• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Jaraï » de Loup Durand

« Jaraï » de Loup Durand

Je viens de terminer ce livre et je partage donc avec vous mes impressions. Ce roman se situe au Cambodge à la période charnière de l’indépendance jusqu’à la prise de pouvoir par les khmers rouges. Loup Durand a réussit le difficile pari de nous parler de politique sans être ennuyeux. Par le truchement de la fiction il nous éclaire sur la situation et aide à comprendre le dessous des cartes.

Ma note : 4/5

Le meilleur livre que je connaisse pour comprendre le Cambodge d’aujourd’hui sans tomber dans l’informatif rébarbatif. Ce roman est donné aux « french doctors » qui arrivent au pays pour leur permettre appréhender le Cambodge en connaissance de cause. Je ne dis pas qu’il explique tout, ce serai impossible. Lara, Lisa, Kutchaï et tout les autres personnages nous éclairent sur leurs passions et leurs vies le long d’un thriller historique.

Loup Durand a beaucoup voyagé avant de poser ses valises au Cambodge. Il a fait tout les métiers avant de devenir journaliste indépendant. Il connait très bien le pays pour en avoir parcouru tout les sentiers et rencontré le peuple. Il commence par quelques romans policiers avant de s’attaquer à Jaraï, on retrouve d’ailleurs cette manière d’écrire tout au long de ce très beau roman.

Derrière l’histoire du roman c’est la grande histoire de la décolonisation ainsi que celle plus sombre de la montée en puissance des khmers rouges. Le meilleur manuel que je connaisse pour comprendre le Cambodge d’aujourd’hui. Juste un rappel, l’actuel premier ministre Hun Sen est lui même un ancien khmer rouge mis au pouvoir par les vietnamiens lors de leur « libération » du Cambodge.

La guerre d’Indochine est la première et la dernière guerre d’indépendance, elle a commencé alors que toute l’Asie, toute l’Afrique, tout l’Orient et même l’Amérique latine faisait partie du monde blanc. Et pendant qu’elle se déroulait, le monde blanc s’est écroulé, un certain monde blanc qui avait du naitre quatre cent ans plus tôt. Mais ce livre n’est pas un récit ou un roman de guerre. C’est avant tout l’histoire de Lara, le dernier blanc et de son amour fou pour un petit pays à l’inimaginable douceur de vivre. C’est l’histoire de Lisa, de Ieng Samboth et de Roger Bouès, de O’Malley, de Charles et de Madeleine Korver qui, tous, ont existé sous d’autres noms. C’est plus encore peut-être, l’histoire de Kutchaï, le Jaraï géant, au rire étrange et silencieux.

Si vous êtes intéressé par le Cambodge mais que vous ne voulez pas lire un manuel scolaire ou que vous ne voulez pas revivre en détail les atrocités commises par les khmers rouges (qui ont tout de même tué 1/4 de la population du Cambodge en 3 ans) ; jetez vous sur ce livre très bien fait qui se lit d’un souffle et qui ouvre les portes de la compréhension du mystérieux peuple khmer.

source : LGV


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • CAMBRONNE CAMBRONNE 4 décembre 2010 11:34

    Bonjour

    Merci pour cette communication .

    Avez vous lu , « le portail » de François Bizot . C’est une mine d’infos et passionnant à lire .

    Bien à vous .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès