• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Invasions berbères à Daoulas

Invasions berbères à Daoulas

Les Berbères furent ainsi appelés par les Grecs et les Romains qui désignaient sous le nom de barbarus tous les peuples qui ignoraient leur civilisation et dont ils craignaient les invasions. Mais ici nulle invasion à redouter. Il s’agit d’une invitation des Berbères à l’abbaye de Daoulas pour y exposer leurs Kilims et autres ideqqi. Clin d’œil de l’Histoire : l’abbaye de Daoulas a longtemps abrité les chanoines de l’ordre de Saint-Augustin qui était d’origine berbère.

Les Ideqqi, les idées qui font voyager...

Les "Ideqqi", en tamazight (langue des Berbères) ce sont les poteries. Une exposition s’est tenue à Paris au musée du quai Branly du 19 juin au 16 septembre 2007. Elle révélait cet art, peu connu du grand public, des femmes berbères. Aujourd’hui, c’est en Bretagne, plus exactement à Daoulas près de Brest (Finistère) que se tient une exposition intitulée Berbères, de rives en rêves. Elle se prolonge jusqu’au 4 janvier 2009.

Les kilims, écrans des rêves berbères

Les kilims sont ces tapisseries traditionnelles distinctes selon les régions (comme les costumes et coiffes et dentelles en Bretagne autrefois !). Chaque tribu a son propre répertoire de dessins et de motifs. Le mode nomade des Berbères se prêtait bien au tissage par les femmes de ces œuvres que l’on peut donc contempler aujourd’hui à Daoulas.

Pour aider à faire connaître cette culture, l’exposition s’appuie sur des noms connus en France comme Kateb Yacine (écrivain), Taos Amrouche (chanteuse et romancière), Slimane Azem (chanteur), Idir (chanteur).

Les Berbères sont dispersés dans le monde, bien que concentrés en petite et grande Kabylie (Algérie) et au Maroc. Traditionnellement, les hommes se chargent du bétail et des transhumances tandis que les femmes brodent et réalisent des poteries. C’est cet art féminin qui est mis en valeur à Daoulas. Plus de 300 œuvres y sont exposées dont la pièce maîtresse : un coffre kabyle de plus de 2 mètres de long qui contenait les vêtements de la femme, ses bijoux. Mais aussi des armes !

L’actualité en France met à l’honneur les langues régionales pour lesquelles l’article premier de la Constitution sera modifié. Il faut savoir qu’en Algérie la langue berbère est reconnue dans la constitution depuis 2002 et qu’elle y est enseignée depuis 1995.

Des jardins temporaires ont été réalisés à l’occasion de cette exposition : jardin du Maghreb et du désert (jardin des teintures, jardin des tisanes, jardin de la cuisine, etc.) Et en permanence le jardin des plantes médicinales ! (en illustration)

Pour en savoir plus sur l’exposition :


- Regarder la vidéo du journal Le Télégramme (durée 2 mn 21 s)


- Horaires :

Tous les jours de 10 h à 18 h 30 (fermeture des caisses à 17 h 30). Plein tarif : 6 € ; 4 € pour les étudiants et demandeurs d’emploi. 3 € pour les 10-18 ans. Gratuit en dessous.


- Site officiel : Abbaye de Daoulas exposition Berbères de rives en rêves


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Yannick J. Yannick J. 29 mai 2008 10:19

    @ taverne...

    Merci beaucoup mon chef pour cet article ! très sympa distrayant et instructif.

    des berberes au pays des fraises, lustucru ???????

    cordialement, bonne journée.


    • La Taverne des Poètes 29 mai 2008 10:32

      Oui de temps en temps j’ouvre les fenêtres d’Agoravox pour ventiler. Donc après Tabarly et l’air du large, voici les Berbères !

       

       


    • Gasty Gasty 29 mai 2008 12:34

      Pour ventiler  ???? qu’est-ce à dire...


    • La Taverne des Poètes 29 mai 2008 12:50

      Gasty, me provoquerais-tu en duel comme dans les films de capes et de pets ?


    • La Taverne des Poètes 29 mai 2008 12:59

      Oui Gasty ! je ventile aussi à cause de ton instrument à vent malodorant que tu évoques dans ton commentaire sous l’article de Léon. Pour prévenir une attaque des trois mousquetaires, je m’empresse de faire remarquer que les Léonards que je cite plus bas ne sont pas une allusion à Léon. Le Léon est la région nord du Finistère que l’on oppose à la Cornouaille bretonne (Quimper). Mais toi, Gasty, tu sais déjà tout ça.

       

       

       

       


    • Gasty Gasty 29 mai 2008 14:45

      Je vais , comme tu me l’as suggéré, faire un article sur le sujet... . Cet aspect musical est trop longtemps resté enfoui dans l’obscurité depuis l’arrivée du caleçon.


    • La Taverne des Poètes 29 mai 2008 14:55

      Ami Gasty, tu aurais trop à souffrir de concurrence avec ton cousin canin : Lassie musical.

       

       


    • Serpico Serpico 29 mai 2008 11:01

      Taverne : " Les Berbères sont dispersés dans le monde, bien que concentrés en petite et grande Kabylie (Algérie) et au Maroc"

       

      *********************

       

      Ce n’est pas parce que vous ne connaissez et ne voyez que les kabyles en France qu’il faut escamoter tous les autres bien plus nombreux en Algérie : Chaouia, Mozabite, Chenoua, Touareg...

       

      On peut dire aussi que les berbères sont concentrés dans les Aures, le Mzab, le Sahara, l’ouest d’Alger...

       

      Cela en fait des concentrations ! En réalité, la plus grande visibilité médiatique des kabyles crée un effet grossisant trompeur.


      • Zalka Zalka 29 mai 2008 15:47

        A vrai dire, c’est surtout que les termes kabyles et berbère sont utilisés de manière très génériques pour désigner ces populations en algérie dans un cas et au Maroc dans l’autre.


      • La Taverne des Poètes 29 mai 2008 11:59

        Dialogue de l’Almanach Verts mots : 

        - Tu rêves, berbère ?

        - Et toi, tu rêves Herbert, dit en dé-Connan le berbère.

        - Cherche le bonheur dans le flot berbère ou dans le Flaubertbère : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=40432 (chez Argoul)

         

         


        • La Taverne des Poètes 29 mai 2008 12:24

          Yannick J : Oui ! les Berbères chez les Léonards. "Pour le plaisir", je vous chanterais bien l’air Berbère Léonard écrit par le Perse mais y’en a qui n’aiment pas les bardes bretons ni leurs calembours qui pourtant ne causent de tort à personne.  

           


          • La Taverne des Poètes 29 mai 2008 13:04

            Les ideqqi dérangent ? Mais non les ideqqi prennent forme ! Voyez ici ces belles photos prises lors de l’exposition du musée du quai Branly :

            Lien ici

             

             


            • Zalka Zalka 29 mai 2008 14:01

              J’aime bien la partie conséquences. C’est le commentaire typique du gros cons qui n’y connait rien.

              Oui, la conquête ne s’est pas fait sans violence. En cela, l’islam ne vaut pas mieux que TOUS les envahisseurs précédents : que ce soit les phéniciens, les français ou les vandales. Mais l’islam n’est pas pire non plus.

               

              Toutes ces invasions ont influencé la culture berbère et en font désormais partie. Si demain les berbères avaient la liberté de culte (ce que je leur souhaite), la plupart n’abandonnerait pas l’islam, de la même manière que les français ne sont pas tous devenus subitement athée en 1905.

              Mais comme d’hab, Thierry Jacob nous sert une version islamophobe et xénophobe.

               

              Zalka : Berbèro-normand français, athée, qui n’a rien d’un antisémite et qui emmerde tout de même Thierry Jacob le paternaliste qui aime les gentils "sauvages".

               

              @La Taverne : désole de défouler ici et merci pour cet article.


            • Zalka Zalka 29 mai 2008 15:40

              Pas de paranoïa. De ras le bol.

              Marre des pauvres cons intolérants dans votre genre. Marre de me sentir insulté à cause de votre mépris pour l’islam et de votre hypocrisie à l’égard des autres religions. Quand je critique l’islam, je critique toute les religions. Quand je parle ce n’est pas sans savoir.

              Marre d’être traité comme un "grand enfants" par les raclures paternalistes dans votre genre. Vous ne valez pas mieux que les gens que vous prétendez combattre.


            • gaiaol 29 mai 2008 18:27

              zalka à jacob : Vous ne valez pas mieux que les gens que vous prétendez combattre.

               

              il prétend combattre qui ? les musulmans ! attention zalka ... dérapage incontrolé...


            • Mohammed MADJOUR Mohammed 29 mai 2008 15:54

              @Taverne des Poètes

               Qui prétend :

              "Je suis poète, musicien, compositeur, juriste, et citoyen intéressé par tous les débats. ..."

              Et qui affirme :

              "Les Berbères furent ainsi appelés par les Grecs et les Romains qui désignaient sous le nom de barbarus tous les peuples qui ignoraient leur civilisation et dont ils craignaient les invasions."

              Ce qui est totalement faux et absurde !

              Les Grecs et non les Romains appelaient "barbares" les peuplades venues du Nord de l’Europe et non du Nord de l’Afrique !

              Au temps des Grecs, l’Afrique du Nord n’étaient pas asez peuplée ni même réellement unie pour envahir un autre pays ! Et puis les Grecs ne nous ont pas légué une décision Ö conbien historique comme celle de Mitterrand " Nous ne voulons pas de barbus devant nos portes" !

              Une preuve que vous et vos histoires sont absurdes : Comment pouvez-vous affirmer ou si vous voulez accepter l’affirmation plus que minable des minables historiens qui pensent que les Nord Africains ignoraient la Civilisation Grecque sachant tout de même que l’Afrique du Nord est seulement à quelques lieues de la Grèce et sachant aussi et surtout qu’une civilisation se propage librement refusant le rideau de fer et le confinement : à cette époque les Grecs étaient parsemés dans toute l’Asie pour ne pas dire que l’Egypte était leur second Pays !

              Encore une fois les paperasses moisies au fond des cavernes françaises qui ne méritent plus l’appellation de "Bibliothèques" sont dignes du destin de celle d’Alexandrie !

              Il faudrait sérieusement réfléchir à formater l’esprit des Français pollué par tant et tant de propagande, de fausses histoires, d’intox et de désinformation... Une imposante fausse culture !

              Et qui ose quand même :

              "Pour aider à faire connaître cette culture, l’exposition s’appuie sur des noms connus en France comme Kateb Yacine (écrivain), Taos Amrouche (chanteuse et romancière), Slimane Azem (chanteur), Idir (chanteur)."

              "des noms connus en France..." Comme c’est vrai ! Mais pourquoi donc sont-ils très connus en France ? Et Malek BENNABI ancien de la Sorbone et plus grand sociologue du XX ième siècle pourquoi est-il inconnu en France chérie ? BENNABI avait même enrichi le vocabulaire de la langue française, quelle ingrate cette France ?

              Une précision qui dénie toute valeur aux paperasses périmées des faux historiens français et de tous les assimilés : AMAZIGH n’est pas synonyme de BERBERE et n’est pas AMAZIGH QUI VEUT L’ETRE !

              Barbare vous même !

              MOHAMMED.

               

               

               

               

               

               


              • Zalka Zalka 29 mai 2008 18:15

                Les grecs se considéraient comme les seuls à être civilisés. La Perse, l’égypte, Rome n’étaient que des barbares. Même la Macédoine de Phillippe et Alexandre était une contrée barbare.

                D’ailleurs, en grec, le terme "barbare" désignait les étrangers, les nom grecs. Et par tribalisme, cela signifiait aussi non civilisés. D’ailleurs les grecs en égypte, bien que s’imprégnant de la culture locale, se différenciaient grandement du peuple égyptien.

                Rome qui se considèrait comme l’héritière de Troie (une cité grecque) a repris cette notion : la lumière est romaine. Ce qui n’est pas romain (et donc barbare dans le sens étranger) n’est pas civilisé.

                Dans les langues descedant du latin, barbare ne signifie plus étranger, mais peuple hirsute et velu, sans respect pour la vie humaine venant mener en esclavage nos vieillards, tuer nos femmes, manger nos enfants et violer nos troupeaux.

                Il est étonnant que vous ne comprenniez pas que La Taverne ne nous traite pas de barbare mais rappelle juste que le terme berbère vient de là. Ce sont les romains et grecs, pas La Taverne, qui considéraient que les bèrbères, comme tout les barbares, ignoraient la civilisation.

                Ensuite, berbère, kabyle ou amazigh, je ne vois pas l’intérêt de s’emmerder pour un nom. Nous disons bien "allemand", quand les anglais disent "german" et les allemand "deutsch". Dites amazigh en langue amazigh, si cela vous chante, mais il n’y a pas de quoi être vexé parce qu’on vous nomme kabyle ou berbère. Moi même je ne me vexerai pas si l’on m’appelle chleuh au lieu de tachelahit (j’aurais au contraire un certain respect pour une personne connaissant cette particularité).

                "n’est pas amazigh qui veut l’être" ? Vu la quantité d’arabes, de vandales, de romains, de grecs, de phéniciens, de noirs, de juifs, de français et de turcs qui se sont mêlés à nous, je crois vraiment que n’importe qui peut être amazigh !



                • Zalka Zalka 29 mai 2008 16:52

                  Primo, ton paternalisme à la con sur le mode "je te comprend", tu peux te le fourrer dans le cul.

                  Deuxio, bravo pour avoir cité tout plein de références allogènes, mais une seule européenne. Tu oublies catholiques, normands, scandinave, athée, latin.

                  Tertio : je n’en veux pas à la terre entière. J’en veux aux cons dans ton genre qui s’imaginent que combattre l’intolérance, c’est combattre l’islam. Toutes tes références sont justes. Mais tu ne cites jamais la moindre chose équivalente chez les juifs, les chrétiens, les bouddhistes, ou même les athées ! Pourtant il y a de quoi faire ! Non, tu ne dénonces que les musulmans. Bref, ce n’est pas moi qui fait une fixette.

                  Bref, je préfère m’arracher un bras que de faire confiance à un intolérant dans ton genre. Pourquoi pas faire confiance à Ben Laden, tant qu’on y est.


                • Yannick J. Yannick J. 29 mai 2008 16:28

                  @ tous...

                  Je suis impressionné !!!!!

                  ce qui se voulait être un article frais (et ventilé.... hein mon gasty !)

                  se retrouve être une bataille rangée entre deux personnes se disant tolérantes mais ne se tolérant pas...

                  paradoxe que tout cela non ?

                  rangez vos armes messieurs, prenez vos plumes et dissertez sur la diversité plutot que de maugréer sur la différence.......

                  après tout une vieille rangaine taxe les bretons de raciste et intolérants...

                  il semble que les préjugés ne soient que de viles pensées infondées...

                  (personnellement je suis breton donc je sais de quoi je parle)

                  cordialement à tous ! bonne journée


                  • Zalka Zalka 29 mai 2008 17:01

                    Oui, je tolère assez mal les gens qui traitent ma famille au choix comme de la merde (car ils sont musulmans) soit comme des gentils nanimaux à libérer (car ils sont trop cons pour le faire par eux mêmes).

                    Oui, je tolère assez mal que sous couvert de liberté d’expression, on passe son temps à citer les défauts (réels et inadmissibles) de l’islam, sans penser à faire de même pour les autres religions.

                    Si je passais mon temps à citer tout les défauts français sans jamais en voir ailleurs, le prendriez vous bien ?

                    En tant qu’athée, je suis convaincu que le monde se porterait mieux sans religions. Mais en tant que citoyen tolérant, je pense qu’interdire les cultes, brûler les lieux de cultes et éventrer les prêtres n’est pas une bonne solution. Jacob, lui souhaite faire cela mais uniquement sur les musulmans. Pourtant il sait bien que les autres religions ne valent pas mieux. Il le reconnait mais continue de ne citer que le cas musulman.


                  • Pelmato 30 mai 2008 23:47

                    Il se trouve que toute les critiques sont déjà faite et permise pour les autres religions …

                    Pour l’Islam c’est un peu different et elle a encore bien du mal a s’autocritiquer :

                    Voila ce que dit Saïd Sadi au sujet de l’Islam ceci au sujets des caricatures de Charlie Hebdo au Festival de Canne.

                    « vouloir distinguer les musulmans par une forme de condescendance qui en ferait des êtres immatures incapables de discerner l’agression de l’ironie, qualité reconnue aux autres croyants, est une forme de ségrégation qui choque et blesse tout musulman soucieux de respect et de considération. Il est bon que ce débat ait lieu, d’autant que les deux parties sont présentes et discutent ici en toute sérénité. »

                    http://www.rcd-algerie.org/index.php?id_rubrique=167&id_article=922

                    Said SADI a été invité le 17 mai au festival de Cannes à l’occasion de la projection du film du réalisateur Daniel Leconte « c’est dur d’être aimé par des cons » qui relate la genèse et les manœuvres qui ont accompagné la publication de caricatures d’un journal danois.


                  • Zalka Zalka 29 mai 2008 18:19

                    Connard.


                  • gaiaol 29 mai 2008 18:14

                    la majorité des kabyles d’algerie se considèrent comme musulmans et algériens. chaque pays à ses particularités culturelles à travers ses régions. la corse ou la bretagne... en france ; la kabylie, le mzab... en algérie. ce qui n’empêche nullement les bretons et les corses de se sentir français. ce qui n’empêche pas les kabyles ou les mozabites de se sentir algériens. le lien de jacob (amuseur qu’il ne faut pas prendre au sérieux et qui est peut être un berbère judaisé... qui ne s’ignore pas...) proviennent de sites extrémistes kabyles, comme il y a eu des extrémistes en bretagne. la plupart des militants kabyles, meem s’ils sont intransigeants, ne rejettent ni la religion ni la langue arabe, mais veulent résister à la vague arabophone actuellement trop en vogue en algérie, et qui va du politique au quotidien...

                    la diversité existe partout et il s’agit de la respecter. les idendités sont plurielles en algérie, comme partout ailleurs, et il n’est pas question de les nier. d’autant plus que les aspirations kabyles en algérie ne sont pas énormes...

                    mais quand il faut unifier un pays encore traversé par de trop fortes turbulences et lier ses habitants, peut être faut-il faire le choix d’une idendité nationale forte (jacob a la mémoire trop courte) qui rassemble le plus grand nombre... quitte à être injuste pour le moment... mais tous ceux qui aiment l’algérie le comprennent...

                    aujourd’hui la berbérité n’est revendiquée que par, semble-t-il, un tiers des algériens, les kabyles principalement ou les arabes berbérophones voulant retrouver la culture d’origine comme l’était kateb yacine. le reste se considère comme arabe, ce qui du reste, est le but des autorités politiques, qui veulent rattacher l’algérie au moyen-orient, alors que qu’elle est, culturellement et géographiquement, africaine. bref...

                    kateb yacine n’est pas kabyle mais très fortement berbérophone.


                    • Zalka Zalka 30 mai 2008 12:22

                      Martel a arrêté une razzia un peu lointaine et pas seul. Eudes d’Aquitaine par exemple.

                      Le véritable boulot de défense a été réalisé par Eudes d’Aquitaine, prince mérovingien concurrent du maire du palais. A cette époque de guéguerre dans tous les sens, de nombreux chefs musulmans et chrétiens ont fait des alliances dans tous les sens.

                      Pépin le bref, en prenant le pouvoir, à user de propagande pour accorder tout le mérite de la victoire à son père et ainsi légitimer leur lignée, au détriment des aquitains qui combattaient encore les carolingiens.

                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès