• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Keny Arkana : Musique Salvatrice

Keny Arkana : Musique Salvatrice

Musique Salvatrice : « Qui sauve, qui est propre à assurer, procurer le salut. Vertu salvatrice. L'affaiblissement du pouvoir à la veille de la Révolution, les désordres issus de la révolution elle-même, le heurt des traditions et des innovations, les haines causées par ces heurts, la guerre civile et les guerres étrangères, toutes choses contribuaient à provoquer une « reprise en main » salvatrice » - Définition du CNRLT
 
La musique de Keny Arkana est clairement salvatrice. Quand certains se plaignent de l’irrégularité de sa production, il y a une raison. Keny Arkana est une artiste engagée qui, depuis ses débuts, lutte contre toutes les injustices du monde. Mais elle ne s’arrête pas là ! C’est une « artiste » à part. Elle fuit la star-system, les médias... et ça se ressent dans son rap, il n’est pas fait pour ça. Son rap, il est clairement revendicatif et engagé et n’est pas fait pour être vendu, il est fait pour être écouté. On peut alors ressentir cet esprit rebelle à travers la plupart de ses sons et en particulier dans son nouvel album comme « Indignados », « Gens pressés » ou « Vie d’artiste ». 
Pour ce nouvel album, Keny nous livre toujours les mêmes thèmes. La rébellion, la désobeissance, la rage ou encore l’antisystème. Il est vrai que dans le rap, c’est souvent le texte qui est le plus important, mais dans cet album, en plus de textes plus que recherchés, elle nous envoie dans des univers à chaque fois plus différents que les autres morceaux. Et pour cela, elle explique qu’elle voulait apporter quelque chose en plus au rap français. Avec des instrus diversifiés au possible, elle s’affranchit de la case « rap français ». Elle passe du reggae, à l’électro, du r’n’b à la musette. C’est un album complet, diversifié et toujours autant engagé qu’avant. D’un point de vue personnel, cet album est le plus abouti de toute sa discographie. Quand on entre dans cet album, on en ressort sonné, pleins de questions sur le monde mais avec un souffle vivificateur qui nous pousse a se révolter toujours plus. 
 
Certains diront que c’est une artiste qui crie au complot, mais tout ce qu’elle raconte, c’est des faits réels. 
 
"Quel regard portez-vous sur le Printemps arabe, le mouvement des jeunes Espagnols en Espagne ?
Il n'y a pas d'avenir. Ni social, ni écologique, ni politique, ni humain. Au bout d'un moment on fait quoi ? On subit ? On se voile la face ? C'est vrai que c'est facile de se voiler la face, il y a des écrans et des néons partout. Mais la réalité du monde, ce n'est pas ça. La réalité, c'est que la planète est en train de crever et qu'on a de moins en moins de liberté. Qui sème la frustration récolte l'ouragan. Est-ce que cela peut arriver en France ? Le problème c'est qu'on est très divisé. Ici, on a plus un potentiel pour la guerre civile que pour la révolution. Le pays est traversé par des fractures. Les étudiants, les mecs des quartiers, les sans papiers forment des mouvements qui ne se rejoignent pas." - Interview avec L’express
 
Tom ROUSSEL
 
Album dans les bacs ou à écouter sur Youtube.

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Stof Stof 2 mars 2013 15:07

    J’ai découvert il y a deux ans. Je suis fan.


    • parzifal 2 mars 2013 15:35

      Merci de parler de Keny Arkana, elle le mérite largement !


      • Feste Feste 2 mars 2013 16:53

        Merci pour l’article, et merci aussi à Keny Arkana qui sort vraiment du lot musical.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès