• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Il y a du bon dans la variété

Il y a du bon dans la variété

Il ne faut pas dédaigner la variété. La « variétoche » compte aussi à son actif des perles rares et immortelles. Combien de ces rengaines bien de chez nous nous ont ému ? La playliste qui suit contient des chansons de variété française mais de bonne facture, qui ont traversé le temps et s’écoutent toujours très bien.

Parmi les recettes qui marchent le mieux, il y a la nostalgie :
 
Michel Delpech : "Chez Laurette"
 
Sylvie Vartan : "La Martiza"
 
Dick Rivers : "Nice baie des anges"
 
On trouve aussi des chansons qui reprennent les mêmes thèmes :
 
- Comme ces amants que sépare un trop grand nombre d’années :
 
Dalida "Il venait d’avoir 18 ans"
 
Serge Reggiani : "Il suffirait de presque rien"
 
- Comme ce petit coin de nature vaincu par l’urbanisation :
 
Jacques Dutronc : "Le petit jardin"
 
Nino Ferrer : "La maison près de la fontaine"
 
On trouve des chansons qui se répondent comme en écho malgré le fossé des générations :
 
Bourvil "Ballade irlandaise" (un oranger)
 
Renaud "Ballade irlandaise" (un oranger) : Renaud a composé une suite sur un autre air.
 
Et des reprises qui ont autant de charme que l’original :
 
Mireille et Jean Sablon : "Puisque vous partez en voyage"
 
Françoise Hardy et Jacques Dutronc, la même chanson, ici en version vidéo (faut vivre avec son temps !
 
 
 
Nos chansons, "chez nous", fleurent bon la France :
 
Du Nord : Pierre Bachelet : "Les corons"
 
Au Sud : Nino Ferrer "Le sud"
 
Ah ! La famille ! On la maudit, on l’aime, on la regrette...Et surtout on la met en chansons !
 
Le père :
 
Daniel Guichard "Mon vieux" qui faisait pleurer même Jean Gabin.
 
Michel Sardou "Il était là"
 
La mère :
 
Nicoletta : "Mamy blue"
 
Charles Aznavour : "La Mamma"
 
La soeur :
 
Hugues Auffray : "Céline"
 
La fille :
 
Claude Nougaro :"Cécile"
 
Toute la famille réunie :
 
Michel Jonasz : "Les vacances au bord de la mer"
 
Bien sûr, il y a Maxime Leforestier, qui a chanté "Mon frère" (que je n’ai jamais eu...). Mais écoutez l’histoire du petit Gérard et de son frère : "Les matins d’hiver".
 
Mais tout ceci est un peu triste, terminons cette playliste par un assortiment de bonnes chansons de variété plus engagées :
 
Adamo : "Inch’ Allah"
 
Eddy Mitchell : "Il ne rentre pas ce soir"
 
Gilbert Bécaud "L’indien"
 
Pierre Perret :"Lilly"
 
J’ai souhaité conclure par ce coup de coeur personnel, "Le patineur" de Julien Clerc dont la beauté étrange m’a toujours séduit. La chanson débute par cette phrase bien curieuse : "Dans une ville où je passais / Bien au nord du mois de juillet".
 
Et pour finir vraiment cette fois, comme c’est l’été, ce très frais "Prends ta guitare chante avec moi" de Michel Fugain.
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Pyrathome pyralene 14 août 2009 11:08

    Et pourquoi pas Michel Legrand ,pendant qu’on y est ?................allez je plussâtes !! mais vous auriez oubliez Léo Ferré que ça ne m’étonnerai pas !....


    • Paul Cosquer 14 août 2009 11:14

      Non, Ferré, Brassens, Brel et plein d’autres sont dans la catégorie Chanson française avec majuscule.

      Pour Legrand, demandez à Morice, c’est un fan.


    • Pyrathome pyralene 14 août 2009 11:20

      Cétait pour la rigolade....ça fait plaisir de voir Brel,Brassens,Ferré... pas dans la variété !



    • Pyrathome pyralene 14 août 2009 12:04

      ...qu’on ne sait jamais !!...


    • Paul Cosquer 14 août 2009 12:10

      Jamais  ? N’avoue jamais  !

      Qui connaît Guy Mardel ?


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 août 2009 11:19

       Charles Trenet


      Longtemps, longtemps, longtemps

      Après que les poètes ont disparu

      Leurs chansons courent encore dans les rues

      La foule les chante un peu distraite

      En ignorant le nom de l’auteur

      Sans savoir pour qui battait leur cœur

      Parfois on change un mot, une phrase

      Et quand on est à court d’idées

      On fait la la la la la la

      La la la la la la

      Longtemps, longtemps, longtemps

      Après que les poètes ont disparu

      Leurs chansons courent encore dans les rues

      Un jour, peut-être, bien après moi

      Un jour on chantera

      Cet air pour bercer un chagrin

      Ou quelque heureux destin

      Fera-t-il vivre un vieux mendiant

      Ou dormir un enfant

      Ou, quelque part au bord de l’eau


      Au printemps tournera-t-il sur un phono

      Longtemps, longtemps, longtemps

      Après que les poètes ont disparu

      Leur âme légère court encore dans les rues

      Leur âme légère, c’est leurs chansons

      Qui rendent gais, qui rendent tristes

      Filles et garçons

      Bourgeois, artistes

      Ou vagabonds.

      Longtemps, longtemps, longtemps

      • Pyrathome pyralene 14 août 2009 11:23

        Pascal Navrant,Charles Trenet ( pas trop clean pendant 39/45).....Captain ,votre cargo,il est à voile ou à vapeur ?....



      • norbert gabriel norbert gabriel 14 août 2009 16:25

        «  » ( pas trop clean pendant 39/45)....«  »

        ne médisez pas trop de Trénet, et surtout des infos parfois sommaires qui traînent en déformant la vérité. Au début de la guerre, on lui cherche des histoires en le supposant juif, Netter, anagramme de Trénet, ensuite on accuse Douce France d’être une chanson patriotique, et à la fin de la guerre, on la dira pétainiste ! 
        En 1942, il compose « la poule zazoue » qui est un beau pied de nez à l’occupant, et quand il est « invité » à chanter pour les allemands, il met tant dans de mauvaise « organisation » dans son activité professionnelle qu’il fait foirer plusieurs concerts, et on ne l’invitera plus.
        Qu’il n’est pas été un grand résistant, c’est sûr, mais ça n’en fait pour autant un collabo actif, ou passif. Et il n’a jamais renoncé à cette musique de « nègres dégénérés » qu’était le swing, y compris entre 40 et 45.
        Parmi les procès, il y a eu des excès assez regrettables, Piaf aussi a chanté en Allemagne pour les prisonniers français, et sa sécrétaire en profitait pour faire passer des vrais-faux papiers pour les évasions, cependant, on l’ a accusée de chanter pour l’ennemi.. mais ceci est une autre histoire..


      • LE CHAT LE CHAT 14 août 2009 11:24

        je suis pas fan de variété , mais j’ai bien aimé aller voir il y deux ans michel delpech voir passer les oies sauvages et l’an passé Emile et les images nous faire capitaine abandonné !
        cet année à Fos , on aura comme spectacle du 15 août des clones d’Abba


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 août 2009 11:26

          variété , avariété , qu’ est-ce que ça peut foutre ....la beauté d’ une chanson est à l’ intérieur d’ elle , pas dans sa qualifiquation ...


          • Pyrathome pyralene 14 août 2009 11:32

            J’ai un Mickey Mouse,
            Un gourdin dans sa housse,
            Et quand tu l’secousse
            Y mousse.

            J’ai un Mickey Mouse
            De quatre pieds six pouces
            Qui fiche aux blondes, aux rousses,
            La frousse...............foutre !!


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 août 2009 11:29

            t’ as cherché ce qu’ elle faisait en l’ an quarante ta grand-mère du côté de ta tante gronâne ?

            t’ as pas avalé des feuilles mortes à la pelle , t’ as mangé du foin à la place ...


            • Pyrathome pyralene 14 août 2009 11:33

              vous faites dans la variété avariée....


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 août 2009 11:46

              t’ as mal lu , c ’est couché dans le foin , pas manger du foin ...la chanson .

              On voit le résultat ... le foin ça rend neu-neu...


              • LE CHAT LE CHAT 14 août 2009 11:52

                surtout si on le fume , t’as qu’à voir doc Gyneco !


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 août 2009 12:01

                le doc a dû avoir un accouchement difficile un peu comme pyralène le cerveau est sorti en dernier , mutilé ...



                • Surya Surya 14 août 2009 12:07

                  Pour Fugain, ah, le Big Bazar, c’était bien ça ! J’aime beaucoup « Prends ta guitare » mais je préfère encore plus « Fais comme l’oiseau ».
                  Sardou, je dois avouer que je n’ai jamais été une fan de sa musique, mais quelle voix ! Voilà des gens qui savent vraiment chanter.
                  Et qu’est ce qu’elle est belle, cette chanson d’Adamo ! Je ne la connaissais pas. Magnifique !


                  • norbert gabriel norbert gabriel 14 août 2009 16:13

                    Si vous évoquez « Inch’Allah » c’est un des moments les plus forts dans mes souvenirs de radio et télé. Adamo à cette époque, 1966-67 était connu pour de jolies chansons, comme Tombe la neige, en particulier, et quand il a créé Inch’Allah, dans une émission de télé, c’était inattendu, impressionnant, ça dégageait une intensité émotionnelle incroyable.
                    C’est une chanson qui lui a apporté aussi pas mal de « soucis ».. . Parlez des juifs et d’Allah dans une chanson n’a pas été bien perçu partout.
                    il a quelques mois, ou années disons, ces dernières années, il l’a enregistrée en duo avec Maurane, à Jérusalem, dans un tempo un peu plus lent, plus solennel... C’est un beau duo, mais loin de la ferveur vibrante de la première version, (où c’est moi qui fantasme mes souvenirs en les sublimant ?)


                  • norbert gabriel norbert gabriel 14 août 2009 16:28

                    la version que j’ai entendue en 1966, en direct télé, était plus vibrante, plus intense que cette version studio, plus sobre aussi... plus brute d’émotion.


                  • Surya Surya 14 août 2009 17:39

                    Déjà que la version studio qu’on entend ici est émotionnellement très forte, j’imagine ce que ça doit être, si la version que vous avez entendue l’était plus encore...


                  • norbert gabriel norbert gabriel 14 août 2009 19:09

                    oui, je crois que dans le contexte, 1966, il y avait la tension et la guerre d’une part, et d’autre part, pour Adamo le pari d« un jeune chanteur de variété » qui osait casser son image, il ne faut pas oublier que c’était la pleine période yé-yé, pas tellement concernée par les grands sujets de société ;
                    depuis cette époque, j’ai beaucoup de respect pour ce type, qui est aussi poli et gentil dans la vie qu’on le voit à la scène.


                  • Surya Surya 14 août 2009 19:44

                    Je ne connais quasiment pas Adamo, mais je vais m’intéresser plus à lui et à ses chansons. merci d’en parler avec autant de passion.


                  • norbert gabriel norbert gabriel 14 août 2009 20:17

                    pour la chanson, et la passion, voici un lien qui pourrait vous intéresser

                    ledoigtdansloeil.com

                    totalement autonome et libre, sans pub ni « relai de com’ » des attachés de presse.


                  • Surya Surya 14 août 2009 20:40

                    Merci pour ce lien, je suis en train de le regarder en ce moment même. Votre article , dans la rubrique « chronique », « Brassens autour du monde » signé de votre nom (à moins que quelqu’un d’autre ait le même nom que vous) est très intéressant.

                    Mon rêve, ce serait de voir sur une immense scène, un orchestre gigantesque avec des musiciens d’absolument toutes les musiques du monde, jouant tous ensemble en parfaite harmonie... Un jour peut être...


                  • norbert gabriel norbert gabriel 14 août 2009 23:23

                    un des buts de cette revue est de mettre en avant des artistes peu médiatisés, bien que très créatifs, et parfois humainement passionnants. Comme Yves Duteil, et Eric Guilleton ; qui par des chemins très détournés, mais liés à la chanson ont été les promoteurs_initiateurs d’écoles dans deux pays d’Extrème Orient. Au départ, ce sont des rencontres et des échanges musicaux,puis des liens qui se créent, puis des projets qui se concrétisent... Grâce à un mec qui part chanter avec sa guitare dans des pays et des régions très peu francophones. L’odyssée de Guilleton, commencée avec Pierre Barouh il y a 20 ans, c’est presque Tintin et sa guitare dans la jungle cambodgienne.. J’aime bien ce genre d’histoire, toujours sur fond de chanson...
                    Et celle de Favreau est dans cette lignée... Et musicalement, il y a des rencontres vraiment étonnantes. Il y a aura une suite dans les numéros à venir, et sans doute un article pour Avox sur ces chanteurs globe trotters qui vont chanter, en français dans des bleds pas possibles de l’Amérique profonde ou dans la jungle cambodgienne..


                  • Surya Surya 15 août 2009 15:49

                    Belle et très intéressante initiative en effet. J’ai mis le lien dans la rubrique « Mes liens préférés » de mon blog, et j’irai y faire un tour régulièrement.


                  • Paul Cosquer 15 août 2009 16:23

                    Eric Guilleton, je ’ai rencontré à Paris il y a quelques années ainsi que Mathias Vincenot dont il met les poèmes en musique avec talent.


                  • Paul Cosquer 14 août 2009 12:08

                    Nostalgie, charme et sourire : place aux chansons 2 (zapping de l’INA)


                    • Annie 14 août 2009 12:26

                      C’est ce qui fait tout le charme d’une radio comme Nostalgie.
                      J’aimerai quand même rappeler qu’à chaque fois que les plus grands sont mentionnés, Brassens, Brel, Ferré on a tendance à oublier Barbara, qui elle aussi a eu un succès populaire avec une chanson qui ne l’était pas moins, mais toujours magnifique à écouter, et à réécouter : l’aigle noir. http://www.dailymotion.com/relevance/search/barbara+aigle+noir/video/xged6_barbara-laigle-noir_music


                      • Paul Cosquer 14 août 2009 12:31

                        D’aucuns portaient l’aigle sur le dos.


                      • Jean-paul 14 août 2009 12:51

                        Claude francois : Comme d’habitude
                        qui a donne My way de Sinatra


                        • LE CHAT LE CHAT 14 août 2009 13:40

                          pour compléter ta playlist  : il était une fois , j’ai encore rêvé d’elle
                           et C jérome kiss me

                          va falloir faire un Nostalgivox si ça continue ......


                          • Paul Cosquer 14 août 2009 13:47

                            Tout cela me donne l’idée d’une suite à s’élever dans les airs ...
                            Une suite qui sera superbe grâce à ce que j’ai trouvé...


                          • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 août 2009 13:54

                            Paul, tu devrais prendre du repos,
                            On ne pas passer l’été à télécharger la daube flash playlist

                            Au lieu de chercher le bon dans la variété
                            allons en quête de la variété dans le bon

                            P Hammil, Opeth, IQ, Debussy, Joy Division, Magazine.........

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès