• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Dexter Vs Breaking Bad

Dexter Vs Breaking Bad

JPEG

Deux des séries les plus emblématiques de ces dernières années, Dexter et Breaking Bad ont vu leur épilogue s'écrire à une semaine d'intervalle. Hasard du calendrier ? Toujours est-il que ces deux "monstres" de la télé US, très proches sur certains points ont su prendre leurs distances et nous offrir des dénouements bien différents. Verdict (et tous petits spoils...).

Dexter Morgan et Walter White, alias Heisenberg, c'est un peu la même histoire, celle de l'(anti)-héros, bien sous tout rapport à la ville le jour, et dangereux psychopathe dans les bas fonds la nuit... Bon je la fais courte pour ceux qui vivent dans une grotte ou ont une vie normale, au choix, loin des écrans : l'un est un Serial Killer sélectif, "moral" et efficace tandis que le second gravit un à un les échelons du grand banditisme jusqu'à devenir le baron de la drogue du sud-ouest des Etats-Unis. Un peu moins moral, donc (c'est important pour la suite). Les deux tentent de cacher par tous les moyens possibles cette facette peu glorieuse de leur personnalité (quoique) à leurs proches. Et ils ont de plus en plus de mal à y parvenir à mesure que les saisons avancent. 

Bref, grosso modo, on a une même idée de départ, mais deux modus operandi très différents et qui se distinguent nettement, très vite. Pour le meilleur comme pour le pire.

Car les deux season finale, s'ils ont des points communs évidents, prennent des chemins différents qui résument bien les "valeurs" véhiculées par les deux séries. L'un avec des couilles, pêchu, sans concession, "sale" et tout sauf politiquement correct, immoral, donc, ose, du côté du Nouveau-Mexique et l'autre, en Floride, plat, conservateur, mou, peu courageux, rangé, finalement bien fade et moral, donc, se liquéfie pour finir en eau de boudin.

 

local/cache-vignettes/L620xH366/192wWs0jpg-ee4af-1eac4.jpg

 

Pas photo, donc. Breaking Bad l'emporte haut la main, concluant ainsi de la meilleure des manières une deuxième partie de saison 5 quasi (?) parfaite, comme prévu (et moins énervante que l'an dernier). Les scénaristes n'hésitent pas une seconde à détruire ce qu'ils avaient construit peu à peu au fil des saisons, brûlant tout sur leur passage, les héros, les rapports tissés entre eux, tout ce qui les (nous) liait si étroitement, sans remord, nous laissant bouches bées, et surtout admiratifs devant tant de maîtrise et d'inspiration. Pour ce qui est un des meilleurs final de ces dernières années, toutes œuvres de fiction confondues. Ni plus, ni moins.

 

local/cache-vignettes/L620xH233/dexter_06291bd33-104cf.jpg

 

Autant dire que la petite fin de Dexter, au terme d'une saison ennuyeuse, une de plus, pour une série qui avait perdu son souffle dès le début de la troisième du nom, il y a si longtemps, fait bien pâle figure. Quand je pense que je me suis accroché toutes ces années en attendant ces derniers moments... Pour rien, ou si peu, car franchement raté, c'est assez énervant ! Rrrrr !

 Reste cette oeuvre, l'autre, d'ores et déjà mythique, pour ne pas dire mythologique, légendaire, avec sa ribambelle d'acteurs, scénaristes et metteurs en scène au sommet de cet art télévisuel transcendé, drôle et triste à la fois, surréaliste mais tellement humain au final, et empêtré à l'image de son héros dans un tel imbroglio de bassesse et de mensonges... D'humanité, quoi !


local/cache-vignettes/L620xH362/big_42d5249e2255-e0625.jpg
 

 

Ah Walter, tout ça pour ça ! (soupirs...) Certes, t'y as pris du plaisir, nous aussi, tout le long de ces cinq années, mais franchement quel gâchis... Putain, en tout cas, quelle magnifique descente aux enfers, exactement celle qu'on attendait, en mieux. 

 Chapeau, Heisenberg !

Et Adieu...

 

Les notes : 

Breaking Bad (saison 5) : 5/5

Dexter (saison 8) : 2/5

 

Le Teaser du Final de BB (attention, SPOILERS) : 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Txotxock Txotxock 9 octobre 2013 09:30

    Putain, la culture ! De la télé industrielle comme référence ça vous pose là.


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 10 octobre 2013 00:02

      La qualité d’une oeuvre ne se mesure pas à l’aulne du média qui la porte.


      Oui, « Breaking Bad » est une EXCELLENTE série télé qui en dit bien plus sur nous et le monde que les dix derniers livres de BHL réunis.

      La grande force de cette série est de montrer que n’importe qui peut glisser sur la pente si les conditions sont réunies.

      Si Walter White n’avait pas vécu dans un pays ou chaque acte médical est supporté par les patients ou leurs familles sans aide ou presque, il n’aurait jamais eu à produire son célèbre « blue sky ».

      Bon, il aurait sans doute pété les plombs d’une autre façon parce que se trainer une bonne femme pareille, faut le faire...

      Cette série nous montre et démontre que le Mal n’est pas quelque chose d’extérieur. Nous sommes tous porteurs de ce vice, ainsi que de son antidote. Ce sont nos choix face aux épreuves qui nous sont imposés qui font la différence.

      « Ce monde sans gouvernail n’est pas formé par de vagues forces métaphysiques. Ce n’est pas Dieu qui tue les enfants, ni la malchance qui les massacre, ni les destin qui les fait dévorer par les chiens. C’est nous. Rien que nous. » ( Rorschash )

    • franck milo franck milo 9 octobre 2013 10:09

      BB est effectivement la meilleure série.


      • laertes laertes 9 octobre 2013 16:03

        @Franck : je ne suis pas tout à fait d’accord. J’ai adoré Dexter lors des trois premières saisons. Il y avait une intensité en actions, un humour, une forme, des rebondissements incessants et une émotion très forte qui était moindre dans Breaking Bad. Le problème de Dexter a été de rester au même niveau ; ce qui semble avoir été impossible avec une descente vertigineuse dans la qualité et le rythme de l’histoire pour finir d’une manière absurde et contrairement à Breaking Bad amorale !
        BB est resté toujours au même niveau d’intensité avec une fin quasi poétique. Contrairement à la majorité j’ai détesté l’acteur Aaron Paul qui jouait Jesse. Et j’ai adoré Skyler qui était ...... trop sexy !


      • franck milo franck milo 10 octobre 2013 15:49

        Je comprends bien, ça reste un avis personnel, seulement il y a beaucoup moins d’invraisemblance dans BB que Dexter. soit on est dans un univers type SWars et là on lache les créatifs ou on reste sur terre dans la vie réelle. Je trouve BB bien plus proche d’une histoire vraie. disons que ce sont Deux très bonnes séries. j’adore aussi Madmen.


      • Julien30 Julien30 9 octobre 2013 10:16

        Dexter durait depuis trop longtemps mais Breaking bad aussi, deux saisons de trop sans problème. Quant au fait de vous réjouir de l’immoralité du final de la deuxième, je sais que ça fait très Inrocks ou cahiers du cinéma, mais bon vous n’êtes pas obligé de reprendre la vision du monde de ces torchons.


        • PJ ROUX PJ ROUX 9 octobre 2013 11:57

          Bonjour, je ne me réjouis pas de l’immoralité de la série, je constate juste qu’elle est une valeur très humaine, ce qui rend d’autant plus crédible le scénario de BB, en rapport avec celui de Dexter, très (trop) aseptisé et improbable...


        • BlackListed BlackListed 9 octobre 2013 11:15

          Deux très bonne séries, ma préference pour breaking bad qui est un chef d’oeuvre.



          • Mugiwara 9 octobre 2013 15:51
            j’ai longtemps hésité à apprécier franchement breaking bad étant donné les mauvaises fréquentations (surtout avec les nazis du film) mais désormais, l’épisode final est excellent. 
            walter white, tu étais un vrai génie. 

            dexter est un chef d’oeuvre. rien à ajouter. 

            je vous conseille de voir sons of anarchy. 

            • Mugiwara 9 octobre 2013 15:53

              mais désormais, j’apprécie fortement breaking bad. 



            • Mugiwara 9 octobre 2013 23:48

              je n’oublie pas que walter white n’est pas non plus un ange, toujours est il qu’entre 2 maux, il faut toujours choisir le moindre, n’est ce pas ? le mieux ce serait aucun des 2. 


              je sais bien que ça n’est que du cinoche, mais tout de même, ce walter white a été très bien joué, ce n’est pas pour autant que je cautionne tout ce qu’il fait. 

            • francesca2 francesca2 9 octobre 2013 16:18

              Il n’y a m^me pas de match.

              Breaking Bad est un chef d’oeuvre, tant par le scénario que par les acteurs, Dexter après trois premières saisons plutôt captivantes est devenue série pour ados.

              • Pie 3,14 9 octobre 2013 21:27

                D’accord avec vous et c’est bien là notre seul point d’entente. BB est excellent du début à la fin. c’est la marque des grandes séries qui ne faiblissent pas mais au contraire s’améliorent. Dexter est devenu insupportable assez vite, il n’aurait pas fallu dépasser 3 saisons.

                Quant à ceux qui n’ont pas encore compris l’intérêt des séries, ils devraient se déboucher les yeux.


              • francesca2 francesca2 9 octobre 2013 21:54

                Ce n’est pas la peine de le mettre en préambule à chaque fois, je le sais parfaitement...mais, puisque je ne suis pas une bête sauvage :

                bonjour Pie

                The Americans ? Vous connaissez ? J’ai adoré la première saison. Je trouve bizarre que personne n’en parle. 
                Sinon, Lilyhammer et Orange is the new black, même si ce dernier est un peu inégal.


              • Pie 3,14 9 octobre 2013 22:13

                Désolé pour mes préambules peu affables mais je me sens tellement loin des opinions que vous exprimez sur d’autres sujets qu’il m’est presque désagréable de constater que nous aimons les mêmes séries. Pas la peine de vous froisser c’est mon problème pas le vôtre.

                Je ne connais pas celles dont vous parlez mais irai voir de quoi il s’agit. Lilyhammer semble avoir pour acteur principal un ancien Soprano.

                J’ai eu peu de temps pour les séries ces derniers mois. J’ai vu la fin de BB, un truc français pas trop mauvais : les Revenants ( bonne ambiance), des fins de saisons ( Broadwalk Empire ) et des trucs nuls.


              • francesca2 francesca2 9 octobre 2013 22:49

                Oh mais c’est sûr que c’est votre problème et pas le mien, pour ma part je me rejouis d’avoir au moins un point commun avec quelqu’un si éloigné de mes idées...que voulez-vous, ça doit être mon côté sectaire.


                Beaucoup de « trucs nuls » effectivement, Les Revenants je n’ai pas accroché et en plusThe Killing -si mes souvenirs sont bons, vous aimez bien- a pris fin aussi.....




              • Mugiwara 9 octobre 2013 23:53

                maintenant que tu le dis, je confirme que l’acteur vient du série que je considère mythique, les soprano. 

                d’ailleurs dans sons of anarchy, en plus de la nana qui se fait buter par le neveux de soprano, christopher soprano, pour avoir fricoté avec le FBI, on retrouve aussi un peu les acteurs principaux de the shield le temps d’un ou plusieurs épisodes, autre série mythique à mon humble avis. 

              • francesca2 francesca2 10 octobre 2013 00:10

                Oui, The Shield EST une série mythique, troisième dans le TOP 5.

                Le dénomuinateur commun avec SOA est Kurt Sutter. 

              • francesca2 francesca2 10 octobre 2013 16:32

                bonjour,

                je suis d’accord en tout, House of cards est une très très bonne série effectivement. 
                Orange is the new black est surtout une célébration des minorités et « Silvio Dante » dans Lilyhammer est un peu trop théatral par moment.

                Comment j’ai pu oublier The Newsroom, hein, comment ??
                Deux saisons bavardes mais absolument grandioses.

              • Julien30 Julien30 10 octobre 2013 18:06

                The News room d’Alan Sorkin dont le chef d’œuvre reste A la maison blanche, très gauche molle comme la précédente sur l’idéologie qui irrigue la série mais avec des personnages remarquables et attachants (de même que les acteurs qui les interprètent), un rythme entêtant et un talent d’écriture de l’auteur remarquable. Mais la propagande politique qui y est distillée encore une fois est fatigante, il faut arriver à faire abstraction... 


              • Pie 3,14 10 octobre 2013 20:03

                Je trouve House of Cards décevant. Acteurs excellents, bonne idée de base mais l’ensemble est un peu plat. Il n’y a qu’un seul discours : tous pourris ou névrosés et il est difficile de s’attacher aux personnages qui montrent peu de faiblesses ou de failles en dehors de ceux dont on sait dès le début qu’ils seront sacrifiés. Les bonnes séries sont grises et pas en noir et blanc.


              • Mugiwara 9 octobre 2013 23:58

                je ne connaissais pas le fonctionnement de Netflix, merci. le prix n’est pas très élevé. sinon, le fait que les distributeurs français diffusent dans les 48h les séries, c’est une belle avancée, parce que attendre un an ou plus.... 


                de plus, canal plus fait inconstablement les meilleures séries françaises, à voir l’engouement à l’international de nos séries, rien à voir avec ce que produisait TF1, une vraie chaîne de merde à mon goût (je ne comprends pas pourquoi avec tout le pognon qu’ils avaient, ils n’avaient jamais pensé à aller plus loin comme C+, et ça se dit capitaliste ...)

              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 octobre 2013 21:41

                Moi j’ai un basset artésien ,et j’me prends pour Colombo lorsqu’il trouve un zoziau mort dans l’jardin .


                • franck milo franck milo 10 octobre 2013 15:55

                  et si tu trouves un rat mort dans le caniveau tu joues à David Crocket.. ??


                • franck milo franck milo 10 octobre 2013 15:54

                  dans un cross-over, Walter aurait-il liquéfié Dexter ou Dexter aurait-il tronconné Walter... ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès