• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Danse (macabre) avec les loups

Danse (macabre) avec les loups

Zoom sur film qui n'est déjà plus à l'affiche. Triste.

Amateurs d’action pure, d’hémoglobine et de dialogues hollywoodiens formatés, passez votre chemin. Car il y a de ça dans le dernier film de Joe Carnahan, mais pas que. "Le territoire des loups", c’est l’histoire d’une peur séculaire. Celle que les hommes entretiennent avec l'animal, icône fascinante et terrifiante au cœur d’innombrables légendes.

Mais cette fois la bête aux dents longues est un prétexte à la véritable peur qui anime le film et les hommes depuis toujours : la mort. C'est le personnage central du film, celui que l’on ne voit jamais mais qui tient le rôle principal. Elle nous oppresse, nous asphyxie et nous tient en haleine jusqu’au dénouement final. Alors même que l’action du film se déroule dans les magnifiques étendues glacées d’Alaska, on se sent piégés. Comme la troupe de survivants qui tente malgré tout de s’en sortir, on est enfermés dehors.

L’identification aux personnages est magnifiée par la réalisation impeccable des scènes d’actions, notamment ce crash aérien qui semble incroyablement réel. Une musique au ton juste ainsi qu'une judicieuse alternance "séquences action / séquences émotion" ajoutent de la crédibilité à l'histoire.

Fuir ne sert à rien car jamais il n’est question pour le groupe de s’en sortir. La seule vraie énigme pour qui a compris le film est de trouver le meilleur moyen d’aller à la rencontre de sa mort. En subissant, la peur au ventre ? Ou en combattant, l’arme au poing ? Liam Neeson, en héros traumatisé par son amour perdu, fait vivre admirablement ce "survival" à la profondeur de récit insoupçonnée.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • JL JL1 3 avril 2012 13:18

    Bonjour Caracalla,

    je crois faire partie de ceux qu’on classe dans la catégorie « bon public ». Mais je n’ai pas du tout aimé ce film.

    Scénario indigent ; scènes absurdes et inégalement traitées ; dialogues « à coté » ; exploits irréalistes ; manque de consistance des personnages ; paysages pas du tout mis en valeurs, ... j’arrête, ça fait déjà longtemps que je l’ai vu.

    Bref, un très mauvais film.

    Cordialement.


    • Ariane Walter Ariane Walter 3 avril 2012 16:52

      Photo dégueulasse, (je croyais voir de beaux paysages du grand Nord !!!), ambiance morbide, scénar sans intérêt, plus de dix fois j’ai failli me lever pour partir, (mais je n’étais pas seule. ) Qunat à la fin , elle est inachevée. Très chic.

      mais tous les goûts sont dans la nature.
      Film très oppressant à éviter.


      • bakerstreet bakerstreet 4 avril 2012 21:37

        Aux states il viennent de libéraliser la chasse aux loups, animal protégé jusqu’ici, qui a rejoint maintenant les terroristes d’al caïda ( comment ça s’écrit ce truc) dans l’imaginaire collectif.
        Ces bien, non ?
        Ces gros cons vont pouvoir se déchainer sur ces pauvres bêtes.
        D’ailleurs ils ont commencé, et dix pour cent des bêtes y sont passés.
        Pourquoi vous dites que c’est mal ?

        Le bien, le mal, la mort, la vie, à chaque fois qu’ils s’en emparent,
        c’est pour traiter le sujet du bout de la carabine.

        PS : Ceci dit, même aux states, il existe des opposants, qui se sont d’ailleurs vu illico menacés de mort par les bas du front.


        • Caracalla 5 avril 2012 11:08

          Le grotesque aurait été qu’il(s) s’en sorte(nt). Or là, il s’agit d’un chemin tout tracé vers une mort programmée et incite plutot, pour moi, à réfléchir sur le sens à donner à celle-ci. Comment l’aborder ? Dans quel état d’esprit ? 

          Et cela vaut pour chacun, car bien évidemment on ne va pas tous mourir dévorés par des loups, en Alaska. Mais on va tous mourir, ça c’est sûr. Comment aller à la rencontre de sa mort (quand on sent celle-ci arriver bien sûr), je trouve que c’est un bon sujet. Les loups ne sont qu’un prétexte...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Caracalla


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès