• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Cowboy Mouth » Mais qu’est-ce qu’elle a sa gueule (...)

« Cowboy Mouth » Mais qu’est-ce qu’elle a sa gueule ?

A l’instar de Dustin Hoffman dans Macadam Cow Boy, Cavale claudique mais pour la junkie, dans sa chambre du Chelsea Hôtel à New York City, le « garçon vacher », c’est Slim sur lequel elle vient de mettre le grappin afin d’en faire une star du Rock ou plus exactement un Sauveur de l’humanité à la mode des seventies, réactualisée au vingt & unième siècle.

JPEG - 69.6 ko
COWBOY MOUTH
Visuel affiche

Le défi est particulièrement fantasque et, pour le réaliser, Sam Sheppard et Patti Smith ont écrit à deux mains cette « Gueule de cow boy » qu’ils ne joueront sur scène qu’une seule et unique fois !

Pour la muse des concerts pop generation, le modèle transcendantal, c’était Mick Jagger symbolisant aisément ce fantasme messianique mais qui, sans doute, en frôlant de si près la mythification avait, peut-être, quelque peu brûlé les ailes du désir !

Aussi, quand récemment Marie Barraud tombe sur ce texte en provenance d’un temps où le Flower Power s’était emparé des esprits pour en façonner l’imaginaire psychédélique, la comédienne comprend immédiatement qu’elle vient de trouver son « Graal » mais il lui faudra pas moins de cinq années pour parvenir à en réaliser le projet théâtral.

Entre autres, il lui fallait se choisir un partenaire qui fût à la hauteur d’ambitions idéologiques, musicales et physiques adéquates avec l’incarnation scénographique revival dont précisément Cali allait savoir faire preuve, soir après soir, sur les planches de la Gaîté-Montparnasse.

Le couple est totalement « raccord » et, pour peu, semblerait sortir directement d’un trip aphrodisiaque où la pensée serait en orbite avec le cosmos.

A chaque instant, tout est possible mais tout pourrait, pareillement, basculer de l’effusion à la violence, de la méditation des âmes à l’explosion des sens ainsi que de la dénégation des valeurs à l’affirmation du Surhomme.

Les deux comédiens, autant impliqués dans leurs tripes que dans leur cogito, vivent leur interprétation dans l’instant présent, en se regardant intensément, que ce soit à la dérobée comme dans le fond des yeux.

Marie Barraud effectue un véritable numéro d’actrice passant par tous les états sensibles sans avoir à les composer alors que Cali, très à l’écoute du temps théâtral, s’installe dans son rôle de comédien qu’il semble avoir toujours habité.

Une création essentielle de la saison en cours 2014-2015 qui nécessiterait, à elle seule, le retour des Molières.

Visuel affiche

photo © Theothea.com

COWBOY MOUTH - ***. Theothea.com - de Sam Sheppard & Patti Smith - mise en scène Nicolas Tarrin - avec Marie Barraud, Cali & Andrey Zouari - Théâtre de la Gaîté Montparnasse

 

JPEG - 71.1 ko
COWBOY MOUTH
photo © Theothea.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • bourne 31 mars 2014 14:22

    http://www.dailymotion.com/video/x1abo67_cali-et-marie-barraud-vs-caron-polony-t-v-ruquier_news

    Ce lien me rassure sur mon impression première. Cali c’est déjà risqué comme choix. Dans une pièce américaine avec en arrière plan des stars pop... désolé cela me semblait mal parti .


    • Theothea.com Theothea.com 1er avril 2014 02:47

      Marie Barraud & Cali sont en véritable symbiose dans ce spectacle et c’est donc un vrai plaisir de Théâtre que de les voir « jouer » ensemble. Leur interview dans ONPC (votre document dailymotion) témoigne bien de leur complicité artistique !

      JM / Theothea.com

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires