• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Faiblesses Passagères

Faiblesses Passagères

« Faiblesses Passagères »
Nouvelles de René Raimbau
Editions Sokrys
158 pages
Mai 2014
13 €

 Erotisme…que pour notre plaisir !

Les filles sont un peu les héroïnes de ce livre. Elles montrent leur corps et livrent certaines de leurs secrets intimes sans nous choquer. Des nouvelles, bien écrites et originales qui nous « parlent » d’érotisme, voici du plaisir en cette période où l’actualité manque de gaité.

Les femmes sont très friandes de ce recueil de 11 nouvelles, qui s’en étonnera( ?) : les hommes n’ont pas, à quelques très rares exceptions près le beau rôle.
Le machisme ambiant, toléré, favorisé et le train - train de la vie rendent certains hommes un peu beaufs.

Evidemment aucun des lecteurs hommes ne se reconnaîtra dans l’un des portraits tirés et chacun appréciera cette lecture pleine de chaleur.
Parfois le lecteur est invité à quitter la réalité pour un voyage dans le rêve mais est-ce vraiment loin de la vie ?

Certaines histoires sont sans faiblesses pour le genre masculin comme cette première histoire qui montre une Suzanne, fatiguée par un mari buveur de bière et adepte des troisièmes mi-temps.
Elle finit par trouver du plaisir, masquée, en opération de strip-tease devant un mari qui avec ses copains exulte « aux audaces les plus perverses » devant cette femme dont il ignore l’identité.
Attention à la chute.

Une veuve qui redécouvre sa sexualité enfouie arrive même à faire mourir par arrêt cardiaque et dans le plaisir l’homme qu’elle s’était choisi, telle une mante religieuse.

Ce fut un accident et personne ne put dire « réellement de quelle façon et avec quelle bravoure il était tombé en plein champ de bataille » !?
La femme n’est ni « méchante », ni « indigne », il lui arrive d’avoir envie de vivre et de faire éclore sa
Sexualité et sa féminité.

Il lui arrive même –dans ce libre- d’initier un grand adolescent aux joies de l’amour, en restant sa bonne fée en sachant de contenter de l’apport d’une première fois, sans lendemain.
J’ai dégusté ce livre qui mériterait, non seulement pour lui-même mais surtout pour le plaisir du plus grand nombre, de connaître un large public.


Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Neymare Neymare 29 juillet 2014 15:46

    « Elles montrent leur corps et livrent certaines de leurs secrets intimes sans nous choquer. »

     smiley
    ça risque pas !!
    en conclusion ? a lire d’une main ?


    • Féraud 29 juillet 2014 19:39

      Je viens d’acheter le livre ;

      lire d’une main oui parfois

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires