• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Humour et piété. Chanter Noël avec l’Ensemble Clément (...)

Humour et piété. Chanter Noël avec l’Ensemble Clément Janequin

Inéluctablement nous regardons vers l’hiver et ce que d’aucuns considèrent comme le point d’orgue de cette évanescence : les fêtes de fin d’année. Il vient de sortir ces derniers jours un premier disque consacré au thème de Noël intitulé « Au Sainct Nau » (Alpha) par l’Ensemble Clément Janequin dirigé par Dominique Visse. Qui dit Ensemble Clément Janequin dit Renaissance ; nous voici donc en présence d’un programme cherchant à restituer la diversité des musiques associées à cette fête au 16e siècle, tant dans sa version religieuse que profane, comme jadis « en se chaufant au bon feu de la souche de Noel es longues serées des cours jours d’hyver » (Barthélémy Aneau, 1559). 

Au 16e siècle, on chante des chansons spirituelles et profanes à la maison mais aussi pendant le service du jour de Noël. Cela ne perdurera pas longtemps puisque le siècle suivant verra les autorités diocésaines supprimer ce qu’elles peuvent afin d’« oster tout sujet de distraction durant le divin service » (Règlement du cardinal de Retz, 1620). Cependant, ce siècle renaissant voit à peu près tous les genres fleurir sur le thème de Noël. Le plus en vogue ne s’invente pas, c’est le genre du ”noël” - « chansons spirtiuelles faites en l’honneur de nostre seigneur » (Etienne Pasquier, 1596) - qui se chante en langue vernaculaire sur des poèmes de caractères populaires. Il garde le plus souvent la versification des chansons connues pour changer les paroles. Ce procédé parodique autrement appelé « contrafactum » est rempli d’exemples dans cet album. Ainsi, Dison Nau à pleine teste se chante sur  Il est jour, dist l’alouette de Claudin de Sermisy, ou bien Une jeune pucelle se chante sur l’air populaire Une jeune fillette. Des exemples plus grivois sont de la partie, comme ce contrafactum de Il estoit une fillette Qui vouloit sçavoir le jeu d’amours de Clément Janequin changé en Il estoit une fillette Que le filz de Dieu voulut aymer.

image

Les genres plus savants tels que le motet ou la messe polyphonique se retrouvent aussi dans ce programme. L’occasion est de mentionner un des plus beaux moments de ce disque, à savoir le méditatif O beata infantia de Loyset Pieton, caractéristique des années 1530 avec ses dissonances et son flux continu. Nous retrouvons aussi un Noe noe psallite de Jean Mouton qui a donné lieu à la messe-parodie Missa Noe noe de Jacques Arcadelt dont deux extraits sont présentés : le Kyrie et l’Agnus dei. 
Noël peut aussi se chanter sur un psaume huguenot. Un contrafactum sur un psaume de Claude Goudimel en atteste ainsi que le satirique L’on sonne une cloche chanté sur Harri bourriquet où le texte raille la forme et la manière de dire la messe. Pour terminer ce tour d’horizon, mentionnons les fantaisies instrumentales à l’orgue sur Une jeune fillette d’Eustache du Caurroy qui jalonnent joliment le disque. 

image

Le programme reflète bien la joie générale du « crier Noël » qui était en vogue à l’époque. C’est assurément un Ensemble Clément Janequin qui se bonifie avec l’âge. Il est assez remarquable de noter que ces 36 ans de carrière n’ont entaché en rien ni l’esprit ni la qualité des productions successives. Fort d’un ensemble de voix homogènes en compagnie du Trio Musica Humana, le résultat final est un disque jouissif qui mérite qu’on s’y attarde, ouvrant de belle façon la discographie de l’année consacrée au thème de la Nativité. Puisse cet album vous accompagner un peu différemment pendant ce temps de partage et de convivialité.

___________________________

Ensemble Clément Janequin
Au Sainct Nau

I. Claudin de Sermisy : Dison Nau à pleine teste 
(se chante sur “Il est jour, dist l’alouette”)

II. Claudin de Sermisy : Au bois de deuil
(se chante sur “Au joly boys”)

III. Guillaume Costeley : Allons gay bergiere

IV. Jean Mouton : Noe noe psallite noe

Ensemble Clément Janequin & Trio Musica Humana
Dominique Visse

2014 Alpha 198

http://youtu.be/Eu9pog2D3nw

_________Texte écrit d’après le livret d’Isabelle His___________

Ce disque peut être acheté ICI


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès