• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Je t’ai épousée par allégresse » avec Valéria Bruni-Tedeschi au (...)

« Je t’ai épousée par allégresse » avec Valéria Bruni-Tedeschi au Théâtre de La Madeleine

Traduit mot pour mot de l’Italien, le titre "Ti ho sposato per allegria" plonge au coeur des années soixante, le couple Giuliana-Pietro marié à Rome depuis à peine une semaine.

 

Cette décision nuptiale impulsive perturbe a posteriori le discernement de la jeune femme qui s’en confie à Vittoria (Marie Vialle, jeune comédienne fort prometteuse), sa domestique pleine de vivacité et de fantaisie.

 

D’emblée les personnages apparaissent décalés et laissent s’exprimer leurs pensées latentes au profit ou au détriment, question de point de vue, d’une approche déconstruite de la vie et des sentiments.

 

Feignant d’être persuadée qu’ils ne sont pas faits l’un pour l’autre, Giuliana cherche à lister les mauvaises raisons de leur union et tente de convaincre son partenaire de l’erreur fatale qu’ils ont commise à l’insu et contre l’assentiment supputé de leurs familles respectives.

 

Pleine de nonchalance lucide autant que de plénitude, Valeria Bruni-Tedeschi joue le désenchantement programmé, s’interrogeant sur l’avenir d’un engagement dont, Stéphane Freiss, en apesanteur enjouée, confirmerait le bien fondé : "Je t’ai épousée par allégresse" et cette perspective suffit à ma joie et à notre bonheur à venir.

 

Pour l’heure, sa mère (Edith Scob, cultissime) et Ginestra, sa soeur (Armelle Bérengier, béate de composition) sont attendues pour une visite tant redoutée au jeu de la vérité. Mais c’est paradoxalement, la confusion qui sortira gagnante de cette confrontation où les armes rationnelles vont être contraintes d’abdiquer faute de combattants :

 

- "Tu ne m’avais pas dit que ta mère était évaporée. Si elle n’était pas évaporée, elle serait insupportable... Par chance, elle est évaporée."

 

- "Pourquoi tu ne m’as pas raconté que tu t’étais fait psychanalyser ?", lui rétorque Pietro.

 

- "Il y a beaucoup de choses que je ne t’ai pas racontées... Au fond, nous nous connaissons si peu ! Nous devrions essayer de mieux nous connaître... " propose alors Giuliana.

 

Cette pièce de Natalia Ginzburg est pleine d’affects à fleur de peau, d’intuitions voilées en butte à l’impudeur du sentiment amoureux, confrontés aux sirènes subliminales du réalisme.

 

En évitant soigneusement le pléonasme artistique, Marie-Louise Bischofberger imprime à sa mise en scène un vent de folie douce amère aspirant le jeu des comédiens sous un typhon protecteur d’où ceux-ci peuvent se livrer corps et âme aux exaltations d’une subtilité confondante et surtout fort drôle.
 
affiche © Stéphane Rébillon 
 
JE T’AI EPOUSEE PAR ALLEGRESSE - *** Theothea.com - de Natalia Ginzburg - mise en scène : Marie-Louise Bischof berger - avec Valéria Bruni-Tedeschi, Stéphane Freiss, Edith Scob, Marie Vialle & Armelle Bérengier - Théâtre de la Madeleine -
 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • italiasempre 6 février 2009 17:56

    Bonjour smiley
    Excellente première pièce de théâtre de Natalia Ginzbourg.
    Avec un humour très fin elle aborde, et dédramatise, des sujets assez controversés dans l’Italie des années ’60. Un bon film a été tiré de cette oeuvre, avec en actrice principale, la sublime Monica Vitti.
    Dommage pour moi, dans cette représentation l’heroine est la Bruni-Tedeschi... smiley


    • Theothea.com Theothea.com 7 février 2009 02:51

      Pourquoi ce "dommage" , chère Italiasempre, alors que le jeu de Valéria y est juste et plein de nuances. Défiez vos a-priori et vous serez conquise par l’allégresse !....
      cordialement
      JM / Theothea.com


    • italiasempre 7 février 2009 13:02

      Oh, mais je n’en doute pas ! Ce sont plutôt ses engagements extra-artistiques que je déplore, notamment l’intercessio en faveur des brigatistes rouges...et je ne connais que le boycott comme moyen pour manifester ma désapprobation (mais bon, elle est en bonne compagnie smiley )


    • Theothea.com Theothea.com 7 février 2009 13:48

      Votre désapprobation politique aurait d’autant plus de pertinence que votre appréciation artistique serait objective. Oubliez le boycott réducteur, svp Italiasempre, et faites nous part en adepte avérée de Natalia Ginzburg d’une analyse sincère sur l’impact émotionnel suscité par Valéria & ses formidables partenaires.
      cordialement
      JM / Theothea.com


    • italiasempre 7 février 2009 14:00

      Ouais, bien essayé... smiley


    • italiasempre 7 février 2009 13:27

      Theo, vous devriez signaler à la rédaction que votre article d’aujourd’hui est inaccessible.


      • italiasempre 7 février 2009 13:37

        Bon, tant qu’à faire je le fais moi-même.

        @modérateur
        l’article de Theothea.com "Journal à quatre mains.." est inaccessible.


        • Theothea.com Theothea.com 7 février 2009 14:11

          Italiasempre, ma réactivité n’est pas aussi prompte que la votre.

          En tout cas merci pour votre observation et votre prévenance.

          J’avais constaté également cet " apparent " dysfonctionnement.

          Cependant par déduction, je pense qu’il s’agit du délai de publication occasionné par une acceptation du comité de rédaction ce vendredi à 17h57 pour une mise en ligne différée le samedi, sans que l’heure soit précisée.

          Aussi, je pense que mon article concernant "Le journal à quatre mains" apparaîtra au cours de cet après-midi du samedi.

          Si ce n’était pas le cas, je préviendrai, bien entendu, le comité de rédaction dès lundi

          Merci pour vos commentaires .... éclairés !...

          Bon spectacle.... du monde

          cordialement

          JM / Theothea.com


        • italiasempre 7 février 2009 14:25

          C’est un plaisir.
          Tout aussi cordialement smiley


        • Theothea.com Theothea.com 7 février 2009 14:31

          Quoiqu’il en soit, il y a un véritable problème de cohérence technique car je constate que l’accroche de l’article est en première page d’Agoravox sans en assurer l’accessibilité.

          Encore merci pour votre intervention Italiasempre.


        • Theothea.com Theothea.com 9 février 2009 14:00

          Ma chronique concernant "Le Journal à quatre mains" de Fora & Benoîte Groult est enfin accessible depuis ce lundi 9 fev. à 13h00

          http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=51252

          Merci, Italiasempre, de m’ avoir prévenu samedi du dysfonctionnement !...
          cordialement

          JM / Theothea.com

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires