cet ancien secrétaire départemental du PS de Seine et Marne, militant syndicaliste qui est aujourd’hui salafiste militant ...
      Sans être islamiste, des militants comme Mouloud Anouit, dirigeant du MRAP, décédé il y a quelques jours a réussi à diviser et faire déconsidérer son mouvement en dénonçant ceux qui étaient pour l’interdiction du port de signes religieux ostensibles à l’école. Il voyait des « islamophobes » partout.
      D’autres évolutions sont dangereuses comme ces anti islamistes qui penchent de plus en plus vers la xénophobie.


      • blablablietblabla blablablietblabla 13 août 2012 11:39
        « D’autres évolutions sont dangereuses comme ces anti islamistes qui penchent de plus en plus vers la xénophobie »

        Mettez vous à leur place ,ils voient la copie conforme dans le monde islamique.

        Justement en parlant de l’Algérie la bas les gens qu’ils ne veulent pas jeûner se font embarquer camarade .


        Les musulmans français ça ils le savent ,la preuve 50% des franco tunisiens ont voté pour le parti qui gouverne actuellement .

        Ils ont tous la parabole pointé sur les Imirats- Arabe et sachant ce qu’ils débitent ces tarés la bas et vous avez un aperçu de se qu’ils pensent les musulmans français .

        C’est simple y a qu’à écouter Beurre F.M les questions qu’ils ou plutot qu’elles posent à l’imam pendant pendant le carême c’est édifiant .

        Donc si islamophobie y a et elle y est meme moi je suis islamophobe alors j’imagine un français européen.




        Mettez vous à leurs place ils voient la copie conforme dans le monde islamique et que visiblement les musulmans (Omar- ce crétin de soulmanfred et autres et autre gugusse islamique) du forum ne le voient pas ou plutôt ils feignent de pas le voir.


        Imaginez un seul instant l’inverse dans les pays musulmans,la vérité est que l’islam est de plus en plus conquérant et qu’une grande partie des européens le ressentent en tant que tel ! 


      • rugueux 13 août 2012 11:32

        Encore un délire bisnounours de chalot...Tout le monde il est beau et gentil, n’est-ce pas ?....

        Aujourd’hui l’islamisme c’est l’islam....c’est une évidence que vous ne semblez pas accepter...


        • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 13 août 2012 12:08

          Tout comme le catholicisme ne se réduit ni à l’Inquisition ni à la Saint Barthélémy, l’Islam ne se réduit ni au salafisme ni au wahhabisme.

          Sinon, autant mettre dans le même sac Thomas d’Aquin et Torquemada.

          Si vous assimilez l’islam à l’extrémisme, ayez la cohérence de le faire pour toutes les autres religions révélées qui vivent ou ont subi des épisodes de violence. Le judaïsme en est l’exemple canonique.

          On ne peut pas stigmatiser les uns et épargner les autres. C’est une question de cohérence. Si donc vous êtes cohérent, ne stigmatisez pas l’islam, stigmatisez le fait religieux.


        • blablablietblabla blablablietblabla 13 août 2012 12:31

          @Pierre Marie Baty ,


          C’est incroyable ce que vous dites là ,donc si moi ne connaissant pas la France et j’habiterai à tataouine il y aurait en France tout plein de bonne soeurs avec cornettes à tous les coins de rues c’est bien ça ?

          Putain mais vous habitez ou ? écoutez venez à Montpellier à la Mosson le soir c’est le bled dans toute sa splendeur en faite il manque que les chameaux et siouplait ne venez pas me traiter de raciste ça ne prendra pas avec moi.

          Ou alors vous habitez dans le fin fond de la montagne noir dans l’Aude la bas après Mazamet non ?

        • Zanini 13 août 2012 12:49

          Problème d’immigration et pas de religion, ces musulmans ne sont pas des convertis (5000 conversion par an en France).


        • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 13 août 2012 17:57

          @blablablietblabla : ce que je dis, c’est que ce que vous dénoncez, et à raison, ne s’appelle pas « islam » mais « salafisme ». Soyez précis dans le choix de vos termes, sinon vous stigmatisez toute une communauté de musulmans qui ne demandent rien à personne : il en existe bien plus que vous le croyez. Seulement, comme partout, ce sont les plus abrutis qui font le plus de bruit. Si vous avez l’impression de ne voir qu’eux, alors regardez mieux, faute de quoi vous vous apprêtez à commettre une grande injustice envers des gens qui ne demandent qu’à vivre en paix.

          Certes, il y a dans les cités de nombreux musulmans pour qui l’islam se réduit au salafisme, parce que leur prédicateur local est salafiste, et personne ne leur a appris à faire la différence. Personne ne leur a dit que l’islam, ce n’est pas cela. C’est ainsi qu’ils vont se mettre à réclamer le port du niqab pour tout le monde, exiger des cantines halal etc, en pensant que leur demande est une demande légitime pour un musulman, mais ils se trompent car leur prédicateur les trompe : il s’agit de demandes de nature salafiste et non islamique !

          Au sujet de votre comparaison avec les bonnes soeurs en cornette, je n’ai pas compris.


        • blablablietblabla blablablietblabla 13 août 2012 18:10

          " Si vous assimilez l’islam à l’extrémisme, ayez la cohérence de le faire pour toutes les autres religions révélées qui vivent ou ont subi des épisodes de violence. Le judaïsme en est l’exemple canonique.« 


          Y a quelqu’un qui vous a répondu plus bas .

          Les catholique c’est de l’histoire ancienne maintenant ,elle sait »laicicée pour ainsi dire ,elle est désormais cantonné dans le domaine privé et ce n’est pas le cas de l’islam.



        • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 13 août 2012 18:27

          De l’histoire ancienne en France ? Pas si ancienne que cela, la loi de séparation de l’église et de l’Etat date de 1904. Il y a à peine plus de cent ans.

          En Espagne franquiste, le concept de laïcité était inconnu jusqu’à la mort du caudillo. C’est-à-dire il y a à peine quelques dizaines d’années.

          En France, il y a de nombreuses personnes qui se disent musulmanes et qui pourtant ne pratiquent pas les cinq piliers de l’islam. Tout comme il y a de nombreuses personnes qui se disent catholiques mais qui ne vont plus à la messe.

          Le problème est que l’islam sunnite subit actuellement le hold-up d’une puissante mouvance fondamentaliste issue d’arabie saoudite et financée par elle : le salafisme wahhabite. C’est lui le problème, ce n’est pas votre voisin musulman, quand bien même son imam serait un salafiste qui le trompe.


        • Gollum Gollum 14 août 2012 11:37

          Je plusse les posts de PMB. L’Islam n’est pas le salafisme ou le wahhabisme. Ces deux sectes ont été directement favorisées par Washington (en partenariat avec le régime saoudien) à des fins de manipulation et de terrorisme d’état. C’est ce qu’a compris Soral. Se laisser aller à cette guerre des civilisations c’est faire le jeu de la ploutocratie américaine. 


        • Gollum Gollum 14 août 2012 11:39

          Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faille pas limiter l’immigration, précisément pour éviter d’éventuels problèmes.. cela va de soi.


        • LE CHAT LE CHAT 13 août 2012 11:45

          En se faisant mordre lors d’une nuit de pleine lune .... smiley


          • Soi même Soi même 13 août 2012 12:16

            Ce qui manque dans c’est article, est la nuance que peut recouvrir le ternes terrorisme.
            Car derrière ce terne, ce cache avant tous une souffrance de n’être pas reconnue, d’être nié dans ses droits fondamentaux et surtout montre la rupture du dialogue de ceux qui au mon du droit imposent leurs point de vue radicale !
            Car c’est en faite deux point de vue radical qui s’oppose, ceux qui sont privées de légitimité et de reconnaissance face à ce qui détienne le privilège du pouvoir et non nullement l’intention de faire les concessions nécessaires pour apaisées les tensions !

            Il y a aussi dans le terme terrorisme, la volonté en choisissant ce terme de dénigré et avilir ceux qui s’opposent à la violence Étatique ! Car derrière les faits avérer de violence d’une faction, il s’agit bien d’une réaction de désespoir face à des escalades de la violence de l’État de Droit qui à perdue sa légitimité en étant inflexible, coercitif, dominateur !

            L’autre réalité, l’autre face du terrorisme est devenue une arme politique donc la genèse se trouve dans la secte des Haschischins, les mangeur haschisch qui promettaient aux disciples le Paradis du martyre. A la fin du 19 siècles, il y a eux une réactivation de cette forme de violence par la théorie de la révolution par les attentats politiques, ces nombreux mouvement révolutionnaires qui se démarquent pas en réalité du fanatisme que vous dénoncer aujourd’hui dans l’Islam, et faire le procès des Islamistes est en réalité impossible si nous nous dédouanons de notre implication qui en réalité favorisé ces mouvement !
            Nous portons l’Occident une lourd responsabilité dans cette expression radicale, même si à titre personnelle nous nous sentons pas impliqués, mais c’est bien par notre silence, notre manquant de vigilance, notre manque de courage, notre apathie à ne pas voir qui fait quoi, est en réalité ce qui à permis à que cette violence soit devenue un fait de société incontournable !
            Elle a été largement instrumentalisé par l’Occident qui sans est servie comme arme politique, et l’écho de nos exploits à trouvé un terreaux fécondant dans un Moyen Orient humilier par notre arrogance dominatrice !
            Ne rejetons pas la faute sur autrui, car ce qui arrivé aujourd’hui m’est que la conséquence acharné à niés notre responsabilité collective, et il est malvenue de la par d’un athéisme de ne voir que le phénomène religieux comme la causse exclusive de cette tendance, elle prend aussi sa source dans c’est violence athéisme de vouloir niées que la spiritualité à un rôle majeur à joue dans notre époque et ce n’est pas avec votre brûlot que vous allez éteindre les incendies carcircormiques qui flambes aux quatre coins de la planète !

            Il y a que le dialogue, la réconciliation, la reconnaissance, la justice, l’équité, la générosité, la magnanimité qui peut venir à bout de ses spirales de la violence qui à pour lit la pauvreté, l’exploitation, le mépris de ceux qui ne pensent pas comme eux.

            il y a un vérité qui ne s’est jamais démentie la Haine appelle la Haine, et il y a qu’un véritable Amour qui peut que brisé se cercle infernal !

            C’est une loi d’airain, qui doit être librement choisie, l’’Amour est plus fort que la Haine !

             


            • alinea Alinea 13 août 2012 12:44

              Absolument d’accord avec vous Soi-même.


            • Lamouet 13 août 2012 12:27


              À quoi rêvent les loups raconte un itinéraire insensé, et pourtant presque banal, aujourd’hui, en Algérie. Nous sommes à la fin des années 80. Nafa Walid est un jeune Algérois d’origine très modeste qui rêve d’une très improbable carrière d’acteur international. En attendant la gloire, il devient chauffeur de l’une des plus prestigieuses familles d’Alger. Il découvre du même coup l’univers totalement corrompu de la nomenklatura algérienne. Pour ces gens riches au-delà de l’imaginable, les lois communes ne s’appliquent pas. Naja va en faire la très cruelle expérience. Une nuit, on lui donne l’ordre de faire disparaître le cadavre d’une adolescente morte d’une overdose dans le lit du fils de la maison. S’il refuse, c’est lui qui sera accusé de meurtre et il sera condamné car jamais la police ni la justice n’oseront s’attaquer à une famille aussi influente. Terrorisé, Nafa obéit mais cette nuit d’horreur le fait tomber dans un mécanisme qui va le broyer et le conduire, quelques années de cauchemar plus tard, à égorger un bébé.
              Parce que des hommes totalement corrompus l’ont humilié et lui ont fait perdre le respect de lui-même. Parce que les Islamistes qui recrutaient à tour de bras dans cet énorme réservoir de jeunes gens vulnérables ont su l’accueillir et lui donner le sentiment que sa vie pouvait avoir un sens. Parce que les fanatiques musulmans qui prêchaient la guerre totale contre le pouvoir ont su jouer sur tous les ressorts de sa virilité et l’ont convaincu de céder à la tentation de la violence. Parce que la confusion mentale dans laquelle il était plongé l’a conduit à s’opposer à ses parents, à sa famille, à ses amis et à perdre tous ses repères. Parce que la guerre civile qui a opposé les militaires algériens et les bandes armées islamistes a été d’une violence et d’une sauvagerie incroyables, l’abominable est devenu concevable et il l’a commis.
              Les Agneaux du seigneur (Julliard, 1998) ont révélé en Khadra un écrivain visionnaire.

              En vente dans toutes les bonnes librairies...  smiley


              • Lamouet 13 août 2012 12:33

                Rejoignez Babelio pour vos prochaines lectures....

                http://www.babelio.com/livres/Khadra-A-quoi-revent-les-loups-/5466

                 smiley


                • alinea Alinea 13 août 2012 12:42

                  La seule chose qui me chagrine, c’est qu’on parle de loup ! C’est bien mal connaître cet animal que de pouvoir ainsi se permettre d’y associer toutes les dérives violentes et barbares de l’humain.
                  Cette manière de « dire » m’est insupportable ! Aussi intéressant soit-il, je ne risque pas de lire un tel ouvrage qui affiche un tel a priori !


                  • blablablietblabla blablablietblabla 13 août 2012 12:50

                    C’est une allégorie voyons ,comme on dirait « ces mecs sont de vrais requins » !


                  • alinea Alinea 13 août 2012 13:18

                    Je sais bien blablablie... Mais j’aimerais qu’on en change !


                  • rugueux 13 août 2012 13:09

                    @Pierre-Marie....Oui y’a des extrêmistes dans toutes les religions....mais les intégristes de Saint-Nicolas du Chardonnay ne posent pas de bombes et ne représentent pas grand chose...et les Loubavitchs ne cherchent pas à nous imposer leur coutumes et encore moins à convertir qui que ce soit...

                    Par contre mouloud y veut des repas hallal, pas de porc dans les cantines, un local pour prier, des aménagements horaires pour le ramahdan, des médecins femmes pour ses 4 épouses voilées, il veut également que l’on modifie le contenu des programmes scolaires en biologie, en histoire....il veut des cours de gym ou de piscine non mixtes....Il considére toutes les jeunes femmes habillées normalement comme des putes et se comporte avec en conséquence...Il veut également donner libre cours à son antisémitisme congénital mais n’accepte pas la moindre remise en cause de son comportement....


                    • Gabriel Gabriel 13 août 2012 13:34

                      Recette pour fabriquer un terroriste :

                      1°) Mettre à la tête de l’état un dictateur et sa clique de corrompus qui pilleront la nation

                      2°) Noyauté l’enseignement par la religion afin de garder la population dans l’ignorance

                      3°) Supprimer tout accès à la culture à par les livres et les films vantant la politique de l’état

                      4°) Réduisez la population à la misère

                      5°) Réprimez toutes sortes de liberté

                      6°) Interdisez les opinions divergentes du gouvernement

                      7°) créez et maintenez un chômage de masse

                      Un fois tous cela mélangé, vous obtenez un individu inculte gavé à la religion d’état et près à se faire sauter pour rejoindre les milles vierges promises.


                      • rugueux 13 août 2012 13:59

                        @Djibril....

                        Tu décris parfaitement la situation de la Birmanie et pourtant il n’y a jamais eu d’attentat boudhiste en Europe...Curieux non ?....Il doit manquer un ingrédient spécifique...


                        • mortelune mortelune 13 août 2012 14:06
                          Comment devient-on un loup ?
                          je dirai simplement qu’il y a des loups lorsqu’il y a beaucoup de moutons. 
                          Comment devient-on un mouton ? 
                          En répondant à cette question nous pourrons répondre à celle concernant l’origine des loups, non ?
                          A moins que les loups ne soient pas tout à fait ceux que nous croyons et que ce que vous appelez ’loups’ ne soient en réalité que des moutons noirs (sans jeu de mot à caractère raciste).

                          nota : Cette histoire de moutons me rappelle Saint Ex que j’apprécie beaucoup. 

                          • mortelune mortelune 13 août 2012 16:16

                            Y dit quoi le mouton ?


                          • Deneb Deneb 13 août 2012 16:14

                            Dans mon entourage, je connais 2 jeunes d’origine française de souche qui se sont ainsi convertis à l’islamisme radical. Tous les deux sont de familles athées.
                            Athée moi-même, je trouve nécessaire d’initier mes enfants à la notion de spiritualité. A la manière dont les religions s’accaparent de cette tendance naturelle pour nous dominer. Les mettre en garde, tout en leur offrant une liberté de conscience. Dans les 2 familles, on a occulté cette question, pourtant extrêmement importante.
                            Il y a des cas contraires, aussi. Hier à Modène, en Italie du nord, une jeune fille s’est faite envoyer à l’hôpital par son père. Ce dernier, islamiste, à qui les services sociaux avaient déjà retiré la garde de sa fille, n’a pas supporté qu’elle refuse de porter le voile et de se marier avec un jeune homme choisi par sa famille. Tombé sur elle par hasard dans un centre commercial, il l’a tabassé en public. Resultat des courses : 21 jours d’incapacité pour la jeune « rebelle ».


                            • Soi même Soi même 14 août 2012 01:05

                              @ Deneb, c’est justement avec une attitude aussi borné, aussi primaire que tu fais le lit de ce que tu te défend.
                              Car avoir une attitude, et une écoute de la spiritualité est justement le meilleur garde fous des fanatiques.
                              La qualité de ta réponse, montre au fond que tu es de la même engeance que les fanatiques, le même aveuglement obtus, la même peur, la même démarche que les fanatiques qui ne supporte pas la pluralité des poins de vue.
                              Et en plus tu fais un malin plaisir de ravalé le fait religieux au moyen age, où cette époque, il était impossible d’échapper à la tutelle des clercs !
                              Tu confond volontairement les époques pour mieux exprimer ce qui ta habites, la haine
                               du spirituelle !
                               


                            • Deneb Deneb 14 août 2012 08:48

                              @ Soi-même : tu me traites de borné, primaire, habité par la haine.... J’imagine que c’est l’expression de ta spiritualité....

                              Je te réponds malgré tes invectives, une fois n’est pas coutume.
                              Je suis tout à fait capable d’écoute, de prendre en compte la spiritualité de chacun. Toutefois, lorsqu’il s’agit de ressasser une dogmatique inventé par des esprits avides de pouvoir à une époque où une personne sur mille était capable de lire, je passe.

                              Je ne hais personne, mais je combats les idéologies qui n’ont d’autre but que celui, caché et sournois, de domination et de légitimation d’un pouvoir manipulatoire.

                              Il est temps de tirer la chasse sur toutes ces inepties, sur cette diabolisation de l’humour et de la sexualité saine qui caractérise ces idéologies hypocrites et malfaisantes.

                              Je n’ai pas besoin de la constante « dieu » pour résoudre l’équation de mon avenir, ni de celui de ma progéniture.


                            • Soi même Soi même 14 août 2012 11:54

                              @ Deneb, ce qui ne déplaît chez toi, c’est ta suffisance sur ton point de vue, et l’incapacité à le relativiser !
                              Ta beau jeux, de relater des réactions de personne primaire, qui prenne le prétexte de leur foi pour imposé leurs point de vue moral !
                              Bien sur que cela existe, et en même temps, c’est un peut facile d’avoir exclusivement ce regard réducteur, c’est oublié que la diversité d’attitude de compréhension ne se situe pas seulement dans ce milieux ! Il dépasse largement le cadre des institutions religieuses !
                              dans tous les remarques que tu fait sur des personnes qui vivent une spiritualité religieuse, il se dégage de toi l’opinion que ses braves gens sont des faibles manipulées par des sottises, endoctriner par des point de vue bassement de manipulation !

                              En réalité, ce que tu ne comprend pas, les religions quelques soi, sont avant tous un contenue de vie pour des êtres humains qui en éprouve le besoin de le vivre sous cette forme leur rapport avec le monde, et à se titre elle mérite d’être respecter !

                              Et ce n’est pas par une attitude de suffisance que tu vas endigué le fanatisme qui peut se déployé, je dirais même que ton attitude est la meilleur pour que cela prenne plus d’ampleur.
                              Comment peux tu prétendre faire face à des personnes qui en réalité du méprise, que tu penses qu’ils sont abuser par les idéologies qui n’ont d’autre but que celui, caché et sournois, de domination et de légitimation d’un pouvoir manipulatoire.

                              Il ya que du mépris dans tes propos, et quand il y a du mépris, c’est qu’elle se basse tout simplement sur la peur et la haine.
                              Cela te choc que je te dise cela, et oui t’es pas habituer à te regarder objectivement, et tu penses que tu es un homme éclairé sur ta personne. Détrompe toi, t’es loin d’en faire le tour, et tant que tu n’aura pas pris compte l’ampleur de ton encombrante personne . Tu serras toujours dans l’incapacité à avoir une réponse juste à ce que tu luttes et qui te déplais chez les autres.

                              Le véritable problème dans tous cela, ce n’est pas le fait d’être laïc qui pose problème, c’est comment on se situe face à la spiritualité qui est une nécessité pour certaine personne de le vivre.
                              Et c’est là que ta démarche n’est pas emprunte d’humanité, par le postulat d’idée reçus que se sont des balivernes !

                              Car si tu étais aussi généreux que tu prétends être, tu tiendrais tous simplement un autre discourt que celui de la suffisance d’avoir bien raison !

                              Car en réalité, tu n’en sais rien si la spiritualité se fonde sur une réalité objective, et comme tu en sais rien, tu devrais t’en tenir à des hypothèses, et ne pas alimenté ton point de vue par des caricatures religieuses.

                              Car si tu avais un point de vue ouvert, tu te rendrais compte, que la terre contient tous les ages de l’humanité, et plus que tu t’intéresse à des civilisation primitives plus tu te rend compte qu’il on tous un contenus spirituel qui est fort. Cela n’est nullement du à un pouvoir, mais bien due à une réalité qu’il perçoive comme une réalité.

                              La lecture de Triste Tropique de Claude Levis Stauss est une bonne introduction à avoir un autre point de vue sur la question !

                               


                            • blablablietblabla blablablietblabla 13 août 2012 17:30

                              «  je trouve nécessaire d’initier mes enfants à la notion de spiritualité »


                              Spiritualité de quoi ? quelle spiritualité ?

                              Moi j’ai mon fils quand il me pose des questions sur dieux je répond comme pour le père noel cad je ne l’ai jamais vu,et je n’ai pas à lui inculquer quoi que ce soit ,maintenant quand il sera grand il croira à ce qu’il veut.

                              J’ai une fille qui a 23 ans elle n’a aucune religion et elle est loin de se laisser embarquer dans je ne sais quelle secte.

                              Maintenant si vous vous êtes un abruti fini et bien votre fils ou fille se feront jongler par le premier venu,en revanche si vous leur apprenez à raisonner ils n’auront pas besoin de spiritualité .

                              Vous en avez vous de la spiritualité ? 

                              Parce-que vu certains de vos postes que vous balancez vous êtes très loin d’etre spirituel voir même le contraire ,surtout ne dites rien à vos enfants mais alors rien !

                              • Soi même Soi même 14 août 2012 12:04

                                @ blablablietblabla, < si vous leur apprenez à raisonner ils n’auront pas besoin de spiritualité> par contre elle aura bien besoin d’un psychologue un jour où l’autre, car elle réalisera tous un coup sa vie est battit sur du sable ! blablablietblabla tu réalisera bien un jour que ton athéisme est aussi un père Noël qui ne tiens pas ses promesse !



                              • blablablietblabla blablablietblabla 13 août 2012 17:50

                                @Deneb mon poste c’est pour vous.


                                • Deneb Deneb 13 août 2012 18:21

                                  blablamachin : We are such stuff as dreams are made on and our little life is rounded by a sleep (Shakespeare). Voilà pour moi la plus belle définition de la spiritualité. On passe généralement sa vie à réaliser ses rêves, sauf si l’on se considère comme un simple tube digestif ou un répliquant trop occupé à disséminer son matériel génétique.

                                  Il y a aussi l’humour - en français, « faire de l’esprit » c’est faire de l’humour.

                                  Sans parler des spiritueux, mais pour ma part je préfère le chanvre, ça donne moins mal à l’esprit le lendemain matin.

                                  Si vous ne concevez la spiritualité qu’en relation avec une entité supérieure avec laquelle on communique par télépathie, c’est que vous n’êtes somme toute pas très spirituel, comme le démontre entre autres aussi votre ton dédaigneux.


                                  • blablablietblabla blablablietblabla 13 août 2012 18:26

                                    Ne le prend pas mal va c’est pas méchant ,j’avoue que je suis un peu provoc ,mais crois moi c’est pas méchant sorry !


                                  • Deneb Deneb 13 août 2012 18:43

                                    Mais non, t’en fait pas, j’avais compris que ton côté provoc, c’est ton coté spirituel en fait.


                                  • Lamouet 14 août 2012 11:33

                                    De l’importance d’avoir le même code pour les mots ;
                                    La notion de spiritualité comporte aujourd’hui des acceptions différentes selon le contexte de son usage[. Elle se rattache traditionnellement à la religion dans la perspective de l’être humain en relation avec un être supérieur (Dieuet le salutde l’âme Elle se rapporte, d’un point de vue philosophique à l’opposition de la matièreet de l’esprit(voir problème corps-esprit ou encore de l’intériorité et de l’extériorité]. Elle désigne également la quête de sens d’espoir ou de libération et les démarches qui s’y rattachent ( développement personnel,
                                    Deneb utilisait le mot dans cette dernière acception, moins connue d’où le malentendu.
                                    Ne l’aurait-il pas fait par malice afin de se gratifier au détriment du profane qui s’est vite dégonflé comme une baudruche (hi,hi). Sa citation de Shakespeare semblait toute prête.
                                     smiley ,-)


                                  • FERAUD 13 août 2012 18:37

                                    Ne mettons pas dans le même panier la religion musulmane et l’islamisme radical


                                    • Deneb Deneb 13 août 2012 18:55

                                      Ce dernier n’existerait pas sans le premier. L’amalgame est justifié. Dans tout croyant sommeille un intégriste. Et puis, quelle tristesse, la religion - jamais personne ne rit (sauf le diable, bien entendu)


                                    • Deneb Deneb 13 août 2012 19:02

                                      Il faut aussi dire que Dieu, tel que décrit dans les grimoires sacrés, est un personnage peu recommandable


                                    • Soi même Soi même 14 août 2012 12:34

                                      @ Debed, < Dans tout croyant sommeille un intégriste > il faut rajouté le corollaire, que tous ce qui croient qui ne son pas croyant sommeille aussi un intégriste.

                                      Les idées fixe sont celles les plus couramment partagé par l’humanité et ne peut pas en réalité échappe à son intégriste personnel , et rien de tel que ce référés à son éducation pour promouvoir l’intégrisme de ses préjuges.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès