• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Jenny Holzer au Whitney Museum

Jenny Holzer au Whitney Museum

La nouvelle exposition de Jenny Holzer, artiste contemporaine américaine, exposée depuis le 12 Mars au Whitney Museum, est un véritable délice, à la fois esthétique et intellectuel.

Lorsqu’on entre un Dimanche Matin au Whitney Museum, musée privée du Upper East Side de Manhattan, on est accueilli par un brouhaha moyen, qui provient de la salle à manger souterraine, où une foule de new-yorkais (et quelques touristes) profite tranquillement du brunch, entre mimosas, pancakes et omelettes. Pas d’empesé dans ce musée : les serveurs valsent, les clients s’esclaffent avant de rejoindre le musée, et, aux étages, les publics varient du couple de vieilles amies aux touristes japonais, et du jeune couple trentenaire à la famille endimanchée.

De la salle de restaurant, on aperçoit plusieurs grands tableaux monochromes : la carte militaire de l’Irak est accrochée plusieurs fois au mur, présage de l’exposition de Jenny Holzer.

L’arrivée dans l’exposition vous coupe le souffle. Des slogans courts défilent en orange fluorescent sur le sol. A priori des messages anodins, ils suggèrent au lecteur attentif, au visiteur de musée patient, de bien regarder le contenu de l’exposition qui suit ! L’exposition utilise de nombreux documents déclassifiés de l’armée américaine pour tenter de fixer quelques formes dans le vaste brouillard qu’est l’Irak pour la plupart des visiteurs. Les fantomes prennent vie. Des extraits d’interrogatoire, des techniques de torture, des extraits de morgues, des os humains, s’entrechoquent avec des slogans de la vie quotidienne, diffusés sur les murs et des panneaux. L’esthétique est captivante, et Jenny Holzer traite le sujet irakien sans jugement apparent, en essayant de replacer l’horreur de la guerre et de l’occupation dans le quotidien. Offrir une vision non spectaculaire de la guerre, mais non moins macabre.

Cette exposition m’a beaucoup marquée. Cette exposition créé l’étonnement, propose une vision esthétique originale, et utilise la lumière de manière innovante. Elle invite à regarder en face les horreurs perpétrées par les soldats américains en Irak, tout en rappelant les meurtres de milliers d’innocents lors du 11 septembre. C’est une belle exposition, qui sort du politiquement correct sans pour autant tomber dans le militantisme.

Cette exposition n’est pas la seule à aborder le sujet de l’Irak. Le sujet est présent dans de nombreuses œuvres d’art contemporaines exposées à New York. Le New Museum, situé dans SoHo à Manhattan, expose l’œuvre d’un artiste qui a ramené une voiture irakienne carbonisée suite à un attentat suicide, où un intervenant (un Irakien, un historien, ou un journaliste américain), est présent pour répondre à vos questions. De nombreuses autres expositions dans ce musée et dans l’annexe PS 1 du Moma à Brooklyn, abordent ce sujet de manière tangente, en exposant la colonisation et la violence de forces armées. Ces expositions montrent la réflexion et l’incompréhension qu’a suscitée cette invasion, alors que l’on peut voir, un peu partout dans New York, en marchant devant une caserne de pompiers par exemple, un message comme celui-ci : « Tommy Rogers will leave for 16 months next May to fight in Irak and Afghanistan. May God be with him. »


Moyenne des avis sur cet article :  2.09/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • bozobe bozobe 26 mars 2009 18:32

    Ah bon ? ? 

    Comme je suis étudiante à bac +5 je n’ai ni la force ni l’intelligence pour écrire autant ? Et vous insinuez quoi, qu’un homme arriverait à le faire, mais pas une femme  ? smiley

    Allez-y, continuez. Je suis curieux de savoir ce que vous pensez de moi, comme apparement vous n’appréciez pas mes articles smiley


  • Kalki Kalki 26 mars 2009 17:04

    Bon article, merci.

    PS : je suis sur qu’il y en a qui regrette DW, demian west, le Doctor Who de l’art nouveau textuel et son charabia dément de l’ouest.

    Je suis pour une pétition pour notre démiurge du pop art.

    Vous pouvez le contacter ici : ( envoyez vos lettres d’amour en prose en mémoire a cet illustre personnage qui était passablement omniprésent et défiant, voir chiant pour certain qui ne reconnaissait pas les bienfaits d’un fou du village sur la place publique,) 

    contacter Demy à demianwest@wanadoo.fr

    Demian revient, y aura toujours des gens qui t’aiment quelque part (...je ne sais pas où), ne l’oublie pas.

    Tu n’es pas seul,( dans ta tête on le sait déja nous agoravoxien). On ne t’a pas oublié.

    Demian WestPeintre et écrivain parisien, décorateur de villas et châteaux, investisseur immobilier. DEA des arts plastiques de Strasbourg, diplômé des Arts Décos de Strasbourg. Pour toutes infos et commandes de portraits


    • foufouille foufouille 26 mars 2009 17:47

      bonne idee
      bozobe pourra enfin realiser le reve detoute femelle du MUPS, avoir une famille nombreuse et prier devant le poster du duche
      en plus, elle aura une belle invitation pour les deplacements du nain de jardin


    • foufouille foufouille 26 mars 2009 17:32

      @ boZobe
      et c’est combien le brunch ?
      juste par curiosite


      • foufouille foufouille 26 mars 2009 17:56

        Velvety Cream of Tomato Soup·$6.25
        	 Poached Salmon Cobb Salad
        	 Corn, tomato relish, romaine lettuce, cucumbers & wheatberry salad - basil buttermilk dressing·$14.75
        Open - faced Tuna Salad on Toasted Sourdough Bread with tomatoes marinated in virgin olive oil, balsamic vinegar and fresh basil·$13.50
        	 Caesar Salad of Romaine, Anchovy Dressing, Aged Parmesan and Brioche Croutons·$14.00
        Club Sandwich of freshly roasted turkey breast, smoked mozzarella, bacon, lettuce, tomato and herb mayonnaise on semolina bread·$14.75
        Wrapped Vegetable Salad Sandwich Roasted mushrooms, red onion, zucchini squash, fresh tomato, and ricotta salata cheese in a rolled spinach tortilla·$13.50
        	 Items may be ordered egg white only ·$1.50additional

        	 (A 17% service charge will be included in your bill ; 18% for parties of 8 or more

        pas cher pour une bobo du MUPS


      • bozobe bozobe 28 mars 2009 03:00

        A tous les gens qui ont laissé un commentaire, et ont traité mon article de "nul", ou "vide", je crois juste que vous avez un problème avec mon ... avatar !
        Nous vivons dans un pays où la liberté d’expression est protégée par la loi, et elle m’autorise à mettre en avant mon appartenance politique, que cela vous fasse plaisir ou non. Par contre, en pourrissant mon article avec vos insinuations et vos commentaires qui n’ont aucun rapport avec mon article, vous faites baisser Agoravox dans l’estime de nombreux lecteurs.
        Vous donnez l’impression qu’Agoravox est un lieu où la liberté d’expression n’a pas lieu d’être, surtout si on se trouve du mauvais côté de l’échiquier politique, même lorsqu’on ne parle pas de politique. Le résultat est que, à mesure que vous découragez de nombreux écrivains potentiels, le niveau des rédactions sur AgoraVox diminue, ainsi que la diversité des opinions.

        Pour réparer ma faute, je vous invite à cliquer sur ce lien pour remettre un peu de justice sur AgoraVox.

        Excusez moi de ne pas passer 6 heures par jour sur chaque article, comme le ferait un journaliste professionel. Le niveau des articles en pâtit, ce n’est pas du niveau d’un journal national. Le style n’est pas non plus celui d’un grand écrivain. Mais j’ai fait du mieux que j’ai pu. J’ai mis du travail dans chaque article et je trouve cela dommage de me faire poursuivre dans chacun de mes articles par une horde de commentateurs (gauchistes pour la plupart) haineux, qui ont pourri chacun de mes articles avec parfois des commentaires frisant l’insulte, l’insinuation sexuelle, et sans aucun rapport avec l’article en question. Je cesse donc la publication d’articles sur ce site. 


        • Kalki Kalki 28 mars 2009 12:33

          SUSPECT NUMERO 1 :

          NicolasC

          Etudiant à HEC et à la Sorbonne (en Histoire), je m’intéresse beaucoup à l’économie et à la politique. Impliqué en politique depuis Janvier 2007, enthousiasmé par la campagne présidentielle française, je milite contre les idées reçues. Après avoir vécu neuf ans aux Etats-Unis, je suis revenu en France pour y faire mes études supérieures.

          Les ip de bozobe :
          par bozobe (IP:xxx.x5.240.18) le 26 mars 2009 à 16H26.
          par bozobe 							 										 				 (IP:xxx.x03.92.126) le 28 mars 2009 à 03H21 							 							

          2 IP PRISE PAR NICOLASC


          Son ip correspond apparement ( je demande confirmation des modérateurs )

          par NicolasC 							 										 				 (IP:xxx.x5.240.18) le 27 mars 2009 à 15H20 							 							
          							

          										 					
          							
          								@ l’auteur ( ou plutot les auteur(e)s)

          On vous accuse juste de vouloir spammer massivement le site d’AgoraVox en publiant 2 articles par jour. Une personne normalement constituée n’as pas le temps d’écrire deux articles par jour. Comme un bon nombre de personnes sur le site, je pense que c’est un groupe de jeunes de l’UMP qui se cache derrière ce pseudo, qui essaie de faire "cool" avec un pseudo d’une jeune métisse. Tout cela pour nous ressortir les vieux thèmes de la droite néo-conservatrice..

          Pour préserver le site d’AgoraVox de l’implantation de l’UMP, je me connecterais ce soir pour essayer de vous empêcher de publier encore un article insipide et sans intérêt !! A bon entendeur... :->


          														par NicolasC 							 										 				 (IP:xxx.x03.92.126) le 7 février 2009 à 21H37 							 							
          							

          										 					
          Or en visionnant un film comme l’argent dette on s’apercoit que la création monetaire est en fait une pyramide de ponzi avec nos crédits

          Oui, en quelque sorte. Mais aussi non. Un gouvernement peut choisir de rembourser la totalité de sa dette plutôt que d’émettre de nouvelles obligations. Un état n’est pas obligé de recourir à l’emprunt pour se financer.

          Et contrairement au schéma de Ponzi, aucun citoyen ne se retrouvera sur le carreau en ayant perdu tout son argent "investi" :)


          • bozobe bozobe 31 mars 2009 00:51

            La tempête dans un verre d’eau smiley

            NicolasC est un ami. Il est en stage pour 6 mois à New York en banque d’affaires. Il m’a hebergé pendant une semaine à New York - j’étais en vacances. D’où le temps que j’avais pour écrire des articles, et les i.p. correspondants ! smiley

            By the way, ça nous a bien fait rigolé que vous vous enerviez tant sur mon logo. Vous êtes sur un site qui évoque beaucoup de sujets politiques, donc il ne faut pas vouz étonner si vous avez des partisans pro-ump, pro-modem ou pro-ps qui viennent s’y exprimer smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires