• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Disparition du poète et écrivain sud-africain Dennis Brutus

Disparition du poète et écrivain sud-africain Dennis Brutus

Comme Myriam MAKEBA, l’Afrique du Sud perd un autre monument de l’anti-apartheid. Dennis Brutus est un homme qui s’est battu par ses écrits. C’était un blanc africain qui avait de fortes convictions et qui a connu la prison à cause d’elles. Prisonnier politique, Dennis Brutus, s’est battu avec ses mots contre toutes les injustices que subissaient les noirs en Afrique du Sud, il s’est battu jusqu’à la chute du système raciste de son pays.

Monsieur Dennis Brutus était un militant anti-apartheid, il fut emprisonné quelques temps au centre de Robben Island avec Nelson Mandela dans le milieu des années 1960. Il a contribué par ses textes à arriver à persuader les responsables olympiques mondiaux d’interdire l’Afrique du Sud à participer aux jeux en 1964. Pendant plus de trente ans, il n’a pas fléchi d’un iota dans son idéal.

Naissance et activités locales

Dennis Brutus est né en 1924 dans ce qui était alors la Rhodésie (longtemps dirigée par Ian Smith : grand raciste), actuel Zimbabwe (dirigé par un autre dictateur dénommé MUGABE Robert). Les parents de Dennis Brutus étaient des enseignants sud-africains qui étaient retournés en Afrique dans leur pays natal alors qu’il n’était qu’un jeune garçon. Tout en pratiquant l’Africaners, il a étudié en anglais à l’Université de Fort Hare. Il obtint pour suivre sa scolarité une bourse complète. Après avoir achevé son troisième cycle, il enseigna dans plusieurs établissements sud-africains.

Durant les années cinquante, il était très impliqué tant sur le plan social que politique. Dennis Brutus contribua à la création de la South African Association des sports ; cette association avait pour but de lutter contre, mais également protester contre l’association officielle de sports blancs mis en place par les autorités ségrégationnistes et racistes. Par ces agissements, il fut reconnu comme fauteur de troubles et arrêté en 1963, Dennis Brutus décida comme certaines personnes de l’époque qui étaient arrêtées de façon arbitraire de fuir le pays lorsqu’il fut libéré sous caution. Sa fuite ne dura pas, il fut capturé. Alors qu’il essayait de fuir lors de sa garde à vue, un agent des forces de l’ordre lui tira dessus. Le tir manqua de peu de le mettre à mort. A Johannesburg où l’action se déroula, on l’obligea à attendre une ambulance prévue pour le transport des Noirs. Dennis Brutus a été condamné à 18 mois de prison ferme à la prison de Robben Island.

Alors qu’il purgeait sa peine de prison arbitraire, des livres tels que 1/ Lettres à Martha et autres poèmes d’une prison sud-africaine, 2/ Sirènes, Knuckles, Boots ont été publiées. Enfermé, Dennis Brutus gardait ses convictions vives ancrées en lui, il était alors invaincu. L’écriture de son poème intitulé ’’Somehow We Survive’’ souligne que " toute notre terre est cicatrisée de terreur… " , désunis sommes-nous …. mais en quelque sorte de la tendresse survit. Dans la prière qu’il rédigea après sa sortie de prison, il proclame que respecter l’autorité le frustre…Nous entendons qu’il s’agit du régime de l’apartheid.

Autres activités et exil

Cet auteur lyrique était souvent laconique, mais ses écrits pouvaient quelques fois refléter une forte densité. Il a rédigé beaucoup de poèmes politiques, certains poèmes dégageaient de l’émotion et soulignait son implication personnelle.

Son exil survint alors qu’il fut contraint de quitter l’Afrique du Sud en 1966, il aspirait à avoir sa propre maison dans un poème de 1975… " des séquences pour l’Afrique du Sud ", écrit que le secret est serrage bas …. Son espoir ne sera pas concrétisé.

Alors que Dennis Brutus a émigré aux Etats-Unis en 1971, il réalise que ses ennuis juridiques n’ont pas pris fin. Ronald Reagan est élu aux USA et il va faire certaines choses abjectes pour faire plaisir à certains présidents " amis ". Son administration qui débute en 1981, va changer la politique concernant les réfugiés politiques et autres assimilés, cette position va fragiliser la situation de Dennis Brutus et rendre plus difficile sa condition d’exilé sud-africain. Il va donc s’atteler avec des juristes a combattre son expulsion (sa menace d’expulsion du sol américain) durant deux ans devant un juge de l’immigration avant d’arriver à un accord de l’asile.

Dennis Brutus a enseigné la littérature et les études africaines à la Northwestern University ainsi qu’à l’Université de Pittsburgh. Il continua sa lutte contre les divers maux de la société, son engagement et sa protestation contre les organismes financiers mondiaux qui pillent certains pays pour l’acquisition de richesses fut énergique. Il lança également des appels pour des mesures plus énergiques contre le réchauffement climatique.

Plus d’une dizaine de recueils de poésie font partie de ses œuvres : dont A Lust Simple, Stubborn Hope et les salves et les censures. Un recueil de ses travaux "La poésie et la protestation " a été publié par Haymarket en 2006. Ses travaux furent longtemps interdits en Afrique du Sud, il a pu publier un livre sous le pseudonyme de BRUIN John dans les années soixante-dix sous le titre " Réflexions à l’étranger ". Dennis Brutus a reçu de nombreux prix honorifiques, notamment pour son œuvre, un prix d’attribution à l’ensemble des réalisations du ministère sud-africain des Arts et la Culture.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 28 décembre 2009 12:13

    Waldgänger, comme souvent chez nous, si un auteur n’est pas rentable financièrement, nos éditeurs le « boudent », en cherchant des bouquins de poésie, on se trouve bien souvent avec des livres épuisés.


    • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 28 décembre 2009 12:29

      C’est insupportable de se dire qu’un grand nombre de bouquins sont épuisés, que faire pour espérer une réédition ?

      L’Aube d’un jour nouveau : 21 poètes sud-africains, Catherine BELVAUDE / Paul DAKEYO (éds.), Silex, 1981, 286 p., épuisé. * Textes de Dollar BRAND, Dennis BRUTUS, CHOONARA, C. J. DRIVER, Barry FEINBERG, Mafika Pascal GWALA, Timothy HOLMES, Keorapetse William KGOSITSILE, ANC KUMALO, Mazisi KUNENE, Hugh LEWIN, Mafika MBULI, Stanley MOGOGA, Zuluboy MOLEFE, Stanley MOTJUWADI, Njabulo NDEBELE, Arthur NORTJE, Cosmo PIETERSE, Sipho SEMPALA, Mongane Wally SEROTE, Scarlet WHITMAN.

      Poésie d’un continent, Martine BAUER / Paul DAKEYO (éds.), Silex, 1983, 540 p., épuisé.
      * Textes de Breyten BREYTENBACH, Dennis BRUTUS, Barry FEINBERG, Peter HORN, Vopko JENSMA, J. J. R. JOLOBE, William KGOSITSILE, A. N. C. KUMALO, Mazisi KUNENE, Hugh LEWIN, Glenn MASOKOANE, James MATTHEWS, Mafika MBULI, Mbuyiseni Oswald MTSHALI, Njabulo S. NDEBELE, Sipho SEMPALA, Mongane Wally SEROTE, Georges SHEA, Basil SOMHLAHO, Gladys THOMAS.

      Littératures d’Afrique australe, Catherine BELVAUDE (éd.), Silex, 1985, 480 p., épuisé.
      * Textes (prose, théâtre, poèmes) de Peter ABRAHAMS, Dollar BRAND, Breyten BREYTENBACH, André BRINK, Dennis BRUTUS, CHOONARA, Jack COPE, Achmat DANGOR, R. R. R. DHLOMO, C. J. DRIVER, Barry FEINBERG, Athol FUGARD, Nadine GORDIMER, Mafika Pascal GWALA, Bessie HEAD, Timothy HOLMES, Peter HORN, Alfred HUTCHINSON, Noni JABAVU, Wopko JENSMA, Keorapetse William KGOSITSILE, Harold KIMMEL, A. N. C. KUMALO, Mazisi KUNENE, Alex LA GUMA, Mandlenkosi LANGA, Hugh LEWIN, David LYTTON, Arthur MAIMANE, Nelson MANDELA, Mtutuzeli MATSHOBA, James MATTHEWS, Mafika MBULI, Bloke MODISANE, Stanley MOGOBA, Casey MOTSISI, Ezekiel MPHAHLELE, Oswald Mbuyiseni MTSHALI, Njabulo NDEBELE, Lewis NKOSI, Arthur NORTJE, Alan PATON, R. L. PETENI, Cosmo PIETERSE, Solomon T. PLAATJE, Richard RIVE, Sipho SEMPALA, Mongate Wally SEROTE, Adam SMALL, Basil SOMLAHLO, Can THEMBA, Gladys THOMAS, Miriam TLALI, Alf WANNENBURGH, Scarlet WHITMAN, D. M. ZWELONKE.


      • Surya Surya 28 décembre 2009 18:12

        Bonjour,
        A défaut de réédition, vous pouvez essayer de les trouver sur ce site internet, qui vend des livres rares, des livres épuisés, et même des incunables !! Il y a d’autres sites internet qui le font aussi d’ailleurs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès