• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’art du fleuve Congo au quai Branly

L’art du fleuve Congo au quai Branly

 

Ils avaient fasciné Matisse et Picasso, les voilà qui débarquent en nombre sous nos yeux : venus du Congo, du Gabon, de France et de Belgique, des chefs d’œuvres de la sculpture africaine s’installent au Quai Branly pour l’été, avec l’exposition « Fleuve Congo » !

Visiblement, ce sont les ressemblances de ces objets d’art, témoignages d’une culture commune au bassin du Congo, que le commissaire de l’exposition, François Neyt, a cherché à mettre en évidence. L’exposition commence par une explication de ces points communs, au moyen de cartes : 

-la première montre le développement des langues bantoues. Depuis leur berceau au Nigeria, vers 3000 av. J.-C., elles ont évolué suivant deux branches : l’une, occidentale, longe la côte atlantique, l’autre, orientale, se développe sur les terres de la région des grands lacs.

Supports de la transmission des connaissances, ce sont ces langues, de la même famille, qui ont permis aux artistes de développer une sorte d’« Ecole » commune, pour reprendre un terme cher à nos maîtres occidentaux.

-la seconde carte présente l’importance de la forêt équatoriale dans le bassin du Congo, qui a fourni aux artistes les mêmes conditions climatiques pour leur travail et les mêmes types de matériaux.

Le contexte de création est posé. Venons-en aux œuvres !

Ce voyage le long du fleuve Congo se fait en trois étapes :

-Tout d’abord, les masques en forme de cœur des ethnies Kwele, Vuvi et Lega. La stylisation y est parfois extrême, comme sur ce masque recouvert d’yeux, à la forte charge symbolique.

-Puis ce sont les reliquaires d’ancêtres vénérables qui occupent la deuxième partie de l’exposition. Leur dignité se fait clairement sentir sous la patine noire du bois, ou les lamelles de laiton qui mettent en valeur leurs visages.

-Enfin, le dernier volet s’attache à la représentation de la femme. Son aptitude à donner la vie lui vaut un grand pouvoir. Il en va ainsi chez les Punu, au Gabon, qui appartiennent au nombre des sociétés matrilinéaires. Dans ce système, les liens de parenté n’étant garantis qu’avec la famille de la mère, c’est l’oncle de l’enfant qui veille sur ce dernier, et non son père.
 

Outre la qualité des oeuvres présentées, l’exposition a ainsi le mérite de nous parler des hommes qui ont produit ces objets, de leur culture, de leurs langues et de leur environnement. Le musée du Quai Branly tient avec brio le rôle qu’il s’est vu attribuer : permettre la rencontre des cultures, dans un espace sans cloisons, propice au voyage.

Exposition « Fleuve Congo, Arts d’Afrique centrale », du 22 juin au 3 octobre 2010

Musée du quai Branly, 37 quai Branly, Paris 7e arr., Tel. : 01 56 61 70 00


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 27 juillet 2010 11:08

    Bonjour, Petite Fleur.

    Merci de nous faire connaître cette exposition qui n’a guère bénéficié de publicité. L’occasion, pour ceux qui ne connaissent pas encore ce musée, de se rendre quai Branly pour aller découvrir les trésors qui se cachent derrière le mur végétal. 


    • Blümchen 2 août 2010 08:43

      Merci Fergus !

      J’en profite pour vous dire combien j’ai apprécié votre série d’articles sur les femmes peintres méconnues !


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 juillet 2010 20:39

      Blumchen,
       Je vous signale qu’il existe également une expo temporaire au Musée du Congo de Tervuren.
       J’en avais parlé dans ce billet. Vous y trouverez les photos concernées.
       L’expo est parallèle au cinquantenaire de l’indépendance du Congo.
       Vous aurez le même anniversaire à fêter le 15 août prochain

       


      • Blümchen 29 juillet 2010 08:58

        Merci beaucoup pour cette information ! Je vois avec intérêt que cette exposition aborde aussi de nombreux aspects de la culture et de l’environnement du Congo, à commencer par les langues !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès