• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Être écrivain - les plus belles citations

Être écrivain - les plus belles citations

« Je savais que la littérature comptait pour du beurre dans le nouvel ordre mondial. Il n'y a que les dictateurs du Tiers-Monde qui prennent les écrivains au sérieux en les faisant régulièrement emprisonner, ou fusiller même.  » Dany Laferrière

« Moi je suis Écrivain... C'est assez jouissif au regard de la liberté d'expression que mon métier m'octroie... Bien sûr que certains voudraient avoir ma peau parce qu'ils voudraient bien me faire taire... Mais cela fait partie de mon job... Et puis, je crois que c'est très sexy d'être écrivain... On peut rêvasser tout son saoul en regardant le monde s'écrouler... On peut crier et c'est très sexy parce que finalement, personne ne vous écoute ! » Calixthe Beyala

« Un écrivain est la seconde chance de l'humanité. Lorsque la décadence menace de se généraliser, le verbe durcit le ton et rappelle le cheptel à l'ordre. » Yasmina Khadra

« Les écrivains sont dingues, tout le monde le sait. Et ceux qui ne sont pas publiés, ça doit être encore pire. » David Foenkinos.

« Aujourd'hui, on est écrivain pour vivre. Il ne s'agit plus de réfléchir, de méditer, de corriger. La littérature périra par la facilité de produire sans labeur. » Louis Veuillot

« Je fais manifestement partie des écrivains qui écrivent les livres qu'ils ont eux-mêmes envie de lire » David Van Reybrouck

« Le jour où écrire donnera un sens à votre vie, vous serez écrivain. » Joël Dicker

« Il y a des hommes qui ont le pouvoir de raconter des histoires que chacun croit être siennes : ce sont les écrivains. Peut-être ne suis- je pas Dieu, mais seulement un bon écrivain ? » Emmanuel Schmitt

« La littérature se souvient de ce que nous avons oublié : écrire c'est lire en soi. L'écriture ranime le souvenir, on peut écrire comme l'on exhume un cadavre. Tout écrivain est un « ghostbuster » : un chasseur de fantômes. » Frédéric Beigbeder

« Le métier d’écrivain, particulièrement dans la société française, est en grande partie un métier de vanité. Je le dis d’ailleurs sans mépris, à peine avec regret. Je ressemble aux autres sur ce point ; qui peut se dire dénué de cette ridicule infirmité ? Après tout, dans une société vouée à l’envie et à la dérision, un jour vient toujours où, couverts de brocards, nos écrivains payent durement ces pauvres joies. Mais justement, en vingt années de vie littéraire, mon métier m’a apporté bien peu de joies semblables, et de moins en moins à mesure que le temps passait. » Albert Camus

« Un écrivain est un homme qui a de la chance ; le talent, c’est une chance. » Jacques Chardonne

« Un écrivain véritable c'est quelqu'un ou quelqu'une dont l'écriture est un cocktail explosif, dont chaque mot est un siège éjectable pour le regard, et qui respire avec des accents graves, aigus ou circonflexes. » Emmanuel Cocke

« Le talent seul ne suffit pas pour faire un écrivain. Derrière un livre, il doit y avoir un homme. » Ralph Waldo Emerson


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • maidoc25 maidoc25 17 août 2016 12:20

    Oui, à propos des écrivains , on voudrait écrire, pouvoir devenir écrivain, pour que ses mots soient cités, afin de ne pas écrire ni penser, en vain ! C’est à dire pouvoir être lu pour être écouté et entendre ce qu’on a pensé de ses idées. Façon de conforter son ego avec son moi . L’estime de soi , ce sont les autres qui vous le donnent aussi. Et à travers l’écriture, ce don et cet échange avec autrui, permettent de revoir son image, le sens de sa personne et de sa valeur, chez les autres, peut-être pour les corriger....


    • eugene eugene 18 août 2016 00:34

      Pas mal d’aneries, tout de même dans ces citations, dont on se demande s’il y a derrière un vrai talent. On sent la vanité parfois pointer le bout de son nez.... Heureusement beaucoup ont pas mal d’humour et de distance, ce qui sauve de la noyade. 

      Quand on n’a pas de bouée, il faut s’en inventer une, ou la dessiner et l’écrire. On le voit Camus n’était pas bon seulement dans les buts de son équipe de foot.
       Mais c’est Emerson l’avant centre de cette équipe, où certains, comme Chardonne, ne devraient même pas être sur le banc des remplaçants. 
      Pour moi, un écrivain, c’est un sportif, pour rester dans la métaphore JO..Celui qui écrit compulsivement, pour la joie que ça lui donne, comme certains ne peuvent s’empêcher de faire du vélo, de courir, de nager, obéissant à leur nature profonde. Qu’il soit sur la route de la gloire ou pas, ne change rien à son addiction...Et la gloire, c’est parfois la saison en enfer, après les illuminations. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires