• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Dites, je ne vous connais pas mais... au sujet de BHL, je voulais vous (...)

Dites, je ne vous connais pas mais... au sujet de BHL, je voulais vous dire...

Faites attention quand même parce que... il a plutôt tendance à enfoncer des portes ouvertes BHL ; et de plus, il n’hésitera pas à vous faire croire qu’elles étaient fermées, voire... verrouillées à double tour, et que ç’a même été la croix et la bannière pour les ouvrir.

Si ! Si !

BHL n’est pas dupe : il sait qu’il n’y a que 24 heures dans une journée et qu’il existe de fortes chances pour que vous n’ayez pas trop le temps d’aller voir si, pour un même sujet, ce qui est dit ailleurs, est plus intéressant, plus juste et plus pertinent.

Et comme de fait, le plus souvent, le public et/ou les lecteurs de BHL, en majorité téléspectateurs puisque sans la télé, des "je ne sais pas comment les nommer" comme BHL ne peuvent pas exister, n’ont pas le temps de le vérifier.

Et je vous rassure : si vous êtes souvent d’accord avec BHL, cherchez pas ! C’est parce que BHL pense comme vous ; c’est à dire qu’il y a là aussi, de fortes chances pour que... ce que BHL pense soit ce que le commun des mortels serait tenté de penser.
.
C’est ce qu’on appelle "le bon sens" ; et BHL n’en est pas dépourvu. Pourquoi le serait-il ?

Et je ne m’étendrai pas sur le fait suivant car, je suis persuadé que cela ne vous aura pas échappé : plus BHL s’intéresse à l’étranger (Yougoslavie, Darfour), plus on parle de lui en France.

Eh oui ! Même si aujourd’hui encore, cet "étranger qui l’intéresse tant" n’a toujours pas entendu parler de lui - je peux vous l’assurer. Interrogez un réfugié du Darfour, ou un bosniaque...et vous verrez : « Qui ? Quoi ? BHL ? Connais pas ! »

Non mais... je dis ça comme ça... je ne voudrais pas non plus me mêler de ce qui me regarde, à savoir : si quelqu’un quelque part me prend ou pas pour un imbécile et si on cherche à me voler sur la qualité du produit et/ou de la marchandise qu‘on veut me vendre.

Aussi, arrêtons de faire de BHL un escroc en le prenant pour ce qu’il n’est pas ; je suis sûr qu’il n’en demande pas tant.

En revanche, ce que BHL demande, et c’est légitime, c’est que vous achetiez ses livres quand ils sortent et que vous alliez sur la même chaîne que lui quand il passe à la télé pour en faire la promo.

C’est tout ce qu’il demande.

Alors, lâchez la grappe à ce pauvre bougre ! Il ne vous a rien fait après tout ! Pitié pour lui !Acharnez-vous sur quelqu’un d’autre ! Je sais pas moi... sur un type qui s’appellerait... tenez ! Bernard-Henri Lévy... par exem...

Hein ? Quoi ?

C’est le même ?

Ah zut ! Autant pour moi !

_____________

Plus sérieusement...

BHL ou... comment s’attribuer, en toutes circonstances, le meilleur des rôles : le beau rôle ! qui est toujours... le bon rôle : celui qu’il faut occuper et tenir d‘une main de fer.

La force de BHL, après toutes ces années, ça reste son culot qu’il met au service du bluff et le bluff au service de la recherche d’un beau rôle.Et si rien ne se présente à l’horizon, il faut lui reconnaître qu’il a l’intelligence de se taire et d’attendre une opportunité.

Car... un look d‘enfer, une parole compassionnelle, il n’hésite jamais à s’attribuer le beau rôle, le meilleur des rôles, toujours !

Ce beau rôle qu’il s’attribue sans honte le protège de toute remise en cause sur le fond. Ce beau rôle fera de tout détracteur un individu jaloux, envieux ou bien, un individu sans coeur (quand il se répand dans les médias pour nous parler de sauver la planète, un pays, un peuple, le temps pour lui de se préparer à en sauver un autre, ailleurs, quelque part, et plus tard, à son heure qui est la sienne et celle de personne d’autre).

Nombreux sont ceux qui ressentent l’omniprésente de BHL dans les médias et son comportement - incantations, effets de manche, ton péremptoire -, comme une gêne et parfois même, une colère : en nous, le sentiment qu’on nous vole notre intelligence, qu’on nous prend en otage, et puis, surtout, la certitude que BHL parle des autres pour mieux parler de lui, en boucle, fermée à double tour : pour tout interlocuteur, pas d’échappatoire ni de contestation possible : il ne peut que se soumettre ou bien, quitter la place.

La couverture médiatique de BHL, qui est à ce point disproportionnée comparée à sa contribution et production intellectuelle, artistique, philosophique, littéraire et sociétale (après quarante ans de carrière, on cite à son sujet un ou deux livres, et seulement) fait que très vite on a le sentiment que l’on nous ment ; et c’est alors que BHL en devient plus insupportable encore aux yeux de ceux qui connaissent d’authentiques auteurs, artistes, intellectuels ou philosophes contemporains ; et on les connaît tous, ceux des quarante dernières années. Inutile donc de les citer.

Comme une injure ou bien, une blessure, lancinant en nous le sentiment que... plus BHL semble vouloir s’occuper des autres, plus il s’occupe de lui. Plus BHL donne le sentiment de rouler pour les autres, plus il roule pour lui.

Avec BHL on peut sans peine identifier le profil type de l’escroc honnête : escroc malgré lui, la main dans le sac, à la sortie du supermarché, entre deux vigiles, il niera tout car, jamais Bernard Henri Lévy ne se résoudra à avouer que BHL est seulement intéressé par BHL ; pire encore, il se pourrait bien qu‘il soit incapable de le soupçonner et ce malgré les nombreuses « alertes » qui lui sont adressées depuis vingt ans.

C’est à se demander de quoi BHL est conscient ? (Peut-on y trouver là une piste quant à la rareté, voire la pauvreté de sa production en tant qu’intellectuel ?)

Aussi, tant que les médias nous le serviront, on n’aura de cesse de dire « non » à cette imposture qu‘est BHL, et puis « non » encore à toutes les autres - et elles sont nombreuses - car, l’ignorance, l’escroquerie, la bêtise et la veulerie se répandent comme un poison si on cesse de les dénoncer.


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Cug Cug 11 octobre 2008 12:32

    DHL est un escroc de l’intellect, un manipulateur et un propagandiste qui se cache derrière un humanisme et une philosophie de façade.

     DHL si tu es un homme accepte un débat avec Noam Chomsky !


    • Rapaces Rapaces 12 octobre 2008 00:22

      @Cug
      Ah oui, DHL lui va aussi bien que BHL !
      DHL : Transport express international.
      Et que fait BHL, à part se transporter expressément et internationalement ? Je vous le demande...

      Drago


    • barbouse, KECK Mickaël barbouse 11 octobre 2008 13:42

      est ce que quelqu’un peut me dire ce que BHL a apporter a la philosophie comme contribution qui dépassera le narcisse de sa vie ?

      est ce que quelqu’un peut me dire si la présence de BHL a d’une quelconque manière que ce soit aider concrètement et non médiatiquement, les différentes causes qu’il a saisi ?

      est ce que quelqu’un peut de me dire si le retour de l’idéologie anti " dictature" de BHL ne correspond tout simplement pas au vide de la gauche,

      On constate son retour médiatique depuis l’intérim sarkozy à la présidence et la campagne cherchant a le faire passer pour un dictateur. 

      Ses postillons vitupérents sur le discours de l’homme africain dont il se fout complètement (voir ses propos sur dieudonné) lui ont permis de retrouver des caméras,

      et au final on arrive a l’impuissance molle trés année 80 des baratineurs "culturés", dans la continuité d’une pratique de l’opposition de salon aujourdh’ui médiatisé, qui finalement sert de caution a la stature de "président" dudit sarkozy sans jamais déstabilisé d’un iota le pouvoir en place.

      au demeurant BHL est un historien de la pensée philosophique, étiquetant la pensée des autres selon l’aune de ses besoins réthoriques, ce que n’importe quel orateur avec une bonne bibliothèque peu faire, ce qui ne l’empêche de confondre notoriété et profondeur, pertinence et effet de manche,

      Al ongeur d’interviews il fonctionne comme ces "médiums" qui ont besoin de prouver qu’il l’avais bien dit des années plus tôt, si si, dans cet obscur article aux interprétations multiples et peu lu. Comme pour désespéremment prouver qu’il a pensé et vu juste...

      il est la démonstration que le pouvoir médiatique donne une aura d’importance a ce qu’il veut, mais une fois sortie de l’image et des personnages de la comédia des médias, il lui est bien difficile de donner de l’importance a la pensée d’un homme. 

      amicalement barbouse,



      • Christophe Christophe 11 octobre 2008 14:22

        @Barbouse,

        au demeurant BHL est un historien de la pensée philosophique, étiquetant la pensée des autres selon l’aune de ses besoins réthoriques, ce que n’importe quel orateur avec une bonne bibliothèque peu faire, ce qui ne l’empêche de confondre notoriété et profondeur, pertinence et effet de manche

        Votre propos a éveillé un phénomène que je n’avais jamais remarqué auparavent. M’intéressant à la philosophie de l’esprit, politique et anthropologique, votre propos me fait penser que de tous les ouvrages que j’ai pu lire, jamais aucun des philosophes contemporains que je connaisse ne fait référence à la pensée de BHL.

        Pourtant, dans les discussions sérrées entre différentes visions philosophiques, l’intégralité de ceux dont j’ai pu lire les ouvrages citent en référence tout autant les philosophes qui défendent leurs thèses que les philosophes dont ils contestent les approches. A priori, dans le monde philosophique, BHL n’intéresse personne !

        BHL n’est pas un philosophe, il n’a strictement aucune pensée profonde ; il n’a qu’une pensée de surface, celle qui colle au mieux à la situation du moment !


      • myph 11 octobre 2008 15:44

        "il n’a qu’une pensée de surface, celle qui colle au mieux à la situation du moment ! "
        C’est pour cela que les tartes lui collent souvent au visage.
        Bon je vais inventer une nouvelle recette - tarte BHL : sur une pâte à tarte j’étale les fruits dont personne n’en veut plus et par dessus une crème au lait frelaté.


        • Lucien de Rubempré 11 octobre 2008 17:00

          Il n’y a pas que BHL. Hier soir, je regardais le journal de France 2 (j’aime bien regarder ce que l’on raconte à monsieur-tout-le-monde). Il y avait un dossier sur la crise économique et devinez quel "expert" était invité ?
          Jacques Attali lui-même smiley
          On nous sert toujours les mêmes pseudo experts auto-proclamés, ceux qui ne cessent de parler d’eux-mêmes, ceux qui ont une parole creuse, pour éviter de la donner à ceux qui ont vraiment quelque chose à dire, car la pensée est subversive.
          Les médias et encore plus la télé tournent en rond, dans une espèce de one-man-show infini du vide.
          PS : Sans compter 20 minutes de promo quelques jours auparavant sur le livre écrit par BHL/Houellebecq, alors qu’il ya tant de livres, tant d’auteurs intéressants, mais non, toujours la même soupe incolore, inodore et sans saveur, des fois que le téléspectateur réfléchirait. Tout cela est politique. C’est le choloroforme audiovisuelle, la machine à trépaner.


          • Mr Mimose Mr Mimose 11 octobre 2008 18:15

            Je m’en fous, j’ai plus de télé, je ne supportais plus, maintenant je suis tranquille, je vois plus toutes ces tronches de connards, et je dois dire que ma vie n’en ait que plus agréable !


            • Sébastien Sébastien 11 octobre 2008 23:26

              Bah ouais quoi les mecs ? Vous faites quoi sur Agoravox ? Vous devriez passer a la TV, ecrire des livres, produire des films, comme BHL. C’est lui qui devrait ecrire vos articles pourris sur Agoravox.


              • Mr Mimose Mr Mimose 12 octobre 2008 07:30

                Et dire que ce monsieur se prend pour un philosophe ! Socrate doit se retourner dans sa tombe ! Il n’est pas plus philosophe que je suis pape. Il n’est rien, c’est juste une tete qui parle pour ne rien dire. C’est le degré zéro de la philosophie, c’est un trou du c.. C’est un américano-sioniste, il n’a rien à faire en france, ses idées sont nauséabondes. C’est un fasciste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires