• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Jenifer – L’Amour et Moi

Jenifer – L’Amour et Moi

Bien que L'Amour et Moi commence à dater un peu puisqu'il est sortie en septembre 2012 et que, par conséquent, beaucoup auront déjà eu l'occasion de ce faire une idée, sa réédition en décembre et les apparitions télévisées imminentes de la chanteuse dans une émission de chant pourrait donner l'envie à certains de s'y intéresser. Un article destiné aux curieux donc.

L’Amour et Moi est le cinquième album de Jenifer. Composé selon les éditions de 12, 15 ou 17 pistes, il reprend les sonorités électro destinées à la scène du précédent opus Appelle-Moi Jen (2010) mais n’en fait pas son unique argument. On alterne entre des titres résolument énergiques et des ballades, un genre qu’elle semble toujours autant maîtriser. Dans son ensemble, l’album s’inscrit dans la continuité des précédents. De la variété française très classique de son premier CD, l’artiste a évolué progressivement vers un style pop/rock de plus en plus assumé et revendiqué.

Le visuel de l’album en dit long sur son contenu. D’aucuns le trouveront franchement rose et je ne vous dirai pas le contraire ! Cependant, cette teinte dominante associée à sa robe à facettes illustre l’association de titres très doux avec d’autres plus dynamiques. Les bulles sont comme autant de parcelles de sensibilité que la chanteuse nous dévoile dans sa musique. La police de caractère, à la fois souple et irrégulière traduit toujours une volonté de cultiver une musique à deux vitesses. Le titre, quant à lui, se contente d’être explicite, ce qui est déjà bien.

Après ces considérations purement esthétiques, venons-en à l’aspect musical. Oui je dois en parler, on m’a dit que ce n’était pas négociable…

Dès qu’on joue le CD le ton est donné. Les jours électriques puis Sur le fil se ressemblent beaucoup. Ils sont rythmés, pétulants comme il se doit. Il manque toutefois une touche personnelle à des titres trop formatés même s’ils feront un bon début de concert et occuperont les ondes FM sans trop de difficultés. D’autres titres comme Hello, Besoin d’air oui encore Mademoiselle fume reprennent les mêmes ingrédients : un beat disco-pop et des refrains efficaces. L’auditeur ne devra pas être surpris des changements de rythmes fréquent que des chansons plus natures, disons-le des ballades, distillées au fil de l’album proposent. Plus acoustiques mais tout de même soutenu par quelques effets électroniques bien dosés, elles permettent d’apprécier le grain de voix de la chanteuse sans tomber dans la niaiserie. Mes nuits ou L’amour et moi constitueront des escales de douceur. Globalement, les mélodies et les accompagnements sont efficaces, entrainant quand il le faut ou poussant à la rêverie à défaut d’être inventifs.

Dans le texte, ça parle… d’amour. On était prévenu vous me direz. Tantôt aveugle (Mes nuits), tantôt secret (Tu ne dis rien), superficiel voir immoral (Mademoiselle fume), envahissant (Besoin d’air), ennuyant (Appelle la police mon amour) ou encore désenchanté (L’amour et moi). A l’image de sa robe à facettes, Jenifer explore ce sentiment de fond en comble dans des textes souvent imagés ou au contraire au sens pratique implacable. Les différentes situations évoquées rappellent la complexité d’un phénomène restant à ce jour inexpliqué. Mais Jenifer a le mérite de synthétiser sa réflexion en une question simple dans la chanson Est-ce que tu m’aimes ?. Le simple mélomane, un peu étourdi par cet amas de considérations métaphysiques auquel il espérait échapper en tombant sous le charme de la musique plutôt que d’autres choses, aura donc de quoi se rassurer.

De manière général cet opus de Jen est un bon cru. Non je ne me permets pas de familiarité, je ne fais que suivre ses directives (cf. titre de son 4ème album). Jenifer ne parvient que rarement à faire l’unanimité des critiques. On lui reproche souvent un style trop plat manquant d’originalité et des paroles pour jeunes filles en fleurs. Si ces « défauts » ressurgissent de temps en temps, elle a incontestablement fait du chemin depuis la Star Académy en 2000. Jenifer, originaire de Nice et de Corse aurait pu vouloir s’essayer aux chants traditionnels de l'île à la vue du succès à forte connotation régionale d’une autre gagnante du célèbre concours de chant. Elle a fait un tout autre choix.

Sa musique est davantage signée et semble lui convenir puisqu’à la différence des autres albums, il semble y avoir une continuité entre celui-ci et Appelle-Moi Jen. Un savant compromis entre titres dansants électro-pop et ballades associé à des paroles qui, à défaut de soulever les foules, se marient bien à l’ensemble. Certes, elle n’a pas la voix puissante d’Adèle mais ce n’est de toute façon pas ce qu’on lui demande. On appréciera chez elle cette voix douce, naturelle et légèrement éraillée parfaite pour le registre qu’elle interprète.


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • jef88 jef88 3 janvier 2013 11:55

    puisqu’il est sortie en septembre 2012
    Il (elle) était gay ?


    • S.C. 3 janvier 2013 12:09

      Merci Jef88 d’avoir signalé cette erreur. Veuillez m’en excuser. Je découvre le site avec ce 1er article et je ne vois aucun moyen de corriger. S’il y en a un merci de m’en informer et j’agirai en conséquence.


    • S.C. 3 janvier 2013 13:23

      Pourquoi n’en ferait-elle pas partie ? Certes, je l’aurai plus facilement placée dans une rubrique « Musique » mais celle-ci n’existant pas (encore)...


    • S.C. 3 janvier 2013 18:22

      Initiative honorable. Après c’est toujours le même dicton : « les goûts et les couleurs ».


    • Anaxandre Anaxandre 3 janvier 2013 14:13

       Comme si la promotion de tels « artistes » par TF1 & Co ne suffisait pas, il faut encore en rajouter ici ! Étonnant...


      • S.C. 3 janvier 2013 18:18

        Cet article est simplement un avis objectif. Je pense qu’il n’aurait pas été approuvé par le site dans le cas contraire.

        Évidemment peu d’artistes bénéficient d’une couverture médiatique aussi importante que la sienne. Néanmoins, je voulais montrer les défauts mais aussi les qualités de l’artiste. En plus de sa faculté évidente à « exister » par les médias, l’artiste commence, surtout avec ce dernier album, à montrer de belles choses.


      • rouge sang 3 janvier 2013 22:27

        ouaip ... je crois que je vais m’abstenir de donner mon avis objectif alors... mais en 2 mots quand même, de la variete a 2 balles, texte de niveau cm2 ou redoublante de 6 eme. Musique pauvre comme la fausse commune, a classer verticalement direction toilettes


      • soi même 3 janvier 2013 15:35

        Elle oublie de dire mon cul, c’est du poulet !


        • Shawford Runescape Transit 3 janvier 2013 15:37

          Voui, mais un poulet doté d’une fort belle dentition au demeurant smiley


        • Gaetan de Passage Gaetan de Passage 3 janvier 2013 15:50

          Tiens ? Je ne l’ai pas encore sauté celle-là ...


          • Shawford Runescape Transit 3 janvier 2013 16:03

            Passage dans l’ombre ou sous l’eau smiley


          • S.C. 3 janvier 2013 18:20

            Mais avez-vous seulement un peu écouté avant pour vous faire une idée ?


          • Gaetan de Passage Gaetan de Passage 3 janvier 2013 19:05

            Pas besoin ... mon adolescence date des années 60, et donc ça n’est plus pour moi ça, même si c’est excellent dans son genre

            Ceci dit, mon post provoc n’est pas à prendre au 1er degré non plus. Car j’ai découvert Jenifer dans « The Voice » et je dois avouer que je l’aime bien. C’est une chouette nana pleine de peps.

          • S.C. 3 janvier 2013 19:58

            Je commençais à désespérer de trouver un avis nuancé. Merci.


          • Gaetan de Passage Gaetan de Passage 3 janvier 2013 20:12

            J’ai écouté quelques extraits, et mon préjugé perso s’est confirmé : ce n’est plus pour moi.

            Notez d’ailleurs que la moyenne d’âge sur Agoravox est assez forte, je pense. Ce n’est donc pas une bonne référence pour la clientèle de Jenifer.

            Ceci dit, Jenifer devrait quand même essayer d’être plus créative, je trouve.
            Ca sent beaucoup trop le « marketisé », je trouve.

            Si on veut sortir du lot, il faut oser prendre des risques. Et savoir encaisser les bides jusqu’au jour où ça passe. Un seul vrai super shot peut tout changer.

          • S.C. 3 janvier 2013 20:33

            Je pense avoir cerné l’audience d’Agoravox par ces quelques commentaires. Malgré tout j’avais envie de publier ma 1ère chronique dans la foulée de mon inscription et je disposais de celle-ci.

            Mon but n’est évidemment pas de faire aimer à tous prix, d’ailleurs l’article n’est pas 100% pro-Jenifer.

            Je suis d’accord avec le côté « marketisé » que vous évoquez la concernant comme par la nécessité de pendre des risques parfois. Le succès breton de Nolwenn Leroy, issue de la même émission, le démontre assez bien.

            Ma prochaine chronique devrait moins faire jaser.


          • files_walQer files_walker 30 juillet 2013 15:14

            Pleine de peps et elle n’est pas du genre « qui se la pète ».


            Je n’ai pas regardé Star Academy et je n’avais pas trop prèté attention à Jennifer jusqu’a récemment dans « The Voice » (Ben oui, j’ai toujours aimé la variété) et je dois dire que certains titres ne me déplaisent pas.

            J’ai écouté particulièrement les reprises de France Gall qui sont plus de ma génération et qu’on l’aime ou pas on ne peut pas lui enlever le fait qu’elle chante mieux que bien.

          • chmoll chmoll 3 janvier 2013 16:18

            a TF1 (plus connu sous élysée tv) t’amène ton perroquet et hop ,il peut faire un album


            • 65beve 65beve 3 janvier 2013 16:57

              Avec Jennifer, rien n’est à écouter, tout est à voir.


              • S.C. 3 janvier 2013 20:16

                Allons bon ! On n’a pas tous les jours l’occasion d’être assimilé à une maison de disque.
                Cependant je pense que votre théorie ne tient pas. Un major aurait fait les choses bien, c’est-à-dire avec des liens pointant vers les chansons sur Youtube, Amazon, iTunes et même, pourquoi pas, pour qu’il n’y ait aucune ambiguïtés, Universal tant qu’on y est mais je n’argumenterai pas davantage de peur de vous sembler ridicule.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 janvier 2013 19:59

                C’est dans quel salon de coiffure ou on peut l’entendre ?


                • rouge sang 3 janvier 2013 22:29

                  seulement si on met le casque


                • fatizo fatizo 3 janvier 2013 22:41

                  Intéressant cet article, très intéressant même .

                  Si c’est de la provoc c’est très bien joué. Sinon, c’est très bien joué tout de même .

                  • Pyrathome Pyrathome 3 janvier 2013 22:42

                    Désolé, mais c’est de la pure daube..... smiley 


                    • rouge sang 3 janvier 2013 23:54

                      faut ecouter cing Krimson


                    • paoum 4 janvier 2013 00:31

                      avec tous les chanteurs de talent qui existent dans ce pays...
                      désolé mais jennifer...
                      c’est insupportable comme musique, et les textes sont tartignol au possible...
                      non, vraiment...
                      ça n’a aucun interêt.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

S.C.

A venir...


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès