• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Katerine, j’opine

Katerine, j’opine

Dans un pays de plus en plus proche du centre (de rien), l’électron libre de la chanson française, de poil et de plume, Philippe Katerine nous rappelle toute l’importance des extrêmes. Fussent-ils drôles.

De sondage en sondage, tout indique que la crise morale et intellectuelle que traverse le pays a encore de beaux jours devant elle : les Français, incapables de trancher, semblent attirés vers le juste milieu, à défaut de juste ordre, comme les mouches le sont par la viande. L’Hexagone s’ennuie et se dit, dans les enquêtes d’opinion qui valent ce qu’elles valent, c’est-à-dire pas grand-chose, qu’il échangerait bien son baril de doutes contre un paquet de nouilles. Après tout pourquoi pas le Béarn ?

Philippe Katerine, lui, n’en a cure. Il se positionne exactement à l’inverse du centre. Il est ailleurs. Décalé. Déplacé. Inclassable. Samedi soir, dans le grand gala de charité bien ordonnée de la chanson française retransmis par le service public de Delarue, il est venu réciter son Louxor (j’adore) torse nu, bien gras, un animal mort sur l’épaule, en collant, entouré de danseurs ros(s)es et de musiciens acérés. Il a coupé et remis le son à l’envi, comme on dégaine ses ambitions, comme on se fixe aussi, entre deux rochers, à la merci des vagues violentes et des courants vicieux.

Philippe Katerine vit avec une femme superbe, écrit des chansons poétiques, d’autres foutraques, certaines foutraques et poétiques. Il ne ressemble à personne et souvent, sur le même disque, ne se ressemble même plus. Il est là où on ne l’attend pas, et ne s’attend pas lui-même. Trop pressé. Il dynamite Bénabar, oxyde Diam’s et transforme M en chanteur de bal. Il ose le slip, la sueur et le système pileux, il dévie les questions comme d’autres n’y répondent pas. Il pratique la langue de bois, mais d’un bois sculpté, orné, travaillé, dont on fait les pipes, et occasionnellement les têtes. Ou les balais. On ne peut ranger un chanteur pareil ailleurs que sur une scène grande comme un théâtre, profonde comme un abîme. Il se passe toujours quelque chose, chez Philippe Katerine. Quelque chose qui ressemble à de l’inédit. Autre chose, donc, que la « montée dans les sondages » de certain responsable lisse, mou et fade.

Philippe Katerine est une aspérité, une protubérance, une turgescence. Tout le temps gonflé, il bande et sait décocher quelques flèches d’irrespect salutaires dans un paysage « musical » très encombré par une « nouvelle chanson française » aussi excitante que le programme de l’UDF. De l’air, Delerm ! Du balai Camille ! Du vent, bon débarras, Tryo ! (Tryo !!) J’en passe et des pires, et des plus vieux, des Indochine, des Patrick Bruel, des Polnareff ressuscités. Dans ce paysage-là, évidemment, le père Katerine, qui doit son patronyme à la Deneuve de Belle de Jour, fait tâche, surgit là, coup de vent grande force, à vous envoyer valdinguer ces branches pourries qu’on nous vend comme la relève quand il ne s’agit que de retraite.

Philippe Katerine mérite au moins 500 signatures. Il ferait un excellent candidat de grande désobligeance, un parfait troisième homme, ou deuxième, ou premier, une invitation au souk, au délire, à la fête, un de ces pétards qui, bien placé, vous dynamite les plus sûres des prévisions. L’homme provoque, déroute, invente, son œuvre est multiple, touffue, évidente ou complexe. L’homme Katerine n’a pas de forme, il ne les met pas, ou rarement. Il chante bien, très bien même, mais sait aussi gueuler et raconter n’importe quoi. Comme si tout cela (la chanson, la musique, l’écriture) n’avait aucune importance. Quand ça compte pourtant autant qu’un bulletin dans l’urne. Autant, et si peu.

Mais Philippe Katerine existe-t-il vraiment ? Ou est-il une invention de Philippe Katerine ? On ne saurait le dire avec précision, il faudrait sonder les Français, ou plutôt les Katerine, savoir ce qu’ils en pensent. On devrait bien trouver un moyen, avec tous ces sondages qui sifflent sur nos têtes, toutes les heures, pour tenter de nous convaincre que la grosse surprise n’en sera pas une puisqu’on vous l’aura bien dit et répété : François B, du Béarn, en France, sera le grand bonhomme de la présidentielle ; on devrait bien trouver un peu de temps, dans un institut quelconque, pour nous éclairer sur le mystère Philippe Katerine. Homme ou réalité ? Pyramide ou totem ? Fétiche ou Arumbaya ? Oreille cassée ou voix éraillée ? Little rabbit ou lièvre lent ?

Même l’univers a un centre, bien sûr. Un endroit indéfinissable, qui importe finalement peu. Katerine, lui, a un univers. Un espace assez large, pas infini, mais vaste comme une envie, plein comme une huître. Avec des soleils, des lunes, des bras, des jambes, des couilles, toutes les armes nécessaires pour combattre l’ennui. A mille lieues du milieu : votons Katerine !


Moyenne des avis sur cet article :  3.41/5   (108 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 12 mars 2007 10:12

    j’adooooooore ! à quand sarko avec des bottes facon Garry Glitter qu’on rigole et qu’on le voit enfin dépasser de son pupitre ! smiley

    les français adorent le style déjanté, dans la tradition de au bonheur des dames , de michael youn ,outkast etc... Ras le bol des formatés starac , avec de tels ringards c’est le bide assuré au concours de l’ euroviSion


    • (---.---.12.18) 12 mars 2007 10:22

      Rassurez vous on sera bien représenté à l’Eurovision avec les FATALS PICARDS yes


    • morigan (---.---.213.36) 12 mars 2007 10:42

      J’adore Katerine,mais je ne vois pas en quoi Bayrou est lié à lui, en quoi il y a un rapport,que je sache Bayrou n’est pas l’artisan de la crise intellectuelle de pays, en tout cas il essaie de répondre àla criseinstitutionnelle... Parler de ce merveilleux Katerine tout en attaquant en filigramme le centrisme...autant faire un article sur l’udf,ou Bayrou,ou moins tu pourras faire des critiques de fond et pas seulement surrenchérir sur le « paquet de nouilles »,oui de la critique de fond sur les points du projet udf : Activité universelle

      Afrique

      Agriculture *

      Antisémitisme

      Associations

      Autoroutes

      Banlieues

      Bénévolat

      Bio

      Biocarburants

      Bombes à sous-munitions

      Chasse

      Chine

      Citoyenneté

      Civisme

      Commerce *

      Corse

      CPE

      Culture

      Cumul des mandats

      DADVSI - Droits d’auteur sur Internet

      Darfour

      Décentralisation

      Défense

      Délinquance des mineurs

      Dette du tiers-monde

      Dette et déficits

      Développement

      Dissuasion nucléaire

      Ecole

      EDF-GDF

      Égalité des chances

      Elections : modes de scrutin

      Emploi

      Emplois francs

      Energie

      Enfance

      Entreprise

      Environnement

      Equilibre du monde

      Etats-Unis

      Europe

      Exclusion

      Famille

      Condition féminine

      Fonction publique

      Génocide arménien

      Guadeloupe

      Handicaps

      Homoparentalité

      Immigration

      Impôts

      Innovation et mondialisation

      Intermittents du spectacle

      Internet

      Irak

      Iran

      Impôt de solidarité sur la fortune

      Justice

      Laïcité

      Langues régionales

      Liban

      Logement

      Logiciel libre

      Maires

      Martinique

      Mayotte

      Médias

      Minima sociaux

      Modèle de société

      Mondialisation et Europe

      Non au référendum

      Nouvelle-Calédonie

      OGM

      Pacte écologique

      Partis

      Polynésie

      Pouvoir d’achat

      Presse

      Prisons

      Proche-Orient

      Racisme

      Recherche

      Réforme de l’Etat

      Relations internationales

      Régimes de retraites

      Réunion

      Santé

      Sécurité

      Personnes âgées

      Service civique universel

      Service garanti dans les transports

      VIe République

      Small business act

      Sport

      Syndicats et démocratie sociale

      Temps de travail

      Transports

      Turquie

      Université

      Violence à la télévision

      Vote blanc

      http://www.bayrou.fr/propositions/

      Sinon,vive Katerine,qu’il puisse présenter aurait quelquechoses d’expérimentale !!!! smiley


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 12 mars 2007 10:54

        Bonjour,

        Philippe Katerine n’a rien d’original. Il représente juste une touche de poil à gratter, sorte d’hybride décloné entre Higelin et Plastic Bertrand. Des vieilles ficelles, entre happening seventies et déconnade pour petit rapporteur, vieillerie kitsch,

        L’avenir est ailleurs, dans le métal et le prog


        • LE CHAT LE CHAT 12 mars 2007 11:01

          @bernard dugué

          moi aussi j’adore le métal , mais il est censuré et jamais invité sur les plateaux de télé où sévit la guimauve...


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 12 mars 2007 11:05

          Ben si, le métal est invité, Lordi, grand prix Eurovision, et il paraît que Drucker en rafolle !

          Blague à part, la représentation des scènes musicales par les chaînes publiques est en dessous de tout, du négationnisme esthétique géré par des bureaucrates sans âme !


        • LE CHAT LE CHAT 12 mars 2007 11:29

          @bernard dugué

          ben justement , il est bizarre que Lordi , pourtant gagnant du concours , je ne l’ai jamais encore vu....


        • noireb (---.---.30.2) 12 mars 2007 13:54

          Non, le Chat, c’est normal, Lordi c’est rien que du bruit, c’est M.Drucker qui l’a dit, et il peut pas avoir tort, puisqu’il est à la télé depuis si longtemps.

          Sinon, Lordi c’est pas du métal, tout juste du hard rock. Genre Man o War ou Iron Maiden du tout début...

          La France est effectivement sous-représentée tant sur la scène métal que rock. Pourtant il existe des groupes géniaux, qui ne décollent pas. Sans doute qu’ils ne doivent pas avoir une jolie tête à apparaitre sur starac...

          @ l’auteur, je ne vois pas le rapport entre Bayrou et la musique pop francaise. Aucun être humain ne peut etre mou au point de cette ’musique’.


        • LE CHAT LE CHAT 12 mars 2007 14:30

          @noireb

          j’ai juste vu la photo , ça m’a fait penser aux kiss des temps ancestraux ....


        • trevise (---.---.23.9) 12 mars 2007 17:38

          Lordi, c’est du métal, le terme métal étant extrêmement vaste (il englobe de nombreux courants dont le hard rock fait partie, et on peut même inclure certains morceaux de Led Zeppelin dans le métal). Et ça n’a pas grand chose à voir avec Iron Maiden (là en l’occcurence, c’est de la New Wave of British Metal, on ne s’y retrouve plus smiley). Ceci dit, d’accord pour dire que le paysage musical de la TV française est pitoyable comparé à la richesse de la scène hexagonale.


        • TuYau (---.---.214.100) 12 mars 2007 16:00

          Je ne vois pas en quoi la musique de Katerine est comparable à la politique de Bayrou. Je ne vois encore moins en quoi l’extravagance fait d’un artiste un artiste. Suffit-il aujourd’hui de se balader un slip sur la tête pour bénéficier des lauriers de certains ? La curiosité du peuple ne dépasse pas son écran de télévision et c’est se manque de curiosité qui rend la médiocrité ambiante. De ce fait, quand on arrive à poil sur scène et surtout à la télé, on est adulé et considéré indégnablement comme le renouveau. Ce raccourcis d’idée me rend mal à l’aise. D’autant plus que pour ma part, le véritable renouveau musical français n’a pas accès aux médias. Et cela n’empeche pas certains groupes de tourner depuis plus de 10 ans et de remplir les plus grandes salles françaises ainsi que les plus petites, tout en vendant des albums le tout en production indépendante. Mais vu qu’aujourd’hui, on ne regarde jamais ce qui se passe derrière sa télévision, alors notre opinion sera toujours limité aux connaissances de ce que l’on veut bien nous montrer. smiley Il est vrai que M est un Bayrourier Noir (tout le monde le sait voyons ... m’enfin), que Brassens dont la timidité scénique et son effacement publique était à l’image de sa musique édulcoré et sans relief (c’est vrai qu’il n’avait rien d’un anarchiste Brassens, vu sur scène, il devait être centriste). Au final, tant qu’à affirmer ses penchants politiques, autant le faire de vive voix en evitant de se planquer derrière un comparatif artiste politicien aussi sale qu’un slip porté deux jours de suite.


          • LE CHAT LE CHAT 12 mars 2007 16:37

            @

            là tu as raison, heureusement qu’il y avait le 5eme pouvoir pour faire connaitre Marly gomont , le rap champêtre de Kamini smiley


          • (---.---.82.4) 12 mars 2007 16:20

            A l’asile Katerine


            • Trash Titi (---.---.169.169) 12 mars 2007 18:44

              Ouh, z’êtes trop VIP les gars z’et le filles, tu le sais tu le sais tu le sais yé !!! Katerine, ça fait du bien ! Tschuss !


              • j’opine pas (---.---.37.55) 12 mars 2007 19:53

                la seule chose étonnante dans cette article sans intérêt sur un chanteur sans intérêt est qu’il puisse vivre avec une femme superbe les femmes ont des goûts bizarres

                parlez-nous plutôt de trust lavilliers noir déz lepénistes dans l’âme

                a quand un article sur soral encore éjecté d’une émission dimanche soir

                déjà moati il y a quinze jours avait invité 6 intellectuels engagés, 3 royalistes (ben ouais...) dont l’inénarrable sollers (lui il est amoureux), 1 bayrouiste et un sarkoziste + finky qui se tate toujours (et est toujours aussi génial). Belle brochette cooptée !!


                • moebius (---.---.159.238) 13 mars 2007 01:26

                  Jalousie...


                • moebius (---.---.159.238) 13 mars 2007 01:31

                  « Les femmes ont des gouts bizarres » vous avez dit bizarre comme c’est bizarre.


                • topaze (---.---.58.191) 12 mars 2007 23:15

                  Vieux fan de Katerine je ne peux rester indifférent devant un article aussi... mauvais. Je fais vite :
                  - Monsieur Lilian a sans doute des convictions politiques, mais je ne vois pas le rapport entre elles et Katerine. Autant essayer de montrer que Van Gogh, Rodin ou Gainsbourg étaient géniaux en les comparant aux hommes politiques de leur époque.
                  - La création artistique au sens vrai du terme est apolitique... ce qui ne l’empêche pas de parler de société (voir Brassens).
                  - Monsieur Lilian M dit dans sa biographie « le style contre les idées »... Ouaaah trop bien la phrase. Mais le problème c’est que le style sans idée, bah c’est comme une bouteille vide : ça peut être joli, mais c’est surtout creux.
                  - L’art c’est justement de réussir à marier le fond et la forme... donc les idées et le style.
                  - Vas-y Lilian continue à essayer de faire du style (parce que malgré tout t’es loin d’être un génie de la plume) moi je vais retourner voir du côté de ceux qui ont des idées.

                  Un anar même pas fan de Bayrou


                  • moebius (---.---.159.238) 13 mars 2007 00:07

                    le style c’est creux comme « bouteille vide »,surement mais « le style c’est l’homme ». Moi de n’etre qu’un « poinçon » pour écrire ou une « maniere de parler » ça me réconcillie avec la terre entiere et surtout avec toutes avec ces femmes qui la peuplent si joliment et porteront notre descendance. Non les bouteilles ne sont pas vides !


                    • moebius (---.---.159.238) 13 mars 2007 00:28

                      Bénabar par contre doit etre centriste ou socialiste ? mais alors plutot tentance Hollande... on imagine Katerine soutenir Lepen...0n aime ou on aime pas Katerine(j’aime pas trop) mais il a de la chance, il la « un monde à lui », et proche de l’enfance ce monde, de l’enfance du show biz...devrait faire du cinéma en tant que réalisateur. Oui un chanceux !


                    • moebius (---.---.159.238) 13 mars 2007 01:24

                      Non la création n’est pas apolitique, c’est « l’acte politique »


                      • dandyathome (---.---.54.189) 13 mars 2007 21:37

                        ça me fait plaisir de le lire ! j’ai travaillé 10 piges dans la musique avec des « artistes » qui se prenaient pour des « travailleurs » ... des intermittents qui se prenaient pour des salariés de Métaleurop ! Pauvre france : même tes artistes n’ont plus rien à dire : ils ont le ventre repus et digèrent ... ceux qui galèrent n’ont rien à dire non plus parce qu’ils ne sont plus politiques mais consensus.en 3 mots


                      • minnic (---.---.70.222) 13 mars 2007 12:54

                        oui cet artiste nantais manie un humour décalé complètement rafraichissant,sa prestation dans le show danse crée avec la chorégraphe Mathilde Monnier et montré à Nantes dernièrement ainsi que ses entretiens avec des journalistes plus ou moins ahuris devant le bonhomme rose vous sortent de la sinistrose ambiante


                        • minnic (---.---.70.222) 13 mars 2007 13:24

                          cet artiste nantais manie un humour décalé très rafraichissant pour des publics qui ont gardé leur âme d’enfant, son spectacle chorégraphique réalisé et dansé avec Mathilde Monnier est un régal ,il y chante et danse et termine en slip dans un raz de marée en caoutchouc - que dire aussi de l’embarras des journalistes lors de leurs entretiens avec le bonhomme rose,on en redemande


                          • votez le pen (---.---.220.148) 13 mars 2007 19:55

                            encore un bègue adorateur de baybay


                          • Milla (---.---.29.137) 13 mars 2007 17:07

                            Je l’ai vu à Montpellier danse l’an dernier, il est psychédélique, génial et en plus sympas...

                            Milla smiley


                            • Marsupilami Marsupilami 13 mars 2007 17:19

                              J’adôôôôôre Philippe Katerine et Higelin et Camille et Olivia Ruiz.

                              Et je déteste cet article, vu que l’auteur (qui ne l’a sûrement pas écrit au bar du Louxor, sinon ça se saurait) n’aime pas Camille. Na.


                              • Cosmic Dancer (---.---.174.132) 13 mars 2007 17:22

                                @ Marsupilami

                                Higelin vieillit très très mal, et moi je lui préfère cent mille fois Bashung. Et Camille, eh ben, elle est un peu chiante et poseuse, avec ça. Et Katerine, lui, il est génial. Na smiley


                              • Marsupilami Marsupilami 13 mars 2007 17:29

                                @ Cosmic Dancer

                                Eh bien pisse que c’est comme ça je vais faire de la pub pour mon préféré des victoires de la musique : Abd-Al-MaliK. Na.


                              • Cosmic Dancer (---.---.174.132) 13 mars 2007 17:40

                                @ Marsupilami

                                C’m’est égal ! Il est très sympathique, Abd-Al-Malik, mais moi j’m’en tape, des victoires de la Misik. Et je préfère écouter Abdelli. Pas de victoire, mais de la musique, oui ! (pouet)

                                http://www.blogg.org/blog-48450-billet-abdelli___adarghal-521968.html


                                • ka (---.---.30.12) 13 mars 2007 23:49

                                  Katerine ouè il est marrant et bizarre c’est cool ça change des niaiseries habituelles. Mais ma préférence va à Olivia Ruiz j’adore « La femme chocolat » et j’aime bien sa façon de bouger, et à Abd Al Malik pour ses textes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires