• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > HADOPI : Désinformations en règle

HADOPI : Désinformations en règle

C’est votre feuilleton de l’été, la loi HADOPI faisait son retour devant les sénateurs ce mardi soir.

Alors même que le vote négatif de l’Assemblée et la censure successive des « sages » du Conseil Constitutionnel n’effraie plus notre cher Président, il convient (enfin) de faire la lumière sur le contenu intrinsèquement tronqué du projet de loi HADOPI.

  Allègrement repris (qui a dit copié/collé ?) par tous les médias, la nouvelle lubie du gouvernement vise, je cite, à « dissuader le téléchargement illicite »(1). C’est là qu’est toute l’astuce, mais surtout le trompe-l’oeil gobé de toutes pièces par la presse, qui se révèle peut-être tout aussi déconnectée des réalités que nos élus grisonnants. En effet, en lieu et place de sanctionner effectivement le téléchargement illégal, HADOPI s’attaque en réalité au peer-to-peer (généralement abrégé en P2P). Ce système informatique de partage de fichier a été créé à l’origine en 1999 par un étudiant américain de l’Université de Boston : Shawn Fanning. Préoccupé par la possibilité d’échanger rapidement via internet des fichiers avec ses camarades de promotion, il va mettre au point le logiciel Napster en juin. Ce dernier sera très rapidement détourné de son usage au profit d’un partage de musique sous forme de MP3s, un format plutôt léger qui allège les durées de transfert, au vu de la bande passante de l’époque.

  Petit à petit, la technologie aidant, le P2P se développe rapidement : alors que Napster est attaqué par les plus grandes majors, les clones du logiciel se multiplient et font évoluer le partage. Là où Napster centralise les données sur un serveur global auquel accèdent tous les internautes, ses successeurs comme Gnutella, Emule ou encore Kazaa transforment chaque ordinateur en simili-serveur, tant et si bien que ce sont tous les internautes possédant un même fichier qui le transfèrent simultanément. De nos jours les flux échangés sont sans commune mesure avec les volumes du début de cette décennie, mais le principe demeure dans l’esprit le même.

  Mais revenons-en à nos moutons, ce bref rappel historique n’était pas que pour la forme, il permet d’identifier ce que sanctionne réellement la loi HADOPI : le P2P, qui jamais ne saurait se cantonner au seul téléchargement illégal. Le P2P est en effet un moyen tout à fait légal de partager des données sur le web, c’est bien son utilisation détournée qui en fait un outil de piratage. Ainsi, sous prétexte d’un mésusage, le gouvernement français va assimiler l’utilisation d’un de ces logiciels à du vol pur et simple.

  Non, non, je ne fais pas preuve de démagogie, le P2P est de plus en plus utilisé à des fins tout à fait légales. Un exemple ? Blizzard (2) distribue désormais les nouveaux contenus et corrections (patchs) pour le célèbre World of Warcraft via les réseaux P2P. Mine de rien, cette mesure concerne pour ce seul titre plus de dix millions de joueurs sur la planète. Ca à l’air tout bête comme ça, mais j’imagine d’ici l’ô combien ubuesque situation du jeune gamer qui pourrait donc se retrouver devant un tribunal pour avoir eu le malheur d’acheter une version dématérialisée de son MMORPG favori, alors que dans le même temps le gouvernement jure à qui veut encore bien l’entendre que la loi HADOPI vise également à promouvoir « les plates-formes de téléchargement légal ».

  Cette contradiction est loin d’être la seule, et elle ne tient surtout pas compte de la réalité actuelle de l’offre disponible sur le marché. Certes, nous connaissons déjà tous la plate-forme de distribution iTunes Music Store lancée en 2003 par Apple, exemple type de réussite en matière de dématérialisation (qui n’est d’ailleurs quasiment jamais citée par ces mêmes médias qui condament sans vergogne les vilains internautes). Loin d’être exhaustif, iTunes fait néanmoins preuve d’un éclectisme certain en termes de choix, ce qui n’est absolument pas le cas des films ou des séries télévisées. Malgré la multiplication récente des sites consacrés à la VOD (Video On Demand), on ne peut qu’être profondément désolé de la pauvreté de l’offre proposée : des séries uniquement diffusées sur les chaînes hertziennes, et pire que tout, uniquement disponibles en version française... Une situation qui nous place loin, très loin des Etats-Unis, où toutes les grandes chaînes proposent via leur site internet un florilège incroyable de catch-up TV (3). même la très conservatrice FOX met en ligne chaque nouvel épisode de sa série phare The Simpsons seulement quelques jours après sa diffusion.

  On nous pousse bien timidement à changer de mode de consommation sans assurer le contenu nécessaire pour effectuer cette transition. En opérant de tels raccourcis et de méconnaissances techniques, le gouvernement prouve bien malgré lui son incapacité à ouvrir les yeux sur un aspect pratique de la modernité. En diabolisant l’internaute (et même internet (4)), il creuse et exacerbe également un fossé déjà constitué entre les générations. Le plus grave, c’est que ce discours malheureusement tronqué est intégré et unanimement repris par tous les grands médias, presse, télévision, mais aussi internet.

(1) Le texte original du projet de loi Olivennes est disponible à l’adresse suivante : http://www.laquadrature.net/files/projet-de-loi-olivennes-version-pre-conseil-etat.pdf

(2) Qui n’est autre que le premier éditeur de jeu vidéo au monde, excusez du peu.

(3) Au hasard : NBC, CBS, CNN...

(4) Confère le spot idéologiquement très partisant du Ministère de la Famille sur le contrôle parental.


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • linus20024 linus20024 9 juillet 2009 10:29

    Le feuilleton Hadopi commence à être franchement lassant....
    Et puis le comportement du Sénat qui vote la loi sans discuter ne fait pas vraiment honneur à la Démocratie.
    Je surfais sur le site « députés godillots » hier et j’ai pu mesurer le niveau d’intérêt que nos parlementaires portaient à leur travail.
    Ca en devient écoeurant.
    j’espère sincèrement qu’en 2012, on en reprendra pour 5 ans...


    • RilaX RilaX 9 juillet 2009 11:29

      A mon avis tu as du oublier un mot dans ta dernière phrase ...
      Enfin je l’espère sincèrement ^^’


    • linus20024 linus20024 9 juillet 2009 11:53

      Oups, on n’en reprendra pas pour 5 ans...


    • Krusty Krusty 9 juillet 2009 17:42

      Putain encore 3 ans...

      C’est bizarre, il n’y a aucun sarkofan pour défendre ce projet de loi ?
      Manque d’argument ou de conviction ???


    • ouallonsnous 9 juillet 2009 20:01

      «  j’espère sincèrement qu’en 2012, on en reprendra pour 5 ans... », et bien moi, vois tu linus20024, j’espére bien qu’on ne va pas attendre 2012 pour faire sauter cette « mafia » européîste et sarkozyste !


    • Canine Canine 9 juillet 2009 11:32

      Hadopi, c’est un peu comme Dallas, sauf que Sarkozy est moins grand que JR.


      • Gabriel Gabriel 9 juillet 2009 15:31

        Vous savez la différence entre un pirate du net et un con élu ? le pirate du net de temps en temps il se repose.


      • Lucrezia 9 juillet 2009 11:48

        Le P2P n’est illégal en soit !
        Ce qui est illégal est d’échanger des fichiers ayant un COpyRight (ou droits d’auteurs) ...
        De plus, le P2P est un logiciel tout ce qui légal, gratuit ou payant et est de plus en plus utilisé par des applications légales soit sur les réseaux PC soit sur les réseaux mobiles !

        La grande difficulté de la loi HADOPI va être d’exiger aux FAI d’apporter les preuves que non seulement vous faites du P2P, mais aussi que les fichiers échangés sont bien des fichiers CopyRighés ...Et ça ne va pas être de la « tarte » !



          • plancherDesVaches 9 juillet 2009 12:59

            Il est vrai que ça commence à être incroyable.

            Tout ça pour museler la contestation anti-gouvernementale sur le net.....

            Tout se passe comme si le Notre Président pensait que l’on croyait encore à son bonniment. Et bloquer le net fera finalement plus de dégat sur son « image » qu’autre chose.
            En plus de manipuler, il s’automanipule. Bientôt bon pour l’asile.

            Un commentaire d’un internaute là-dessus :« ils vont en avoir un paquet, de mails, à vérifier. Surtout ceux »enlarge your péniche".....


          • plancherDesVaches 9 juillet 2009 21:20

            Hahahaha... j’en peux plus...
            http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-39819861@7-37,0.html

            Les questions étaient :
            1) êtes-vous de l’ump ?
            2) si vous avez répondu oui à cette question, êtes-vous satisfait du Notre Président ?


          • Gül 9 juillet 2009 21:49

            De Bonobo 1 à Bonobo 2 (oul’iverse, je ne sais plus !),

            Il faut dire : du« Notre Président » maintenant ?

            Et beh ! On est pas sortis de l’auberge ! Santé ! : -))


          • plancherDesVaches 9 juillet 2009 21:52

            Toujours flatter l’égo, Gül.. toujours.

            Je t’expliquerai en tête à tête.


          • plancherDesVaches 9 juillet 2009 21:59

            Bien évidemment, face au Notre Président, je dois utiliser les mêmes armes.

            Je ne le ferais jamais avec des personnes que j’estime, bien sûr. Mais..... tu devais t’en douter.


          • Gül 9 juillet 2009 22:00

            Ho ! Mais tu te lances ! Bien vite d’ailleurs...

            Allons-y, flatte, flatte !!! :- ))


          • Gül 9 juillet 2009 22:08

            Nan ! Mais alors !

            Si tu causes en même temps que moi, on ne va pas s’en sortir !!!! : -))

            Tu me flattes l’ego ou pas finalement ? Parce que là j’avoue être un brin paumée...


          • plancherDesVaches 9 juillet 2009 22:29

            Je t’explique. Mais c’est parce que c’est toi et il ne faudra pas que ça sorte d’entre nous.

            Le Notre président que fait-il... ???
            Il fait comme tous les gens intéressés :
            Il flatte les « richesEt Puissants ». Soit, je fais comme lui, je lêche le cul. (t’inquiète, j’ai croisé un paquet de « RichesEtPuissants », et comme pour Madoff, ça marche. (je précise, moi, c’était pour leur demander d’éviter de m’enc..marchander, enfin... me prendre pour un gogogle)
            Mais...Les mecs bandent par les nanas comme toi ou pour le fric.
            Souvent, ils mélangent, d’ailleurs...
            Donc, tu fais comme Madoff, tu les roules, ces croyants obséssionnels du fric.

            La franced’enbas, que fait-il... ???
            Et bien il les manipule. Tout con :
            Tu les culpabilises : « c’est de votre faute si vous trouvez pas de boulot et je vous la jette votre médiocrité à la figure »
            Tu divises : " ouais, c’est de la faute des syndicats, des salariés, des CONsommateurs, des révolutionnaires, des ... j’en passe.

            Et voilà. C’est comme ça que ça marche.
            Ca donne envie de tuer, non ?


          • Le péripate Le péripate 9 juillet 2009 22:32

            Il faut d’urgence vous faire soigner. Le meurtre n’est pas accepté dans une société civilisée.


          • Gül 9 juillet 2009 22:36

            Au secours !!!

            Je ne suis ni riche ni puissante !!!

            Qu’on se le tienne pour dit ! Non mais !

             smiley

            C’était pas ce que je te demandais d’expliquer mon petit parquet d’amûûûr, ça je le sais depuis longtemps ! Mais c’est pas grave, tu m’as donné une occasion de répondre des bêtises et de me marrer un bon coup. Et ça ça n’a pas de prix ! ;- )


          • plancherDesVaches 9 juillet 2009 22:41

            Péripate : je ne vous répondrais que les altermondialistes n’ont plus QUE la violence pour se faire entendre.
            Ils sont la preuve vivante que vous avez tué la démocratie.


          • plancherDesVaches 9 juillet 2009 22:43

            Si j’ai pu t’apporter quoique ce soit, et surtout du bonheur, alors, j’en suis heureux, Gül.


          • Gül 9 juillet 2009 22:44

            Et « tac » !!!!


          • Gül 9 juillet 2009 22:49

            Heu... le « tac » c’était pour en rajouter à ton comm pour Péripate.

            T’es casse-pieds à la fin à toujours parler au-dessus de moi ! Tu veux pas aller en dessous, pour changer ! :- p


          • Gül 9 juillet 2009 22:59

            Décidément, mcm,

            J(ai beau faire, je vous croise toujours sur mon chemin !

            Serait-ce que nous ayions les mêmes centres d’intérêt ?


          • Mr Sparkle Mr Sparkle 9 juillet 2009 13:26

            C’est avec un tel entêtement que le doute n’est plus permis, le gouvernement travaille sur ce dossier comme pour d’autres au service d’un lobby qui ne veut pas voir son chiffre d’affaires diminuer, au risque de rater le coche.
            Napster et MP3.com furent rachetés dans le seul but d’être coulés en règle et d’empêcher le développement du téléchargement légal.

            Comme le disait si bien NOFX, « Dinosaurs will die ».


            • robin 9 juillet 2009 13:36

              Discussion qui oublie aussi comme trop souvent le vrai motif de l’HADOPI : MUSELER L’INTERNET en commençant à légaliser la multiplication de son flicage, LA PREUVE ?

              DESORMAIS L’INTERNAUTE QUI N’AURA MEME PAS TELECHARGE MAIS N’AURA PAS SECURISE SA LIAISON SE PRENDRA 1500 euros, CEUX QUI N’ONT PAS COMPRIS LE VRAI BUT REFLECHISSEZ....lol !


              • Dosadi 10 juillet 2009 10:07

                On peut toujours contester l’ordonnance pénale et attendre de voir leurs preuves.


              • jean 12 juillet 2009 20:35

                Oui Dosati, même faire confiance à la justice !!!! voire à la police (deux bavures en une semaines.....)


              • Nobody knows me Nobody knows me 9 juillet 2009 13:51

                Attendez, attendez, j’ai noté un truc ce matin ici, je vous le ressors, c’est énorme. Apparemment, le départ d’Albanel ne signera pas l’arrêt des conneries débitées en matière d’informatique :
                Voilà : "Je rappelle d’ailleurs que nous avons introduit dans la loi Hadopi 1 une disposition qui permet à la Haute autorité de labelliser des logiciels permettant de sécuriser l’accès à internet : un abonné muni d’un tel logiciel sera prémuni contre tout risque« 
                C’est pas trop fort ?? Un logiciel qui vous prémunit contre tout risque informatique.
                ==> Ca n’existe pas, ça n’existe pas
                ...

                Bêtisier : »Hier la sénatrice Mme Marie-Christine Blandin expliqua : « la non-négligence, c’est utiliser un certain logiciel, un certain type de pare-feu et d’antivirus. Demain, la négligence sera d’utiliser Linux ou tout logiciel libre autre que ceux d’une grande multinationale !  » Pour faire bonne mesure, Franck Riester, rapporteur à l’Assemblée nationale et Christine Albanel s’étaient en effet opposés à ce que ce logiciel de sécurisation soit impérativement gratuit et interopérable« 

                Traduction du  »certain logiciel, un certain type de pare-feu«  : C’est pour vos gueules, va falloir cracher la thune car on sait bien que les meilleurs pour l’interopérabilité, c’est Microsoft et Apple... Hummmm... (cf DRM, ...).

                Traduction bis du  »certain logiciel, un certain type de pare-feu" :OpenOffice comme pare-feu pour tout le monde... MDR


                • Nobody knows me Nobody knows me 9 juillet 2009 14:04

                  Petit complément à propos des 3 députés UMP ayant osé défier la voix du maître : Tardy, Vanneste, Suguenot, premières victimes de la Hadopi.

                  Source www.pcinpact.com :
                  Lionel Tardy vient de l’indiquer sur son blog  : il n’aura pas de temps de parole ce soir. Même couperet pour Christian Vanneste ou Alain Suguenot, tous des députés UMP qui ont eu le mérite, le courage ou le défaut de marquer leur opposition au projet de loi Hadopi.

                  « Sachant que l’examen en seconde lecture du projet de loi Création et Internet (Hadopi) reprenait aujourd’hui, je m’étais inscrit (par précaution) dès la semaine dernière auprès du groupe UMP pour intervenir lors de la DG (Discussion générale) de cet après-midi. N’ayant pas de nouvelle du groupe, je me suis rapproché du service de la séance en fin de matinée, qui m’a appris que ma demande n’avait pas été retenue par le groupe UMP, faute de temps de parole suffisant (20 minutes au total). Je me suis donc fait suspendre, sans avertissement, ... ma connexion au micro de la tribune de l’Assemblée. Un avant-goût de la loi Hadopi ? Cela préjuge mal des discussions à venir ... et j’espère que ma connexion sera rétablie sous peu pour que je puisse m’exprimer sur ce texte  ». Même constat sur le blog du député Vanneste.


                • Nobody knows me Nobody knows me 9 juillet 2009 16:05

                  Ben oui mais ils vont partir pour quel parti les pauvres ?? NC ? Modem ?
                  Ils auront jamais leur groupe parlementaire s’ils sont 3 pelés et un tondu...
                   smiley


                • Nobody knows me Nobody knows me 9 juillet 2009 16:08

                  Mince, j’avais mis un smiley pour montrer ma moquerie mais ils ne sont plus pris en compte.
                  Je vais dire « LOL » alors...


                • Mr Sparkle Mr Sparkle 9 juillet 2009 16:22

                  Et après ça on nous jure encore que les fameux « députés godillots » n’existent plus ma bonne dame, alors que l’on se rapproche dangereusement d’un système ultra-discipliné à l’anglaise où il est suicidaire de sortir du rang.
                  Pour une fois, ce sont les parlementaires américains qui daignent montrer l’exemple. Shame on us !


                  • herve33 9 juillet 2009 19:31

                    Inutile de dire que les artistes et milieux culturels, pourfendeurs d’Hadopi vont se mordre les doigts lorsque cette loi débile sera mise en application , le téléchargement illégal ou non permettait à la jeune génération d’avoir accès à des produits culturels certes peut-etre sans payer directement mais la culture plus elle circule , mieux elle se vend d’une manière ou d’une autre , bien des artistes n’existeraient même pas sans internet et le téléchargement illégal . 
                    Nul doute que si les méchants internautes ne téléchargent plus , ils ne seront certainement pas enclin à acheter en ligne , n’iront plus aux concerts , quand aux CD , on en parle même pas . 15 à 20E pour écouter un album pour un ou deux titres valables , ca fait cher le morceau .

                    Tout cela ressemble à la connerie des DRM , faute de pouvoir écouter de la musique sur des supports de leur choix , les consommateurs les ont boycotté , et les grandes firmes comme Sony avoue avoir fait une erreur marketing .

                    Hapodi c’est non seulement une erreur marketing , c’est le top de l’aveuglement des poliques face aux lobbies de tout poils .


                    • Dosadi 10 juillet 2009 10:11

                      En effet, après avoir suivi de près ce débat, j’ai décidé de ne jamais voter pour l’UMP (une raison parmi tant d’autres, mais celle-là remporte la première place) et de ne plus jamais verser un centime aux majors. Tant pis pour eux, tant pis pour les artistes qui sont à leur solde.


                    • chlegoff 9 juillet 2009 19:57

                      Que dire, que faire pour faire entendre raison aux parlementaires ? et si tout simplement une majorité de parlementaires suivait les directives du chef sans sourciller ! un peu comme dans les bandes organisées où prolifèrent quelques caïds. Le culte du chef, cela ne vous rappelle t-il rien ?


                      • Dosadi 10 juillet 2009 10:12

                        « Que dire, que faire pour faire entendre raison aux parlementaires ? »

                        Ne pas les réélire ?


                      • L'enfoiré L’enfoiré 9 juillet 2009 20:41

                        Et si vous retourniez au Minitel ?
                        Ce sera kitch, non ?
                        Ca ne pompe pas les MP3, ça le suce.
                        Mais c’est France Telecom qui serait aux commandes.


                        • plancherDesVaches 9 juillet 2009 21:30

                          Coucou L’enfoiré.

                          Ici, c’est aussi politique que commercial.... Star&ko.... ben c’est nous qui l’avons élu.... et on s’est bien fait baiser.
                          http://www.ecrans.fr/Tout-le-monde-a-interet-a,5762.html


                        • L'enfoiré L’enfoiré 9 juillet 2009 20:42

                          J’oubliais la justification :

                          « On nous dit que le monde entier nous envie le Minitel. Je ne sais pas s’il nous l’envie, messieurs, mais je peux en tout cas vous dire une chose avec certitude, c’est qu’il ne nous l’achète pas » Bruno Lussato, professeur à l’ENSAM (Arts et Métiers), 1988.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mr Sparkle

Mr Sparkle
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès