• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Grands jazzmen bretons : Didier Squiban

Grands jazzmen bretons : Didier Squiban

Voilà un compositeur musicien qui fait l’unanimité en raison de son style qui sait toucher un grand public. Certes, il s’est formé au classique, certes, il fait du jazz et de la musique celtique mais les mélanges qu’il fait sont savoureux.Vous n’imaginez pas le plaisir que l’on éprouve à faire découvrir cet artiste. Un de ces plaisirs que l’on brûle de partager.

 
Le "Petit air marin" de Didier Squiban est une oeuvre simple et touche au coeur immédiatement. Cette musique touche à l’universel et en toutes les langues, les auditeurs la plébiscitent. Didier Squiban fait partie de ces magiciens qui créent et interprètent avec une âme et un toucher bien à eux. Mais faisons silence et écoutons ensemble, vous voulez bien :
 
 
 
Ci-dessus : "Petit air marin".
 
Alors, des frissons ?
 
 
En 1997, en poète, en fou total, Didier Squiban interprète sa musique au milieu de la mer ! A Molène, une île chère à son enfance. Son album "Molène" sera un splendide hommage à la musique traditionnelle bretonne. Il reçoit le « Grand Prix du Disque Produit en Bretagne » (100 000 ventes).
 
Didier Squiban est né en 1959 à Ploudalmézeau en Bretagne. Il découvre d’abord le jazz de Bill Evans, rencontre John Surman, Toots Thielemans, Eric Barret et crée son big band « Sirius ».
 
Dans le même temps, il poursuit des études de musicologie et passe avec succès l’agrégation.
 
Il travaillera avec Dan Ar Braz pour l’« Héritage des Celtes ». Cette coopération engage son travail avec Yann-Fañch Kemener. Suivent trois superbes albums que la presse spécialisée ne manquera pas de louer  : « Enez Eusa », « Ile-Exil » et « Kimiad ».

En 1999, « Porz Gwenn » fait 80 000 ventes. On y trouve des variations sur des thèmes traditionnels, des improvisations et des compositions originales. Sa notoriété internationale s’étend avec le plébiscite de la critique (Jazz Award 2003 en Allemagne). Sa renommée internationale grandit encore avec « Ballades » (2003), qui le fait connaître notamment au Japon.

Un jour, le quotidien Ouest-France, ému, renversé par tant de beauté, titre à la Une : « la Bretagne chavire pour sa Symphonie … » à propos d’un récital de la "Symphonie Iroise" qui d’ailleurs sera diffusée à plusieurs reprises par les chaînes Mezzo et France 3.

Après une série de concerts en Allemagne, en Chine, au Japon, en Italie, en République Tchèque et en Suisse, Didier vient d’enregistrer son dernier disque « La plage » en trio et en quartet, formules qui connaissent un vif succès en concert. Chaque été, lors de la traditionnelle « Tournée des Chapelles », le grand public peut retrouver Didier dans la proximité des églises bretonnes, lieux d’inspiration qu’il affectionne particulièrement.

Didier présente quelques concerts avec le groupe Sheer.k, prépare sa Tournée des Chapelles et écrit actuellement pour son nouveau groupe « Breizh Connection », formule étendue du quartet. Cette création sera présentée en 2009.
 
On peut trouver sur son site officiel de superbes vidéos à écouter. Ainsi que sa biographie dont cet article n’est que le résumé.
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Paul Cosquer 1er août 2009 13:11

    Ceci est le second volet d’une série thématique. Le premier volet était consacré à Eric Le Lann. (trompettiste)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès