• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > De Warhol à Eric Freymond : le monde des arts comme terrain de jeu des (...)

De Warhol à Eric Freymond : le monde des arts comme terrain de jeu des parvenus

Il n’y a rien de plus subjectif que l’art. Il y en a pour tous les goûts, tous les styles, mais cela n’empêche pas de dénoncer ce qui est, aux yeux de nombreuses personnes, des « œuvres » de 3e zone, voire des coquilles vides que l’Histoire se chargera bien vite de faire oublier. De l’américain Warhol, encensé par les esprits bobos-libertaires au Français Eric Freymond qui revendique l’art du silence, les parvenus de l’art sont légion.

JPEG - 2.6 Mo
Entre génie artistique et soupe il faut choisir

« Oh, oui c’est magnifique », « Quel talent ! ». Est-on au Louvre en train de s’extasier devant les œuvres génialissimes d’un David, Michel-Ange ou Rodin ? Non, il s’agit d’une « œuvre » nullissime qui ne demande aucun talent particulier, et nécessite tout juste une idée banale pour faire un objet artistique quelconque. Aligner les boites de conserves ou les empiler. Tout le monde à ça chez soi, mais il suffit de les mettre sous verre ou les prendre en photo et on crie alors au génie.

Pauvre monde de l’art qui a vu tant de génies venus de tous les horizons pour créer le sublime et nous transporter loin des affres du quotidien. Que doit-on aux pseudo artistes dont les peintures ont été confondues lors d’un test avec des dessins d’enfants ? Que doit-on à un Eric Freymond qui surfe sur la vague du silence et qui prétend être un artiste accompli ? Rien, absolument rien !

Malheureusement notre monde contemporain est ainsi fait que les idoles d’un jour viennent chahuter les vrais artistes au talent reconnu de tous. La télévision et plus encore Internet sont les viviers inépuisables d’artistes d’un jour qui peuvent se faire connaître sur du vent, de l’air, du vide. L’hypercommunication d’aujourd’hui permet à ces individus d’exposer leur médiocrité et de se croire en plus arrivés.

Dans le domaine de la chanson, les émissions de télé-crochet du type La Nouvelle Star ou Star Academy sont symptomatiques d’un abaissement vertigineux du niveau culturel et intellectuel. Alors certes, cela fait vivre TF1 ou Canal+ qui s’est spécialisée dans le vide intellectuel presque assumé avec des émissions comme le Grand Journal ou la Nouvelle Emission. Le vide appelle le vide et se nourrit de lui-même. Un exploit que les pseudo artistes incompris des chaînes de télévision pourront sans doute chanter (faux). 

Ah « avant c’était mieux ». Il faut croire que oui car Michel-Ange n’a pas été remplacé et il serait fallacieux de soutenir comme tous les bobos bien pensants que tous les arts se valent. Un graffiti peut-être magnifique et réalisé avec talent. Il ne vaudra toutefois jamais un Modigliani ou un Rembrandt. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • berry 21 novembre 2013 07:57

    Des parvenus et même des charlatans de l’art.

    Et pourtant on les qualifie « d’artistes », comme Rembrandt, Le Bernin et autres génies.
    La langue française qui est souvent si riche et si complexe gagnerait à inventer un nouveau mot pour les qualifier.

    La plupart n’ont sans doute pas trop d’illusions sur leur talent mais ils profitent du filon...
    C’est humain.

    Ce qui est effrayant c’est de voir la place qu’ils occupent, ils ont phagocyté presque tout l’espace culturel contemporain.

    Un petit exemple avec « l’artiste » Bernar Venet (Bernar sans le d à la fin, c’est son coté artiste).
    Quelques unes de ses oeuvres :
    http://www.bernarvenet.com/

    Le maire de Nice Christian Estrosi a l’air d’apprécier, ses sculptures se retrouvent à tous les coins de rue.
    https://www.google.fr/search?q=bernar+venet+nice&lr=lang_fr&client=firefox-a&hs=gaP&hl=fr&rls=org.mozilla:fr:official&channel=s&tbs=lr:lang_1fr&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=x6uNUv_iHoHRtAbpyIDgBg&sqi=2&ved=0CC8QsAQ&biw=1280&bih=933

    Quelle misère !


    • claude-michel claude-michel 21 novembre 2013 08:23

      Ben mon cochon...tout est bon dans LARD.. !


      • Robert GIL ROBERT GIL 21 novembre 2013 08:50

        Le design, c’est cool, c’est sympa, n’est-ce pas ? C’est Trendy diront certains pour être dans le coup. Ça rime avec le beau, l’innovation, le progrès. Parfois il y a un petit côté fascinant, magique dirons-nous. Si ça va trop loin alors c’est de la science-fiction, « mais c’est avant tout pour poser des questions » répondront les naïfs la bouche en cœur.......

        voir : LE DESIGN, UN CONCEPT FOURRE TOUT ?


        • ZenZoe ZenZoe 21 novembre 2013 13:18

          Ce qui a baissé, ce n’est pas le niveau des artistes, c’est le niveau de ceux qui achètent.
          Avant, on avait des acheteurs riches mais cultivés, maintenant on a des acheteurs riches tout court (à qq exceptions près). Le reste suit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ClémentdeSarre


Voir ses articles






Les thématiques de l'article

Art


Palmarès



Partenaires