Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Je t’ai rencontré par hasard » La Pietragalla en dualité (...)

« Je t’ai rencontré par hasard » La Pietragalla en dualité amoureuse...

En plaçant le hasard au cœur de la rencontre entre deux solitudes prêtes à s’enflammer en une combustion exceptionnelle illustrant le fameux : « Parce que c’était lui, parce que c’était moi », Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault accordent à la notion de couple la vertu de constituer une nouvelle entité à part entière, tel l'être tiers que les deux protagonistes doivent gérer, en toute responsabilité, à parité.

JPEG - 82.8 ko
JE T’AI RENCONTRE PAR HASARD
photo © Theothea.com

Cette histoire reliant, en l’occurrence, un homme et une femme est à la fois vieille comme le monde et, en même temps, la source en puissance d’une créativité infinie dont chaque instant vécu en fait perdurer le mystère, celui sans doute ainsi lié à l’opportunité de cette fameuse rencontre initiale. Pour eux, en l’occurrence, cela fait 16 ans que celle-ci a eu lieu, au tout début du XXIème siècle.

Alliant de fait vie privée et artistique se nourrissant perpétuellement l’une de l’autre, les deux danseurs font, depuis que leur union chorégraphique a ainsi débuté au Ballet National de Marseille, quasiment œuvre commune sur scène ne se séparant objectivement que lors de la séquence d’une mise en valeur du partenaire comme dans « La tentation d’Eve » pour Marie-Claude et « Être ou Paraître » pour Julien ou durant la thérapie d’une blessure accidentelle en remplacement de Marie-Claude par un membre de leur Compagnie « le Théâtre du corps » sur « Monsieur et Madame Rêve » ou enfin, juste le temps en 2015 que Marie-Claude aille jouer, pour la toute première fois, sur les planches en compagnie du prestigieux directeur du Théâtre Rive Gauche, Eric-Emmanuel Schmitt, lui proposant de partager, de manière privilégiée, à eux deux « L’Elixir d’Amour ».

Ainsi, à ces rares exceptions près, entre la Muse et le Pygmalion, la fusion est de l’ordre de l’éternel recommencement et c’est, en tout cas, dans cette perspective, que les deux danseurs souhaitent faire évoluer leur art de façon la plus polyvalente qu’il soit, en l’assimilant à la Musique, au Théâtre, à la Poésie et même aux nouvelles technologies en utilisant le corps humain comme vecteur de sensibilité à toutes leurs recherches dans l’air du temps !

Aux Folies Bergère où ils donnèrent une dizaine de représentations en février, leur duo atteignait ce paroxysme symbolique où l’abstraction conceptuelle de la symbiose se déclinait au quotidien prosaïque autour d’un lit, d’une table, de chaises… en dominante duelle noir sur blanc à l’instar des scansions chaplinesques du cinéma muet ou du balancement lancinant des derviches tourneurs !

Toute la palette contradictoire des sentiments et des ressentiments intimes était jouée live, face au public en dimension universelle, dans l’exaltation des corps mâtures et resplendissant de talents aux pieds nus, sans que l’ombre prévisible du vieillissement en couple ne puisse être envisagée et projetée autrement que par une naturelle adaptation progressive !

La danse constituerait ainsi l’image intriquée du mouvement, en perpétuelle inventivité, reproduit en synchronisation avec le corps humain selon un ensemble de flux dont le partage amoureux pourrait idéalement tirer quintessence à tous les âges de la vie.

Marie-Claude et Julien seraient donc les passeurs de cette quête à la fois existentielle et artistique dont ils peuvent ainsi témoigner en implication immergée dans l’assentiment plébiscitaire et adepte du public.

Cela force le respect & l’admiration !

photos © Theothea.com

JE T'AI RENCONTRE PAR HASARD - **** Theothea.com - de, par et mise en scène Marie-Claude Pietragalla & Julien Derouault - Folies Bergère & tournée

JPEG - 68.4 ko
JE T’AI RENCONTRE PAR HASARD
photo © Theothea.com
JPEG - 66.5 ko
JE T’AI RENCONTRE PAR HASARD
photo © Theothea.com


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès