• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Guerilla » de Laurent Obertone

« Guerilla » de Laurent Obertone

Un roman lanceur d'alerte. Et si c'était demain ? A vous couper le souffle.....

Le nouveau roman de Laurent Obertone «  Guerilla : le jour où tout s'embrasa » est déjà un record de vente chez Amazon. Et pourtant ce roman d'anticipation n'a pas et ne sera jamais publicisé par les médias officiels. Laurent Obertone vous ne le verrez jamais sur un plateau télé ni dans les critiques littéraires des romans « bien pensant » à peine sortis, car il est le Cassandre que la société ne veut ni voir ni écouter.

Qui est Laurent Obertone ? Ecrivain, journaliste et essayiste français, son travail est centré sur la criminologie, les médias et le multiculturalisme. Né en 1984 de parents agriculteurs jurassiens et instituteurs, Laurent Obertone est diplômé d'Histoire et d'Anthropologie puis de l'Ecole Supérieure de journalisme de Lille. Durant plusieurs années, il est journaliste spécialisé dans les faits divers pour un hebdomadaire régional d'informations généralistes. À partir de 2010, il signe des articles sur le webmagazine Ring. En 2010, il fait partie des trois invités qui accompagnent Michel Houellebecq à l'occasion du dîner donné par le président de la République Nicolas Sarkosy au Palais de l'Élysée, en l'honneur du Prix Goncourt reçu par Michel Houellebecq : ce dernier présente alors Laurent Obertone comme «  le grand polémiste de demain ». En mars 2014, il lance une alerte à la garde des Sceaux Taubira, sur les 100.000 peines de prison non effectuées chaque année.

Laurent Obertone a osé écrire contre-courant sur des sujets brûlants et tabous de la société française : sur la servilité et le conditionnement des médias subventionnés par l'Etat dans son livre «  La France Big Brother  » et sur l'état d'urgence permanent dans lequel la France perdure avec « La France Orange mécannique  » dénonciation de l'ultra-violence communautariste en France passée sous silence par la presse subventionnée et donc, non libre.

Il est pourtant un milieu où Laurent Obertone est encensé : c'est celui des milieux policiers et du Renseignement, qui eux savent et sont quotidiennement confrontés à cette réalité soigneusement dissimulée par les pouvoirs publics. Eux savent, mais n'ont pas le droit de le révéler.

La vérité est que nous sommes assis sur une poudrière. Qui pourrait exploser demain si on ne fait rien pour la désarmorçer. Et c'est là que réside la puissance du roman : roman de fiction, roman visionnaire, qui nous décrit avec un réalisme qui fait mal, l'écroulement de la France en trois jours seulement, avec le soulèvement de la 5 ème colonne guerrière et haineuse, celle de la France communautariste. La guerre civile éclate. Et c'est l'effondrement d'une nation aux pieds d'argile, qui a voulu croire naïvement aux bonniements culpabilisateurs des gouvernements successifs. Plus une société est complexe et plus elle est fragile. Trois jours suffisent içi à faire que notre monde soit anéanti...

La force du roman réside dans la probabilité de devenir un jour une réalité. On le lit d'un coup, l'auteur nous tient en haleine et on se retrouve la rage au ventre de voir notre monde si chéri se défaire en si peu de temps, sans résister. Un roman lançeur d'alerte qui laisse une grande amertume mais qui doit être lu, dédié par l'auteur : « A ceux qui n'ont pas compris ». Homme averti en vaut deux non ?

 

La trame :

Dans une France proche et obscure, une descente de police dans une cité sensible tourne au drame : un policier pris dans un guet-apens perd son sang-froid et tire aveuglément. La cité s'embrase et tout le pays vacille. De villes en villes, le feu se propage et la République explose. Forces de l'ordre, voyous, terroristes, responsables, journalistes, citoyens, tous sont submergés par le raz-de-marée du chaos.

Rapidement, les réseaux électriques et hydrauliques tombent, faute d'approvisionnements, d'ordre, de moyens de communication, de transports et de secours, la déferlante gagne la campagne, la société vole en éclats et les villes sont la proie de violences, de pillages et de gigantesques incendies. Des terroristes, dépassés par les troubles, déclenchent des actions de grande ampleur depuis les terres, la mer et le ciel. Privés de tout, livrés à eux-mêmes, les citoyens s'apprêtent à faire face au carnage.

Les événements décrits dans Guerilla reposent sur le travail d'écoute, de détection et les prévisions du renseignement français. Après deux ans d'immersion au contact d'agents des services spéciaux et des plus grands spécialistes de la terreur et des catastrophes, l'auteur livre un roman météore ultra-réaliste qui nous plonge dans le récit paroxystique de la guerre civile.

http://www.ring.fr/article/article.php/article/guerilla

http://www.ring.fr/article/article.php/article/30-minutes-dans-la-tete-de-laurent-obertone


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Louve de France Louve de France 2 mai 15:03

    Nos  politiciens de tous bords ont fraternisé avec les factions les plus extrémistes du monde musulman pour de viles causes cause électoraliste. Tôt ou tard nous allons assister à un choc de civilisation. Le doute n’est plus permis. 

    Doucement mais sûrement, nous nous acheminons vers l’explosion sociale que nos hommes d’état feignent d’ignorer au nom de la laïcité et du Vvre-ensmble. Au fait, si nous avions pu vivre ensemble, pourquoi la guerre d’indépendance de l’Algérie aurait-elle eu lieu ? 

    Serons-nous capables, dans un sursaut nationaliste, de prendre les mesures qui permettraient d’éviter cette perspective mortifère ?.... 

    J’en doute !...Il suffit de lire les Fergus et les Panda qui se démènent pour faire barrage au Front National. La « rebellitutde » Merdenchoniste appelle le Front Républicain : 

    Voter Macron pour enterrer les Nationalistes ! 

    Pathétique...

    • Dzan 3 mai 10:51

      @Louve de France
      Cause électorale ?
      De gilles Kepel, politologue spécialiste du djihadisme :

      L’intention est clairement indiquée dès 2005 dans le manifeste d’Abou Moussab al Souri, Appel à la Résistance Islamique Globale. On peut y trouver l’inspiration des attentats de Montauban et Toulouse, jusqu’à Paris et Nice, qui prévoit plusieurs étapes dans la montée d’une guerre civile sur une base politico-religieuse, dont celle de faire croître exponentiellement le vote d’extrême droite par des attentats de masse conçus comme des provocations destinées à fracturer la société. Dans cette perspective, les élections présidentielle et législatives de 2017 apparaissaient pour l’Etat islamique comme l’occasion de prendre le débat politique en otage.

      « Les élections de 2017 apparaissaient pour l’Etat islamique comme l’occasion de prendre le débat politique en otage »

      Ce qui colle parfaitement à ce que vous dites


    • Venise Venise 3 mai 11:27

      @Louve de France
       Tout à fait d’accord Louve de France. On va vers la rupture, violente, hélas, par la faute de nos gouvernants successifs droite gauche confondus....


    • Venise Venise 3 mai 11:30

      @Dzan
      pas rassurant mais très certainement vrai. Se cacher ne changera rien à l’explosion future, mieux s’y préparer.


    • jocelyne 25 juillet 19:00

      @Dzan
      avec le recul, cela n’a pas marché du tout.... méfiez vous , beaucoup de personnes écrivent et analysent comme les gens le font au bistrot.


    • Louve de France Louve de France 2 mai 15:06

      La France est une vaste cocotte-minute et les bien-pensants ont refermé le couvercle par peur de voir la réalité qui saute aux yeux de tous ! 


      • Venise Venise 3 mai 11:31

        @Louve de France
        tout à fait d’accord, hélas....


      • Citoyen de base 2 mai 15:13
        Je l’ai lu ; percutant, comme tous les livres de Laurent OBERTONE depuis « La France orange mécanique » qui m’a profondément marqué.
        « Guérilla » est très probablement prémonitoire dans beaucoup d’aspects. Pourtant, il me semble que dans l’anarchie décrite par son roman, l’auteur néglige un élément essentiel du comportement grégaire de l’espèce humaine : la politique, notamment étrangère...
        Le jour où la France va s’enflammer il va se trouver beaucoup de puissances étrangères pour souffler sur les braises ou pour nous aider : Etats-Unis, Pays du Maghreb, Arabie Saoudite, Quatar, Russie, etc, etc...
        Méditez sur ce qui est arrivé depuis quinze ans en Afghanistan, en Irak, en Lybie et en Syrie. La suite va s’écrire en Europe et au premier chef en France.  smiley
        Et rappelez-vous : « Un peuple qui élit des menteurs, des voleurs, des traitres et des corrompus n’est pas victime, il est complice ! » (Georges ORWELL)

        • Louve de France Louve de France 2 mai 15:58

          @Citoyen de base


          Vous faites bien de parler des puissances étrangères. Lorsque les racailles enflammaient la France lors de la vaste mascarade de l’Affaire Theo, des tabloïds Anglais pariaient sur une guerre civile imminente en France. Et je ne vous parle pas du plaisir malsain perceptible chez chez les perfides Anglois. 

          Le monde ébahi regarde la France impuissante, les journaux Américains ont titré il y’a peu que la France était le pays Occidental qui avait accueilli le plus d’immigrés musulmans. Nous dépassons, et de loin, le quota de tous les autres pays em matière d’immigration . 

          La question n’est plus de savoir si la guerre civile aura lieu, mais quand elle aura lieu....



        • Dzan 3 mai 10:52

          @Citoyen de base
          Tom Clancy a écrit des romans, aussi prémonitoires.


        • Venise Venise 3 mai 11:33

          @Citoyen de base
          Je ne connaissais pas Laurent Obertone, il est exceptionnel ! Tout à fait d’accord avec vous.


        • Venise Venise 3 mai 11:41

          @Louve de France
          Là aussi, vous avez raison, en France il y a désormais plus 20 millions de musulmans, soit un français sur 3, chiffres continuellement occultés depuis 30 ans...quand j’étais encore au lycée le gouvernement de l’époque parlait déja de 5 à 6 millions de musulmans en France, trente ans après, la presse subventionnée par les pouvoirs, parlent encore de 5 à 6 millions de musulmans en France...Ils nous prennent vraiment pour des cons...voir le coup de gueule d’un homme au dessus de tout soupçon à cet égard : https://www.youtube.com/watch?v=VWjL5RLls_E

          et là c’était en 2011....


        • Louve de France Louve de France 2 mai 16:00

          Un sursaut nationaliste pourrait nous sortir de ce bourbier mortifère, mais regardez les ces merdenchonistes ! 


          Que font-ils ces « Insoumis » très soumis ? 

          Ils iront tous voter comme un seul bonne pour l’ennemi juré de la France ! 

          MELENCHON ROULE POUR MACRON ! 

          • Louve de France Louve de France 2 mai 16:12

            Je voulais dire « Comme un seul homme » et mon satané correcteur a écrit comme un seul bonne !!!!!!


          • gégène 3 mai 11:36

            Mon correcteur subliminal avait déjà rectifié.
            Mais comment se fait-il que vous ayez souvent des problèmes avec votre « satané correcteur » ?
            Peut-être que, sur le fond comme sur la forme, vous vous exprimez un peu hâtivement ....


          • Venise Venise 3 mai 11:43

            @gégène
            Je crois qu’ils ont une vie propre....hi hi....


          • legrind legrind 2 mai 20:22

            Pas un chef d’oeuvre, Obertone a fait de trop de personnages des cas caricaturaux du « suicide français » et l’effondrement du système en 3 jours est peu crédible mais un vrai coup de poing dans la gueule, dont les médias se sont dépêchés de ne pas parler, on se demande pourquoi..


            • Louve de France Louve de France 2 mai 20:25

              @legrind


              Cachez ce seins que je ne saurais voir....

              Au nom du vivrensemblisme qui n’existe pas, on nous cache la vérité. 

            • Montdragon Montdragon 2 mai 20:40

              Le Camp des Saints : vérifié
              Soumission : en cours
              Guérilla : en cours

              Français, encore un effort pour devenir républicains (Sade, La Philosophie dans le Boudoir).


              • Louve de France Louve de France 2 mai 20:52

                @Montdragon


                 smiley Excellent. 

                Vous avez oublié un livre : 


                1984 : c’est maintenant ! 

              • Montdragon Montdragon 2 mai 20:57

                @Louve de France

                Et Najat et ses copines Touraine and co, qui préparent Le Meilleur des Mondes..
                merci pour votre commentaire si pneumatique^^.


              • Louve de France Louve de France 3 mai 01:23

                @Montdragon
                 


                Huxley, bien évidemment ! Je m’en veux de ne pas y avoir pensé ! N’oublions pas non plus Ray Bradbury, Fahrenheit 451, le degré auquel brûlent les livres...Et ça se passe maintenant ! Jamais un président n’aura autant détruit et brûlé notre culture. 

                Si Macron passe, ce sera terrible pour la France...je ne trouve pas mes mots....

              • Venise Venise 3 mai 11:45

                @Montdragon
                Vous etes dans le vrai, hélas....


              • jocelyne 25 juillet 19:02

                @Venise
                il est dans la fable


              • Hubu Hubu 3 mai 03:26

                Un livre très bien écrit qui démontre la déconnexion totale des politiques/médias du reste du peuple en la poussant à son paroxysme jusqu’à une implosion finale de la France.

                Les figures et autres chien de garde de la bienpensance et du politiquement correcte se font littéralement broyé par la violence du choc ce qui est le seule côté jouissif du livre.

                Lue juste avant « l’affaire Théo » et pendant toute cette histoire je ne pouvais m’empêcher de penser à ce livre avec les « Haltes aux violence policières » et à la manières très spéciale des journalistes de faire leur reportages ou les policiers sont les voyous et les voyous les pauvres petites victimes.

                Roman de fiction extraordinaire mais très déprimant et tellement peur que cela devienne réalité...

                Effectivement pas ce genre de chose que l’on parlera dans le monde merveilleux de la Pravda-sphère.

                -Dans le monde de la Pravda-sphère le« vivre ensembles » existe et est génial mais que pour les autres bien sur !!

                -Dans le monde de la Pravda-sphère « l’immigration est une chance pour la France » mais surtout pour le MEDEF et les grands patrons en faite.

                -Dans le monde de la Pravda-sphère les policiers sont très méchant et ceux qui les agressent sont gentils et des victimes de la méchante société.

                -Dans le monde de la Pravda-sphère les Terroristes deviennent des « Assaillant » ou des « Camion fous » ou des « incidents » « Putain de Camion !! »

                -Dans le monde de la Pravda-sphère si les maison et camps à Envahisseur brûle c’est la faute du méchant feux mais SURTOUT PAS de ceux qui foutent le feux non c’est le feux qui est raciste en faite.

                -Dans le monde de la Pravda-sphère sera qualifié de « polémique » ou « dérapage » ou encore « nauséabond » tout propos de correspondant pas à leur doxa.

                -Dans le monde de la Pravda-sphère les journalistes détiennent la « vérité vrai » et tout autre version relève du « complotisme » ou « conspirationnisme ».

                -Dans le monde de la Pravda-sphère l’échec de l’Europe est le manque d’Europe et tout autre opinion relève de la maladie mentale.

                Heureusement qu’ils sont là pour nous dire quoi panser à nous gogols que nous sommes !!

                Le ministre de la Vérité est pour bientôt.


                • Venise Venise 3 mai 11:49

                  Il existe déjà de fait. A quand l’incarcération pour pensée divergeante ? ça approche à grand pas...


                  • wald 3 mai 12:02

                    Qu’a t-on ici ? Quel que soit le niveau d’information de l’auteur sur qui est Obertone, un fait demeure, car on est en face d’une opération de retape pour un proto-nazi, néo-nazi ou toute autre appellation de ce genre. Je préfère penser à l’ignorance de l’auteur et de certains commentateurs. Morceaux choisis :


                    Un discours digne d’un Heydrich ou Mengele :

                    C’est pourtant vrai. Simple observation de l’évolution des espèces qui s’adaptent ou périssent. La vie n’est pas neutre : elle est très incisive. C’est grâce à cette mise à l’épreuve permanente que nous avons autant évolué. Nos ancêtres ont été soumis à une impitoyable sélection des forts et des intelligents. Sans cette compétition permanente, l’humanité n’en serait pas là

                    Pro apartheid, mais sans les couilles d’aller jusqu’au bout de sa pensée. 

                    Regardez donc ce pays exemplaire, qui a su triompher des insupportables colons : c’est écrit noir sur blanc dans tout bon manuel d’Histoire  : l’apartheid, c’était le IVième Reich, Mandela, c’est Paradise Island. Sur le papier, qui le contesterait ? Dans les faits, le pays s’est enterré dans une corruption à toutes les échelles administratives du pays, du moins ce qu’il en reste. Alors pourquoi c’était mieux après ? Parce que. Après ? Quoi, après ?... L’homme a marché sur la Lune, le progressiste a marché sur Soweto

                    misogyne et darwiniste.

                    la féminisation est une catastrophe pour la société (tertiarisation, réduction psychologique, infantilisation, société matriarcale, perte des bases sociales, détestation de la société). Je suis donc tout à fait subjectivement contre l’égalité des sexes. Puisque nous sommes fondamentalement différents. De manière générale, l’égalité est une arnaque absolue.

                    Menteur et calomniateur de bistrot.

                    Ajoutez à cela une bonne dose de rêve vendue aux jeunes (vous pourrez faire le métier que vous voulez, c’est-à-dire professeur de philosophie, chanteur ou mannequin) qui les pousse à se croiser les bras et les doigts en attendant indéfiniment l’instant t où tout leur tombe tout cuit… Bref, vous n’y êtes pour rien, si vous n’irez pas au travail, le travail finira bien par venir à vous. Confiance... Des centaines de milliers de Français gagnent leur vie sans travailler, grâce au travail de ceux qui ne gagnent souvent pas grand chose de plus, si ce n’est le prestige moral.


                    Quant à la véracité des citations, j’ai été voir « sur place » notamment sur Ring, où Obertone a dégueulé ad nauseam sa haine des bronzés, des femmes, des chômeurs, des pauvres et de tout ce qui est différent de son idéal de nazillon. 

                    • Venise Venise 3 mai 12:54

                      @wald
                      c’est grave ce que vous écrivez. Je suis allée sur le site de la maison d’édition qui est d’ailleurs très noire comme style mais je n’ai pas vu/lu rien de proto/néo-nazi ni d’ anti-féministe, ni aucune haine des pauvres et des chomeurs (il ne manquerait plus que ça !) dans son interview que j’ai d’ailleurs joint à l’article....de tels propos me choqueraient tout à fait. Mais je n’ai rien vu ni lu de quoi que se soit. ??????? Attention à la diffamation de l’auteur : vos accusations sont graves.


                    • wald 3 mai 13:12

                      @Venise


                      Mais ma chère, toutes ces citations ont été sur Ring à un moment ou un autre.
                      Quant au regroupement de la « pensée » obertonienne dans la même classification que le corpus idéologique nazi, je le maintiens. 

                    • wald 3 mai 13:16

                      « L’égalité, c’est la légitimation des turpitudes, la promotion de la convoitise, le culte des ratés et des envieux » (4). « L’égalité est le plus abject des principes moraux (on flatte avec démagogie l’envie des médiocres - comme les médiocres sont toujours très nombreux, ça fonctionne-). Pas une vie, pas une société ne s’est construite ni ne se construira sur l’égalité ». 


                       « C’est pourtant vrai. Simple observation de l’évolution des espèces qui s’adaptent ou périssent. La vie n’est pas neutre : elle est très incisive. C’est grâce à cette mise à l’épreuve permanente que nous avons autant évolué. Nos ancêtres ont été soumis à une impitoyable sélection des forts et des intelligents. Sans cette compétition permanente, l’humanité n’en serait pas là.
                      Je maintiens, c’est du même tonneau que ce qu’on écrivait sous le IIIe Reich

                    • Malatif Malatif 3 mai 14:59

                      @Venise
                      Bonjour
                      je crois qu’il est nécessaire que vous vous rendiez sur cette page
                      et que vous preniez connaissance des confessions d’un authentique Tenia Imposteur et véritable escroc de la solidarité sociale ( en faisant jouer ses relations familiales afin d’obtenir une pension indue d’AAH...)
                      .
                      Faux malade
                      Faux chômeur
                      .
                      Il se vante par ailleurs ici même d’avoir berné tout le monde (sous le pseudo Waldganger)
                      Son prétendu chômage n’est que la réussite de son escroquerie qui lui permet de continuer à vivre en célibataire inactif pathologique chez sa maman.à bientôt 45 ans
                      Une maman qu’il méprise pour les raisons exposées dans la page auteur indiquée plus haut...
                      ...
                      il fréquente les forum et les blog qui l’accueillent à seule fin d’y étaler sa suffisance fantasmatique.
                      Car il se prend aussi pour un phare de l’humanité !....ce qui le conduit à une détestation sans borne de ceux qui lui refusent un culte qu’il attend sans complexe.comme allant de soi.


                    • wald 3 mai 15:17

                      @Malatif

                      Dès qu’on critique l’x-droite, on retrouve ses défenseurs habituels, comme d’hab. Et avec uniquement de l’ad hominem à base de comptes bidons, faute d’arguments, comme d’hab. 

                    • Venise Venise 4 mai 13:55

                      @wald
                      Cela ne concerne que vous. Je ne pense pas que cela soit prudent de faire des affirmations pareilles quand on sait qu’on peut se faire condamner pour diffamation...C’est une sacrée insulte Wald sincèrement....En tout cas pour le moment, il n’y a RIEN de ce type sur le site RING...Dans le passé je ne sais pas, je l’ai découvert avec le livre que moi personnellement m’a beaucoup plu, ça vous tient en haleine jusqu’à la fin....On est dans la rubrique CULTURE pas politique.


                    • Venise Venise 4 mai 14:00

                      @Malatif
                      Eh bien ! Quelle histoire ! Mais s’il vous plait, on n’est pas là pour déballer le linge sale : on est dans la rubrique CULTURE d’AGORAVOX, on ne doit pas se donner des tartes à coups de poissons pas frais comme dans Asterix & Obelix.....


                    • wald 3 mai 12:22

                      Ce qui a de plus méprisable chez Obertone, c’est l’aspect minable et misérable de l’exposition de ses idées, qui est encore pire que leur ignominie. 


                      L’argument juridique ne tient pas. Certes, Obertone ne pourrait plus publier de telles caricatures, transposées sur ses propres groupes ciblés (femmes, chômeurs et immigrés), mais on a vu quand même des mouvements fascisants assumer bien plus franchement l’extrémisme de leurs idées et de leurs filiations. Un bon exemple en est l’Aube Dorée grecque et son drapeau, qui est parvenu à se protéger légalement via des sous-entendus pourtant plus qu’évidents. Mais ça, Obertone est encore moralement et physiquement trop lâche pour l’oser, même s’il ne risquait pas grand chose.

                      En plus d’être un extrémiste de la pire espèce, c’est un lâche, un minable, un sans-couilles. C’est un demi-sel qui aurait juste été bon pour écrire des lettres anonymes à la Gestapo. Les vrais Nazis avaient au moins pour eux de n’être pas des lâches, contrairement à l’autre charlot.

                      • Venise Venise 3 mai 12:59

                        Attention à ce que vous écrivez car c’est très diffamatoire pour l’écrivain. On peut écrire ce que l’on pense à condition de ne pas insulter les gens d’accusations aussi lourdes.


                        • covadonga*722 covadonga*722 3 mai 13:27

                          @Venise
                           yep vous discutez avec un parasite qui a avoué ici même avoir triché pour percevoir indûment l’AAH .

                           « n est ce pas Nicolas M..... ? »

                          Ce ténia mythomane est parfaitement identifié , toutes ses pseudos connaissances ne proviennent que d’un « doctus cum libro » vu que même pour satisfaire ses besoins hormonaux il dispose d’une allocation.
                          Ce super cerveau au Qi qu’il surestime s’interroge pour savoir s’il doit nommer son géniteur papa ou tonton.Bref sous le discours se dissimule un tel avatar« avorton » que l’on se prend a regretter que l’espèce humaine se pique d’empêcher la nature d’œuvrer . 

                        • wald 3 mai 13:46

                          @covadonga*722

                          Les néo-nazes sont de sortie à ce que je vois, dès qu’on aborde le sujet des filiations idéologiques, ils se sentent concernés. smiley smiley

                          Tu croyais quoi pauvre con, alors que j’ai été chômeur pendant 5 ans, un de ceux qu’Obertone ravalait au rang de sous-humanité, des paresseux et des bons à rien qu’il fallait humilier sans aucune retenue. Je vais t’expliquer un truc Asinus, les personnes englobées dans ce genre de discours l’acceptent rarement. Il fallait y penser avant de vous mettre à me cracher dessus sans raisons et en groupe. Ce genre d’idées ne passe pas auprès des concernés, ça t’étonne peut-être, mais c’est pas moi qui vais te dire de t’intéresser un peu plus au réel.

                          Et je vais même t’apprendre un truc, ces discours, que ce soit sur les Arabes, les peones ou les chômeurs, ne sont que de la fantasmagorie et la seule abjection révélée est celle de ceux qui l’es énoncent. Je peux te l’assurer, puisque tu sembles bien loin de la réalité sociale, c’est tout sauf la réalité.


                          Coco, et ça s’adresse aussi à l’auteur, j’ai lu à l’époque ce qu’il y avait dedans, pas la peine de tortiller du cul, je me rappelle du contenu et des illustrations, avec un chômeur au t-shirt dégueulasse avachi, la manette de console à la main et en train de bouffer de la pizza. Alors je ne vais pas perdre mon temps à vous expliquer que (en plus d’être odieux et diffamatoire), ça ne correspond pas à la réalité, vu que vous avez vos oeillères idéologiques.

                        • covadonga*722 covadonga*722 3 mai 14:01

                           excuses foireuses d’un individu chétif et malingre au propre comme au figuré un de ces avatars non viable que la nature aurait du nous épargner .Tu peu aligner les uns derrière les autres autant de mots que tu veux définitivement tu es un étron , un de ces ersatz dont l’existence n’a aucune justification.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès