• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Deuxième volume consacré à Jean Barrière par Bruno Cocset et les Basses (...)

Deuxième volume consacré à Jean Barrière par Bruno Cocset et les Basses Réunies

2001. Le jeune label Alpha et les Basses Réunies de Bruno Cocset (Alpha 015) faisaient découvrir au petit monde de la musique un compositeur et violoncelliste oublié depuis longtemps répondant au nom de Jean Barrière (1707-1747). Loin de la découverte pour la découverte, il apparait vite comme un compositeur redoutable techniquement doublé d’une sensibilité attachante — comment oublier l’émouvant Largetto de la Sonata VI du Livre II ? —, faisant de lui un jalon unique dans l’histoire du violoncelle français, bien avant l’éclosion de l’intérêt pour l’instrument dans les dernières décennies du XVIIIè siècle.


Quatorze ans plus tard, le label devient Alpha Classics et montre avec un deuxième volume combien ce répertoire confirme son attractivité. Même recette, même hauteur de vue dans l’interprétation et une nouveauté : en plus des sonates glanées à travers les quatre premiers livres pour violoncelle et basse continue (un extrait est disponible ici), le disque comporte deux sonates pour pardessus de viole du livre V et deux pièces pour clavecin du livre VI interprétées respectivement par Guido Balestracci et Bertrand Cuiller. Elles complètent volontiers le portrait d’un compositeur à l’inventivité sans cesse renouvelée. 

image

Ce sont donc vingt-quatre sonates pour violoncelle et deux livres chronologiquement pour le pardessus de viole et le clavecin qui sont imprimés à Paris entre 1733 et 1740, dans une France qui rejette de plus en plus la viole au profit du violon et du violoncelle malgré les défenses vigoureuses de certains pour l’instrument fétiche de Marin Marais tel Hubert le Blanc avec son traité Défense de la basse de viole contre les entreprises du violon et les prétentions du violoncelle (Amsterdam, 1740). 
Que sait-on précisément de Jean Barrière ? Il naît à Bordeaux puis entre à 24 ans à l’orchestre de l’Académie royale de Musique à Paris avant de partir pour l’Italie de 1737 à 1738 et de se produire à son retour au Concert Spirituel. L’Italie explique en partie la richesse stylistique des compositions de Barrière, offrant un métissage qui dépasse le style français qu’il serait vain de lui accoler.

Comme dans le premier volume, Bruno Cocset ne travaille pas qu’avec un seul violoncelle. En collaboration depuis vingt ans avec son luthier Charles Riché, il fait appel à plusieurs instruments accordés différemment ou passant de quatre à cinq cordes. Et comme un bonheur ne vient pas seul, signalons que la même technique était déjà présente dans l’enregistrement des Suites pour violoncelle de Bach parues juste après le premier récital Barrière et rééditées à petit prix cet automne. Fleuron du catalogue Alpha du temps de Jean-Paul Combet, le titre était devenu indisponible et c’est une idée salutaire de l’avoir remis en circulation. Quinze ans après, la magie opère toujours et reste une version de référence !

image

_________________________

Jean Barrière (1707-1747)
Sonates pour le violoncelle avec la basse continue
Vol.2

Bruno Cocset, violoncelles
Guido Balestracci, pardessus de viole
Bertrand Cuiller, clavecin
Emmanuel Jacques, violoncelle
Richard Myron, contrebasse
Luca Pianca, théorbe

2015 Alpha Classics/Outhere Music Alpha 220

Ce disque peut être acheté ICI


Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Cello Suites

Bruno Cocset, violoncelle

2015 Alpha Classics/Outhere Music Alpha 301

Ce disque peut être acheté ICI



Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 26 novembre 2015 19:13

    Je persiste à penser que vous n’avez pas votre place ici, au milieu de tous ces auteurs baltringues !

    Merci pour votre acharnement à faire découvrir des oeuvres méconnues.


    • Frédéric Degroote Frédéric Degroote 27 novembre 2015 22:48

      @Robert Lavigue
      Merci. Vous savez, AgoraVox n’est qu’une plateforme de diffusion en plus. C’est le blog et sa page Facebook qui me donne l’envie de continuer. Mais nous sommes d’accord, il y a beaucoup à jeter sur AgoraVox.


    • igorencore igorencore 26 novembre 2015 19:47

      Hélas pas d’extrait cette fois....
      Mon avatar ne m’appartient pas vous pouvez l’utiliser , voire me le piquer....


      • igorencore igorencore 26 novembre 2015 19:49

        Ahhhhhh
        Après avoir été pesants ou même gênants dans certains articles les liens sont désormais peu visibles...
        J’ai loupé ce lien


        • Frédéric Degroote Frédéric Degroote 27 novembre 2015 22:49

          @igorencore
          Pesants ou gênants ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès