• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Grands jazzmen bretons : Eric Le Lann

Grands jazzmen bretons : Eric Le Lann

Le festival « Jazz à Vannes », qui se déroule du 27 juillet au 1er août, accueille cette année Archie Shepp, Didier Lockwood, Buena Vista Social Club, Molly Johnson (entres autres...). Les cuvées précédentes ont vu défiler des grands noms aussi comme Michel Petrucciani, Stéphane Grapelli, Herbie Hancock, Wynton Marsalis ou Claude Nougaro qui aurait pu chanter « Le jazz et la gavotte » ! Le parrain de cette 30ème édition est Didier Lockwood. Eric Le Lann participera aussi à cet évènement musical de grande qualité.

 
 
Jazz à Vannes a forgé sa réputation et c’est, cette année, sont trentenaire. Ce n’est pas le seul festival de jazz en Bretagne (en Finistère, il y a aussi celui de Chateauneuf ) mais c’est sans conteste Jazz à Vannes qui compte le plus. Archie Shepp, Didier Lockwood, Buena Vista Social Club, voilà de grands noms qui font le succès du festival qui affiche complet pour plusieurs concerts. Mais ce festival est aussi l’occasion pour des jazzmen bretons de se faire confirmer ou de se faire découvrir.
 
Eric Le Lann est déjà très connu mais Philippe Menard, Ronan Pinc, Jacky Bouilliol, Karl Gouriou quartet, vont y faire leur baptême du feu.
 
Le trompettiste Eric Le Lann,
 
Né à Ploeuc-sur-Lié (Côtes-d’Armor) en novembre 1957, est initié à la trompette par son père, dentiste et trompettiste amateur. En 1980, Le Lann est engagé dans le quintette du pianiste René Urtreger. La même année, Le Lann effectue une soixantaine de concerts avec le jazzman et chanteur Henri Salvador, qu’il retrouvera vingt ans plus tard. En 1985, il collaborera avec d’autres artistes de variété : Etienne Daho, Bernard Lavilliers...
 
Il travaille aussi pour le cinéma ou la télévision. Par exemple, en 1985, il joue dans le film "Autour de Minuit" de Bertrand Tavernier, qui raconte l’histoire d’un jazzman américain à Paris. Il apparaît en compagnie du saxophoniste Dexter Gordon (qui tient le rôle principal), du pianiste Herbie Hancock et du batteur Billy Higgins. Parallèlement, il compose la musique du film Elsa, Elsa de Didier Haudepin (avec François Cluzet et Lio). Il compose également en 1986 la musique du film "Corps et biens" de Benoît Jacquot (avec Lambert Wilson et Dominique Sanda). Il compose en 1999 la musique du film "Disparus" de Gilles Bourdos (avec Anouck Grimberg) puis la musique d’un film documentaire de Valérie Stroh consacré à Simone De Beauvoir, dans la collection "Un siècle d’écrivain" (FR3).
 
Eric Le Lann a fait des tournées en Afrique du nord avec Archie Shepp, cet autre invité prestigieux du festival de Vannes 2009.
 
Longtemps considéré comme la synthèse parfaite du style de Miles Davis et de Chet Baker, Eric Le Lann a pour références à la trompette Louis Armstrong et Clifford Brown. Le musicien qu’il admire le plus est Martial Solal.
 
Sa biographie étant trop dense pour être résumée ici, vous pouvez trouver tous les détails sur
son site officiel.
 
Le Lann, quelques liens en écoute :
 
Album commun Eric Le Lann & Archie Shepp
Album Le Lann Top
 
Programme de Jazz à Vannes :
 
Mardi 28 juillet, soirée Voix Féminines : Esperanza Spalding, puis Molly Johnson.
 
Mercredi 29 juillet, soirée jazz émotiion : Eric Le Lann quartet et Didier Lockwood quintet.
 
Jeudi 30 juillet, soirée jazz actuel : Marc Ducret trio, puis le big band de Carla Bley.
 
Vendredi 31 juillet, soirée nouvelles directions : Bozilo, puis Archie Shepp quartet.
 
Samedi 1er août, soirée jazz latino : Harold Lopez Nussa trio, puis Orquesta Buena Vita Social Club.
 
Et, à l’auditorium des Carmes : cinq soirées avec les régionaux talentueux : Philippe Ménard band & guest, Ronan Pinc, Jacky Bouillol, Karl Gouriou quartet et le conservatoire de Vannes.
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Paul Cosquer 29 juillet 2009 09:58

    Le Lann a un point commun avec un autre trompettiste célèbre : il est fils de dentiste comme Miles Davis. Sauf que le père d’Eric jouait en plus de la trompette.


    • bretonish muzka 30 juillet 2009 16:29

      Bonjour,
      Un petit mot sur Ronan Pinc, violoniste de grand talent, pas assez connu à mon goût ... voici quelques infos :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Ronan_Pinc
      Il joue aussi avec le grand « Philip Catherine »
      Voici quelques extraits de critiques de grands magazines de jazz :

      "Tout au long de ce récital... le violon du leader rend un vibrant hommage au maître.../... Quelle sensibilité, quel lyrisme, quelle magnifique sonorité aussi ! "

      CLAUDE OBERG - Chroniqueur à Jazz Magazine de 1964 à 2007 Collaborateur du Dictionnaire du Jazz (Laffont/Bouquins)


      "Ronan Pinc s’approche de l’élégance de Grappelli en conjuguant fluidité et limpidité dans ses chorus swinguants, sentiment et délicatesse dans les ballades..."

      Francis Couvreux  –  Etudes Tziganes


      "…/… Au violon, on croit entendre Stéphane ; même son, même facilité, même volubilité, jusque dans les harmoniques et les pizzicati."   SergeBaudot - JAZZ HOT n°631 – juin 2006

      " Ronan Pinc n’est pas né de la dernière averse, et c’est une pluie fine de notes très justes et très justement placées, qui tiennent à la fois du grand art et du superbement vivant.  ...si juste que l’on pourrait se tromper quant à l’identité du violoniste.  ...c’est génial."Jean-Jacques Boidron - Trad Magazine - Mai 2006


      et bien d’autres... En espérant le voir plus souvent dans de nombreux festivals... A suivre...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires