• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Interstellar » de Christopher Nolan. Quel ennui

« Interstellar » de Christopher Nolan. Quel ennui

 

L’histoire :

Dans un futur proche, l’humanité a revu ses priorités face au manque de nourriture et à l’extinction proche de toute vie sur terre. Cooper (Matthew McConaughey), un ancien astronaute devenu fermier, élève son fils Tom et sa fille Murphy avec l’aide de son beau-père, suite à la mort de son épouse. Après quelques événements étranges Cooper se retrouve dans une base secrète de la NASA. On lui propose de faire partie de la mission spatiale de la dernière chance,pour découvrir de nouvelles planètes habitables et sauver l’humanité….

La première partie est plutôt réussie, celle qui se déroule sur terre, ou l’on nous explique quelles sont devenues les priorités d’un monde au bord du gouffre. Dans ce futur proche on se contente de survivre, la science et le savoir sont devenus des ennemis. On va même jusqu’à enseigner aux enfants les théories les plus folles…

Mais à partir du moment ou la fusée décolle………… le film sombre avec ses dialogues scientifiques assommants sur les trous noirs ou la relativité gravitationnelle. Ajoutons à cela une musique omniprésente et assourdissante qui vous fait regretter de ne pas avoir sous la main une télécommande pour baisser le son.

Et puis il y a la longueur, 2 heures 50. C’est au moins une heure de trop. Je ne sais pas combien de fois j’ai regardé ma montre en visionnant ce film. C’était interminable.

La plus grande partie des personnages ne sont guère passionnants. Même le héros principal, Cooper, incarné par Matthew McConaughey, manque de charisme.

Seule sa fille Murphy, parvient à nous émouvoir, que ce soit à l’age de 10 ans, sous les traits de Mackenzie Foy, ou à l’age adulte, lorsqu’elle est incarnée par Jessica Chastain. A noter également la performante de Michael Caine dans le rôle du Pr Brand.

Après un début réussi, on pouvait espérer que la fin le serait également, eh bien c’est raté là aussi. Malgré une dernière demi-heure qui tente de remettre en place la raison, la science et l’amour comme valeurs suprêmes de l’humanité, on s’égare une dernière fois dans un méli-mélo dont on ne sait quoi penser.

On retiendra toutefois l’émouvante réflexion sur la transmission et l’amour filial. Mais pour ce qui est de la temporalité, pas besoin d’aller dans l’espace pour s’en rendre compte.

Il suffit pour s’en faire une idée bien concrète de visionner un film. Et lorsqu’on reste 2 heures 50 dans une salle en ayant le sentiment d’y avoir passé la journée, on se dit que plutôt que de voyager dans l’espace, il serait parfois bien plus utile de voyager dans le temps afin de pouvoir supprimer nos mauvais choix cinématographiques.


Moyenne des avis sur cet article :  3.09/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 10 novembre 2014 09:50

    un peu court


    • Gnostic GNOSTIC 10 novembre 2014 09:58

       Bonjour fatizo

       

      Merci pour cet article, je devais aller le voir avec des amis

      Mais 2h50 trop long pour moi

      On attendra le DVD



      • Gasty Gasty 10 novembre 2014 12:14

        Pour se retenir jusqu’au bout je suppose....surtout après une bière !


      • fatizo fatizo 10 novembre 2014 12:39

        Bonjour Gnostic,

        Il est préférable d’aller voir « Gone Girl » de Fincher. Le meilleur film de l’année .
        Et puis il ne fait que 2h25 smiley

      • JL JL 10 novembre 2014 13:50

        Je n’irai pas voir ce film : ce genre est selon moi, trop politiquement compatible avec l’idéologie ravageuse actuelle.

        Excellent ’’Gone girl’’.

        A signaler aussi ’’Magic in the moonlight’’, le dernier film de Woody Allen : un scénario à surprises, des décors et des costumes somptueux, des premiers rôles attachants, des dialogues savoureux, bref, tout ce que j’aime au ciné. (1H38, sans un seconde d’ennui).


      • juluch juluch 10 novembre 2014 11:05

        Merci pour votre avis..


        Je le verrai en télé.......ent !  smiley

        • Barrous Barrous 10 novembre 2014 11:10

          Dieu soit loué smiley Je croyais que j’étais le seul à trouver ce film épouvantable, vu les super votes qu’il a eu ! 

          Suspens répétitif et interminable, nœud de l’histoire qui change à chaque fois, bande son minable, répétitive, stressante... 
          Bref, regarder ce film au cinéma est une vraie torture, j’ai presque eu envie de vomir ! smiley

          • tRivi 10 novembre 2014 11:43

            J’ai bien aimé le film, cependant je comprends aisément que vous n’ayez pas aimé le film :)

            Le film rend quand même hommage à la science fiction des années 70 (utilisation du 70MM et 60MM en « caméra embarqué » ainsi que les plans spatiaux et le coté réaliste des théories abordés). Sauf en ce qui concerne l’omniprésence de la musique (Zimmer). Pour Nolan, en effet c’est une habitude du réalisateur à contre courant de l’époque à laquelle il rend hommage, apparemment il aime pas changer ses habitudes. 
            Après ce n’est pas le meilleur film de SF du styl que j’ai vu mais ils sont tellement rare au cinéma...

          • fatizo fatizo 10 novembre 2014 12:38

            @Barrous ;

            Rassurez-vous, nous ne sommes pas les seuls à ne pas avoir aimé ce film.

          • tRivi 10 novembre 2014 11:24

            Article un peu court pour un film « aussi long »... 


            Personnellement je ne me suis pas ennuyé et contrairement à vous c’est au moment du départ dans l’espace que le film à commencé à m’intéresser ! Je trouve plutôt habile le pari de Christopher Nolan qui à réussi à traiter et présenter un sujet relativement complexe (théorie des cordes) de manière relativement réaliste (outre un final qui peu surprendre mais qui a tout son sens !).
            Le film m’a beaucoup fait pensé à Solaris (film soviétique de 1972) en ce qui concerne la solitude et l’interaction social des individus en milieu confiné loin de la terre protégé par 2 millimètre d’aluminium du vide intersidéral, ainsi que Sunshine (mémé si le film et de moindre qualité). 

            Bien sûr le film fait quelque clin d’œil à 2001 l’odyssée de l’espace. Même si il n’est pas à comparer avec celui la car le but et le sujet du film n’ont aucun rapport.

            Un bon film à aller voir pour tout les fan de SF, réaliste (pas le meilleur). Petit Bémol... Les références de la toute puissance de la NASA et des USA mise en avant à certains moment du film sont franchement soûlantes, surtout quand on connait les nombreuses coopérations international concernant les missions spatial qu’il peut y avoir...(dommage mais bon c’est Hollywood !) 


            • fatizo fatizo 10 novembre 2014 12:48

              Si l’article avait été plus long, j’aurais été bien plus cruel pour le film. 

              Le coté répétitif avec les visites de planètes, très laides en plus. Idem pour les dialogues scientifiques . La froideur du film . Non décidément ; il y avait bien longtemps que je m’étais autant ennuyé au cinéma.

            • lsga lsga 10 novembre 2014 12:51

              « Ajoutons à cela une musique omniprésente et assourdissante qui vous fait regretter de ne pas avoir sous la main une télécommande pour baisser le son. »


              Je ne vais plus au cinéma à cause de cela. Ils s’adressent à un public de sourds qui ont porté des écouteurs toute leur jeunesse. 

              • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 novembre 2014 14:21

                Il suffit d’y aller trois fois et on trouve ensuite que le son est correctement réglé pour tous les autres films suivants... parce qu’on est devenu sourd. 


              • DanielD2 DanielD2 10 novembre 2014 13:29

                Nolan est totalement surcoté. La plupart de ses films se prennent ridiculement au sérieux et sont une suite de scènes décousues dans un rythme hystérique. Le seul que j’ai vu de regardable c’est Isomnia, une histoire de flics pas trop mal. Mais alors, les batmans, inception, et un autre dont j’ai oublié le nom, une histoire grotesque de magiciens, c’est vraiment à chier.

                Pas sûr que je prenne même le temps de pirater celui-là.


                • Rygar Rygar 11 novembre 2014 19:20

                  Apparemment vous aimez vous faire du mal à regarder

                  des films d’un réalisateur que vous trouvez mauvais et surcoté et qui fait des films, qui pour au moins un, vous trouvez à chier.

                  Néanmoins c’est absolument respectable vous ayez pris le temps de les regarder pour vous faire cet excellent avis.

                  Maintenant comme argument massue pour dire qui les films de Nolan sont vraiment mauvais vous assénez le coup de grâce en disant que c’est une perte de temps de pirater le dernier.
                  Bigre de bigre j’en suis tout retourné.

                  Heureusement ; tout comme moi ; que vous étés une personne lambda qui n’a aucune crédibilité de quelque niveau que ce soit pour être la personne la plus à même de porter ce type de jugement purement caricatural sans le moindre argument et qui n’a de valeur de celle que vous voulez bien lui attribuer.

                  Tout ceci n’engagent que moi, bien attendu et ne restant que mon avis, heureusement.

                  Amis Hater bonne soirée.



                • interlibre 10 novembre 2014 13:58

                  J’irai pas jusqu’à dire que le film est mauvais mais il est clairement surnoté.
                  Sans trop spoilé je lui reproche surtout ses incohérences (tout le passage avec Matt Damon entre autre, la terre « post apo » gros lol et d’autres incohérences scénaristiques...) et le gâchis de certaines idées excellentes. Quand on traite le sujet de l’exode de l’humanité, avec tout les films/bouquins de SF écrits jusque la on a un matériel tellement vaste... 2001 c’est bien mais la SF c’est plus large que ça... L’orgue dans l’espace ça rend bien mais ça rend sourd.
                  A mon avis le film est sauvé par le jeu d’acteur du héros et de sa fille, ainsi que grâce à beaucoup d’idées secondaires vraiment très bonnes et bien rendus...J’apprends qu’il va y avoir des suites, c’est vraiment ridicule.


                  • Aristoto Aristoto 10 novembre 2014 15:10

                    Quoi qu’il en soit on manque tellement de film de SF aux très belles images sans que ça pète toute les deux secondes style avatar ou transformers ( au moins ce dernier ne se prend pas au sérieux ) ! ...ça nous fera au moins un cours de physique à l’arrivé si on a pas aimé le film, par contre moi ça serai plutôt la première partie pleine de niaiserie sentimentales qui me gonflerai !

                    L’espace cet inaccessible infini !


                    • goc goc 10 novembre 2014 16:50

                      @ l’auteur

                      merci pour l’article

                      personnellement étant passionné de films SF, j’avais hésité à aller voir ce film.
                      Au final, j’avais renoncé surtout pour une raison que vous n’avez pas développé (vous semblez même « entrer dans le panneau ») c’est le coté « film catastrophe » avec ses éternelles histoires de coeur/cul à l’eau de rose pour débiles moyens, c’est à dire américains profonds, sans oublier la propagande pro-US faisant croire au reste du monde qu’ils sont les seuls capables de sauver la planète.
                      Bref quand on s’est déjà tapé « La tour infernale », « Les dents de la mer » et autres pitreries de Bruce Willis, on a en raz-le-bol de ces films qui mélangent cata pseudo scientifiques et touche-pipi sentimental (en y ajoutant parfois une hypocrite critique du système capitaliste et son lot de corruptions/magouilles à tous les étages) avec comme éternel dénouement, la victoire des USA


                      • Rygar Rygar 11 novembre 2014 19:04

                        En même temps allez le voir le film et faites-vous un avis.


                        Vous partez du principe que ce que l’auteur écrit dans l’article ou les critiques de ciné est parole d’évangile et que les avis vont en parti dans le sens de ce que vous pensez être le Film.

                        Dans tout ce que vous dites il y a forcement des chosent que vous n’aimer pas qui sont dans le le Film. Mais a défaut d’être d’une présentation caricaturale et comme ça ressort dans le il faut aussi faire la part des chosent et en regardant le film et vous demander que ces messages qui en ressort.

                        En même temps à lire votre dernière phrase je me dis dis qu’ il faut faire fort pour vous satisfaire.

                        L’exigence n’est pas un mal ; loin de la ; mais je trouve important aussi de savoir prendre du recul et avoir différents niveaux de lectures et ne pas tout prendre au 1er degrés sans pour au temps enlever son esprit critique . Et surtout de voir forcement quelque chose dans un film que l’on à pas vu :)

                      • floyd floyd 10 novembre 2014 17:53

                        Je suis un fan des films de science-fiction, et je me suis laissé avoir par les critiques qui encensaient le film. Ce sera la dernière fois que j’irais voir un film de Christopher Nolan, car j’avais déjà été déçu par Inception. Les deux films ont le même défaut : un scénario totalement tordu et compliqué, qui n’apporte rien au film. De plus, le rythme d’interstellar est vraiment trop lent. On aurait pu sans problème supprimer une heure. Les discussions pseudo-philosophiques sur l’amour ou sur l’instinct de survie sont ridicules et ennuyeuses, et ne s’intègre pas vraiment avec le reste du film.

                        Enfin dans un film de voyage interstellaire, on aurait aimer explorer des mondes originaux, or de ce coté c’est plutôt maigre : une planète composé uniquement d’eau avec des vagues gigantesques et une autre qui est recouverte d’un glacier. On peut pas dire qu’on atteint des sommets d’imagination, surtout avec le budget gigantesque du film !

                        p.s : j’oubliai : le volume des séquences sonores est carrément grotesque et semble avoir pour unique but de nous crever les tympans.

                        • fatizo fatizo 10 novembre 2014 19:45

                          C’est vrai, le sommet ce sont surement la laideur de planètes découvertes. On faisait mieux dans le années 50.

                          Et il n’y a pas que des critiques dithyrambiques...

                        • Rygar Rygar 11 novembre 2014 18:46

                          Egalement fan de Film de SF j’ai beaucoup aimé le Film et c’est exactement pour les même raisons pour lesquelles il vous a ennuyé.


                          Scénario Tordu et compliqué : Tordu pas d’accord c’est même cousu de fil blanc.
                          Compliqué : Ok un spectateur classique peut se perdre dans les explications ou phénomènes temporels mais sans pour au temps ne pas apprécier le film et faire un petit effort après et avoir la curiosité de se renseigner.

                          Un Livre de SF du Type Le Vol de la libellule de R Forward la c’est compliqué. Interstellar franchement c’est bavard mais compliqué pour un Fan de SF.. non.

                          Pour le reste j’ai aimé ce que vous avez détesté ; et surtout les planètes. Enfin un film qui n’est pas une agence de voyage mais qui, à défaut d’être réel, essaye d’être réaliste par rapport à nos connaissances actuelles. Le syndrome Avatar est enfin terminé...jusqu’à avatar 2 ;3;4...

                          Bref on a pas vu le même Film ou pas ressenti de la même manière. Ça n’empêche pas que ça reste un film intéressant. En plus la quasi unanimité sur le film attise Haters (je ne considère pas votre intervention comme en faisant partie) c’est systématique maintenant de nos jours ; mais comme ça fait parler du film et donc que ça augmente la curiosité du public envers celui-ci ce n’est pas plus mal.




                        • oj 10 novembre 2014 19:29

                          derniers bons souvenirs SF :
                          Sunshine
                          Solaris

                          y-en-a d’autres ?


                          • tRivi 11 novembre 2014 17:49
                            Les premiers qui me viennent en tête sont les suivants :
                            • Donnie Darko
                            • Minority Report
                            • Moon
                            • Her
                            • Soleil vert
                            • Cloud Atlas
                            • Melancholia
                            • The Island
                            • Les Fils de l’homme
                            • Bienvenue à Gattaca
                            Il y en a encore énormément que je ne cite pas à vous de chercher :)


                            • tf1Groupie 11 novembre 2014 21:44

                              C’est une nouvelle vision du paradoxe temporel : plus on se fait chier plus le temps s’écoule lentement


                              • Haze 16 novembre 2014 11:46

                                Plus de photos que de texte dans cet article.
                                J’aurais aimé une vraie critique et pas quelques ressentiments de sortie de salle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès