• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > JACQUES A DIT de Marc Fayet

JACQUES A DIT de Marc Fayet

Au Petit Théâtre de Paris dirigé par Stéphane Hillel, la bande de comédien(ne)s qui s’y est installée durablement, n’est ni celle de José Paul, pas moins celle de Marc Fayet mais bel et bien celle de Jacques qui les a sommés de s’y réunir au nom de leur amitié du Val Fleuri !..

Se retrouvant à six, sans la présence des Pichon qui avaient pris l’habitude de s’incruster dans leur groupe, il va leur falloir recomposer un puzzle dont ils détiennent chacun un élément du message mystérieux à découvrir ensemble !..

Une cassette vidéo devrait ensuite les éclairer définitivement sur les desiderata de Jacques à l’égard de qui tous vouent une fascination paradoxale !…

Prétexte à retrouvailles nostalgiques, cette petite réunion de famille n’apparaît cependant pas du goût de chacun des protagonistes ; avec évidence des contentieux sourdent à fleur de peau et les vacheries fusent avec la pertinence acerbée des bons mots drainant une sensation d’ambivalence à tous crins !…

Constater que la société de production « J’habite au 21 » détiendrait l’un des succès des Molières 2005 (4 nominations), permettrait-il de savourer avec délectation le petit jeu de société que cette équipe assurera avec superbe jusqu’en juillet ?

Alors, osons affirmer que chacun des partenaires convoqués à cette soirée entre amis est servi par des comédien(ne)s en pleine maîtrise de leur art, caricaturant à souhait d’un geste, d’une tonalité, d’un regard la verve d’un texte brassant à qui mieux-mieux tous les faux-semblants imposés par les convenances de l’entente cordiale !…

Aussi de José Paul qui, en complicité avec Agnès Boury, excelle à mettre en scène avec humour les conflits latents, ou de Marc Fayet démontrant à la fois une aptitude d’auteur à entrechoquer les bons sentiments tellement dévastateurs et d’une interprétation d’acteur à être odieux, tous les autres rôles semblent se décliner comme des variantes oscillant entre l’empathie implicite jusqu’à la misanthropie sous-jacente, sans que jamais la crédibilité des personnages puisse être soupçonnée d’être conforme au savoir-vivre ni même d’ailleurs à l’égocentrisme !…

Bref, voici une véritable comédie où Anne Loiret, Gérard Loussine, Eliza Maillot, Lysiane Meis et Stéphan Wojtowicz s’ingénient à faire échec et mat à tous les chefs de bande, en l’occurrence un certain Jacques !…

Theothea.com - JACQUES A DIT - de Marc Fayet - mise en scène : José Paul et Agnès Boury - Petit théâtre de Paris -


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès