• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Inside Llewyn Davis

Inside Llewyn Davis

Réalisation : Ethan & Joel Coen
U.S.A, 2013
 
Avec : Oscar Isaac, Carey Mulligan, Justin Timberlake, John Goodman, F. Murray Abraham...

Inside Llewyn Davis est le titre d'un disque enregistré par un chanteur folk qui tente de percer dans le New York du tout début des années 1960. Seulement l'essentiel des copies moisit dans des cartons poussiéreux stockés dans le bureau de son imprésario...
La vie n'est pas drôle pour cet artiste certes talentueux -mais l'est-il suffisamment ?- perdu dans l'hiver new-yorkais, avec quelques minces bagages et quelques rares soutiens, des amis qui l'hébergent sur de vieux canapés et une sœur qui tente en vain de le raisonner. C'est peu dire que Llewyn Davis est à la dérive ; derrière la vie de bohème autour des clubs et des cafés pointe la misère, derrière l'humour et l'ironie cinglante se dessine le désespoir.
Ayant hérité d'un chat roux suite à une série d'improbables péripéties et fuyant peut-être une femme très en colère, Llewyn part à Chicago, pour ce qui apparaît comme l’audition de la dernière chance.

On retrouve dans ce film dont la construction semble se perdre autant que son héros, tout l'humour et toute la poésie des frères Coen, avec des personnages toujours incroyables tout en paraissant si familiers. Et on y découvre également toute la noirceur en filigrane, celle dont se teinte souvent l'existence.
 

Carrey Mulligan, très en colère mais lumineuse.


Llewyn Davis est terriblement touchant et éminemment agaçant aussi. La vie ne l'épargne pas tout comme lui-même ne transige avec personne. Loser magnifique, pathétique : victime et salopard. Où le mène son chemin dans la neige, alors qu'il choisit de tourner le dos à un possible amour, à une possible famille ? Son salut finalement n'aurait pu venir que de ce qu'il a tragiquement et irrémédiablement perdu, un autre lui-même.


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Plus robert que Redford 22 janvier 2014 10:31

    Un peu short comme commentaire...

    J’ai vu le film.

    J’ai aimé.

    Si ça n’avait pas été le cas, franchement ce billet ne m’aurait pas incité à fréquenter les salles obscures... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès