• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Identité avec ou sans liberté ?

Identité avec ou sans liberté ?

T.Erdogan, actuel Premier ministre turc, avait annoncé la couleur de son islam conquérant en 1997 alors qu’il était maire d’Istanbul : « Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats. »

Voilà une déclaration qui a le mérite d’être claire. Est-il si important de la cadrer dans son contexte ? Fondamentaliste ou pas, l’islam est conquérant, comme l’était le christianisme colonisateur et guerrier du début de l’ère chrétienne...jusqu’à nos jours, d’une manière à peine déguisée, en Irak et en Afghanistan.

A moyen terme l’islam s’impose, avec ses minarets et son concert nocturne de niqab et autres burqa... les charmes de l’orient « moderne »

La princesse Shéhérazade au secours de l’occident. Dans un conte des mille et une nuits palpitant et revisité, elle tiendra en haleine le sultan. Ainsi, nous les infidèles, les impies, les esclaves de demain, nous seront peut être épargnés, à condition de nous convertir !

L’ancien orient poétique et cruel, mais avec élégance, s’en est allé. Ses poètes, ses sages, ses philosophes et autres scientifiques. Nous connaitrons le sort d’Averroès, au mieux, l’exil. Mais pour quel horizon ?

A ciel ouvert, dans tous les pays du monde démocratique, et dans certains lieux dévolus à la prière, les discours enflammés et meurtriers ne sauraient nous apaiser. Les états européens, parmi les plus tolérants s’interrogent.

« Enquête sur les prêches haineux dans une prestigieuse mosquée de Londres »

31 Août 2008 par Annie Lessard, Marc Lebuis
Dans le cadre d’un reportage d’enquête, une journaliste a filmé des prêches fondés sur la version saoudienne extrémiste de l’islam à la mosquée Regent Park. On enseigne qu’il faut tuer les homosexuels, les adultères et les apostats, se tenir à l’écart des mécréants et les haïr, que les femmes doivent se couvrir complètement et vivre sous tutelle, que les Juifs et les chrétiens sont vils et malveillants, etc. Le reportage Dispatches : Undercover Mosque – The Return est disponible dans notre section video : Prêcher la haine à Regent Park, une prestigieuse mosquée de Londres.

Les médias nous informent, nous le voyons, nous l’entendons, nous le vivons...on ne veut pas le croire ? Un aspect de la faiblesse de la démocratie.

Pour nous occidentaux, le spirituel, dans son authenticité, est une affaire intime, secrète, discrète, une relation sensible personnelle entre un être humain et son Dieu. Les travestissements provocateurs nous indisposent...doublement.

Quand ça prend la forme collective d’un pays, ou continent, cela devient une dynamique de groupe puissante et s’insinue la manipulation politique qui peut atteindre tous les débordements de conquête, de destruction et d’asservissement.

A une époque à peine révolue,« Le grand Satan américain, contre le grand Satan iranien » tristes réminiscences médiévales...paranoïa, 1 partout, égalité.

Nous pourrions penser que l’explosion prosélyte du religieux fait contrepoids à la violence, la misère, la drogue, l’injustice sociale, rencontrée dans nos pays démocratiques. C’est une explication. Une espèce de pandémie vaincue par une autre pandémie. Une société délétère qui tente d’expulser un modèle pourri pour le remplacer par un autre tout aussi diabolique...bien entendu au nom de Dieu.

Au début de l’ère chrétienne des préceptes d’humanité et de justice s’inscrivaient déjà dans les consciences...le message oral se répandait, jusqu’à l’écriture, les traductions...et les premiers égarements amplifiés monstrueusement dans l’histoire et le temps. Cela avait bien commencé...dans son enseignement.

La philosophie du Christ consistait, en valeurs d’égalité entre les êtres humains, de liberté de l’individu, d’émancipation de la femme,de justice sociale, de séparation des pouvoirs temporels et spirituels, de non-violence, de pardon et d’amour du prochain. F. Lenoir, Christianisme et démocratie.

Vidés de leurs sens, en partie, par les responsables religieux, ces enseignements furent relayés dans le temps et l’histoire par les humanistes de la Renaissance (M. de Montaigne, Les Essais) et les philosophes des lumières,(J.J. Rousseau, le Contrat social, Voltaire, Candide). Ils constituent une base de notre système politique démocratique. La poussée et la modernisation des idées ont édifié la laïcité, les droits de l’homme et la liberté de conscience. Le christianisme de fond, hors dogme, a permis la création d’un fondement éthique. Il donne un cadre aux interactions humaines, c’est-à-dire aux relations politiques, économiques et sociales.

Dans la fameuse réponse aux pharisiens qui voulaient le piéger, « Rendez à césar ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu », Matthieu XXII,21,Jésus clarifie et valorise chaque option, temporelle et spirituelle. Plus autonome, l’humanité a dorénavant besoin d’un cadre éthique qui lui permet cette autogestion des relations sur la Terre. Une option qui s’apparente d’avantage au discours démocratique. Mais que signifie la démocratie chez certains protagonistes islamistes...l’occasion unique de répandre des valeurs antidémocratiques avec notre bénédiction.

Sur ce plan de la communication, l’énigme est manichéenne. Une laïcité qui se veut bienveillante, flexible, ouverte à la différence, contre un dogmatisme religieux rigide et intolérant.

Depuis toujours, toutes les religions entretiennent des rapports ambigus avec le pouvoir civil, cependant, le principe de laïcité inscrit dans la constitution constitue aujourd’hui un des fondements de la République française.

La démocratie est sans doute en péril, dans la mesure où elle ne sait plus mesurer jusqu’où elle peut accorder la liberté d’action à des hommes et à des systèmes aussi enclins à cultiver l’intolérance, la violence et la dictature.

Dans les milieux non autorisés, on prétend « Quand l’Islamisme passe , la liberté trépasse. » Dans les milieux autorisés on s’inquiète tout de même un peu.

Oui mais, le législateur de la république, derrière ses binocles nous dit, « Une acception large de la laïcité semble se faire jour, qui condamnerait toute atteinte à des valeurs jugées universelles...ah bon, ça change tout !...excusez moi.


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • kitamissa kitamissa 17 novembre 2009 10:29

    hé oui ....vous avez totalement raison .....

    ce qui avait été annoncé il y a des décennies, concernant l’envahissement de l’Islam radical au sein des pays Occidentaux avait été décrié par les bonne âmes bienveillantes sous prétexte de racisme et d’intolérence auprès des communautés censées venir nous aider sur le plan de la main d’oeuvre,et au nom de la diversité et du mélange des ethnies et du partage des cultures ...( tu parles Charles !....)

    des chances pour la France selon la gauche lorsqu’elle était au pouvoir,sans compter la vaste connerie du regroupement familial prônée par Chirac !

    on voit ce que ça donne ,et nos molles démocraties semblent enfin se réveiller ......ah tiens ....mais c’est vrai que les prêches dans les mosquées sont des appels à la conquête du monde Occidental et à son asservissement !.....

    les pays Scandinaves dans leur angélisme aveugle au nom de la liberté d’expression ont laissé le cancer se propager et commencent à s’en mordre les doigts !

    il serait bien temps en effet de se réveiller ,et vite,il y a le feu dans nos maisons démocraties !


    • LE CHAT LE CHAT 17 novembre 2009 11:21

      bien d’accord avec toi mon pote , il est grand temps de se reveiller avant d’avoir droit à ça !
      le débat sur l’identité nationale , même s’il sert avant tout à noyer le poisson , a le mérite
      de rappeler à certains que les français ont des valeurs à défendre et que tout n’est pas permis chez nous ! il a fallu des siècles pour nous libérer de la chappe de plomb des curés , ce n’est pas pour être emmerdés maintenant par les imams et les mollahs !
      pour ceux qui refusent notre état laïc , la porte est grande ouverte et les charters prêts à décoller !


    • abdelkader17 17 novembre 2009 14:36

      @Kitamissa
      C’est d’un comique,il ne faut vous donnez l’importance dont vous ne disposez pas,vos concitoyens sont confortablement assis devant leur petit écran pendant que tf1 vend du temps de cerveau disponible à des annonceurs,rien ne viendra troubler ce calme pas même votre petite croisade imaginaire.
      Les clowns dans votre genre me rappellent un certain kadhafi,la seule guerre dont ils seront capables au cours de leur pitoyable existence et la guerre verbale,jamais ils ne tireront un coup de feu contre leurs ennemis déclarés.
      Continuez donc à poursuivre vos rêves de guerre et de gloire fictive devant un bon soda made in USA ,c’est la seule activité dont vous semblez manifestement capable.


    • Shaytan666 Shaytan666 17 novembre 2009 15:03

      Tirez un coup, c’est pas l’envie qui me manque mais je vais quand même pas prendre trente ans et vingt ans de sûreté rien que pour le plaisir de tirer un coup  smiley


    • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 15:27


      @ Shaytan666

      Dans la mesure où la partenaire est heureuse et consentante, c’est tout à fait injustifié

      Heureux de votre passage oncle Sam


    • kitamissa kitamissa 17 novembre 2009 18:12

      Abdelkader ....

      la guerre et les coups de fusil ,j’ai eu ma part de 1960 à 1962 ,alors fermez là ! et vous même ? vous avez déjà tenu une arme,celle qui était le garant de votre vie ?


    • abdelkader17 17 novembre 2009 19:03

      @Kitamissa
      Dans les forces de répression coloniales en Algérie, quel beau titre de gloire !
      Je me sers de mon cerveau pas d’une arme à feu,la violence je là laisse aux êtres primaires qui pensent révolutionner le monde à base de conflit ethnique.
      Vous rendez compte un seul instant de votre degré de bêtise ?


    • abdelkader17 17 novembre 2009 19:20

      erratum:est la guerre verbale.


    • jack mandon jack mandon 2 janvier 2010 08:24

      Par jack mandon (xxx.xxx.xxx.252) 2 janvier 08:20

      Par jack mandon (xxx.xxx.xxx.252) 2 janvier 08:12

      @ Mohamed Pascal Hilout

      Monsieur, vos propos présentent l’avantage d’être sages.

      Pour faire court et simple, c’est un bon dosage de sensibilité, d’intelligence

      et d’humanité...tout ce que l’orient ancien porte dans son histoire profonde,

      tout ce qui prévalait sur terre avant que les religions judéo-chrétiennes et
       
      musulmanes dogmatisent les interdits sur l’amour humain.

      Les religions engendrent les névroses et psychoses par les peurs

      et interdits qu’elles véhiculent.

      L’HOMME est un curieux animal qui s’empêche d’aimer.


    • fouadraiden fouadraiden 17 novembre 2009 10:34



      Convertissez vous et on n"en parle plus.


      • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 11:02

        @ fouadraiden,

        Je vous en prie, après vous.


      • projetX projetX 17 novembre 2009 11:07

        @ fouad

        Tu peux te gratter.
        Fait ta valise, et tout se passera bien.


      • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 12:54

        @ Le chat

        Cest clair, net et sans détour.
        Je m’associe à vos propos que je souhaite majoritaires.
        J’affirme à mon tour sans restriction que vouloir convertir l’autre,
        relève au mieux de la névrose, au pire de la paranoïa.
        « Dans un corps sain, une âme saine »
        et le reste en choeur avec vous, à dégager...
        et, si possible, avec respect.


      • fouadraiden fouadraiden 17 novembre 2009 18:26


        compatriote projet x



        un de moins dix mille de plus alors à quoi bon ds ces conditions faire ses valises. 

        tu es fait, comme un rat !


      • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 10:42

        @ à moi

        « relegare », « legere » relier intelligemment...mélange de sens à tous les temps, dans tous les sens du sens.
        " La religion, débarrassée de la foi, est une chose aimable, presque jolie. Certains fruits sont meilleurs secs que frais : C’est le cas de la religion immature, encore verte, indigeste, redoutable pour le ventre et l’esprit.
        La religion est le soupir de la créature accablée par le malheur, l’âme d’un monde sans coeur, de même qu’elle est l’esprit d’une époque sans esprit. C’est l’opium du peuple."
        La morale de toutes les religions est à peu près la même : L’’histoire de tous les cultes est la même aussi. Les hommes dans tous les temps, ont fait de la religion un instrument d’ambition et d’injustice.
        Il faut avoir une religion, et ne pas croire aux prêtres ; comme il faut avoir du régime, et ne pas croire aux médecins.
        L’avenir appartient à l’église qui aura les portes plus larges.
        K. Marx, Grimm, G. Moore, Voltaire, A. Kaar...et moi


        • armand armand 17 novembre 2009 12:52

          L’auteur :

           

          Merci de ces réflexions fort intéressantes.

          Juste un détail : vous nommez un A. Kaar. Ne s’agirait-il pas d’Alphonse Karr, le polémiste, romancier, homoriste et ’honnête homme’ injustement oublié du XIXe siècle ?


        • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 13:00

          @ Armand

          Pour Alphonse Kaar, vous avez sans doute raison.
          Tout le monde est assujetti à l’oubli...hélas.
          A ce propos la démocratie est un peu amnésique.
          Ce n’est pas là son moindre défaut.

          Merci Armand


        • Krokodilo Krokodilo 17 novembre 2009 11:00

          "Vidés de leurs sens, en partie, par les responsables religieux, ces enseignements furent relayés dans le temps et l’histoire par les humanistes de la Renaissance"
          En somme, les laïcs ont rappelé la hiérarchie catholique à sa propre morale...

          Quant aux pays arabes, la plupart ont effectivement un problème de confusion du temporel et du religieux, qu’ils devront séparer, ou trouver une voie médiane, une sorte de démocratie religieuse ; divers intellectuels arabes en parlent, mais avec une presse censurée, et des présidents à vie...


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 novembre 2009 11:11

            A bas toutes les religions , élucubrations divagations , sornettes , balivernes , fariboles ,

            Vive la blanquette de veau .


            • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 11:24

              @ hello capitaine !

              Mille sabords ! vous avez le coeur dans l’estomac...et pourtant le coeur sur la main,
              en somme une espèce de chimère sortie tout droit des élucubrations d’Hergè

              Merci mon ami


            • LE CHAT LE CHAT 17 novembre 2009 11:24

              @haddock

              j’aime quand même les religieuses , le st Honoré , les pêts de none , les sacristains et bien sur la trappiste !  smiley


            • 5A3N5D 17 novembre 2009 11:37

              Attention les religieuses : uniquement dans un service à thé !


            • armand armand 17 novembre 2009 12:27

              sans oublier, pour son en-cas, un pâté de foi et un Hot-Dogme...


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 novembre 2009 12:59

              y en a ils ont le saint-esprit  smiley


            • LE CHAT LE CHAT 17 novembre 2009 13:12

              à la tienne , captain’  smiley


            • jack mandon jack mandon 2 janvier 2010 08:25

              Par jack mandon (xxx.xxx.xxx.252) 2 janvier 08:20

              Par jack mandon (xxx.xxx.xxx.252) 2 janvier 08:12

              @ Mohamed Pascal Hilout

              Monsieur, vos propos présentent l’avantage d’être sages.

              Pour faire court et simple, c’est un bon dosage de sensibilité, d’intelligence

              et d’humanité...tout ce que l’orient ancien porte dans son histoire profonde,

              tout ce qui prévalait sur terre avant que les religions judéo-chrétiennes et
               
              musulmanes dogmatisent les interdits sur l’amour humain.

              Les religions engendrent les névroses et psychoses par les peurs

              et interdits qu’elles véhiculent.

              L’HOMME est un curieux animal qui s’empêche d’aimer.


            • foufouille foufouille 17 novembre 2009 11:24

              ils ont pas encore un ministre homo pedophile .........


            • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 11:37

              @ YUPLABOUM

              C’est une évidence, cependant, jusqu’à hier le laxisme démocratique inventait
              des relations abstraites, la où la réalité crie autre chose. Hypocrisie politique.
              Il faut respecter la différence, mais on n’est pas obligé de partager le quotidien avec elle.
              Je connais un couple de techniciens Suisses qui ont passé une partie de leur vie active
              en Turquie, dans un cadre protégé, en un mot, en un seul, parqués.
              La femme dans Istamboul sortait voilée. Tout cela ne semblait pas les affecter.
              Un écrivain peut passer sa vie en prison...à condition d’avoir de quoi écrire.
              C’est Paul Léautaud qui prétendait cela...il était singulier, mais génial !


            • DESPERADO 17 novembre 2009 13:54

              Foufouille, non pas encore.
              MAis si ils se dévelopent comme il faut, ils pourront prétendre a avoir leur Polanski ou leur fredo.
              Vive la republique laique des pédophiles.


            • foufouille foufouille 17 novembre 2009 13:56

              @ yupla
              comme les autres a cette epoque
              la plus jeune en russie a accoucher a 5a
              par contre la mitte, il aime enfiler les gosses pas les gamines


            • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 11:17

              @ Krokodilo

              Votre discours est limpide, merci.
              Les paroxysmes, la peur viscérale qui maintient l’homme dans les ténèbres.
              Il traverse la vie en projetant son angoisse sur tout ce qui bouge.
              Programmé entre des gardes-fous de citadelle, dans la confusion de Babel.


              • Voris 17 novembre 2009 11:22

                Je ne vois pas où est le problème (cyniquement) : chaque pays peut avoir sa conception de la « laïcité positive ».


                • foufouille foufouille 17 novembre 2009 11:27

                  seule la france a le droit d’entretenir ses eglises « laics »


                • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 12:01

                  @ Voris

                  La laïcité se veut bien positive, mais se peut elle positive ?

                  Merci


                • Gazi BORAT 17 novembre 2009 11:31

                  @ L’auteur

                  Un peu rebattu, non ?

                  La citation d’un poême nationaliste de Ziya Gökalp, datant du début du XX° siècle et relatant le « roman national » turc en évoquant l’Empire ottoman comme Nicolas Sarkozy ferait vibrer ses fans à propos de Chartres ou des aspects lumineux de la colonisation... tout ceci pour le Nième article proposé sur VAV sut la thématique huntingtonienne..

                  Passé cette citation, un meli melo des lieux communs sur l’islam fondamentaliste..

                  Absolument pas un article de presse, même pas un exposé..

                  gAZi bORAt


                  • Gazi BORAT 17 novembre 2009 11:42

                    Sur Ziya Gôkalp, qui ouvre l’article, ce qu’en dit l’encyclopédie :

                    « Nommé en 1912 à la chaire de sociologie de l’université d’Istanbul, Gökalp adhéra aux idées du pantouranisme.

                    Il croyait qu’un gouvernement ottoman fort et juste prendrait la direction du mouvement, pour unir les peuples turcs, de l’Europe de l’Est à la Chine.

                    Plus tard, cependant, il abandonna cette vision panturque et limita ses espoirs de transformation aux Turcs de l’Empire ottoman, s’intéressant surtout à la modernisation et à l’occidentalisation de la nation turque.

                    Au lendemain de l’armistice de 1918, Gökalp fut exilé à l’île de Malte avec un certain nombre de dirigeants politiques turcs. Libéré après la victoire nationaliste (1922), il s’installa à Ankara où il travailla pour le ministère de l’Éducation »

                    ..et que l’auteur, visiblement, n’a pas lu..

                    Il y aurait mieux, non ? ... pour agiter l’épouvantail oriental et son cimeterre conquérant..

                    gAZi bORat


                    • jack mandon jack mandon 2 janvier 2010 08:26

                      Par jack mandon (xxx.xxx.xxx.252) 2 janvier 08:12

                      @ Mohamed Pascal Hilout

                      Monsieur, vos propos présentent l’avantage d’être sages.

                      Pour faire court et simple, c’est un bon dosage de sensibilité, d’intelligence

                      et d’humanité...tout ce que l’orient ancien porte dans son histoire profonde,

                      tout ce qui prévalait sur terre avant que les religions judéo-chrétiennes et
                       
                      musulmanes dogmatisent les interdits sur l’amour humain.

                      Les religions engendrent les névroses et psychoses par les peurs

                      et interdits qu’elles véhiculent.

                      L’HOMME est un curieux animal qui s’empêche d’aimer.


                    • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 11:48

                      @ Gazi

                      Vous c’est Gazi, moi c’est Jack !
                      Dans les mots et les maux, il n’y a rien à jeter.
                      Je récupère et prépare un minestrone.
                      A chacun sa soupe, ça ne vous dit vraiment rien ?
                      Si les vrais journalistes avaient seuls le droit de dire...
                      qu’il ferait bon vivre dans un monde désormais silencieux.


                      • jack mandon jack mandon 17 novembre 2009 12:07

                        @ Gazi

                        L’important, pour moi, c’est d’apprendre...librement.
                        Merci pour ce moment d’histoire.


                      • armand armand 17 novembre 2009 12:47

                        Merci, Gazi, pour ce rappel...

                        Intéressant de noter que pour les « Jeunes-Turcs », la laïcité faisait néanmoins de la religion un facteur de nationalité. Même de nos jours moult kémalistes ne conçoivent pas qu’un « vrai » Turc ne soit musulman sunnite. Même quand ils s’opposent à toute manifestation extérieure genre foulard.
                        Concernant les effets de manche d’Erdogan, il en est coutumier. Il est l’équivalent turc d’un tempérament marseillais en France et ne résume pas la gamme de sensibilités qui se reflètent dans l’actuel AKP.

                        Quant aux appels de Sarko en faveur de l’identité, j’aimerais en rire.
                        Quand j’entends le Magyar imposer l’écoute de l’hymne allemand, dont les notes n’ont pas varié depuis l’époque wilhelmienne, lors de la célébration du 11 novembre, et dans l’indifférence la plus totale, je crois cauchemarder..

                        Chartres ? Mais Sarko est aux antipodes de toute la sensibilité chrétienne d’un Péguy ou d’un Barrès. Son catholicisme de double-divorcé est un produit qui ne résiste pas à l’examen. Mais nous sommes à l’époque du marchandising à outrance - la personnalité la plus appréciée des Français, Rama Yade, se distingue par des déclarations fracassantes, aussitôt retirées ou vidées de substance sur ordre de son chef, et sa dernière manifestation d’indépendance consiste en fait à défendre les millionnaires à crampons des noirs desseins du fisc. Et ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts et qui vilipendent les golden boys appaludissent à tout rompre ! Cherchez la logique...
                        Mais revenons à l’identité : la même Rama Yade, sans soulever la moindre interrogation, disait ne pas savoir choisir entre son pays natal et la France si jamais il y avait conflit. Quant à la bayadère mauresque du Grand Signore de l’Elysée, elle aussi témoigne de son accord avec le fonds chrétien de la France - faire un gosse toute seule et lui donner un prénom des plus français ! Et on l’a imposée comme mairesse absentéiste au Faubourg Sait-Germain si légitimiste en d’autres temps...

                        Si l’on applique tous les critères jadis en vogue chez les nationaux, Sarko incarne à lui seul une véritable caricature de l’anti-France. Faut-il que la droite nationale en soit arrivée à un tel degré de décrépitude pour se laisser posséder de la sorte.
                        Ce vieux gredin de Cohn-Bendit a vu juste : loin d’incarner la France éternelle, Sarko est un pur produit de mai ’68.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès