• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Creedence Clearwater Revival, le groupe au son inimitable

Creedence Clearwater Revival, le groupe au son inimitable

Si le premier album du Creedence Clearwater Revival ne sort qu’en 1968, c’est à la toute fin des années 50 que John Fogerty, avec deux camarades de classe, Doug Clifford et Stu Cook fondent les Blues Velvets. De son coté, le frère aîné de John, Tom Fogerty joue dans un autre groupe, mais il ne tarde pas à rejoindre son frère . Tom en devient le leader en étant à la guitare et au chant, et John aux claviers. Une formule qui les empêchera longtemps de décoller.

Au début des années 60, le groupe change plusieurs fois de noms, enregistre quelques 45 tours , mais ne rencontre pas le succès.

En 1967, John revient de l’armée et décide de prendre les choses en main. Tout d’abord il rebaptise le groupe Creedence Clearwater Revival. « Creedence » étant le nom d’un ami, « Clearwater », une marque de bière, et « Revival », pour un retour aux racines du rock ‘n’ roll.

Dans le même temps John compose des morceaux d’un genre nouveau. Une musique simple avec une guitare très présente, une voix franche et perçante et un son original qu’on appelera le « Bayou beat » ou « Swamp rock » (le rock des marécages), bien qu’aucun des quatre musiciens ne connaissent le sud des Etats Unis à l’époque.

Et ‘est ainsi qu’en juillet 1968 le groupe sort son premier album éponyme sur lequel figurent trois reprises dont les superbes « I Put A Spell On You », de Screamin’ Jay Hawkins, et « Suzie Q » de Dale Hawkins qui devient leur premier tube. Les Creedence ne se contentent pas de reprendre des chansons, ils se les approprient pour les transformer à leur image, à tel point que les titres en question semblent sortis de leur propre répertoire.

L’année suivant sort "Bayou County", composé intégralement par John. Cet album contient trois morceaux incontournables du groupe. C’est tout d’abord « Born On The Bayou », le morceau qui ouvre magistralement ce disque. Le morceau qui le clos, « Keep On Chooglin’ », est également une pure merveille. Mais le plus grand tube de cet album c’est bien sur « Proud Mary ». Ce titre, dont Bob Dylan dira qu’il est la plus belle chanson de l’année 1969, sera repris entre autres par Ike and Tina Turner.

 

Après une tournée qui les mènera jusqu’à Woodstock, leur troisième album "Green river" sort à l’automne 1969. Si "Bayou County" est un bon album, "Green River" fait entrer le groupe dans une nouvelle dimension. Cet album contient trois tubes de grande qualité, « Green river » , « Lodi » et « Bad moon rising ».

Décidément très productif en 1969, le groupe sort un troisième album (le quatrième de leur carrière) "Willy and the Poor Boys" en toute fin d’année. Le groupe puise génialement dans toutes les formes de musique. "Down on the corner", "If came out the sky", "Cotton fields", "Feelin blue", "Fortunate son", "The midnight special", tous ces morceaux qui s’enchaînent les uns après les autres sont autant de moments de bonheur sur cet album qui est un véritable chef-d’oeuvre.

Après avoir été sacré meilleur groupe de l’année par le magazine Rolling Stone, CCR attaque l’année 1970 en étant le plus célèbre groupe de rock en activité juste derrière les Stones.

"Cosmo’s factory", qui sort en juillet 1970 est considéré par beaucoup comme le meilleur disque du groupe. Même si je trouve qu’il y a deux ou trois morceaux très en retrait, on comprend par ailleurs que Fogerty a voulu frapper fort. Dès le premier morceau " Ramble Tamble", ce sont plus de 7 minutes démentielles.

Les "Run Through The Jungle", "Who’ll Stop The Rain", magnifique métaphore sur la guerre du vietnam qui s’éternise, est sans doute la plus belle ballade écrite par Fogerty. " Up Around The Bend" n’est pas sans rappeler "Fortunate Son". Enfin, "Long As I Can See The Light" est une autre chanson magnifique avec des sonorités cuivrées que l’on retrouvera sur l’album suivant "Pendulum". Mais c’est "I Heard It Through The Grapevine", la reprise de Marvin Gaye qui est ici complètement transformée par les Creedence qui en livrent une version renversante. D’ailleurs si "Cosmo’s Factory est considéré comme le meilleur album du groupe, c’est en partie gràce à ce morceau.

 

Le son de "Pendulum" est original, constituant une évolution réelle dans le répertoire des Creedence. Une évolution qui n’empêche en rien d’en faire un disque d’excellente facture avec de nombreux très bons morceaux .

L’album s’ouvre avec "Pagan Baby", du pure Creedence avec un Fogerty au meilleur de sa forme. Par ailleurs "Chameleon" ou "Born To Move" nous montre une évolution plus soul . Avec "Have You Ever Seen The Rain", on est toujours dans la métaphore, mais cette fois-ci sur le fait que son frère Tom, quitte le groupe au moment où il est à son apogée. "It’s Just A Thought" et "Hideaway’ sont les autres excellents morceaux de cet album qui sent la fin du groupe.

Après un parcours sans fautes et six albums de rock tous meilleurs les uns que les autres, la bande se déchire et le départ de Tom Fogerty semble déboussoler le reste du groupe, dont son frère John en premier. Dans le même temps, Stu cook et Doug Clifford se rebellent et composent les 2/3 de "Mardi Gras". De son coté John Fogerty semble un peu fatigué.

Résultat, ce septième album est de très loin le moins bon du groupe.

La séparation de Creedence Clearwater Revival aura lieu le 16 octobre 1972.

Après avoir sorti un disque de reprises en 1973 ou son nom de figure pas, John Fogerty revient véritablement en 1975 avec un album éponyme.

Sur ce disque on retiendra surtout " Rockin ‘All Over the World ", repris en 1977 par Status Quo.

Mais le meilleur album solo de John Fogerty arrivera à un moment ou on ne l’attendait plus, en 1984, avec le superbe "Centerfield", digne du Creedence de la belle époque. Centerfield parviendra au sommet des charts américains, et les singles « The Old Man Down the Road », « Big Train (From Memphis) », « Centerfield » et « Rock and Roll Girls » seront tous des tubes.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 30 avril 2014 10:13

    Bonjour, Fatizo.

    Merci pour ce rappel de ce qu’a été CCR, mon groupe américain préféré devant Canned Heat et les Doors.

    CCR, un son formidable et de superbes voix. « Proud Mary », bien sûr, mais aussi « Down on the corner », « Cotton fields », Bad moon rising« , »Sailor’s lament« , »Travellin’ band« , »Looking out my back door« , »Up around the bend« , »The night time is the right time« , »Sinister purpose" et d’autre titres encore... Rien que du bon, de l’excellent même ! A écouter sans modération ! 


    • Fergus Fergus 30 avril 2014 10:14

      Désolé pour ces petits problèmes de guillemets.


    • fatizo fatizo 30 avril 2014 20:02

      Bonsoir Fergus,

      Je n’ai jamais beaucoup aimé les Doors. Pour moi, avec CCR, le meilleur groupe américain de ces années là, je dirais Crosby, Still, Nasn and Young.
      Il m’a été très difficile de choisir les titres pour illustrer cet article, tant ce groupe à de bons morceaux en seulement 6 albums (je ne compte pas Mardi Gras) 
      Bonne soirée .

    • Fergus Fergus 1er mai 2014 09:21

      Bonjour, Fatizo.

      Cela fait une différence entre nous : si nous avons un goût commun pour CCR, je n’ai en revanche jamais percuté aux productions de CSN&Y.


    • Anaxandre Anaxandre 30 avril 2014 11:12

       Le meilleur groupe Rock de la fin des sixties, tout simplement.
       Merci pour ce rappel.


      • fatizo fatizo 30 avril 2014 20:04

        Il est vrai que CCR a été pendant environ 3 ans un groupe qui a apporté quelque chose de nouveau dans le monde du rock.


      • Montdragon Montdragon 30 avril 2014 11:24

        Merci ! Tellement bon, puissant, et si méconnu par le grand public !


        • morice morice 30 avril 2014 11:28

          si méconnu par le grand public !


          c’est faux, c’était le plus gros vendeur de l’époque et on le trouvait dans toutes les « boums » d"adolescents !!! 

          aujourd’hui peut-être, mais à cette époque c’est bien tout le contraire !! il vendait comme des petits pains !! et plaisait à tout le monde !

        • Robert Lavigue Robert Lavigue 30 avril 2014 11:53

          c’est faux, c’était le plus gros vendeur de l’époque et on le trouvait dans toutes les « boums » d"adolescents !!!

          N’importe quoi !!!

          Aucun titre, ni aucun album de CCR n’a atteint la première place au classement Billboard des meilleures ventes hebdomadaires.
          Pour le classement annuel, leur meilleur titre est à la 19ème place en 1969.
          http://www.bobborst.com/popculture/top-100-songs-of-the-year/?year=1969

          Mais, peut-être que Morice fait référence aux ventes de la droguerie-tabac-bar-bois-charbon d’une obscure sous-préfecture ?


        • rocla+ rocla+ 30 avril 2014 12:46

          les petits pains c ’est le boulanger qui les vend 



        • morice morice 30 avril 2014 13:22

          ventes de CCR en France 


          dans les ventes répertoriées de 1955 à 2013 :

          ventes en france : CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL 1 010 180 albums
           
          comme ordre d’idées voisines : 

          RITA MITSOUKO 1 236 538 
           METALLICA 1 208 821
           Ennio MORRICONE 1 057 263


        • Robert Lavigue Robert Lavigue 30 avril 2014 13:41

          Merci Morice pour ce chiffre qui prouve une fois de plus que vous ne comprenez même pas ce que vous copiez !

          Votre chiffre de 1 010 180 albums vendus pour CCR est exact, je vous le concède...

          http://www.infodisc.fr/CD_Vente_Artiste.php?debut=300

          Sauf que cela place CCR au 354ème rang pour la France !!!!!

          Entre Francis Lai (353ème) et Charles Dumont (355ème), deux artistes forts honorables au demeurant, mais dont les oeuvres animent plutôt les thés dansants des maisons de retraite que les boums adolescentes, si vous me permettez cette analyse sociologique.

          Les meilleurs ventes en France sont bien entendu celles Johnny Halliday (34 millions), Michel Sardou (23 millions), etc

          http://www.infodisc.fr/Artiste_Ventes.php


        • fatizo fatizo 30 avril 2014 20:09

          @Mondragon et Morice,

          Disons que vous avez raison tous les deux.
          CCR est parfois un peu oublié aujourd’hui quand on pense aux grands groupes de rock, ou en tout cas il n’est pas mis parmi les premiers, de façon injuste.
          Pourquoi ?
          Surement parcequ’il a fait moins scandale que d’autres, mais aussi que sa carrière fut très courte, même si elle a permis au groupe de donner à la musique un nombre incroyable d’excellents morceaux pour une période aussi brève.

        • morice morice 30 avril 2014 11:26

          euh c’était surtout le son de John Fogerty seul, ce que montrent ses prestations solos qui sont nombreuses à trouver en bootleg. Les autres sont transparents dans le groupe : la guitare et le chant de Fogerty faisant 99% du son du groupe. Merci pour ce rappel d’un son... particulier si agréable, en effet !!! 


          http://www.torrentz.pro/John-Fogerty-Discography-(1973-2009)-%5Bmp3@320%5D-download-torrent-34A4FDE923218295F23EC2DEDF77F7DE6142BBCB.php



          cette version est MONUMENTALE en effet !

          toujours la voix en 2013.... !!!! à 68 balais !!!

          seul Peter Gabriel a fait aussi bien !!!

          • Montdragon Montdragon 30 avril 2014 11:48

            Si Morice,
            par les moins de 30 ans que tu ne peux pas connaitreuh......
            Maintenant je me serais passé de ton commentaire de troll des cavernes.


          • morice morice 30 avril 2014 12:43

            par les moins de 30 ans que tu ne peux pas connaitreuh......


            si vous saviez mon pauvre ami...

          • Yohan Yohan 30 avril 2014 22:00

            Faut toujours qu’il la ramène le vieux muppet grincheux


          • Surya Surya 30 avril 2014 12:12

            Je suis folle dingue de la musique de cette époque (disons 1967-1973) et Creedence Clearwater Revival est l’un de mes groupes préférés. La partie instrumentale de « I put a Spell on You », c’est monumental ! Je ne peux pas m’empêcher de fermer les yeux quand je l’entends, et écouter attentivement chaque note, et vibrer sur chaque rythme. Je connais ce morceau par coeur, c’est comme s’il vivait à l’intérieur de moi, je le sens quasiment qui coule dans mes veines.
            Je dois avouer que je n’aime pas la version de Ike et Tina Turner de Proud Mary. Mais c’est leur style. Il y a d’autres vidéos de ce morceau où l’on n’entend pas le public, qui a été rajouté, ce qui est franchement pénible parce qu’on n’entend plus bien les notes : http://www.youtube.com/watch?v=ljvFK-S2RZc
            Merci mille fois pour votre article.


            • Surya Surya 30 avril 2014 12:26

              Et Ramble Tamble, démentiel en effet.
              http://www.youtube.com/watch?v=LtURmn_knzA
              Certes, la vidéo se contente d’exposer une image statique, mais tant mieux, comme ça on peut se concentrer sur la musique, et rien que la musique  smiley
              Faut que j’arrête, j’ai du boulot, et si je continue je vais passer ma journée à écouter CCR ! C’est malin, c’est de votre faute  smiley


            • fatizo fatizo 30 avril 2014 20:27

              @Surya,

              d’accord avec vous sur la version d’Ike et Tina Turner, je trouve qu’elle est beaucoup moins bonne que celle de CCR, elle perd beaucoup mélodiquement.
              pour Ramble Tamble, je viens d’en trouver une version joué par le pappy Fogerty en 2011 ; ca déménage .

              C’est tout de mmême autre chose que le Rap b.... de m.....
              P.S
              J’espère ne pas vous avoir mis trop en retard :)

            • Fergus Fergus 1er mai 2014 09:25

              Bonjour, Surya.

              Rien d’étonnant à cela : mis à part « Nutbush city limits », « Come together » et deux ou trois autres titres, Ike & Tina Turner n’ont pas produit grand chose de remarquable.


            • LE CHAT LE CHAT 30 avril 2014 14:28

              excellente musique , j’étais justement en train d’écouter une compil hier soir dans la bagnole avec quelques morceaux de john Fogerty solo !


              • fatizo fatizo 30 avril 2014 20:30

                Une bonne compagnie.


              • 65beve 65beve 30 avril 2014 16:03

                Je crois entendre encore les craquements des vinyles (entre les morceaux) lors des soirées enfumées dans ma chambre d’étudiant ; merci l’auteur pour cette évocation.

                C’était parfait pour animer les débuts de soirée. Ensuite ça devenait plus cool avec le Dead ou Sweet Smoke.....
                A noter aussi la participation de JFogerty invité sur les disques d’autres artistes.
                Je me souviens par exemple de sa participation (avec JGarcia) à l’album Fire Up de Merl Saunders ; un vrai régal.
                cdlt



                • 65beve 65beve 30 avril 2014 21:38

                  Merci pour ce lien Fatizo.

                  La voix est toujours la même après tant d’années.
                  Et ce brave Robbie qui assure un max malgré ses cheveux teints !
                  Le premier disque des CCR que j’ai eu, c’était le 45t Suzy Q.
                  Il est tellement passé sur mon électrophone qu’à la fin il ressemblait à une galette de réglisse.

                  cdlt

                  PS :
                  petit rectificatif à propos de mon précédent post :
                  John a joué avec Buddy Guy et c’est Tom qui était avec Merl Saunders.


                • cevennevive cevennevive 30 avril 2014 20:06

                  Bonjour Fatizo,


                  Mille mercis pour cet article. Que de souvenirs !

                  C’était, avec les Doors, mon groupe préféré, et c’est à partir de cela que je me suis mise à aimer la country.

                  Il y a quelques jours, j’ai entendu « Proud Mary » dans un western (je ne me souviens plus lequel) et j’ai reçu sur mon intellect de retraitée, une avalanche de souvenirs de mes études, de mon jeune temps. Bref, je devrais les écouter plus souvent (ce que je vais faire désormais)...


                  • fatizo fatizo 30 avril 2014 20:46

                    Bonsoir Cevennevive,

                    Comme je le disais à Fergus, je n’ai jamais beaucoup aimé les Doors, mais bon .
                    Les réécouter, c’est ce que j’ai fait pour préparer cet article, et je peux vous dire que j’ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir tous ce titres.
                    Bonne soirée .

                  • rocla+ rocla+ 30 avril 2014 20:14

                    Ah Tina Turner et  Proud Mary 


                    fabuleuse chanteuse 

                    Bonsoir Cevennevive .

                    • Yohan Yohan 30 avril 2014 22:17

                      J’ai bien connu une Prout Marie mais elle a perdu tous ses amis smiley


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 avril 2014 22:27

                      L’ai connue aussi et elle jouait du flageolet .


                    • Yohan Yohan 30 avril 2014 23:06

                      Exact. Elle jouait au début avec les haricots rouges, puis elle les a lâché pour aller travailler chez Bonduelle smiley 


                    • Le Gaspésien 30 avril 2014 21:06

                      Ça serait pas mal quand même que sur un sujet pareil, on arrête de s’envoyer des fions… chiasse !


                      • fatizo fatizo 30 avril 2014 21:38

                        Pas mieux !


                      • Yohan Yohan 30 avril 2014 21:50

                        Merci Fatizo,


                        Da la bonne zic comme on n’en fait presque plus. Fan de born on the bayou...Content de réentendre ce son. Pour passer une bonne soirée avec ses vieux potes, rien de mieux que de ressortir les vinyles.

                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 avril 2014 21:58

                          Sons de humbukers ou à minima P90 ,tendance Gibson + overdrive ...lovely .


                          • Yohan Yohan 30 avril 2014 22:16

                            Du coup, ça me donne envie de me repasser un bon vieux Steve Miller


                            • Nowhere Man 1er mai 2014 08:17

                              Une enfilade hallucinante de tubes indémodables en 3 ans. Seuls les Beatles ont fait mieux. Pour info il existe au moins un groupe français qui tourne en ne jouant que du ccr. Très rafraîchissant.


                              • julius 1ER 1er mai 2014 10:15

                                Très bon groupe de rock avec un son très lourd, unique dans son genre avec Canned Heat, j’ai beaucoup aimé ...ah nostalgie quand tu nous tiens .....


                                • pikepeak pikepeak 11 août 2014 10:52

                                  CCR !! John Fogerty...l’homme sans qui Bruce Springsteen n’aurait jamais porté de chemises à carreaux.. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès