• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > De nos frères blessés

De nos frères blessés

JPEG Roman de Joseph Andras

Editions Acte Sud

Mai 2016

140 pages

 Guillotiné pour l’exemple !

Fernand Iveton est le seul européen exécuté sous ordre de l’Etat français durant la guerre d’Algérie.

L’auteur qui signe là son premier roman nous raconte l’histoire de cet homme assassiné légalement alors qu’il n’avait commis aucun crime.

Il avait tout pour être heureux : un travail, une femme aimée et aimante… La vie était devant lui.

Mais voilà, cet homme avait à la fois des convictions et à la fois l’envie d’agir avec ses frères algériens pour l’égalité des droits dans cette terre où il pensait que les hommes pouvaient vivre dans la paix et le respect de chacun.

Etait-il indépendantiste ? : pas au début mais peu à peu, il a compris que c’était la seule solution pour mettre fin à l’exploitation colonialiste.

Fernand Iveton était communiste et humaniste.

Un jour il décide de passer à l’action dans le cadre d’une action militante organisée.

Il dépose une bombe dans une salle désaffectée de son usine.

Il ne veut ni tuer, ni blesser quelqu’un car pour lui la vie est sacrée…..

Dénoncé, arrêté - la bombe n’explosera pas - il est torturé par les policiers et jeté en prison.

Il est très vite condamné à mort, il est vrai qu’il obtient des avocats commis d’office, le PCF n’ayant pas daigné le soutenir franchement.

Les chapitres se rapportant à la vie de Fernand avant son arrestation et à sa rencontre avec sa future femme Hélène alternent avec ceux qui concernent son arrestation, sa condamnation et son exécution à Alger.

L’auteur fait œuvre de romancier de talent et aussi d’historien rigoureux… Rien n’est masqué.

C’est ainsi qu’il rapporte un échange au parloir entre les deux époux :

« A ce propos, que disent les journaux du jour ? Tout le monde parle de la sentence. Et en France ? Ton Huma reste extrêmement prudente, on dirait qu’ils ne veulent pas se mouiller. Tu les embarrasses Quelques lignes à l’intérieur, rien de plus. Et le Monde t’a consacré quelques phrases …Le terroriste Fernand Iveton, etc. »

Coty, président de la République, Guy Mollet, président du Conseil et François Mitterrand, garde des sceaux laisseront faire et la grâce ne sera pas accordé à cet homme.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • straine straine 10 juin 2016 15:50


    Il faut replacer l’histoire dans son contexte => http://minu.me/du3l


    • OMAR 10 juin 2016 16:53

      Omar9

      Mais vous êtes un rigolo, @straine...

      L’Algérie n’est plus française depuis le 5 juillet 1962.....

      Et si vous ne pouvez pas guérir votre nostalgie revancharde, faites un tour dans ce bled.....
      Ça vous calmera....
      Sinon, cet étron de Robert Menard a ouvert à Béziers, un bureau des pleurs à cet effet.


    • dramoh (---.---.218.74) 11 juin 2016 07:46


      il nous fait une poussée d’urticaire le @homard


    • OMAR 11 juin 2016 13:00

      Omar9

      @dramoh

      Trois cuillères à soupe de harissa, à jeun peut vous soulager de vos urticaires.
      Puis allez chez un taleb proctologue....


    • ramo 10 (---.---.66.109) 11 juin 2016 14:07

      le harissa c’est de la sauce tomate comparé au vrai pilipili pas besoin de proctologue avec une rondelle décapée et désinfectée


    • OMAR 10 juin 2016 16:23

      Omar9

      "...cet homme avait à la fois des convictions et à la fois l’envie d’agir avec ses frères algériens pour l’égalité des droits dans cette terre où il pensait que les hommes pouvaient vivre dans la paix et le respect de chacun« .
       »
      Vous voyez, Chalot, quand vous faites parler votre cœur et votre raison, vous faites réveiller ce grand humaniste qui sommeillait en vous.

      Alors, merci du fond du cœur pour ces quelques dramatiques et sublimes lignes que vous avez consacrées à ce martyr, ce grand homme, ce simple algérien qui fut et qui restera à jamais algérien.... 


      • marceau2 (---.---.60.135) 10 juin 2016 17:03

        Cet homme était un traitre ,un lâche et un imbécile !

        -Un traitre : parce qu’il trahit son pays et s’allie aux assassins racistes et terroristes du fln contre les intérêts de la France, des français et des très nombreux algériens qui soutenaient et combattaient du côté français. Ils y eut toujours beaucoup plus d’algériens combattant dans les rangs de l’armée française que du côté du fln..

        -Un lâche : Parce qu’il pose une bombe dans une usine, donc sans prendre de risques, un lieu où des civils sans défenses travaillaient, produisaient des richesses qui profitaient à tous européens comme musulmans et juifs.

        -Un imbécile : Parce qu’il était communiste et qu’il soutenait l’URSS, son régime totalitaire et génocidaire responsable de millions de morts, du goulag, de la misère, de l’injustice qui régnait en Russie à l’époque communiste, Alors qu’en même temps il luttait contre la présence française en Algérie contre les artisans, commerçants, fonctionnaires, agriculteurs, médecins, profs, européens qui créaient des richesses, des emplois, qui formaient éduquaient soignaient autant les musulmans, que les juifs ou les européens, contre la sécurité sociale, les allocations familiales qu’avait introduit la France en Algérie au profit de toute la population.

        Triste personnage, minable existence, mort en traitre !


        • OMAR 10 juin 2016 23:35

          Omar9

          @marceau2

          C’est pas digne de reprendre les biographies de ce tortionnaire d’Ausaresses et ce barbare de l’OAS, J. J. Susini et de les attribuer à cet honorable défenseur des valeurs humaines et républicaines françaises,
          http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2013/12/04/mort-du-general-aussaresses-figure-de-la-guerre-d-algerie_3524928_3382.html
          Le sang de ce martyr de F. Yveton et son corps font partie intégrante de l’Algérie, et ce, pour l’éternité.
          Et son âme est sanctifié à tout jamais...
          Tout comme Maurice Audin et Henri Maillot...

          Sinon, vous fleurissez toujours la tombe de ce morbac de M. Papon ?


        • marceau2 (---.---.60.135) 11 juin 2016 09:18

          @OMAR

          -Faut-il parler des tueurs de femmes et d’enfants du fln qui massacrait, quasi exclusivement, des civils, européens, juifs, musulmans, qui les suppliciait , qui coupait les seins des femmes qui crevait les yeux de jeunes filles européennes après les avoir violées à 10 ou 15, qui commettait des attentats aveugles contre les populations civils, sans défense, massacrant hommes, femmes enfants, européens, musulmans, juifs, instituteurs, médecins, commerçants, agriculteurs !

          -Les communistes façon Yveton, Maillot, Audin.......on toujours été des traitres,

          ont toujours trahis leur pays, leur peuple par idéologie, par bêtise, par lâcheté.

          En 40 ils étaient pro nazis et collaborèrent activement avec les allemands

          En 50 , pendant la guerre froide ils étaient pro staliniens et soutenait activement le goulag, les crimes staliniens, l’occupation de l’Europe de l’est par l’URSS, la répression du soulèvement Hongrois.

          En 60 en Algérie, ils soutenaient les racistes du fln égorgeurs de femmes et d"enfants !


        • MAIBORODA MAIBORODA 10 juin 2016 18:06

          Colonisation et luttes de libération nationale, occupation et résistance ont chacune leur lot d’horreurs et d’atrocités.

          Nous connûmes cela de 40 à 45 en France (exactions de la milice puis femmes tondues et exécutions sommaires perpétrées, souvent d’ailleurs par des « résistants » de la vingt cinquième heure).

          Toute répression entraîne elle-même, en retour, des abominations.

          Les rapports dominant-dominé ne sont jamais exempts d’atrocités ; L’inversion des rapports produit des effets similaires, encore que la logique d’un peuple qui se libère d’un joug colonial soit à priori plus « défendable » que celle de son oppresseur.


          • MAIBORODA MAIBORODA 10 juin 2016 18:07

            1. Il n’y a pas compatibilité entre la mémoire du colonisateur et celle du colonisé.

            2. Il y eut, parmi les Européens d’Algérie, des JUSTES. Pour eux, la guerre de libération ne fut que la poursuite d’un combat séculaire et, in fine, le seul moyen laissé aux Algériens de parvenir à une indépendance obstinément refusée. Yveton fut de ceux-là

            3. Les Pieds Noirs ont vécu les drames d’une guerre cruelle, puis ceux d’un exode brutal et douloureux. Ils ont abandonné une terre dont ils étaient persuadés (ou dont on les avait persuadés) qu’elle était la leur pour l’éternité. Leur installation, nous pourrions même dire leur intégration, dans une « métropole » largement hostile n’a pas été des plus faciles, il faut également en convenir. On ne saurait donc leur reprocher d’avoir quelque nostalgie du bonheur perdu ou de se souvenir de drames personnels et familiaux consécutifs aux attentats.

            Mais laissons aux Algériens le soin de dresser le bilan de la colonisation qu’ils ont subie et vécue. Ils ne sauraient pour leur part dresser un bilan positif d’une aventure qui a commencé par une guerre de conquête impitoyable, s’est poursuivie par une spoliation permanente, et s’est terminée par une guerre de libération qu’ils ont quelque droit de magnifier. 


            • juluch juluch 10 juin 2016 18:08

              Un traître qui a eu son destin !!


              il y en a eu bien d’autres qui ont échappé à la guillotine .

              Les communistes ont toujours trahis au profits de l’étranger et de l’ennemi.

              et c’est encore la meme chose de nos jours sauf que maintenant ils représentent que dalle !



              • OMAR 10 juin 2016 23:57

                Omar9

                Salut @juluch

                Donc Pétain, Laval, Darlan, Bousquet, etc.. étaient communistes ?
                Et Gabriel Péri, Maurice Feld, et des milliers d’autres inconnus fusillés par les nazis, des traitres ?

                Des salauds, ça existe partout et ils sont légions.

                Par contre, des hommes d’honneur comme le Général Jacques Pâris de Bollardière, ça existe, aussi, heureusement...

                Pour ton information, ce sont des responsables de gauche, comme Mitterrand, qui ont envoyé à la guillotine des patriotes comme F. Yveton.


              • MAIBORODA MAIBORODA 11 juin 2016 07:41

                @OMAR


                Général Pâris de la Bollardière : un JUSTE, effectivement.
                Et pourtant, il n’était pas chose aisée, en ces temps là, de se dresser, là-bas, contre l’establishment politique et militaro-policier.

                J’en profite pour dire mon admiration devant les Israéliens qui, dans un contexte similaire, persistent à défendre des valeurs humanistes contre une majorité gagnée aux idées de Netanyahu, Avigdor Libermann, les colons de Cisjordanie, les extrémistes religieux, et consorts.

              • juluch juluch 11 juin 2016 11:05

                @OMAR

                Salut omar,  smiley

                Les communiste ont toujours voulu imposer leurs idées par tous les moyens et ont essayé de faire basculer la France dans le giron de Moscou (de l’époque).

                Leur but pendant la Résistance et après la guerre fut de saper l’Etat français en lui mettant des bâtons dans les roues.

                Les guerres d’Indochine et d’Algérie furent minées par les communistes de tout bord qui n’hésitaient pas à saboter ou à tuer au profit des sois disant peuples colonisés !

                tu parles !

                ils le faisaient pour eux et leur putain d’idéologie.

                Comment peut on trahir les siens de la sorte ??

                Concernant les responsables de gauche tu m’apprends rien.......

                Quant à ce général il est clair que l’armée n’était pas pour lui. 
                Quand tu sais que des bombes vont tuer des innocents tu fait comment ? Tu offres un café ? tu supplies ? Tu lui fait une pipe ??

                ou tu lui fout des pains dans la gueules pour le faire cracher ?

                A situations extrêmes, méthodes extrêmes.....

                N’empêche content de débattre avec toi meme si c’est pas souvent. smiley

                je me concentre quand je peux sur les articles plus légers.....marre de la politique !

              • marceau2 (---.---.60.135) 11 juin 2016 11:29

                @OMAR

                Faites un effort.

                -Je vous dits que le pcf était le principal parti collabo qui sabotait nos usines d’armements, qui appelait les soldats français à la désertion, que demander de fuir la conscription, qui dénonçait la guerre contre l’Allemagne nazie comme étant une guerre « impérialiste », qui appelait à la fraternisation entre les ouvriers français et les soldats allemands, qui demandait aux autorités d’occupation allemande de pouvoir publier l’« humanité ».

                -Mais si le pcf fut en pointe dans la politique de collaboration il fut loin d’être le seul. La gauche collabora très activement : Laval député Maire d’Aubervilliers était d’extrême gauche, Bousquet était radical socialiste, Doriot dirigeant communiste, Déat leader socialiste......M^^eme la gauche anti raciste et pacifiste collabora !

                La trahison chez les communistes est leur nature profonde , ils trahissent comme ils respirent, à croire qu’ils sont venus au monde pour ça et à se demander s’ils savent faire autre chose que trahir !


              • marceau2 (---.---.60.135) 11 juin 2016 20:31

                @MAIBORODA

                Ce n’est pas avec des gens comme lui que l’on peut faire la guerre contre le terrorisme et la gagner !


              • MAIBORODA MAIBORODA 10 juin 2016 18:19

                Le Parti communiste français connut avec le Parti communiste algérien (PCA) de flagrantes dissensions.

                2 autres communistes algériens, Daniel TIMSIT et Maurice AUDIN ont également illustré ces dissensions


                • MAIBORODA MAIBORODA 10 juin 2016 18:34

                  http://www.vacarme.org/article143.html

                  Le PCF et la question algérienne (1959)


                  • Algérien (---.---.105.176) 10 juin 2016 23:27

                    Le 2 juin, une cérémonie de recueillement a eu lieu au cimétière « européen » d’El Madania à la mémoire de Fernand Yveton guillotiné pour avoir choisi de combattre pour la liberté avec les algériens.

                    Comme lui des centaines de femmes, d’hommes, de sol&dats, ( comme Henri Maillot) ont combattu avec les armes que que la situation commandait. Ils n’étaient pas les seuls : parmi les militants politiques, les intellectuels, les artistes et les journalistes des français ont participé à la lutte des Algériens pour leur indépendance : Réseau Janson, JP. Sartre, Juliette Gréco, Françoise Sagan, même Brigite Bardot a prêté sa voiture pour aider le FLN.
                    Ces personnalités ont -elles trahi la France ? Il semble au contraire qu’elles ont sauvé l"honneur d’un peuple Et les algériens leur sont éternellement reconnaissants. Ils sont et restent nos frères.

                    • marceau2 (---.---.60.135) 11 juin 2016 11:47

                      @Algérien

                      -Il y eut infiniment plus d’Algériens qui combattirent du côtés français , et qui sacrifièrent leur vie pour ce juste combat qu’il y eut des européens qui collaborèrent avec les assassins racistes et terroristes du fln.

                      -La chose est entendue, une bonne fois pour toute et ne mérite même plus d’être discutées.

                      -Il y avait, du côté français un combat pour le progrès, pour le développement, pour faire vivre, cohabiter ensemble et en paix des musulmans, des chrétiens, des juifs.

                      -Et de l’autre côté des bras cassés du fln les tenants d’une Algérie algérienne arabo-musulmane purifiée, libérée et débarrassée des juifs, des chrétiens , des athées et des agnostiques......

                      -L’affaire algérienne ne fut rien d’autre que la mise en œuvre d’une politique de nettoyage ethnique visant à débarrasser le pays de tous les non musulmans s’y trouvant. Du reste les « accords d’Evian » prévoyait la sécurité des biens et des personnes (musulmanes comme chrétiennes ou juive) dans l’Algérie indépendante .Outre que cet accord ne fut jamais ratifié par les comiques du FLN, le lendemain de l’indépendance entraina un massacre de masse des européens restés sur place et des algériens ayant combattu pour la France.

                      Preuve ,si besoin était, que ce n’était pas l’indépendance qui comptait, mais bien l’élimination physique de tous les non musulmans d’Algérie, un comme les turcs l’avaient fait, quelques années plus tôt contre les grecs et les arméniens victimes de massacres de masse allant jusqu’à un véritable génocide !


                    • marceau2 (---.---.60.135) 11 juin 2016 20:46

                      @Algérien

                      Les communistes français étaient pro allemands en 40

                      Pro communistes en 50

                      Pro fln en 60

                      Pro Pol Pot en 70

                      Chaque fois que des tarés criminels montrent le bout de leur nez les communistes cherchent à les soutenir et à s’en faire des alliés contre leur pays et leur peuple !


                    • Algérien (---.---.105.176) 11 juin 2016 00:15

                      Il est « bon » que les rejetons de la bête immonde s’expriment : ils aident à alerter les consciences et à prendre ses responsabilités pour les combattre avant qu’ils ne prennent le pouvoir.

                      Mais, malheureusement, les gouvernements occidentaux semblent s’en accommoder...

                      • Le p’tit Charles 11 juin 2016 07:38

                        ++++++
                        Ou l’on retrouve « encore » Mitterand (et sa francisque..) dans ses basses oeuvres en Algérie... !


                        • MAIBORODA MAIBORODA 11 juin 2016 07:52

                          @Le p’tit Charles


                          Ayant vécu au cœur de ces événements, je puis dire que les « socialistes » de l’époque se sont illustrés dans la répression ou dans la « couverture » de la répression.
                          Ma sympathie très relative pour ce parti (et notamment pour son ancêtre de la SFIO) trouve en partie son origine dans cette séquence historique, le reste ( plus actuel) relevant de sa dérive libérale et d’un atlantisme traditionnel mais renforcé.

                        • Le p’tit Charles 11 juin 2016 08:04

                          @MAIBORODA....Bonjour...Les socialistes d’aujourd’hui (la grande faucheuse en moins..) font autant de morts sinon plus aux quatre coins de la planète avec nos armées pour complaisance aux USA grands distributeurs de dollars.. !


                        • Le p’tit Charles 11 juin 2016 09:13

                          @Le p’tit Charles....merci pour le lien....


                        • covadonga*722 covadonga*722 11 juin 2016 08:11
                          puisque il faut appeler un chat un chat il faudra bien un jour que
                          les « belles âmes » les « bonnes consciences » 
                          dénommées porteurs de valises admettent
                          qu’ils transportaient les armes qui tuaient des policiers français qu’ils transportaient l’argent collecté « volens nolens »auprès de la diaspora algérienne qu’ils transportaient l’explosif
                          qui tuait indistinctement femmes et enfants .
                          Nous n’avons pas la des résistants en armes
                          commettant des attentats contre les dirigeants de leur pays mais des collabos 

                          participant aux meurtres et à la morts des gens qu’ils croisaient dans la rue, aidant ceux qui de l’autre coté de la méditerranée tuaient le fils appelé de leur voisin, des gens qui soutenaient ceux qui descendaient les petits colons d’un bus et les égorgeaient nous n’avons pas affaire la à des sacco venzetti 
                          revolvérisant Mitterrand ou de Gaulle mais DES TRAÎTRES !à la république 
                          car nous étions en république
                           des TRAÎTRES !à leur nation car ils se réclamaient de la France 
                          et des TRAÎTRES ! au petit peuple de France, metro ou pieds noirs qui lui et lui seul subissait la violence des Algériens voulant leur indépendance .
                          l
                          La question n’est pas la légitimité de la lutte des Algériens.
                           la question est l’ illégitimité des formes de lutte des porteurs de valises qui entre leur
                           mère leurs frères et la France avait choisis la voie de la trahison. 
                          Ils pourront l’habiller des oripeaux idéologiques de leur choix ça n’est et ne restera qu’une infamie et une trahison.
                          Asinus : ne varietur




                          • Le p’tit Charles 11 juin 2016 10:07

                            @covadonga*722....seulement l’Algérie à été volée par la France..en faisant de nombreux morts au nom de l’argent..et les Algériens ne voulaient que le départ des voleurs..en 40 nous avons fait la même chose pour le départ des nazis...peine perdue aujourd’hui les mafieux au pouvoir vendent notre pays à l’Allemagne de Merkel...L’histoire continue...entre les voleurs et les volés.. !


                          • covadonga*722 covadonga*722 11 juin 2016 10:14

                            @Le p’tit Charles, bonjour 
                            cf dernier paragraphe " la question n’est pas la légitimité.......


                          • Le p’tit Charles 11 juin 2016 10:55

                            @covadonga*722.....La légitimité repose sur une autorité qui est fondée sur des bases juridiques ou sur des bases éthiques ou morales... ?


                          • marceau2 (---.---.60.135) 11 juin 2016 11:55

                            @Le p’tit Charles

                            Non, bonhomme, l’Afrique du nord (chrétienne et de culture berbéro-romaine)a été colonisée par les arabo-musulmans, originaires d’Arabie, elle a été islamisée de force et est ainsi devenue une plate forme de lancements d’agressions, de guerres, de prédations, de vols, de massacres, de tueries, de pillages, de captures d’esclaves contre les côtes et contre les populations chrétiennes d’Europe.

                            Cette guerre d’agressions a duré environ 1000 ans et s’est achevé par l’installation de la France en Afrique du nord qui a permis d’établir la paix et la sécurité en méditerranée occidentale, sur les côtes européennes et de garantir la protection des populations chrétiennes !


                          • Le p’tit Charles 11 juin 2016 12:38

                            @marceau2....L’Afrique française du Nord (AFN), appelée souvent Afrique du Nord, est l’ensemble géographique et administratif dénommé ainsi des anciennes colonies, dépendances et départements sous contrôle ou autorité française de 1830 au 2 juillet 1962....Wikipedia.
                            On parle de la France.. !


                          • CNAFAL CNAFAL 11 juin 2016 08:18

                            Non , ce n’étaient pas des traitres mais des militantes et militants qui s’engageaient contre le colonialisme, pour la libération de l’Algérie du joug impérialiste.
                            C’était le même combat que celui mené quelques années avant contre la barbarie nazie.
                            Quant à Fernand Iveton, il a été légalement assassiné alors qu’il n’avait tué ni voulu tuer personne !


                            • marceau2 (---.---.60.135) 11 juin 2016 13:02

                              @CNAFAL

                              Mais la France, en Algérie, luttait contre le joug impérialiste arabo-musulman, contre ses prédations, ses pillages, ses massacres, ses vols, ses viols.

                              Les Régences d’Alger, de Tunis, de Tripoli alliées à l’Empire ottoman qui occupait l’Europe de l’est, qui avait détruit Byzance et qui occupait le Moyen-Orient étaient partie prenantes dans le conflit qui opposait le monde musulman au monde chrétien.

                              Je ne vois pas au nom de quoi il nous aurait été interdit de nous défendre, de tout faire pour restaurer la paix et protéger nos ressortissants.

                              La France, entre le XVII et le début du XIX siècle, a signé 80 Traités de paix avec l’une ou l’autre des trois barbaresques (Alger/Tunis/Tripoli) Traités qui ne furent jamais respectés par aucune de ces Régences. D’une part parce que ces Régences étaient en guerre contre l’Europe et plus largement contre l’occident (un chant des Marines américains évoque leur intervention contre la Régence de Tripoli), d’autre part parce que les seules ressources de ces Régences provenaient des pillages, de la piraterie, des razzias contre les intérêts européens !


                            • CNAFAL CNAFAL 11 juin 2016 08:24

                              Par contre ce qui est vrai c’est qu’il y eut des exactions, des exécutions, des attentats meurtriers , mais cela est une autre histoire douloureuse car des jeunes hommes obligés d’aller la bas sont tombés.
                              La guerre d’Algérie c’est tout ça.
                              Si les gouvernements français ne s’étaient pas acharnés à vouloir garder l’Algérie française beaucoup de pieds noirs auraient pu rester.
                              Voici Covadonga une part de vérité


                              • marceau2 (---.---.60.135) 11 juin 2016 12:50

                                @CNAFAL

                                « Si les gouvernements français ne s’étaient pas acharnés à vouloir garder l’Algérie française beaucoup de pieds noirs auraient pu rester »

                                -Le sommet de la bêtise paradante , de l’ignorance suffisante et de la médiocrité satisfaite.

                                Il faut n’avoir rien compris, ne rien savoir, ne rien avoir retenu pour parler ainsi.

                                Dans tous les pays musulmans les chrétiens, les juifs y vivant ont toujours été discriminés,persécutés, massacrés, spoliés, chassés....pourquoi voudriez vous qu’il en fut autrement en Algérie ?

                                Jusqu’en 1830, en Algérie, il y avait de nombreux chrétiens qui y vivaient, mais il s’agissait d’esclaves, que les barbaresques d’Alger, de Tunis, de Tripoli razziaient sur les côtes européennes pour les exploiter et/ou les échanger contre rançons.

                                Il était difficilement supportable, pour les barbaresques d’Alger, que les descendants de ces esclaves conquièrent l’Afrique du nord et dominent les musulmans. 


                              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 11 juin 2016 09:34

                                Techniquement , il s’agit de ce que l’on appelle un traître à son pays. Mais je crois comprendre que ce qui choque Chalot, c’est qu’à cette époque les traîtres étaient exécutés. Alors qu’aujourd’hui un français qui s’engage dans l’armée de l’EI et décapite des européens reçoit à son retour les aides sociales. Peut-être même que l’association de Chalot y contribue.
                                Curieusement, c’est l’inverse qui me choque.


                                • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 11 juin 2016 18:32

                                  On a guillotiné Yveton qui ne voulait tuer personne. A quoi cela a-t-il servi ? On en a fait un martyr... à venger. Et cela a continué. Tu exécutes. Je venge. Tu exécutes de plus belle et les vengeurs se multiplient... On a vu ce qu’est devenu l’Algérie après l’exécution « pour l’exemple ».


                                  • marceau2 (---.---.60.135) 11 juin 2016 20:41

                                    @Jean J. MOUROT

                                    C’est ça, il a posé une bombe pour faire du bruit et amuser ses copains !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès