• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Drôle de clown !

Drôle de clown !

Après une longue série de représentations au Théâtre du Rond-Point de Paris, « Le Syndrome de Cassandre » de Yann Frisch continue de tourner, comme à la Faïencerie de Creil. Un spectacle merveilleux, radical et dérangeant sur le destin funeste du clown et la perte de pouvoirs de la magie. Remarquable !

Dans ce foutu monde où presque tout devient possible avec les nouvelles technologies, le merveilleux disparaît inexorablement. Sans parler de l’humain ! Manquerait plus que les clowns ne nous amusent plus ! Mourir de rire... Yann Frisch y parvient sans mal. Même qu’il en crèverait presque sur scène pour nous convaincre de rester dans la salle à l’applaudir.

Dans ce solo pour adultes, ce clown gris enfermé comme dans une cage, crée son petit monde, un quotidien absurde bien comme il faut. Cet ancien champion de France, puis d’Europe de magie (2011), n’a pas délaissé son premier langage. Jonglant aussi bien avec les mots qu’avec les objets, qui se dérobent et réapparaissent en deux temps trois mouvements, le talentueux Yann Frisch nous épate. Puis, clac boum crac, il part en vrille. Déjà que ses histoires étaient sans queue ni tête... Sa maladresse témoignait d’une inadaptation au réel infiniment poétique, car la magie restait la seule disponibilité au possible. Mais devenue bête de foire, le clochard céleste sème bientôt le doute. Mi figue-mi raisin. Ce mangeur compulsif de bananes perd-il vraiment pied ?

Poésie brute et humour noir

Le pauvre bougre semble avoir un sérieux problème avec la mère. Soit ! Condamné à faire les mêmes gags, il enchaîne aussi les numéros, à la demande, un peu comme une machine. Avec lui, ce sont de drôles de lapins qui apparaissent, les cochons en plastique jouent la Marseillaise, les nuages lâchent de la farine, un pas de danse confine au sublime, une glissade à l’acrobatie virtuose. Mais c’est comme si la machine était déréglée. Voire déglinguée ! Le merveilleux se fait la malle. Après avoir fait surgir d’improbables accessoires de son manteau, il se met littéralement à nu. L’artiste nous dévoile alors ses trucs, dévalorise ses prouesses, se tourne en dérision. Lui qui cassait la baraque, le voilà en train de se démolir, tout en nous manipulant. Complètement barré ce gars-là ? Juste philosophe.

Quoi qu’il fasse – pour de vrai, pour de faux – un clown n’est pas crédible. Comme la déesse Cassandre qui avait reçu le don de prophétie et la malédiction de ne jamais être crue par Apollon, à qui elle s’était refusée. Aujourd’hui, nous appelons « Cassandre » ceux qui annoncent les malheurs. On cherche à étouffer leur parole parce qu’elle dérange. Partant de ce postulat, Yann Frisch piège les spectateurs, joue avec nos nerfs. Après nous avoir touchés, il n’hésite pas à créer un malaise, petit pervers qu’il est. Il nous houspille, nous sollicite, veut qu’on parte, insiste lourdement au risque de nous entraîner dans sa chute, jusqu’à ce que le drame bascule dans la tragédie. Lui qui conçoit la magie comme une façon d’entrer dans les failles du réel, il s’engage jusqu’au cou dans les gouffres du tragique.

Chronique d’une mort annoncée. La magie traditionnelle n'a-t-elle pas perdu son pouvoir d’illusion ? Mais c’est terriblement drôle parce qu’on connaît les vertus de la magie nouvelle, surtout lorsqu’elle est défendue par un auteur comme Yann Frish, jeune prodige qui, après en avoir exploré toutes les ficelles, en fait un langage, plutôt qu’un divertissement. Un art. Chapeau bas à ce drôle de clown !

Le Syndrome de Cassandre

Un spectacle de et avec Yann Frisch

Co-écriture, conception magie : Raphaël Navarro

Déconseillé aux moins de 14 ans

Photo : Sylvain Frappat 

Spectacle vu le 16 avril 2016 

À La Faïencerie, Théâtre Creil - Chambly - Scène nationale en préfiguration

Location : 03 44 24 01 01 - www.faiencerie-theatre.com

Prochaines lieux de la tournée 2016

• La Verrerie, à Alès (30)

• Le Chapiteau Bleu, Tremblay en France (93)

• Le Channel, à Calais (62)

• L’Avant-Scène, à Cognac (16)

• Le Moulin du Roc, à Niort (79)

• Les 7 collines, à Tulle (19)

• Festival des 7 collines, à Saint-Etienne (42), 7 et 8 juillet

Toutes les dates sur : http://labsenteyannfrisch.wix.com/labsenteyannfrisch


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Menegh


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès