• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Croisière d’Enfer » pour Chevaliers du fiel en Paradis

« Croisière d’Enfer » pour Chevaliers du fiel en Paradis

Si la croisière s’amuse tant, c’est que les chevaliers du fiel ont la faculté de mettre la pantomime au centre du délire collectif.

JPEG - 57.1 ko
CROISIERE D’ENFER
visuel affiche

Transformistes sans en revendiquer la spécificité, voilà les deux compères prêts à en découdre avec la distanciation idéologique de façon à rendre aux multiples personnages qu’ils interprètent durant cent minutes de croisière « Claude François », la part de vérité comportementale qu’il est nécessaire d’apprécier au énième degré de l’humour.

Dans cette cabine 2 places, avec vue sur mer, surmontée d’un pont promenade, Martine & Christian, heureux gagnants d’un jeu concours, vont pouvoir s’adonner au culte de l’idole d’Alexandra Alexandrie… tout en touchant terre d’Egypte plus radicalement que prévu sur le dépliant touristique.

Du Capitaine aux mœurs incertaines au groom service sourd et muet en passant par le plombier déjanté, ce sont sans doute la belle-mère et la maîtresse rivalisant en quiproquos tueurs de couple qui mèneront ce bal du boulevard à la sauce Titanic aux confins d’un village people global.

Au gré des mimiques et des costumes de travestissement appropriés, la salle rit par convulsions continues aux répliques tellement détournées du bon sens que celui-ci en deviendrait, pour le moins, illégitime.

Bref, Francis Ginibre & Eric Carrière possèdent à fond de commerce artistique, cet art alternatif de surjouer la mythomanie sur le registre du souffre-douleur que cette croisière d’enfer en deviendrait aisément le lupanar du spectacle vivant.

Autrement dit, ces deux comédiens ont, peu à peu, réussi à se rendre indispensables à la scène théâtrale, alors même qu’à l’heure actuelle, l’écriture d’Eric Carrière n’a fait qu’effleurer le quatrième fiel, celui qui se contenterait d’un paradis sur mer !

Visuel affiche

CROISIERE D'ENFER - **.. Theothea.com - de Eric Carrière - mise en scène Les Chevaliers du fiel - avec Eric Carrière & Francis Ginibre - Théâtre des Variétés

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • legrind legrind 5 mars 2014 10:54

    Ils sont assez méprisés par l’aristocratie des médias mais ils sont bons, surtout par rapport à l’humoriste/chroniqueurs de la semaine qu’on essaye de nous refiler depuis des années ( canal+ , jamel comedy etc..) déjà c’est des bosseurs.


    • julius 1ER 5 mars 2014 12:26

      je suis fan des chevaliers du fiel, leurs spectacles sont un grand moment de divertissement

      longue vie à eux !!!!!!!

      • cevennevive cevennevive 5 mars 2014 15:31

        Bonjour,


        Je les aime, j’aime leur humour un peu corrosif empreint de bon sens basique (un peu comme certains vieux de mon village). Nous pouvons les écouter tous les jours sur Bleu Gard Lozère, et c’est autre chose que le « comique » qui passe en fin du 7/9 sur Fr Inter !!!

        Avouez que « brouette, râteau, c’est le chant des municipaux... C’est bientôt l’heure de l’apéro... » représente un spectacle vécu par bon nombre d’entre nous, non ?

        Pour moi, ils remplacent un peu (un peu seulement) notre regretté Coluche.

        Car, en termes de « comiques », c’est un peu le désert en France actuellement. Sauf si l’on est capable de rire de tous nos guignols du gouvernement...


        • oncle archibald 5 mars 2014 18:18

          Bonjour Cevennevive,

          J’adore aussi « je veux rotofiler plus pour gagner plus » qui provoque l’ire du cgtiste ! Mais je crois que le plus violent c’est le venin distillé par les amies qui se font des confidences chez le coiffeur ... 

          Enfin, deux mecs qui bossent dur pour nous faire rire et surtout qui ne se prennent pas le chou, ça fait du bien à voir surtout quand on rapproche ça de l’offre faisandée qu’on nous sert à longueur d’antenne .. Je pense au très bon dessin de Geluk, avec un grand mec sinistre qui porte un nez de clown et déclame : « faire rire c’est un métier .. Monsieur et Madame Titgoutte ont trois filles ... » etc etc ..

          Et puis con, ce sont des Toulousains con, ou des Montalbanais, ou des Causadais, .... bref ce sont des méridionaux millodious, et putaing-cong, ce serait déjà suffisant pour qu’on les aime .. Ras le bol des « accents pountchuts ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès