• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Itinéraires de pianos sur Paris

Itinéraires de pianos sur Paris

La musique dans une vie est probablement le langage qui se rapproche le plus de l’émotion cérébrale. C’est ce qu’on ressent quand on écoute le dernier album de Radiohead, de Lady Gaga ou de Johnny Haliday. Pourtant la musique est partout. Elle commence à nous entourer dès le plus jeune âge et c’est d’ailleurs pas plus haut que trois pommes qu’on se met à un instrument. En ce moment sur Paris, on peut toucher du doigt de nombreuses initiatives qui conduisent la « musique » au cœur de nos espaces. On y rencontre des moments symboliques au cœur de la Gare Montparnasse, on ressort un piano mythique ayant appartenu à Franz Liszt, de vieilles familles d’artisans se mobilisent pour l’apprentissage… et point d’orgue, des réceptions s’organisent avec les meilleurs pianistes du moment pour célébrer cette musique qui imprègne nos cultures… un tour de piste de cette aventure musicale…

Une Gare Montparnasse dans l’émotion du voyageur. Planté au cœur de la salle des pas perdus, un piano noir est depuis le début de l’été au cœur de l’attention. Aucun pianiste ne résiste à cet appel de poésie. À toute heure de la journée, ce piano laissé pour le public et les voyageurs entonne des notes. Il a déjà fait du Mozart, du Debussy. Dans la même journée, il sera dans un rythme de jazz endiablé ou dans une promenade romantique de Liszt. Le hasard musical reste donc la mise de ce pari de la SCNF. On y a vu tous les âges, tous les talents. Un jeune de banlieue qui touchera un clavier pour la première fois. Vers 23 heures, un gamin de 7 ans verra un cercle autour de lui à écouter un jeune talent… une fraicheur enivrante qui sortira au cœur de la gare… Médusés les hommes d’entretiens, la soldatesque de Vigipirate…

Le Piano de Liszt à Paris. Mais restons dans ce vibrato pianissimo. Paris s’éveille à l’arrivée d’un piano mythique. Le piano de Liszt a été prêté pour une soirée en salle Cortot. Un Steingraber de 1870 qui aura vu le compositeur créer ses principales œuvres, mais aussi donner des cours. Dans cette période, le piano de ce grand de la musique vient pour une des rares fois s’illustrer dans un récital. Nicolas Stavy sait déjà qui va devoir remonter le temps, s’entrainer à retravailler les sonorités. S’habituer à ce clavier nouveau et ce mécanisme si atypique pour notre époque. Stavy est déjà sur l’élan préparatoire pour apprivoiser cette machine mythique. Là, encore, le piano redonnera de l’émotion en poussant jusqu’à incarner l’âme de Liszt dans une belle représentation… De Montparnasse à la salle Cortot… d’un jeune enfant à un compositeur passionné… tout cela fait penser à cette phase sublime qui est l’apprentissage de la musique…

Mon premier piano ? Oui, tout est dans le titre. Avant d’arriver à captiver une gare ou une salle Cortot, il faut une abnégation, un travail. Il faut évidemment se mettre au solfège et se construire une oreille infaillible… là, nait alors le plaisir… l’idéal selon une famille d’artisans dans ce domaine, la famille Nebout, c’est de donner un vrai piano au débutant. Pas forcément un piano numérique… juste pour l’oreille et le plaisir de cette sensation… Comme les Pleyel, les fondations Chopin, la famille Nebout qui restaurent des pianos depuis un siècle, a voulu s’investir dans la formation des jeunes. Aussi, ils ont créé une mécanique d’entreprise permettant de fournir en location des pianos neufs sur Paris. Le détail est important, car trop souvent les organismes de locations proposent des instruments vieux de trente ans… difficiles à dompter pour un jeune… Les Nebout ont donc cet esprit-là, puisés dans cette volonté du travail bien fait… Interrogé à l’occasion, Christophe Nebout qui lance « monpremierpiano » définissait son activité comme un accompagnement des débutants. Il a pensé à l’aspect facilitant de pouvoir louer un piano pour les familles, plutôt que d’acheter un instrument qui reste sur les bras si l’enfant décide d’arrêter. C’est aussi cela, le piano dans la réalité parisienne. À un bout de la chaine, un jeune garçon au cœur de la gare Montparnasse, un compositeur qui vient s’éclater sur le piano de Liszt et un passeur au milieu… une famille ancrée dans le métier qui veut pousser les jeunes à trouver ce plaisir de donner du rêve et de parler le langage de l’émotion qu’on appelle « Musique ».

JPEG - 1.3 Mo

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 29 septembre 2012 09:35

    Bonjour,Yannick.

    Merci pour ce coup de projecteur sur le piano mais aussi sur la famille Nebout, lointaine héritière de cet Ignaz Pleyel qui fut tout à la fois un génial facteur d’instrument, un excellent compositeur et un avisé éditeur de musique. Grand amateur de musique classique et moi-même auteur de plusieurs articles sur ce thème, c’est avec un grand plaisir que je plusse votre initiative.

    Cordialement.


    • Fergus Fergus 29 septembre 2012 09:41

      Á toutes fins utiles, je me permets de mettre en lien mon article de novembre 2011 : Les grands concertos pour piano


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 septembre 2012 09:39

      Bienvenue dans le monde de la musique .

      Simplement appuyer sur une note , écouter le son qui est produit , regarder la 
      mécanique de l’ instrument devrait être obligatoire dans les petites classes .

      Il y a des millions de personnes n’ ayant jamais eu le plaisir de produire
      un son sur un instrument .

      Le monde serait peut-être un peu moins con , à l’ instar de Barenbaum qui fait 
      jouer des musiciens habitant Israël avec leur voisins habitant de l’ autre côté de la frontière .

      Merci pour cet itinéraire .


      • Fergus Fergus 29 septembre 2012 09:46

        Bonjour, Capitaine.

        Excellente idée de rappeler l’existence du West-Eastern Divan Orchestra, effectivement créé par Daniel Barenboïm.

        Cordiales salutations.


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 septembre 2012 10:09

        Salut Fergus ,

        Les initiatives pour réunir les gens valent bien mieux que celles qui les divisent .

        En dehors de ceci la musique remplit une vie .

        Les chants naïfs des tribus lointaines autant que les plus belles partitions
        des plus grands auteurs .


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 septembre 2012 14:04

          Le piano dans la gare ,superbe idée .
          L’un des plus beau cadeau que la vie peut apporter est la maitrise d’un instrument .
          Et l’on peut se mettre à l’apprentissage meme tardivement ,l’essentiel étant la constance .
          On ne devient pas forcément virtuose ,mais quel plaisir !


          • Yannick Comenge Yannick Comenge 29 septembre 2012 15:14

            Merci pour ces réactions à l’article « Itinéraires de pianos sur Paris »... j’ai essayé de partir d’une gare symbole de voyage pour vous conduire dans ce voyage qu’est l’apprentissage du débutant jusqu’au plaisir de tous que peut représenter l’expression de l« ame de Liszt » au détour d’un récital donné prochainement par Nicolas Stavy...


            Alors que l’article etait tres bien référencé et dans les actu de plusieurs sites, les concurrents surement plus jaloux que compétents ont conduit à un déréférencement du billet... on est loin de la volonté de formation des jeunes...

            enfin, belle idée que celle de la musique qui rassemble les nations...

            a bientot :.

            • Yannick Comenge Yannick Comenge 29 septembre 2012 15:15

              Je ne connaissais pas ce lien familial... a vrai dire, j’ai fait l’interview de Christophe Nebout et de l’activité de cette famille. J’ai préféré ne pas diluer l’article ;)


              • Antoine 30 septembre 2012 02:14

                 Gaga et Johni ne pourraient donner de l’émotion qu’ à mon anus et pour le reste faudra voir ou plutôt écouter.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires